AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !

Aller en bas 
AuteurMessage
festwagner

avatar

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Sam 17 Fév 2018 - 21:36

Fin d’après-midi du 22 mai 1915 : nouvelle attaque française contre les défenseurs badois et silésiens de la positions de la Barrikadenweg. Les MG qui soutenaient la position depuis Ablain-Saint Nazaire ne tirent plus, certainement écrasées par les bombardements successifs. La pierre angulaire du dispositif défensif allemand entre le village forteresse d’Ablain-Saint-Nazaire et le massif de Notre-Dame-de-Lorette va cette fois-ci être emportée par l’attaque.
Il faut évacuer la position devenue intenable. Ceux parmi les défenseurs qui n’ont pas été tués ou qui peuvent simplement encore se mouvoir tentent de quitter leurs positions, déjà en partie submergées par les Français. Les hommes se précipitent vers les boyaux d’accès mais réalisent alors avec effroi que l’ennemi est déjà parvenu sur les arrières des posions de la  Barrikadenweg. La retraite devient quasi-impossible. Le Wehrman Willy Lasbeck de la 9/JR157 fait partie de ces centaines d’hommes hagards et épuisés qui voit le piège se refermer sur eux. A moins qu’il n’ait été fait prisonnier lors de la perte de la première tranchée de la Barrikadenstellung, dans quelque instant, il va falloir se rendre. Quelle va être la réaction de l’ennemi ? Y perdra-t-on la vie… ou simplement son casque, comme cela fut le cas de Willy Lasbeck ?

Retour en arrière.

Voici un simple casque prussien, bien régimenté au JR 157.






Son dernier propriétaire était consciencieux car il a écrit dans la bombe son identité de manière très complète « Wehrmann Willy Lasbeck 4 Komp Inf-Reg 157 » ce qui facilite grandement les recherches dans les VL.





Lasbeck est en effet un nom très rare, 9 occurrences dans les VL avec des porteurs tous originaires du même secteur géographique, un secteur d’un rayon de 10-15 km entre Dortmund et Hagen.
Et le seul s’appelant Willy était bien au JR 157 et était bien Wehrmann.

La VL 537 du 14 juin 1915 l’indique comme disparu, comme 106 autres hommes de sa compagnie !

http://des.genealogy.net/search/show/2126005

Il n’est pas mentionné dans la même K que celle qu’il a écrit dans son casque, le fait qu’il soit passé de la 4.K à la 9.K entre son arrivée au JR 157 et le combats de mai 1915 n’est pas choquant, les compagnies étaient reformées après les batailles ayant causé des pertes importantes, le JR 157 avait participé début 1915 aux combats de Champagne.

La précédente VL du JR 157 concernant la 9/JR 157 présente la très intéressante mention aux combats du 30 avril au 17 mai 1915. Willy Lasbeck a donc disparu lors des combats suivants immédiatement cette date du 17 mai, soit ceux d’Ablain-Saint-Nazaire à partir du 18 mai 1915.

Mais la VL 571 du 3 juillet rectifie en indiquant que Willy Lasbeck est en captivité chez les Français, comme 18 autres hommes de sa K.

http://des.genealogy.net/search/show/2316712

Ces deux mentions dans les VL rappelle que Willy Lasbeck et son casque se sont retrouvés au cœur de la seconde bataille de l’Artois (Lorettoschlacht en allemand) et plus particulièrement lors de la chute de la Barrikadenstellung le 21 mai 1915.

Les Français espèrent une percée face à des Allemands qui ont dû envoyer des renforts à l’Est. Il s’agit également de reconquérir le plateau stratégique de Notre-Dame de Lorette et d’éliminer le saillant allemand au nord d’Arras. L’attaque est prévue pour le 9 mai 1915 et s’effectuera sur un front restreint de dix kilomètres allant de Roclincourt à Notre-Dame de Lorette. Mais les Français  vont se heurter à de solides fortifications. En particulier, Ablain-Saint-Nazaire et le plateau de Lorette, qui domine au nord le village, ont été transformé en centres de résistance.

Je reprends par la suite des extraits de l’excellent article « Les batailles d'Artois » par le colonel André MERVAUX (†) Ancien vice-président à titre militaire de l'Association du monument de Notre-Dame de Lorette, qui décrit très bien la position de la Barrikadenweg.
http://association-du-monument-de-notre-dame-de-lorette.e-monsite.com/pages/les-combats-sur-la-colline-de-lorette.html

« La longue arête proprement appelée de "Notre-Dame de Lorette", orientée ouest-est, déchiquetée par une série de ravins perpendiculaires rétrécissant le plateau jusqu’à moins de 500 m et séparés entre eux par des éperons successifs de l’ouest vers l’est dénommés Mathis, le Grand Éperon, l’Éperon des Arabes, la Blanche voie et l’Éperon de Souchez aux pentes sud atteignant 20 %, au lieu de 10 % au nord et 5 % à l’est.
Leurs tranchées (des Allemands) sont échelonnées en profondeur sur cinq lignes avec boyaux de communication. Enfin les profonds ravins qui surplombent Ablain-Saint-Nazaire, très fortifié, ont permis de creuser dans leurs parois de profondes galeries, à l’abri des pluies et des obus et d’y réunir de nombreux combattants, détails qui ont échappé aux observateurs français du champ de bataille. »
La Barrikadenweg est le chemin qui va de l’église d’Ablain vers la chapelle de Notre-Dame-de-Lorette et dénommé encore aujourd’hui la Blanche Voie. La position organisée autour de ce chemin, et que l’historique du JR 157 dénomme Barrikadenstellung, est donc établie sur le 5ème éperon qui domine Ablain, celui de la Blanche-Voie. Il s’agit donc de solides positions organisées à l’avance avec une forte capacité de résistance.


(Historique GR 10)

Le 9 mai, date de l’attaque, le secteur d’Ablain-Lorette est tenu par les troupes badoises du XIV Korps. Les tirs préparatoires le 8 mai alertent les Allemands. « 8 mai Les divisions de réserve allemandes de Douai et Roubaix ont été alertées et sont déjà en route par tous moyens disponibles. »
Une fois l’attaque française lancée, les Badois mobilisent tous leurs moyens pour tenir le front.  Ainsi par exemple, on envoie les musiciens au combat : « En attendant leur arrivée, le colonel Tiede, chef de la 56ème brigade de la 28ème division badoise, rameute dans Lens tous les personnels disponibles, même les magasiniers, les musiciens et les conducteurs de véhicules hippomobiles et avec le III/109 bataillon et deux escadrons de cavalerie démontés, gagne l'endroit critique »
La gravité de la situation est immédiatement saisie et le Kronprinz Rupprecht obtient différents renforts, notamment « il  obtient du QG impérial l'envoi de la 117ème DI silésienne de Rethel à Douai, en réserve ».

La 117. ID a été nouvellement créée le 1er avril 1915 et regroupe des unités exclusivement silésiennes : le JR 157, le RIR 11 et 22. Le JR 157 est au nord de Reims et vient d’être envoyé le 7 mai à Boult-sur-Suippe lorsqu’arrive l’ordre d’embarquer pour l’Artois.
L’historique du JR 157 est assez succinct mais va nous livrer des informations déterminantes. On y apprend que le JR 157 est d’abord jeté dans la bataille à Neuville-Saint-Vast du 13 au 16 mai, dans la partie sud du saillant allemand attaqué, puis part au repos à Noyelles le 16 mai (d’où la VL précédante à celle mentionnant Willy Lasbeck car on a enfin le temps de faire le point précis des dernières pertes à Neuville Saint Vaast et VL s’arrêtelogiquement au 17 mai).
Mais dès le 18 mai, le JR 157 part relever des éléments du JR 111 au nord d’Ablain-Saint-Nazaire. Quelques éléments du JR 111 continuent à tenir les ruines de la chapelle de Notre-Dame-de-Lorette et les bataillons du JR 157 s’installent de part et d’autres, le II et III/JR 157 dont fait partie Willy Lasbeck tiennent Ablain et Souchez, le I/JR157 tient le Schlamm Mulde au nord de la chapelle. Souvent vague, l’historique indique heureusement ici précisément que la 9/JR157 occupe la Barrikadenstellung.
Ces secteur forment le nouveau front suite aux premières avancées françaises qui ont emporté la partie ouest d’Ablain (9-11 mai) et surtout une partie du plateau de ND de Lorette. Lors des attaques des 18-20 mai, les Français ont progressé sur le plateau vers l’Est et atteint l’éperon Souchez, c’est-à-dire qu’ils sont parvenus derrière l’éperon de la Blanche voie.



Source : wikipedia

Ainsi, la ligne française décrit alors un arc-de-cercle incomplet autour de l’Eperon de la Blanche Voie depuis l'ouest d'Ablain-Saint-Nazaire jusqu'aux flancs de l'éperon de Souchez et cette situation persiste durant huit jours,
A la suite de ces combats, l’éperon de la Blanche Voie devient la pierre angulaire de la défense allemande au nord d’Ablain. Mais il forme un dangereux saillant dans les lignes françaises car les deux éperons contigus, à l’O l’éperon des Arabes mais aussi à l’E l’éperon Souchez ont déjà été conquis ou partiellement conquis par les troupes françaises.
La maîtrise de cette position par les Allemands permet d’empêcher l’encerclement d’Ablain car les Français, après avoir pris Carency, au S d’Ablain, ont marché vers la sortie E d’Ablain et ont atteint le sud de la route Ablain Souchez. Et ils ne peuvent pour l’instant déboucher du Nord. Mais la Barrikadenstellung est également devenu très fragile car l’ennemi se trouve non seulement directement en face d’elle à l’W et au N (secteur de la chapelle de ND de Lorette, défendu notamment par le point d’appui Schlamm Mulde) mais aussi au N-E dans son dos sur les parties hautes de l’éperon de Souchez et enfin au S, dans Ablain.

Il est donc fort logique que les Français aient pour objectif de faire tomber la Barrikadenstellung pour entraîner par la suite celle d’Ablain. Les assaillants vont bien entendu exploiter la possibilité d’attaquer sur trois fronts, avec une attaque frontale accompagnée de deux attaques de flanc au nord et au sud de la position.

En face, une relève a également lieu le 18 mai et c’est le 237ème RI qui vient relever le 226ème qui occupe la partie du village d’Ablain qui a été conquise depuis le début de l’offensive ainsi que le secteur Éperon des Arabes. La 237ème RI a un ordre clair , selon son JMO,«  l’opération projetée vise à occuper les tranchées allemandes dites de la Blanche Voie (Barrikadenstellung) (…) et du fortin situé au sommet ».  Le plan contenu dans le JMO confirme la fragilité de la Barrikadenstellung qui fait face à l’ennemi non seulement à l’W mais aussi au S puisque Ablain est tombé partiellement aux mains ennemies. Toutefois, vers l’ouest, elle bénéficie des très bonnes défenses naturelles constitués par des escarpements très raides.


La Barrikadenstellung sont les tranchées bleues autour de la route Blanche Voye
Sources : SHD, JMO 237ème RI

Les Français déclenchent leur offensive le 21 mai. Le JMO du 237ème décrit la manœuvre réalisée :  une partie des compagnies attaque frontalement les positions de la Barrikadenstellung et l’autre progresse au sud vers l’église d’Ablain. En parallèle, le 289ème RI (dont le JMO est perdu pour cette période) doit attaquer depuis le Nord. Les opérations au nord et au sud doivent permettent ensuite d’avancer sur les arrières de la Barrikadenstellung et d’encercler les défenseurs.


Source : wikipedia

L’opération a fait l’objet d’une reconnaissance minutieuse, les troupes se mettent en place dans la nuit du 20 au 21 mai.
A partir de 13H30 le 21 mai, la Barrikadenstellung est écrasée par l’artillerie durant 2H30, les troupes d’assaut françaises avancent durant ce temps au plus près des positions ennemies. Un premier assaut est donné à 15H50. Mais « elle est gênée par le feu de MG qui semblent placées près de l’église d’Ablain »
Une autre compagnie du JR 157 tient l’église d’Ablain et le secteur est du village et prend sous le feu de ses MG les assaillants français qui tentent d’avancer face à la Barrikadenstellung. Toutefois, « L’attaque atteint à 16H10 la tranchée allemande de première ligne et s’en empare, faisant de nombreux prisonniers. » Le point d’appui au nord de la Barrikadenstellung tombe au même moment « A gauche le fortin est occupé par le 289ème. » Ce qui va permettre un débordement par le nord de la Barrikadenstellung… Mais pour l’instant la deuxième ligne de la Barrikadenstellung tient toujours. En effet selon le JMO « l’attaque cherche à continuer vers les tranchées allemandes de 2ème ligne. Elle est arrêtée par le feu de MG placées à l’extrémité du village »
Cet demi-succès est confirmé par l’historique du JR 157 :  il indique clairement « 21 mai : offensive ennemie d’une intensité exceptionnelle contre la Barrikadenstellung, qui est d’abord brillamment rejetée. »

Le JMO indique alors que ces MG vont être neutralisées « L’artillerie ouvre alors un feu violent sur leurs emplacements présumés, ce qui permet aux deux attaques de progresser »
En effet vers 17H, « la tranchée allemande de 2ème ligne est conquise ainsi que le pâté de maison (d’Ablain, en avant de l’église) ». Le débordement par le sud de la Barrikadenstellung commence.
A ce moment-là, les défenseurs allemands tentent de quitter la tranchée de deuxième ligne et s’engouffrent dans les boyaux dont les extrémités sont tenues par les Français…
L’historique du JR 157 confirme la perte de la position, un peu plus tard dans la soirée « Une nouvelle offensive à 21H rejette les éléments des JR 111 et la 9/JR157, la Barrikadenstellung est perdue. » Ce que l’historique n’indique pas est qu’une grande partie de la 9/JR 157 ne revient pas, les hommes ayant été mis hors de combat ou dans l’incapacité de faire retraite. 106 hommes manquent à l’appel, et compte-tenu des effectifs réels de la 9K, qui n’atteint plus 250 hommes, c’est au moins la moité des hommes qui disparaissent avec la chute de la Barrikadenstellung.
Cet élément apparaît nettement dans la VL n°537 du 14 juin 1915 relative à ces combats. Alors que les 11 autres compagnies du JR 157 mentionnent très peu de disparus mais des certitudes, hommes tués ou blessés, la 9/JR 157 affiche plus de 103 disparus dont on est alors sans nouvelle. Il s’agit des hommes de la Barrikadenstellung tués sur place, ou capturés. Un tel chiffre montre en outre que très peu d’hommes de la 9/JR157 ont réussi à quitter la Barrikadenstellung pour amener des nouvelles précises du destin de leurs camarades.

Dans la nuit, la 3/JR 157 tente en vain une contre-attaque pour reprendre la Barrikadenstellung. Le front recule définitivement vers le village d’Ablain. Mais les Allemands conservent la maîtrise des pentes sud de la Blanche Voie.

Willy Lasbeck est fait prisonnier mais il aurait pu être tout simplement abattu. La suite des combats semble le montrer. Les débris du JR 157 sont mélangés avec ceux des RIR 11, RIR 201, JR 142, LGR 109 et reculent pas à pas dans les ruines d’Ablain. La violence des combats n’incite pas à la clémence. Ainsi Y Marlières indique dans son article « La bataille pour Ablain-Saint-Nazaire » Magazine Tranchées n°6  lors des derniers combats pour chasser les Allemands d’Ablain les 28 et 29 mai « Le dernier ilôt de résistance autour de l’église, qui abrite les restes d’environ 3 compagnies, tombe lui-aussi. Une vingtaine de soldats allemands sont faits prisonniers, les autres, ceux qui ne lèvent pas les bras assez vite, sont abattus immédiatement ». A priori, des hommes du JR 157 étaient parmi ces défenseurs.

Un nombre important d’hommes est fait prisonnier dans la Barrikadenstellung. L’indépendant du Pas-de-Calais, dimanche 23 mai 1915. Archives départementales du Pas-de-Calais, PG 229/30 indique ainsi que « Au cours de cette action, nous avons fait plus de 250 prisonniers, dont plusieurs officiers et pris un canon. » Ces éléments sont recoupés par plusieurs autres sources, avec un chiffre allant jusqu’à 300 prisonniers. C’est certainement à ce moment que Willy Lasbeck perd son casque.

Les fiches de la Croix Rouge nous apprennent que Wily Lasbeck sera envoyé dans un camp de prisonnier qui, par un curieux hasard, possède le même nom que son lieu de capture. Willy Lasbeck quitte Ablain-Saint-Nazaire pour .. Saint-Nazaire sur la côté Atlantique.  Il arrive le 26 juin 1915.

Mes recherches n’ont pas permis par contre de recueillir d’informations complémentaires sur Willy Lasbeck.
Toutefois l’analyse de son casque permet d’apporter quelques éléments. Le casque date de 1914,


(peu lisible...)

est bien régimenté mais ne possède aucun autre marquage, de bataillon, de compagnie ou de garnitur. Ce casque n’a donc pas connu le temps de paix ni même vraisemblablement la mobilisation d’août 1914 où les Kammer avaient encore le temps de tamponner des n° de B ou de K.
Ce constat est renforcé par le fait que Willy Lasbeck est un homme de Landwehr (Wehrmann). Or la Landwehr a fourni un nombre infinitésimal d’hommes aux régiments d’active lors de la mobilisation d’août 1914. Busche indique que les régiments d’active étaient composés de 54 % d’hommes d’active et 46 % de réservistes agés de moins de 26 ans. Et donc 0 % de Landwehr. Lasbeck n’a donc certainement pas rejoint le JR 157 en août 1914.
Par contre, la date 1914 dans la bombe confirme que Willy Lasbeck a fait partie des renforts d’Ersatz qui ont rejoint le JR 157 avant fin 1914. Étant un Landwehrmann, il a potentiellement entre 26 et 39 ans. On peut imaginer que son envoi dans l’active indique un Landwehrien plutôt jeune, moins de 30 ans et de bonne constitution. L’historique assez succinct du JR 157 indique la première arrivée d’Ersatz, 400 hommes, pour combler les pertes en date du 21 septembre 1914, suivi le 3 octobre de 300 nouveaux hommes. Jusqu’à fin octobre, 400 autres hommes arrivent encore.  D’autres arrivent les 7 et 13 décembre 1914.
Les deux premières vagues de renfort sont indiquées comme venant de Silésie. Il est impossible de dire si Willy Lasbeck avait un lien avec le lieu de garnison du JR 157, Brieg en Silésie. On rappelle que le nom Lasbeck semble très rare et spécifique au secteur de Hagen, en Rhénanie, secteur de la Ruhr. La Ruhr et la Silésie présentent des similitudes, régions minières et industrielles, Lasbeck a -t-il exporté ses compétences professionnelles en Silésie ?
Ou bien est-ce simplement les besoins du moment qui ont décidé son affectation ?

On constate par ailleurs que les crochets du CC ont laissé une trace très nette dans le cuir de la nuquière, confirmant que ce casque daté de 1914 a quand même porté durablement un CC. Le fait que Willy Lasbeck ait eu le temps de changer de compagnie (entre celle inscrite dans son casque et celle des VL) confirme également un temps de service important dans le JR 157.
Dans tous les cas, au moment où l’ennemi attaque la Barrikadenstellung, Willy Lasbeck est néanmoins déjà un vétéran qui a connu les combats de Champagne.
Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1874
Localisation : Mediolanum près Atrébatum
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Sam 17 Fév 2018 - 22:01

Bonsoir festwagner.

Belle relique ce casque.
Vivant près d'Ablain St Nazaire dans ma région d'adoption, je connais bien le secteur.
J'apprécie l'histoire de Willy dans ces terribles journées de mai 1915 qui ont vu tant de massacres et de misère.

Très bonne soirée /biere/

Quaren'tro
Revenir en haut Aller en bas
argyll

avatar

Nombre de messages : 3720
Age : 44
Localisation : artois
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Sam 17 Fév 2018 - 23:44

bonsoir,

superbe dossier.
et ce casque  drunken    bravo2/  /tresbien/

j'affectionne ce régiment car il a fait acte de résistance devant la 1ère division anglaise le 25 septembre 1915 lors de la bataille de Loos (secteur du Lone Tree - non loin de la ferme du Rutoire)  atable

ce soldat était hors de combat à ce moment là.

durant l'été 1915, la 117ème Division est en repos sur Loos ( RJR 22 - JR 157 - RJR 11) suite aux combats de Lorette.

voici le seul objet que je possède en rapport à ce régiment :



si la météo est de la partie, je te fais demain des photos du secteur ou ce régiment c'est battu entre Ablain et Lorette.

/biere/

michel


Dernière édition par argyll le Dim 18 Fév 2018 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1874
Localisation : Mediolanum près Atrébatum
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Sam 17 Fév 2018 - 23:49

Salut Michel.
Bonne soirée ou nuit.

Jean-Paul
Revenir en haut Aller en bas
argyll

avatar

Nombre de messages : 3720
Age : 44
Localisation : artois
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Sam 17 Fév 2018 - 23:55

bonsoir,

merci.
à toi aussi JP

/biere/

michel
Revenir en haut Aller en bas
Cmd-Jps

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 31
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 9:53

Salut françois, très beau travail et une histoire passionnante /tresbien/
Revenir en haut Aller en bas
argyll

avatar

Nombre de messages : 3720
Age : 44
Localisation : artois
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 13:21

bonjour,

voici une superposition de des cartes sur Google :





/biere/

michel


Dernière édition par argyll le Dim 18 Fév 2018 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1874
Localisation : Mediolanum près Atrébatum
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 15:36

Bravo Michel!
Je ne veuxais pas polluer ce post, mais ta carte m'interpelle j'y suis monté e matin sous le grand soleil du Noooord! toujours impressionnant ce secteur pour ceux qui savent.....

Bon après midi.

JP
Revenir en haut Aller en bas
dome08

avatar

Nombre de messages : 231
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 18:02

bonjour
beau casque et bravo pour les recherches vraiment passionnant
Revenir en haut Aller en bas
PETIT DIABLOTIN



Nombre de messages : 125
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 06/11/2016

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 19:13

Bonsoir,
Merci beaucoup sur une période que je ne connais vraiment pas trop.
Jean-luc
/biere/ /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 19:47

Salut Francois,

Je pense que tu a de nouveau accompli un exploi dans cette recherche. Malheureusement, les photos ne s´affichent pas sur mon écran et je ne peux suivre l´argumentation Crying or Very sad
Ce problème semble être en ce moment la poisse sur ce forum pour quelques autres membres également, bien que j´ai vidé totalement mon cache + cookies....

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
argyll

avatar

Nombre de messages : 3720
Age : 44
Localisation : artois
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 20:55

bonsoir,

voici une photo prise de la barricade sur la "blanche voie" :


vue depuis la position allemande.
au fond, position française.

/biere/

michel
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 21:48

Re, Francois,

Cà y est, mon problème semble être résolu (du moins momentanément) et je peux enfin apercevoir de nouveau les photos sur HM et donc de ce fabuleux post!
Je viens de déguster un bon Gewürztraminer en lisant ton exposé, donc double plaisir! cheers

Excellent reportage du même acabit de ceux auxquel tu nous a déjà habitué!

festwagner a écrit:




Il n’est pas mentionné dans la même K que celle qu’il a écrit dans son casque, le fait qu’il soit passé de la 4.K à la 9.K

Je vais te soulager quelque peu, car après avoir scruté les mentions manuscrites de ton porteur dans le casque, je suis sûr que le numéro de compagnie est un 9 et pas un 4  cheers

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
ulanen rgt 11

avatar

Nombre de messages : 605
Age : 46
Localisation : haguenau
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Dim 18 Fév 2018 - 23:10

beau casque et belle recherche.
cdlt
pp
Revenir en haut Aller en bas
festwagner

avatar

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Lun 19 Fév 2018 - 10:45

Merci à ceux qui ont pu me fournir aussi rapidement des photos in situ qui complètent agérablement la compréhension de ce post !

Philippe, j'ai détecté de suite ce pb d'image quand j'ai publié mais effectivement je n'arrivai pas à le corriger, c'était don un pb forum

Je vous conseille de voir ce post, le hasard fait bien les choses, voici le destin d'un Français tué le 9 mai au début de l'attaque d'Ablain.

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t107381-lieutenant-j-fain-20eme-bcp-nd-de-lorette-9-mai-1915#726637
Revenir en haut Aller en bas
Byng-boys

avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 58
Localisation : Artesia
Date d'inscription : 11/10/2010

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Lun 19 Fév 2018 - 22:19

Bonsoir Festwagner, d'abord je te remercie de conseiller aux membres intéressés le post que j'ai eu plaisir de monter ce week-end. Effectivement le hasard a bien fait les chose quant-à la correspondance de ces deux combattants presque chronologiquement identiques mais pourtant tragiquement bien différents. Bien que cela soit fastidieux à effectuer, je te tire mon chapeau bas pour ce que représente ton dossier en temps de recherches et retranscriptions. J'avoue être un "petit scarabée" en ce qui concerne le parcours des régiments allemands mais j'éprouve évidemment un grand intérêt pour ce qui a trait aux combats d'Artois, en l'occurrence celui de la Colline sanglante de Lorette. Habitant depuis toujours à quelques kilomètres de celle-ci je ne peux m'empêcher lorsque je passe à proximité de scruter l'horizon d'où elle se détache. Je suis tout simplement amoureux de ma région l'Artois et de son histoire...

Cordialement.

/biere/ Byng.
Revenir en haut Aller en bas
festwagner

avatar

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Lun 19 Fév 2018 - 23:15

Bonsoir Byng-boys

Merci de tes compliments. Pour ma part, outre l'intérêt "humain" de ces recherches, c'est l'occasion pour moi de découvrir des combats que je ne connais que très vaguement. Je pense dans l'année monter visiter Ablain St Nazaire et cet étrange monument contemporain en ellipse. Je ramènerai avec moi le casque du JR 157.
Revenir en haut Aller en bas
festwagner

avatar

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mar 3 Avr 2018 - 16:50

Profitant d'une rencontre programmée avec 3 autres sympathiques membres de ce forum sur le secteur d'Ablain, j'ai emmené mon casque pour un retour aux sources, 102 ans et 10 mois après avoir quitté Ablain St Nazaire.

Le voici sur les arrières de l'ancienne Barrikadenstellung. Si Willy Lasbeck a tenté de fuir, c'est dans ce secteur que lui et son casque ont été capturé.



Le casque au-dessus de la Blanche Voie avec au loin ND de Lorette



Enfin, le casque devant les ruines de l'Eglise d'Ablain. Willy Lasbeck est passé devant l'église lors de sa montée en ligne à la Barrikadenstellung.

Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6871
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mar 3 Avr 2018 - 18:58

François tu me l'avais caché ce casque hier Laughing Laughing Laughing

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
festwagner

avatar

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mar 3 Avr 2018 - 19:01

La faute au resto trop long... Mais c'est un simple prussien sans intérêt pour quelqu'un de ton niveau
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mar 3 Avr 2018 - 20:01

bravo2/ bravo2/ bravo2/

J´adore ce replacement de l´objet dans son contexte géographique initial! C´est la passion qui parle!   

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Tony

avatar

Nombre de messages : 6871
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mar 3 Avr 2018 - 22:43

festwagner a écrit:
La faute au resto trop long... Mais c'est un simple prussien sans intérêt pour quelqu'un de ton niveau


Effectivement, le repas de communion c'était pas prévu !! Laughing Laughing Laughing j'ai pas su manger au soir !!

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
argyll

avatar

Nombre de messages : 3720
Age : 44
Localisation : artois
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mar 3 Avr 2018 - 22:52

bonsoir,

superbe photos.
le gros plus, serait de retrouver une photo de ce soldat.

/biere/

michel
Revenir en haut Aller en bas
cletig



Nombre de messages : 45
Age : 49
Localisation : sarthe
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mer 4 Avr 2018 - 14:08

Magnifique post /respect/
Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1874
Localisation : Mediolanum près Atrébatum
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    Mer 4 Avr 2018 - 17:46

bonjour à tous,
Comme les carabiniers toujours en retard, je redécouvre ces posts....
Que de l'émotion et rien de plus.....
Bravo pour TOUTES les recherches. Un (des) soldat(s) parmi beaucoup d'autres.....

Quaten'tro.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Ablain Saint-Nazaire, 22 mai 1915 : die Barrikadenstellung geht verloren !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anneau de la Mémoire à Ablain-Saint-Nazaire
» Construction du Théâtre de Saint-Nazaire : des fondations à la livraison; 10 panoramiques 360° même point de vue sur 2 ans.
» URGENT Cède gracieusement patientèle orthophonie sur Saint-Nazaire (44)
» Saint-Nazaire - Un gendarme adjoint tué hors service.
» Les anecdotes a/b du Zinnia !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les coiffes-
Sauter vers: