AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Képi du général de division Lanrezac

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3424
Localisation : nord-pas-de-calais
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Képi du général de division Lanrezac   Sam 18 Mar - 17:52

post de ipcf92

Voici le képi de général de division de Charles LANREZAC. Ce képi est antérieur à 1914 car à cette date, le général LANREZAC exerce un commandement supérieur.

La guerre déclarée, Lanrezac prend le commandement de la Vè armée. Il a sous ses ordres 300.000 hommes, 800 canons, 110.000 chevaux et 21.000 véhicules. Le 29 août, passant outre les ordres du généralissime Joffre, il remporte la victoire défensive de GUISE qui entraîne l'abandon par l'état-major allemand du plan Schlieffen. Paris est sauvée. Le suite : la bataille de la Marne débute deux jours plus tard.

Le 3 septembre à 17 heures, Lanrezac est relevé de son commandement et remplacé par le général Franchet d'Esperey.
Il sera réhabilité plus tard. Le général LANREZAC repose aux Invalides depuis 1933.

Pour la biographie complète, voir Wilkipédia.




















une photo du général Lanrezac

Cette dernière provient d'une série bien connue sur les généraux de 14/18. A ce moment, le général LANREZAC commandait la 5è armée.
Le képi présenté est antérieur à cette nomination.

Voici une photo avec le fameux képi au bon grade mais elle est petite hélas. (il est en tunique modèle 1872)

_________________
Je recherche une vareuse française modele 1915 troupe

site à voir http://histoiremilitaria2.discutforum.com/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://lagrandeguerre.cultureforum.net
L44LZ77



Nombre de messages : 319
Age : 51
Localisation : Eyguières
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mar 17 Juil - 17:27

Bonjour,

merci pour ce partage d'un personnage illustre, finalement assez peu connu. On peut le considérer comme l'artisan de la victoire sur la Marne, comme vous l'évoquez, ... pour avoir tenu tête à Joffre, en fin tacticien, et gagné à Guise. Le généralissime ne lui a pas pardonné son entêtement, même victorieux.

Je l'ai découvert il y a quelques années. Il fait partie de ces généraux qui mériteraient plus d'attention, tout comme Des Vallières tué au combat en mai 1918. Les témoignages montrent que ces chefs étaient fort appréciés de leurs hommes dont ils avaient le soucis.

LZ
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11

avatar

Nombre de messages : 5778
Age : 47
Localisation : ORLEANS-VENDEE
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mar 17 Juil - 19:46

Bonjour

Pas d'accord du tout avec l'analyse sur Lanrezac.
Excellent tacticien oui, et certainement un très bon chef, mais il a eu un rôle très négatif sur le dispositif général français, notamment en pourrissant au quotidien notre relation avec le BEF , notre allié principal. Sa principale réussite dans la bataille des frontières consiste à avoir fait reculer sa 5e Armée de manière pas trop désordonnée....

De plus, il a passé son temps à contester les décisions du chef . Quand on fait partie d'une équipe de commandement, on se rallie aux décisions du patron même si désaccord...ou bien on se barre. Joffre s'est finalement décidé à le virer dans un moment crucial (3 septembre) , décision très difficile qu'il a eu le courage de prendre. Et il a bien fait. J'ajoute que son limogeage est intervenu avant la bataille de la Marne, donc le rôle dans cette victoire demeure discutable.

J'aurais été plus admiratif à l'égard du général de Castelnau, par exemple !

Néanmoins joli képi d'un personnage historique que je me serais fait un plaisir de posséder !

/biere/

Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
L44LZ77



Nombre de messages : 319
Age : 51
Localisation : Eyguières
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mer 18 Juil - 8:05

Bonjour,

c'est un point de vue. Je garde le mien. Certains chefs ne sont pas bons et heureusement que leurs subordonnés sont là pour corriger leurs erreurs d'appréciation lorsqu'ils sont entêtés. Joffre aussi a fini par être "viré". Je lui reconnais de belles qualités, comme celle de l'organisation, mais pour le reste, il a été très moyen, de très nombreux analystes, ont cet avis.
Débat intéressant lorsqu'on ne partage pas la même opinion.

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
L44LZ77



Nombre de messages : 319
Age : 51
Localisation : Eyguières
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mer 18 Juil - 8:11

... mais je partage entièrement pour de Castelnau.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11

avatar

Nombre de messages : 5778
Age : 47
Localisation : ORLEANS-VENDEE
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mer 18 Juil - 11:39

re-bonjour

Oui, débat intéressant.
Je suis devenu un adepte de l'action de Joffre au fur et à mesure de mes lectures sur la période.
Entêté ? Un chef militaire est là pour décider, pour commander, et son état-major pour coordonner. Quand la décision est prise, on ne discute plus, on agit......regardez dans ce qui s'est passé dans le camp d'en face, von Moltke ne faisait pas le poids. On connaît la suite. Tous les généraux allemands se sont ensuite renvoyés la responsabilité de la défaite.

Effectivement, Joffre a été relevé fin 1916 car il n'avait réussi à trouver la solution permettant de mettre fin à l'impasse de la guerre de positions. je ferais d'ailleurs remarquer que ses successeurs ne l'ont pas trouvé non plus, pas mieux du côté allemand où les chefs de l'Etat-major général se sont succédés aussi. Seul la fermeture du front russe côté allemand, et l'arrivée des USA côté allié ont permis de dégager enfin des perspectives de rupture. On ne peut donc objectivement pas dire que Joffre a été écarté pour manque de compétence.

Le général Joffre a fait l'objet dès les années 30 d'une campagne de dé-crédibilisation dont les effets sont encore vivaces aujourd'hui, on le voit bien.
A la fois pour des raisons politiques d'avant-guerre (la loi des 3 ans lui a valu beaucoup d'ennemis), et à la fois pour ses choix de commandement notamment en août-septembre 14.
Joffre était de l'arme du génie, une arme d'appui, ce n'était pas un stratège visionnaire et brillant comme Foch ou d'autres. Rappelons-nous en outre qu'il s'est retrouvé propulsé au poste de généralissime par hasard, au gré des circonstances et du contexte politique.

Il avait en revanche deux grandes qualités: l'organisation et le sens du commandement.
Pour faire court:
Je pense que, avant-guerre, il a fait un très gros effort pour redresser l'état de préparation militaire de nos forces, dans un contexte politique instable et délétère. La situation militaire de la France était ce qu'elle était en 1914, elle aurait été probablement bien pire sans sa clairvoyance et son action énergique depuis sa prise de fonctions (développement de l'artillerie lourde, des voies de chemins de fer, loi des trois ans, ...). La réussite logistique de la mobilisation (le seul grand succès militaire de l'entrée en guerre) est largement son œuvre.
Les plans de campagne préparés avant 14 étaient simplistes, la responsabilité politique en est largement la cause: refus du gouvernement d'entrer en Belgique par exemple, pour prendre une offensive allemande de court, scénario qui avait été envisagé bien avant qu'il ne se réalise.
Pendant la campagne d'août-septembre 14, il a tenu bon envers et contre tout, et sans l'appui d'un gouvernement dépassé par les évènements.
Il a pris des choix de commandement drastiques et salutaires: valorisation d'officiers maintenus dans des niveaux inférieurs à leur valeur réelle, et limogeage d'une foule d' incompétents (relisons l'affaire des fiches du général André).
Enfin, la bataille de la Marne a tenu à un fil: celui de la bascule du RAPFOR, qu'il a réussi à faire basculer par de judicieux prélèvements/renforcements en notre faveur entre Paris et Verdun alors qu'il était largement au crédit des Allemands dans le même fuseau au déclenchement de la bataille. C'est lui aussi qui a réussi à arracher l'engagement du BEF dans la bataille alors que nos amis les Anglais ne pensaient qu'à rembarquer quelques jours plus tôt.

Je pense sincèrement que son rôle est à redécouvrir, MAIS à la lumière d'éléments objectifs.
Je ne saurais que trop vous recommander la lecture de la biographie "JOFFRE" de Rémy Porte pour vos lectures de vacances.

Bertrand
Revenir en haut Aller en bas
L44LZ77



Nombre de messages : 319
Age : 51
Localisation : Eyguières
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mer 18 Juil - 14:55

Re,

merci pour vos éléments. Je partage le point de vue sur l'organisation. J'accorde aussi à Joffre une certaine inclination pour les armes nouvelles, notamment l'aviation (en tant qu'ancien aviateur ...); sa formation de Polytechnicien n'y était probablement pas étrangère. Mais je crois qu'il s'est entêté à poursuivre son oeuvre contre l'évidence des faits et les conseils de certains de ses subordonnés (c'est également leur rôle). Commander, c'est aussi avoir la capacité d'écouter ceux qui exercent des responsabilités inférieures et de reconnaître ses erreurs. Lorsqu'il est à son tour tombé en disgrâce, l'armée française était déjà bien usée. J'accorde que Nivelle n'a pas été à la hauteur lui non plus ; certains chefs militaires avaient d'ailleurs des doutes sur ses capacités (des passages que je trouve très intéressant dans le Verdun de Péricard ou dans le livre de Nobécourt sur les fantassins du Chemin des Dames).

Comme vous le soulignez, ce n'était pas un stratège, pas plus qu'un visionnaire. A ce terme je préfère d'ailleurs capacité d'analyse hors du commun qui permet de bien comprendre les éléments contemporains pour permettre d'élaborer et de planifier les actions à venir. C'est ce qu'exige le poste qu'il occupait. Et de ce côté-ci, je trouve qu'il a particulièrement pêché, étant ainsi, en grande partie, responsable des hécatombes de 1914 et de 1915.

J'ai parcouru le Joffre de Rémy Porte. J'y ai trouvé des éléments très intéressants. Bien sûr, je ne le gratifie pas de toutes les tares car il n'était pas seul et, comme vous le rappeler, il y avait quantité de vieilles barbes dépassées pensant que la guerre serait un peu à l'image des conquêtes coloniales. Mais il reste un fait acquis, en dehors de toute considération politique ou autre, qu'il porte une lourde responsabilité dans les pertes des deux premières années de guerre, sacrifiant sans vergogne la vie de ses hommes comme l'écrivait le capitaine Delvert en 1916 à propos d'un "correspondant civil" qui trouvait que le généralissime avait une manière trop paternaliste de conduire la guerre.

Au plaisir de vous lire.

PS : collectionneur de militaria français ?

Revenir en haut Aller en bas
Ugene Savoy



Nombre de messages : 359
Localisation : Alpes
Date d'inscription : 02/01/2016

MessageSujet: Képi du général de division Lanrezac   Mer 18 Juil - 20:19

Bonjour,

De mémoire le plan de mobilisation doit être l'oeuvre de Castelnau.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11

avatar

Nombre de messages : 5778
Age : 47
Localisation : ORLEANS-VENDEE
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Ven 20 Juil - 13:49

L44LZ77 a écrit:


PS : collectionneur de militaria français ?


Hé oui....depuis longtemps......enfin j'ai un autre centre d'intérêt depuis un moment (restauration d'une Ford GPW) et je ne suis plus très actif dans le domaine.
Je suis devenu très difficile sur les pièces que j'ai envie d'acquérir, si ça ne me fait pas palpiter je le laisse aux autres.
Je fais aussi un peu d'allemand, mais en dilettante.

Puisqu'on parle de généraux, je cherche d'ailleurs (et c'est mon unique souhait en ce moment) une belle vareuse BH de guerre d'un brigadier ou divisionnaire !

/biere/

Revenir en haut Aller en bas
Charles

avatar

Nombre de messages : 1750
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   Mer 1 Aoû - 16:41

Bonjour,

Joffre fut convoqué en 1919 par la commission d'enquête parlementaire présidée par le député Maurice Viollette.

Son témoignage mérite d'être repris verbatim :

"Président : Par qui était élaboré le plan d'opérations?

Joffre : Par l'état-major de l'armée sous ma direction.

Président : Le général de Castelnau a déposé que, comme sous-chef d'état major, il avait ignoré ce plan d'opérations.

Joffre : Je ne puis vous le dire.

Président : Qui élaborait le plan d'opérations et qui collaborait avec vous si le sous-chef d'état-major n'y participait pas?

Joffre : Mes souvenirs sont trop imprécis pour que je puisse vous répondre.

Président : Qui donc a participé à l'élaboration du plan d'opérations?

Joffre : je ne me souviens pas.

Président : Il mes semble que vous pourriez vous souvenir des officiers avec lesquels vous avez travaillé : c'est en effet quelque chose qui a dû vous donner beaucoup de soucis.

Joffre : Mais tout l'état-major y a participé. Un plan d'opérations, c'est quelque chose que l'on a dans la tête mais que l'on ne met pas sur le papier!

Président : Je voudrais vous faire préciser. Un plan d'opérations pour vous, c'est quelque chose que l'on a dans la tête mais que l'on ne met pas sur le papier.

Joffre : On met sur le papier des notes si l'on veut dire (sic) telle chose à tel officier, telle chose à un autre. Mais il n'y a pas eu un plan élaboré comme le plan de concentration par exemple.

Président : Il n'y a donc rien sur le papier. Il n'y a pas de documentation au ministère de la Guerre qui contienne le plan d'opérations?

Joffre : Je ne crois pas. Ce qu'il y a, ce sont des directives pour la concentration.

Président : J'avoue ne pas comprendre comment, pour une chose qui intéresse à ce point le pays, il ne subsiste aucune trace.

Joffre : Il y en a peut-être mais ce n'est pas moi qui les ai rédigées.

Président : Il me semble tout de même qu'un plan d'opérations devrait prévoir différentes hypothèses possibles, prévoir aussi leur contrepartie, comporter la discussion de l'ensemble des moyens que l'ennemi pouvait nous opposer, et aussi la disposition des moyens par lesquels...

Joffre (interrompant le Président) : Vous me demandez un tas de choses auxquelles je ne puis répondre, je ne sais rien!

Les cinq commandants d'armée (Dubail, Castelnau, Ruffey, Langle de Cary et Lanrezac) sont réunis le 3 août à Paris.
Aucun plan d'opérations ne fut communiqué...

Charles

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Képi du général de division Lanrezac   

Revenir en haut Aller en bas
 
Képi du général de division Lanrezac
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» In the footsteps of the 82nd Airborne Division" fevrier 2013
» 17th Airborne Division, 513th PIR ‘’ D ‘’ Co.HQ Platoon
» GUERRE DU GOLFE DIVISION DAGUET
» Fred SMITH, 13th Bn The Parachute Regiment, 6th Airborne Division
» LA 9ème DIVISION D'INFANTERIE COLONIALE de 1943 à la chute de l'Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les coiffes-
Sauter vers: