AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettre du Capitaine Fabre, 240e RI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3344
Localisation : nord-pas-de-calais
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Lettre du Capitaine Fabre, 240e RI   Lun 12 Juin - 16:52

Voici une lettre du Capitaine Fabre  le 29 octobre 1914.


Lt Fabre Fleury                                                                                                  29 octobre 1914
240 ème
21 ème Cie

Chère maman,

Je termine ma lettre d’hier. Tu y trouveras une citation à l’ordre de mon régiment et là, un exemple de ma conduite dés le début de la guerre.
C’était le  2 ème jour que nous combattions. Favorisés par le brouillard, nous avions pu, dés 4 H du matin, quitter le village de St Maurice où nous avions couché et nous abriter derrière le talus de la ligne du ch. de fer  Etain- Confland.
Le combat s’engagea à 4H20. Nos hommes tiraient sans voir les prussiens. Nos jumelles étaient impuissantes pour nous les révéler et cependant, ils étaient près, à 100 m à peine, mais cachés dans des tranchées qu’ils avaient creusées  la nuit.

3 Régiments étaient en ligne

Ligne ennemie


240 ème                 258 ème                 42ème
240ème à gauche

Les feux ennemis étaient si meurtriers que les 2 régiments de droite lâchèrent leur position sans nous prévenir. Les prussiens nous attaquèrent alors à l’aile gauche, au centre et à l’aile droite. Les morts tombaient à nos pieds, les blessés criaient, appelaient, l’un sa femme, l’autre ses enfants ou sa famille, les chefs se concertaient du regard.
Nous nous étions sacrifiés, quand l’ordre nous parvint de battre en retraite. Mais déjà, nombreux hommes avaient quitté le talus, c’était le désordre, une mêlée de cibles vivantes.
Aussi, que de victimes ce jour-là! C’était le 25 août.
Sur 2200 Hommes, nous perdions 900 Hommes et quelques officiers.
Triste journée, j’ai vu la mort à mes trousses.
Depuis ce combat, je pense très souvent à vous, mais , j’en ai vu d’autres et dans ma prochaine lettre, vous lirez un nouveau récit.
Je termine ma chère maman et t’embrasse de tout mon cœur. Ton fils qui t’aime bien et ne t’oublie pas.

Fleury

_________________
Je recherche une vareuse française modele 1915 troupe

site à voir http://histoiremilitaria2.discutforum.com/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://lagrandeguerre.cultureforum.net
 
Lettre du Capitaine Fabre, 240e RI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte à M. Haddaoui et à qui de droit
» petite lettre au père noël
» Signification de la lettre sur la coque des navires ?
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» Lettre ouverte à ZEROUAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Histoire de soldats-
Sauter vers: