AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 France : 1er RTM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3344
Localisation : nord-pas-de-calais
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: France : 1er RTM   Mar 13 Juin 2017 - 16:24

post de verdaniel

1er Régiment de marche de Tirailleurs Marocains

Après avoir retraité de la Somme vers Paris, la brigade est engagée du 5 au 10 septembre dans la bataille de l’Ourcq vers Neufmoutiers et Penchard, puis au sud de Chambry ; lors de la poursuite vers l’Aisne, le 2e régiment s’empare de Chaudun le 11 septembre, puis la brigade attaque les hauteurs de Crouy le 16 septembre ;

En secteur dans la région de Soissons, il participe du 8 au 15 janvier 1915 à la bataille de Crouy ;

Du 12 au 14 mars 1915, il participe à la 1ère bataille de Champagne vers Mesnil-les-Hurlus et la cote 196 ;

Du 4 avril au 13 mai 1915, il participe à la 1ère bataille de la Woëvre dans la secteur du bois Haut puis de la tranchée de Calonne ;

Du 17 mai au 3 juin, puis du 10 juin au 6 juillet 1915, il participe à la bataille d’Artois d’abord vers ND de Lorette, puis vers Noulette, puis vers Angres ;

Au repos dans l’Oise vers Longpont, il occupe un secteur à l’ouest de Soissons du 31 juillet au 19 septembre 1915.

Transporté en Champagne le 27 septembre 1915, il est à partir du 29 septembre sur le front de Champagne dans le secteur de Souain (attaque du 6 octobre vers Somme-Py).

1ère citation à l’ordre de l’armée.

Après une brève période de repos, il occupe un secteur au sud-est de Sainte-Marie-à-Py du 14 octobre au 22 novembre 1915.

Du 22 novembre au 9 décembre 1915, il est dans la Marne près de Châlons, puis il rejoint la Somme dans la région de Combles où il stationne jusqu’au 1er janvier 1916. Ensuite, il stationne dans la région de Givry-en-Argonne jusqu’au 16 février 1916.

Rapproché de Verdun dans la région de Souilly, il est engagé dans la bataille de Verdun du 25 février au 8 mars 1916.

Retiré du front, il rejoint la région de Combles dans la Somme, puis la région de Vaucouleurs en Lorraine jusqu’au 11 avril 1916. Ensuite, il se rapproche par étapes de la région de Verdun.

Du 22 avril à la fin mai 1916, le régiment est engagé à Verdun, par fractions sur la rive droite ;

De juin à septembre 1916, il est totalement retiré du front pour se reconstituer [7].

Transporté en Lorraine à partir du 22 septembre 1916, il occupe un secteur vers Pont-à-Mousson du 27 septembre au 31 décembre 1916.

Du 16 janvier au 7 avril 1917, il occupe différents stationnements dans l’Aisne.

A partir du 7 avril 1917, il occupe un secteur sur l’Aisne vers Troyon et Chivry et, du 15 avril au 21 avril 1917, il est engagé dans la bataille du Chemin des Dames vers Courtacon.

2ème citation à l’ordre de l’armée.

Après quelques jours de repos, il remonte en ligne vers Cerny-en-Laonnois et tient ce secteur du 7 mai au 5 juin 1917.

7ème bataillon cité à l’ordre de l’armée.

Transporté en Lorraine il y stationne jusqu’au 27 décembre 1917.

Jusqu’au 22 janvier 1918, il est dans la Marne dans la région de Vanault-les-Dames.

Du 22 janvier au 25 mars 1918, il tient un secteur à Verdun vers le bois de Chaume et Bezonvaux.

Entre le 25 mars et le 13 juin 1918, il effectue différents déplacements vers la Somme, puis l’Oise, puis la Seine Maritime, puis de nouveau l’Oise.

Du 15 juin au 7 juillet 1918 : il est en secteur vers Saint-Pierre-Aigle et Amblény, il participe aux actions offensives (attaques du plateau de Cutry les 28 et 30 juin).

3ème citation à l’ordre de l’armée.

Après une courte période de repos, il est engagé du 15 au 22 juillet 1918 dans la 2ème bataille de la Marne vers le ravin de Saconin-Breuil, puis le ravin de la Crise.

4ème citation à l’ordre de l’armée.

Transporté vers Breteuil, il est engagé du 8 au 10 août 1918 dans la 3e bataille de Picardie vers Hangest, puis Erches et Andechy.

5ème citation à l’ordre de l’armée.

Il est au repos du 12 août au 30 septembre 1918, d’abord dans l’Oise, puis dans la Marne à partir du 11 septembre.

Du 30 septembre au 8 octobre 1918, il est engagé sur le front de l’Aisne dans la bataille de Saint-Thierry (franchissement de la Vesle vers Breuil-sur-Vesle puis poursuite jusqu’à l’Aisne vers Sapigneul).

Après une courte période de repos, il est engagé du 19 au 30 octobre 1918, dans la bataille de la Serre vers Villers-le-Sec, puis Parpeville, puis Landifay.

Il est alors retiré du front le 1er novembre 1918 et ne sera plus réengagé jusqu’à l’armistice.



mais apres recherches c est le plus cité aux ordres de l armée



Drapeau du régiment d'infanterie marocaine le plus décoré de France en 1919

_________________
Je recherche une vareuse française modele 1915 troupe

site à voir http://histoiremilitaria2.discutforum.com/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://lagrandeguerre.cultureforum.net
 
France : 1er RTM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Parcours de régiments-
Sauter vers: