AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 2795
Age : 53
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Ven 4 Aoû 2017 - 21:04

Bonsoir,

Point de départ de cette recherche, cette humble acquisition de fin 2015, à première vue pas vraiment parlante... Sad
Tampon de régiment, de bataillon, de compagnie...
Fabricant ou date de fabrication: rien de rien...

En principe, je n´aime pas vraiment les M15 (surtout les prussiens classiques), mais les M15 saxons m´ont toujours fait un peu loucher.  Quand je l´ai eu en main, il sentait de surcroit le vieil âtre, le fil de fer fixé au jonc arrière semblant affirmer la thèse qu´il a du pendre en trophée au dessus d´une cheminée pendant quelque temps. Mes doigts souillés de suie grasse après quelques secondes de "tripotage" en ont été la preuve ultime  Laughing
Un petit coup de chiffon sec sur la plaque et sur la bombe et déjà cette dernière retrouvait sa décente luisance d´antan et les garnitures leur aspect feldgrau foncé d´origine recouvert d´une belle patine bien homogène.













Peut-être que derrière la plaque se cache une abréviation de fabricant? Là aussi: néant





Bon, ce n´est qu´un M15 et il risque de rester éternellement anonyme comme la grande majorité de ses comparses de fortune qui n´étaient que très rarement régimentés...
Sa basane noire permet tout de même d´en déduire qu´il est de fabrication assez précoce pour un M15, vraisemblablement envoyé au front en été ou début de l´automne 1915. Un premier indice...

Si la nuquière est vierge de toute information, la visière, elle, semble être prometteuse....Thieme est un nom typiquement saxon, mais des Thieme, il y en a 1855 sur 38 pages dans la liste des pertes...



Et bonjour l´angoisse pour déchiffrer les hiéroglyphes derrière le nom. Certainement une unité....

Voici un meilleur cliché:



Et du coup, je lisais Thieme I et 2/24  Là encore, aucun sens....
Mais je me suis souvenu que dans les historiques de régiments allemands et dans les listes des pertes, que lorsqu´il y avait deux ou plusieurs soldats portant le même patronyme au sein d´une même compagnie, les chiffres romains I, II, III, IV, etc, étaient utilisés. On le remarque des fois aussi sur des nominettes.
La recherche a alors été très simplifiée pour le nom et j´ai en effet découvert qu´il y avait un Thieme I et un Thieme II dans la même compagnie du régiment que nous recherchons (et que j´ai trouvé entre temps ).

Cette unité a été formée en octobre 1914 à partir de trois bataillons d´Ersatz de trois régiments d´active. Deux à Leipzig et un à Wurzen.
Ce nouveau régiment formé en temps de guerre (sujet complexe, ces nouveaux régiments créés, sauf si on a le Busche sous la main ) a eu la particularité d´avoir été intégré dans une division....württembergeoise,  et ceci jusqu´au débâcle de la bataille de la Somme, en octobre 1916..

Et voici maintenant une photo retravaillée au logiciel:



Et avec photo paint:



Je n´ai pas seulement retrouvé le lascard dans les listes des pertes allemandes, je l´ai cherché également sur le site des prisonniers allemands de la Croix Rouge pour avoir une preuve définitive...Et BINGO, après des recherches rocambolesques, car la Croix rouge a rarement classé les prisonniers de manière alphabétique, comme il se devrait, mais de facon phonétique , tout se recoupe à 100%. Thieme n´était pas dans le fichier des noms commencant par THI mais dans le ficihier TIM, bien que le nom soit bien orthographié dans les fiches.

Maintenant que l´unité est connue, passons à l´identité du soldat.

Comme le nom est suivi d´un chiffre romain, je l´ai tapé dans le moteur de recherche et celà a réduit la recherche à une seule page de Thieme, juste les Thieme I . Après, je n´avais plus qu´à chercher le bon.

Il s´agit de Moritz Thieme, originaire de Leipzig-Neustadt, enrôlé à la 6ème compagnie du RJR245.
Une première mention dans les VL, page 15362 en date du 6.10.1916 (parution N°1194)  nous apprend qu´il est porté disparu, sachant que ces mentions avaient toujours lieu avec 3 à 4 semaines de retard sur l´événement mentionné, nous sommes donc en pleine bataille de la Somme et on remarquera son homonyme Thieme II, de la même compagnie, qui a lui aussi été porté disparu à la même période. La 6ème compagnie débute au milieu de la colonne de gauche. On remarquera le nombre incroyable de disparus .  Pratiquement toute la 6ème...

http://des.genealogy.net/search/show/4804788



Une vue de la page précédente (15361) nous montrant qu´il s´agit bel et bien du RJR245 Wink

http://files.genealogy.net/verlustlisten/15361.jpg

On remarquera également le taux très élevé des disparus dans la 5ème et la 7ème compagnie, contrairement aux 1ère, 2ème, 3ème et 4ème compagnies. Et il est aussi à noter que les compagnies 8 à 12 ne sont pas mentionnées du tout. Celà confirme la dislocation des compagnies et bataillons au sein du RJR245 et leur emploi en "kombinierte Regimenter" dans des secteurs différents en fonction de l´urgence de la situation, en coordination avec les sous-unités württembergoises de la 54ème Reserve Division mais aussi avec les autres sous- unités bavaroises qui se trouvaient dans ce secteur central de Combles-Moislains-Bouchavesnes en septembre 1916.

Une autre information en page 15984 (parution N° 1240 en date du 1.11.1916) rectifie le tir et nous apprend que Moritz Thieme I a été blessé légérement et se trouve maintenant en captivité:

http://des.genealogy.net/search/show/4983071



J´ai vérifié si l´homonyme Thieme II s´en est également sorti et je l´ai aussi trouvé dans une parution plus tardive, également fait prisonnier, mais c´est une autre histoire...

Je me suis alors commandé à ma biblio municipale du coin l´historique suivant:

- Geschichte des Reserve-Infanterie-Regiment Nr. 245 im Weltkrieg 1914 - 1918" (1923)

J´espèrais en apprendre bien plus sur le devenir des 5, 6 et 7/RJR45 en ces jours de septembre 1916 et le secteur précis où notre homme a été fait prisonnier....
Les possibilités sont réduites: Combles, Moislains, Bouchavesnes ou le bois de Saint Pierre Vaast.

À noter que le RJR245 n´a pas prit part à l´ultime défense de Combles lors de l´assaut en tenaille franco-anglais final du 26 octobre 1916.
En effet, le 22 septembre, les restes de la 54 Reserve Infanterie Division sont retirés de cette zone meurtrière et partent pour La Bassée et Lens.

La situation de cette journée du 12.9.16 scellant l´anéantissement pratiquement complet des II et III/245 devient de plus en plus claire, grâce aux JMO des BCA 6 et BCA 28,  même si les unités allemandes n´y sont pas nommées. Ce sont très certainement ces deux bataillons de chasseurs alpins qui furent en face des II et III/245.

L´historique du RJR 245, bien que succint, mentionne que dans la matinée du 12 septembre, les II et III/245 ont relevé le I/245 dans le secteur situé entre le Forest et Bouchavesnes. Peu de temps après, débute l´offensive francaise, avec comme but la prise de Bouchavesnes. Dès le début de cette offensive vers 12 heures 30, la 54ème RD allemande n´aura plus jamais aucune nouvelle de la majorité des compagnies des II et III/245. Seules les compagnies 7, 9 et 10 qui se trouvent bien plus au nord, dans la ferme du Priez (entre Combles et Rancourt), sont mentionnées. Celles-ci résistent encore avec deux mitrailleuses lorsque Bouchavesnes tombe dans la soirée du 12 septembre. Les restes de ces trois compagnies (60 hommes!) se rendront dans la soirée du 13 septembre.

À peine dix minutes après le début de l´attaque du 12 septembre à l´ouest de Bouchavesnes, dans la zone du Bois Marrières,  le JMO du BCA6 parle " d´une véritable vague de prisonniers allemands, cueillis dans les abris du Bois Marrières".Le point de départ de l´attaque des BCA6 et BCA28, 4 boyaux creusés dans la nuit du 11 au 12 septembre, se trouvait à l´ouest du Bois Reinette. En cours d´après midi, le BCA6 effectue un mouvement d´encerclement par l´est autour de l´extrémité nord-ouest du Bois Marrières (secteur 650C), autour d´une portion de la tranchée des Berlingots où est retranchée une garnison allemande qui prend en enfilade avec quelques mitrailleuses l´avancée francaise vers le bois de l´Aiguille. Après un cours combat, là aussi les Allemands se rendent et 420 sont faits prisonniers, 6 mitrailleuses sont prises.

Pour la même journée, le JMO du BCA28, qui attaqua aux côtés du BCA6  parle de 400 prisonniers lors de son avance sur Bouchavesnes, sans donner guère plus de détails sur les circonstances.

On peut donc en conclure que les compagnies 5,6,8,11 et 12 /245 ont été vraisemblablement anéanties en une seule journée dans le secteur des tranchés du Bois Marrières.







La suite avec les infos de la Croix Rouge

La fiche de tête, matricule 667:




La fiche de répertoration, datant d´octobre 1916 ( deuxième nom à partir du bas, mal orthographié, Fhieme Moretz, mais c´est le même matricule 667 et la même unité donc indubitablement notre homme:



Et un aggrandissement nous apprenant que Moritz Thieme a été blessé d´une balle au côté droit et qu´il est entré à l´hôpital central de Lannion le 15.9.16, soit trois jours après sa blessure:



Et une fiche de mutation (fiche du 28.2.1918) , indiquant que le 28.12.17, Moritz Thieme a quitté le camp de prisonniers du fort de Sennecey (Dijon) pour le camp de Montmorot (Jura), certainement pour travailler dans les salines.
Les prisonniers allemands à Sennecey étaient surtout employés dans l´agriculture.
8ème nom à partir du haut, toujours matricule 667  Wink




Maintenant, un peu de nostalgie géographique pour essayer de voir certaines étapes de la vie de Moritz Thieme, comme il a du les voir avec ses propres yeux.

Une rue de son quartier natal de Leipzig-Neustadt, photo prise en 1904. Peut-être a t´il déjeuné au restaurant "Kaiserhallen" sur le côté gauche, derrière "Brüggeman"?  



Une maquette du fort de Sennecey (Fort Junot) près de Dijon, camp de prisonniers allemands en 1914-18 et où Thieme fut interné après sa sortie d´hôpital de Lannion, fin 1916, et ceci jusqu´au 28.12.17:



Une photo récente de 2002, les restes du fort étant maintenant un domaine privé. Le fort a subi des dégats importants en 1944:



Et une vue des salines de Montmorot (Jura, Lons le Saunier), ville où Thieme fut muté fin 1917 jusqu´à la fin de sa captivité. Il y avait là aussi un camp de prisonniers allemands. Je pense que ceux-ci devaient travailler aux salines:



Voilà pour ce petit voyage photographique Wink


Une photo de quelques hommes du RJR245 dans les tranchées de Flandres, en 1915:




Le RJR245 était, avant la Somme, presque tout le temps en Flandres, en particulier à Ypres...

Voici les combats dès 1914 et jusqu´au 22.9.16. Le casque présenté a du être porté pendant les périodes en gras, car il s´agit d´un M15 précoce, donc vraisemblablement affilié au régiment vers la fin de l´été 1915  study

Feldzüge und Gefechte:

ab 17. Oktober 1914:
Vormarsch über Courtrai und Besetzung der Übergänge über die Leie (Lys) und Schlacht bei Ypern.
ab 1. November 1914:
Stellungskämpfe vor Ypern bei Becelaere und dem Polygon-Wald.
ab 3. Mai 1915:
Frühjahrskämpfe vor Ypern. Die Frontlinie wird in zähen Gefechten bis hinter die Bellewaarde-Ferme vorgeschoben.
ab 17. Juli 1915:
Ablösung und Ruhe in der Umgebung von Roulers.
ab 8. August 1915:
Bereitstellung der Regimenter im Wechsel als Korpsreserve hinter der Frontlinie bei Hooge.
ab 11. September 1915:
Stellungskämpfe in den alten Stellungen vor Ypern.
ab 26. Januar 1916:
Ablösung und Ruhe als Heeresreserve im Raum zwischen Gent und Thielt.
ab 12. März 1916:
Verwendung der Infanterie-Regimenter als Stellungsbau-Truppe in zweiter Linie hinter der Ypern-Front.
ab 26. März 1916:
Stellungskämpfe an der Leie in französisch Flandern.
ab 3. September 1916:
Ablösung und Verlegung in den Raum Le Catelet. Die Division wird zunächst Heeresreserve für die Somme-Schlacht. Die Regimenter werden in unterschiedlichster Zusammensetzung als „kombinierte Regimenter“ an den Brennpunkten der Schlacht bei Moislains, Combles am Saint Pierre-Vaast-Wald und bei Bouchavesnes eingesetzt.

ab 22. September 1916:
Ordnen der Verbände und Verlegung ins neue Einsatzgebiet zwischen La Bassé und Lens. Stellungskämpfe bei Hulluch und Lens.

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Ugene Savoy



Nombre de messages : 190
Localisation : Alpes
Date d'inscription : 02/01/2016

MessageSujet: Un M15 saxon affilé à son porteur de la 6/RJR 245, Moritz THIEME    Ven 4 Aoû 2017 - 22:30



Bonsoir Reinbaden,

Voici certainement un copain à Moritz!
Revenir en haut Aller en bas
HumanBonb



Nombre de messages : 1675
Localisation : Lorraine - Côte d'Azur
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Sam 5 Aoû 2017 - 1:09

Bonsoir,
Toujours aussi intéressant à lire !
Je vais finir par regarder les nuquières de mes casques à la loupe si ça continue Laughing.

Encore merci à toi.
Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
5rcs

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 48
Localisation : Nord / Pas de Calais
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Sam 5 Aoû 2017 - 8:35

Bonjour.
Merci pour cet intéressant article.
Un vrai plaisir à lire.
Je possède également un 15 saxon acquis récemment sur le forum.
Il n'y a qu'un nom également comme tout repère. Il est peu lisible.
Pouvez-vous me dire avec quel logiciel vous avez travaillé votre photo ?
Je pourrai également faire des recherches pour le mien.
Merci encore.
Fred
Revenir en haut Aller en bas
Cmd-Jps

avatar

Nombre de messages : 2613
Age : 30
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Sam 5 Aoû 2017 - 10:02

Hello, encore un superbe post qu'on aime dévorer /tresbien/

5rcs tu peux me faire une photo des eventuels écritures marquages, mais le mieux que tu puisses faire, meme si il faut un flash ou une lampe torche dessus, et j'essaierai de te sortir ça avec un logiciel /biere/
Revenir en haut Aller en bas
peguy

avatar

Nombre de messages : 3101
Age : 53
Localisation : seine et marne
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Sam 5 Aoû 2017 - 10:20

Bonjour

Impression ce post je reconnais bien la patte de son auteur
On touche là l'intérêt suprème de la collection,faire le lien avec ce passé......
Ne rien fantasmé, ce souvenir surtout...

Merci à toi

fetealcool

Revenir en haut Aller en bas
5rcs

avatar

Nombre de messages : 297
Age : 48
Localisation : Nord / Pas de Calais
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Sam 5 Aoû 2017 - 17:15

Cmd-Jps a écrit:
Hello, encore un superbe post qu'on aime dévorer /tresbien/

5rcs tu peux me faire une photo des eventuels écritures marquages, mais le mieux que tu puisses faire, meme si il faut un flash ou une lampe torche dessus, et j'essaierai de te sortir ça avec un logiciel /biere/

Merci c'est sympa /tresbien/
Je les ai envoyé en MP pour ne pas polluer le post
Fred
Revenir en haut Aller en bas
HumanBonb



Nombre de messages : 1675
Localisation : Lorraine - Côte d'Azur
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Lun 7 Aoû 2017 - 14:37

Bonjour,
Voici une photo d'un soldat du kgl. sächs. Reserve-Infanterie-Regiment Nr. 245 non annotée :




Bonne journée.
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 2795
Age : 53
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   Lun 7 Aoû 2017 - 17:52

Merci HB!

Il semble que le "R" se soit perdu sur ce CC Shocked On dirait aussi, en zoomant, que la partie supérieure du "5" soit décousue et retombe un peu...Cependant, ce ne peut être que le RJR245 car un JR245 (active) n´a jamais existé entre 1914 et 1918.

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916   

Revenir en haut Aller en bas
 
UN CASQUE M15 SAXON NOMINATIF, 6/RJR245, BATAILLE DE LA SOMME, SEPTEMBRE 1916
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bolbec FAUCON soldat disparu 1914-1918
» Bataille de la Somme - 01 juillet 1916
» Énigme 201 - Casque cérémonial de Sutton Hoo
» La bataille du désert. (WW II)
» LA BATAILLE D'ATLANTIQUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Coiffures-
Sauter vers: