AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Jeu 13 Sep 2018 - 22:21

Bonjour,

La grande majorité des trophées ramenés dans les chaumières francaises a vraisemblablement été ramassée lors de la Bataille de la Marne et de la fuite précipitée de l´armée allemande en septembre 1914, essentiellement sur des morts ou des prisonniers, dont de nombreux casques à pointe, objets les plus symboliques du militarisme allemand tant détesté par les Francais.

En voici un exemplaire parmi tant d´autres, un casque de réserviste saxon de la 7/RJR103, qui a pendu à une poutre ou un mur de grenier pendant quelque temps, la ficelle étant toujours coincée derrière le jonc arrière. L´intérieur se trouvait dans un état de saleté inouie, traces de moisissure ou pisse de souris....Un nettoyage précautionneux s´est alors imposé.  Le casque a du servir de domicile à plusieurs générations de rongeurs, vu la quantité industrielle de mini-crottes de souris, bouts de journaux, paille qui se déversa sur mon tapis lorsque je me mis à inspecter l´intérieur plus précisément....Quelques dents de loup  ont malheureusement servi d´amuse-gueule à la progéniture...















Marquage assez atypique de la compagnie derrière le 103 RR: "C.7."





Suivant l´historique du régiment, le 5.8.14, le II/RJR103 est assemblé à Dresde, à proximité de la gare principale. Jusqu´au 15 août, ce bataillon percoit son équipement, armement, munition, ses chevaux. Les chariots sont chargés et les baionettes sont aiguisées (!). Les effets civils sont retournés et le bataillon achète des denrées pour les premières journées de marche. Ces 10 journées sont également consacrées à des marches d´exercice et des simulations de combat au "Heller", une lande sablonneuse au Nord de Dresde.

À 15 heures 40, le 15 août, après un défilé dans la ville de Dresde, le II/RJR103 est embarqué à la gare de marchandise de Dresde-Neustadt. Le 16 août en soirée, le bataillon est débarqué à Erdorf, un village près de Bitburg en Rhénanie Palatine.

Du 17 août au 5 septembre, le RJR103 va effectuer une marche de 360 kms, recevant son baptême du feu le 23.8 à Spontin en Belgique, pris sous le feu de francs-tireurs belges (4 morts et 7 blessés). Le 20 août, à Nadrin (village wallon situé à proximité de la frontière luxembourgeoise), l´historique mentionne qu´un autobus caché sous un gros tas de paille sera découvert par le régiment et sera utilisé jusqu´au 11 septembre 1914 pour l´évacuation des blessés. Le RJR103 continue la poursuite des Francais en déroute en passant par Philippeville, Mariembourg, Couvin et passe la frontière francaise le 27.8 vers midi à Régnowiez, avec de grands hourras. Ne rencontrant pratiquement aucune résistance, au sein de la division (23 RD) et marchant derrière l´artillerie, sous une chaleur accablante,  le RJR103  passe Auvillers les Forges, Herbigny, Chateau Porcien, Reims, le Fort de la Pompelle et traverse la Marne à Avenay sur Mareuil le 6 septembre à l´aube du jour. 

Du côté de Lenharrée, à quelques kilomètres à l´ouest, le régiment percoit nettement le bruit des combats opposant déjà la division voisine (32 ID) aux Francais. Le RJR103, accompagné sur sa droite par le III/RJR101 et la MGK/RJR101 se positionne sur une crête boisée au nord du village de Sommesous (côte 190). Il relève à cet endroit le III/108 en courant de journée du 7 septembre.

Ce casque a la chance d´être nominatif, bien que le déchiffrage du nom m´ait causé quelques maux de tête et un grand nombre de clichés pour arriver à l´interpréter de manière correcte et définitive. Pas facile de prendre en photo....
J´étais d´abord parti sur une fausse piste en ayant interprété le nom comme étant LACHNITT sur une de ses photos de présentation de la vente.



Et il y avait bien un Gustav Adolf LACHNITT à la 7/RJR103, blessé lors des combats de septembre-octobre 1914:

http://des.genealogy.net/search/show/374571


Une fois le casque en main, il était rapidement clair que la première lettre majuscule n´était définitivement pas un "L" mais bel et bien un "R".

En examinant le nom de plus près, à la loupe, avec lumière et angles différents, il devint alors clair que ce "R" était l´initiale d´un prénom, car juste derrière, on apercoit un "S" majuscule, première lettre du nom, suivi des lettres "chm". Le nom se terminant clairement par un "t" mais dont la barre horizontale supérieure empiète sur la barre verticale de la lettre précédente m´avait fait penser à un "tt" en fin de nom (d´où l´hypothèse LACHNITT). Mais en regardant de plus près, on apercoit très bien en bas à gauche de l´avant-dernière lettre  le ventre d´un "d". D´un coup, tout était clair! Le nom du porteur est R. SCHMIDT.





SCHMIDT n´est pas un cadeau comme nom dans un casque, un peu du style d´un DUPONT francais, tellement ce nom est répandu (même mon voisin s´appelle SCHMIDT!) mais la présence de la première lettre du prénom sauve la mise, en corrélation avec le marquage de la 7ème Cie dans la nuquière.

Je n´ai d´abord trouvé que deux R. SCHMIDT à la 7/RJR103 dans les VL, 

1) Reinhard SCHMIDT blessé légèrement lors d´un accident en automne 1915 et blessé légèrement au combat en été 1916.

http://des.genealogy.net/search/show/2262657

http://des.genealogy.net/search/show/4398407

2) Gefreiter Robert-Hans SCHMIDT, blessé lors des mêmes combats  que LACHNITT, septembre-octobre 1914:

http://des.genealogy.net/search/show/374221

J´ai d´abord exclu le second car par expérience, un Gefreiter de tout début de guerre aurait marqué l´abréviation de son grade devant son nom (Gef.). Il ne restait donc plus que le premier, Reinhard, mais un casque tombant au main de l´ennemi à la suite d´une blessure légère lors d´un accident me semblait des plus improbables. Donc peut-être lors de la blessure légère en été 1916? Assez tardif, mais pas improbable.....Mais pas totalement satisfaisant après avoir lu l´historique en ligne du RJR103 qui mentionne de sévères pertes  lors du tout premier combat d´envergure à Sommesous, le 8 septembre 1914, et la débandade chaotique qui s´ensuivit....

Je voulus en avoir le coeur net et je me mis à consulter les centaines de R.SCHMIDT mentionnés sur le site des prisonniers de la Croix Rouge. Quelle ne fut ma surprise lorsque je trouva la fiche d´un certain Richard SCHMIDT, de la 7/RJR103, fait prisonnier à "Wasemont" le 12 septembre 1914, d´abord mentionné de manière erronée au KBIR9 bavarois mais ensuite au RJR103 (souligné). Le chaos devait régner à la Croix Rouge lors de ces journées riches en pertes...



La localité "Wasemont" n´existe pas, ce qui m´irrita d´abord complètement, mais en consultant le parcours des combats du RJR103, je découvris le village de Vassimont, situé à quelques kilomètres au NO de Sommesous. Cà colle donc! Je fis alors une vérification dans les VL et effectivement je pu retrouver cet homme dans une première publication tardive de juillet 1915, mentionnant Richard SCHMIDT comme étant en captivité francaise:

http://des.genealogy.net/search/show/2456550

Une seconde publication du 6.7.18 mentionne qu´il n´est plus en captivité à Lyon mais se trouve à Davos (Pension Mühlenhof) / Suisse:

http://des.genealogy.net/search/show/2734101

Et une troisième et dernière publication du 19.10.18 nous apprend qu´il est rentré à Dresde et se trouve dans une unité d´Ersatz de la garnison de Dresde:

http://des.genealogy.net/search/show/8855486

La page de tête de cette dernière publication nous apprend que Richard SCHMIDT est rentré en Allemagne après un internement transitoire en Suisse dans le cadre d´un échange de prisonniers:

http://files.genealogy.net/verlustlisten/27081.jpeg

Par expérience, ces échanges de prisonniers par la Suisse concernait les hommes considérés comme devenus inaptes aux combats, du fait de leur mutilation physique ou morale ou de maladies incurables telle la tuberculose.

La disparition de cet homme passa donc totalement inapercue lors de la mention des pertes des combats de Sommesous dans la publication des VL du 17.10.14. 

En suivant le parcours de captivité de la Croix Rouge, on peut en effet se rendre compte que Richard SCHMIDT séjourna d´abord 8 mois consécutifs à l´hôpital de Saint Yrieix (Limousin, près de Limoges), du 16.9.14 au 12.5.1915, ce qui laisse songer à une blessure assez grave, sans que la nature de cette blessure soit mentionnée (peut-être troubles psychiques).
Il fut ensuite dirigé dans la campagne au Nord de Limoges ( villages de Mas Eloi et La Lande) et finalement Lyon pour être interné provisoirement à Davos en Suisse:

13ème nom à partir du bas:


6ème nom à partir du bas:


4ème nom à partir du bas:


7ème nom à partir du bas:


3ème et 6ème  nom à partir du haut:


3ème nom à partir du bas:


Le fait que Richard SCHMIDT ne fut capturé que 4 jours après la bataille de Sommesous, le 12 septembre 1914, une dizaine de kilomètres au Nord-Ouest des lieux de combat (le RJR103 était à cette date déjà en débandade au Nord de Chalons) est peut-être une hypothèse que cet homme, peut-être d´abord blessé légèrement, du errer plusieurs jours de suite, se cachant la journée, marchant la nuit, souffrant soif et faim, en espérant regagner les lignes allemandes ou bien être sauvé par une contre-offensive, ce qui ne se produisit pas. De ce fait, l´état de sa blessure s´est peut-être empiré.... Il semble avoir été totalement isolé du reste de la troupe. 
En effet, en consultant un par un les mentionnés blessés du RJR103 à Sommesous dans la publication des VL d´octobre 1914 (listes saxonnes N° 28 et 33), je pu retrouver dans une publication tardive un groupe de 13 soldats du RJR 103 qui furent fait prisonnier les 8 et 9 septembre, et même un autre soldat isolé fait prisonnier à Chalon le 11 septembre, ainsi que 2-3 autres ici et là dans des rectifications tardives...
Donc en tout, avec Richard SCHMIDT,  environ un peu plus qu´une quinzaine de prisonniers du RJR103 lors des combats de Sommesous. L´historique du RJR103 mentionne 23 disparus pour ces combats, incluant les prisonniers indemnes et blessés ainsi que les soldats tués dont les corps n´ont pas été identifiés ou retrouvés. La fin de l´historique regroupe cependant tous les disparus définitifs du RJR103 (destins jamais éclaircis, corps jamais retrouvés), compagnie par compagnie, ainsi que le lieu de disparition. La somme définitive des disparus corps et biens les 8 et 9 septembre 1914 à Sommesous est mentionnée comme étant 5 soldats (1 à la 6ème, 1 à la 8ème, 1 à la 9ème et 2 à la 11ème compagnie), ce qui colle assez bien avec les données des VL.

Après quelques recherches, j´ai pu retrouver un site évoquant les conditions d´internement de soldats Allemands à Davos.

http://www.terragrischuna.ch/zeitschrift/1-2018-landschaft-davos/es-gefaellt-mir-sehr-gut-hier

Arrivée de prisonniers allemands à la gare de Davos en 1916:



Internés allemands devant une boulangerie à Davos, 1917:



Des prisonniers allemands aidant au reflouement d´un train ayant déraillé à Davos, le 29 mai 1917, après une avalanche:







 Il s´agissait en effet de blessés très affaiblis, ayant généralement des problèmes pulmonaires (tuberculose ou intoxication par les gazs), d´où leur internement dans une région alpine. Ces soldats étaient logés dans des hotels et des pensions et devaient effectuer quelques tâches quotidiennes suivant leur état de santé. À Davos, il y avait dès 1916 environ 1000 prisonniers allemands en reconvalescence. Lorsque leur état de santé était jugé devenu stable, sous promesse solenelle de ne plus jamais être mobilisé dans une unité combattante, ils étaient libérés sur l´Allemagne. Beaucoup d´entre eux décédèrent cependant lors de leur séjour et furent enterrés avec les honneurs militaires dans un ancien cimetière de Davos. Les tombes furent défrichées quelques années plus tard....

Venons en maintenant au combat de Sommesous.

La situation dans la soirée du 7 septembre 1914:



Sur le flanc droit, le RJR103 est appuyé par le III/RJR101 et la MGK / RJR101. Au centre, se trouve le III/RJR103 et sur le flanc gauche, le II/RJR103 de Richard SCHMIDT. Le I/RJR103 est gardé en réserve de la division, un peu en arrière à l´extrême gauche, au nord de la côte 196.
En début de nuit du 7 au 8 septembre, quelques coups de feu éclatent, provenant de Sommesous occupé très faiblement par quelques éléments du 336 RI, un régiment de Normands formé à la mobilisation à Saint-Lô. Une patrouille nocturne menée par un officier du III/RJR103, ramenant trois prisonniers, confirme la faiblesse des troupes francaises dans ce village. Cependant, l´artillerie francaise gêne sérieusement les troupes saxonnes en bivouac au nord de Sommesous. L´ordre d´attaque vers Sommesous est donc donné à 4 heures du matin. La lune éclaire le village d´une lumière blafarde. Les Saxons recoivent l´ordre de faire une charge à la baionette, une des toutes premières du conflit, et de prendre rapidement le village, commencant à être la proie des flammes.

Le II/RJR103 de SCHMIDT attaque le secteur est du village, suivi par la MGK RJR103, les soldats ayant laissé leurs havresacs dans leur position de départ avec leur approvisionnement en vivre et en eau, ce qui sera particulièrement fatal pour les blessés et les soldats isolés. Arrivés à une centaine de mètres devant Sommesous, ils sont recus par un feu nourri et chargent en criant "Hurrah" à vive voix. Les Francais sont chassés de chaque maison où ont lieu de terribles corps à corps, jusqu´à la lisière sud du village. Dans ce secteur, l´attaque ralenti car les Francais se sont retranchés derrière un talus de voie ferrée à 500 m du village ainsi que sur une crête boisée en arrière de la voie ferrée. Aux premières lueurs du jour, l´attaque contre ces positions débute (ligne de côtes 209, 180, 190 et 185). La situation est désagréable pour les saxons du RJR103 car les compagnies se sont désordonnées pendant l´attaque de nuit, l´artillerie allemande n´offrant aucun soutien, contrairement à l´artillerie francais qui pillonne le village et le feu nourri de l´infanterie francaise qui prend les Allemands sur ses deux flancs. Le I/RJR103 et la MGK RJR103 sont appelés à la rescousse sur le flanc gauche pour faire taire ce feu de côté mais aussi pour prévenir une attaque de la cavalerie francaise.

À midi, le 8 septembre, la ligne de crêtes est aux mains des Saxons, beaucoup de morts allemands et francais jonchent le champ de bataille, les prisonniers francais et les blessés sont transportés vers l´arrière, au croisement des routes Mailly-Sommesous.Fère Champenoise-Vitry, où les medecins du RJR103 ont organisée une infirmerie de fortune. Mais le soleil implacable rend toute avance très difficile, les soldats n´ayant plus de réserve en eau. Les compagnies d´attaque s´installent sur la côte 178, à 4,5 kms au sud de Sommesous, à l´ombre du bois de Montépreux. Après plusieurs heures de répit sous les arbres, l´ordre de poursuivre les Francais est donné, avec comme objectifs la côte 189 (au sud-est de Montepreux) et le bois situé au sud de la côte 197. Le III/RJR103 reste en renfort tandis que les deux autres bataillons du RJR103, le II de SCHMIDT au centre,  toujours accompagnés du III/RJR101 se mettent en marche. La nuit tombant et les cartes étant imprécises, seul le I/RJR103 trouvera son objectif, les II et III /RJR103 bivouaquant au bord du chemin Haussimont-Mailly, au niveau de la côte 178.

Le 9 septembre au matin, les II et III/RJR103 sont surpris sur leur position de bivouac par une attaque francaise en provenance de Mailly. Les Francais sont mis en déroute grâce à l´appui de la MGK RJR103. À 16 heures, tandis que le RJR103 se préparait à attaquer les hauteurs devant Mailly à partir de la côte 197 (à 1300m au Sud-est de Montépreux), l´ordre de repli sur Sommesous est subitement donné à la hauteur de la côte 188(dans le bois au sud-est du chemin Montépreux-Mailly), la 3ème armée se repliant derrière la Marne. Cette côte 188 restera le point le plus méridional jamais atteint par le RJR103.

Un extrait du JMO du 336RI qui se trouvait en face du RJR103:



À 22 heures, le 9 septembre,  le régiment bivouaque au nord de Sommesous, les havresacs ayant été récupérés. Lors de ces combats de Sommesous des 8-9 septembre, le RJR103 perdit 81 morts, 224 blessés et ces fameux 23 disparus (incluant plus d´une quinzaine de prisonniers, dont Richard SCHMIDT retrouvé 3 jours plus tard, le 12.9 à Vassimont).

Le 10 septembre au matin, le RJR103 continue sa retraite sur le nord en direction de Vatry, Chaintrix. Dans la nuit du 10 au 11, le régiment se trouve à Champigneul, le 11 au soir, totalement épuisé par une marche sous une pluie torrentielle, il se trouve à Vaudemange, après avoir traversé la Marne à Condé sur Marne.
Le 12 septembre, le même jour où Richard SCHMIDT fut fait prisonnier dans les ruines de Vassimont, plus de 50 kms plus au Nord, le RJR103 s´installe à Prosnes où il restera plus d´un mois lors des premiers combats de position.

Quel a été le destin de Richard SCHMIDT durant ces 5 journées du 8 au 12 septembre 1914? A t´il été blessé lors des combats au corps à corps dans une maison de Sommesous, ayant peut-être perdu connaissance et laissé pour mort? Ou sur le talus de la voie de chemin de fer au sud de Sommesous? Ou bien lors de l´attaque francaise en provenance de Mailly sur la crête boisée située entre Mailly et Sommesous? Nous ne le saurons jamais. Chose certaine, c´est qu´il fut totalement isolé et réussit à se traîner tant bien que mal plusieurs kilomètres jusqu´au village de Vassimont. 

Selon les JMO du 114RI (Saint-Maixent) et du 125 RI (Poitiers), le village de Vassimont, non occupé par les Allemands, fut rapidement traversé dans la soiré du 10 septembre, à la poursuite de l´ennemi en direction de Châlons. Peut-être que SCHMIDT se trouvait dissimulé dans une cave et ne se rendit que 2 jours plus tard lorsqu´il fut clair que les troupes allemandes avaient été définitivement battues en retraite.

Le village de Sommesous avant la guerre:





Et après la bataille:







Et les restes du village de Vassimont, où fut fait prisonnier Richard SCHMIDT:



Rheinbaben
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Cmd-Jps

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 31
Localisation : Pas-de-Calais
Date d'inscription : 13/09/2012

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Jeu 13 Sep 2018 - 22:25

Hello, je le connais ce petit casque Wink

Il est encore superbe et très belle recherche de ta part /biere/
Revenir en haut Aller en bas
ir 76 de Hambourg

avatar

Nombre de messages : 7109
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Jeu 13 Sep 2018 - 22:31

Bravo, merci pour le partage.

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Daneck



Nombre de messages : 459
Localisation : Marne
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Jeu 13 Sep 2018 - 23:25

Bonsoir,

merci beaucoup pour ce superbe article, détaillé et complet.

Daneck
Revenir en haut Aller en bas
eparges1915



Nombre de messages : 276
Localisation : région Chamalo
Date d'inscription : 08/01/2018

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 5:27

Bonjour,

encore un très beau reportage : merci pour cette présentation qui à certainement pris beaucoup de temps, ainsi que pour le partage.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
HumanBonb



Nombre de messages : 2421
Localisation : Lorraine - Côte d'Azur
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 7:10

Bonjour,
Un bien joli casque avec une présentation au Top comme à ton habitude.
Concernant l'analyse, même si c'est la piste la plus probable, je suis de l'avis qu'on ne pourra jamais être à 100% certain qu'il s'agit bien du casque de ce fameux Richard. Selon moi, un casque ramené n'est pas obligatoirement signe de soldats forcément blessés, morts ou fait prisonniers, même si je le répète ça reste en effet le plus plausible !


Pour ma part, ce qui a retenu mon attention moi, c'est ce petit passage très intéressant. Saurais tu nous redonner le texte exacte à ce propos et sa traduction ? À moins qu'il n'y est qu'une seule ligne à ce sujet ?

Rheinbaben a écrit:

Les baionettes sont aiguisées (!)

J'ai souvent entendu dire que les soldats avaient interdiction d'aiguiser leurs lames et que si ça avait été fait, ça ne concerne que des cas invidividuels... Hors ici cela semble avoir été sous ordre et à plus grandes échelles study !


Merci encore une fois pour ce post très bien illustré et documenté.
Bonne journée à tous.
Revenir en haut Aller en bas
festwagner

avatar

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 07/01/2010

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 10:06

Très beau casque avec comme d'accoutumé une belle profondeur historique !

Si tu le revends un jour, je suis sur les rangs car il m'intéresse cheers
Revenir en haut Aller en bas
Eric

avatar

Nombre de messages : 1966
Age : 50
Localisation : Champagne
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 10:36

Bonjour

Très beau casque, le genre de pièce que j'aimerai avoir dans ma collection, habitant pas très loin du champ de bataille de la 1ere bataille de la marne.

Bravo pour les recherches

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 11:00

Bonjour,

Merci à vous pour vos interventions  Wink Mesage recu, Francois Wink

Pour Julien: le terme exacte est: "Schleifen der Seitengewehre", ce qui signifie clairement "affûtage des baionnettes". Moi aussi j´ai cru longtemps à cette fausse rumeur, comme quoi les soldats n´avaient pas le droit d´ aiguiser les lames. Peut-être valable en temps de paix.  J´ai lu la même chose dans l´historique du LJR19 silésien que j´ai digitalisé pour la présentation parallèle de mon casque de cette unité de Landwehr.
Voici le passage:



Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
le Graf

avatar

Nombre de messages : 5427
Age : 57
Localisation : sur HM et pour longtemps
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 11:35

Bonjour,

Bravo Philippe pour cette enquête et rechercher l'ADN de la coiffure.

Le Grissom du casque à Pointe.

Eric

Revenir en haut Aller en bas
http://firstwartechnik.free.fr/
5e REI

avatar

Nombre de messages : 1297
Age : 50
Localisation : 51
Date d'inscription : 04/07/2010

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 12:06

Bonjour,

Encore une fois, Rheinbaben, nous sort le grand jeu!!! Félicitations, y a pas à dire, c'est un vrai plaisir de voir vos présentations, là on ne se contente pas d'aligner des coiffures sur une étagère, ça va bien au delà.
Avec tous ces post passionnants, on pourrait faire un bon petit bouquin à éditer, ça changerait du réchauffé que l'on nous propose à l'occasion du centenaire de la Grande Guerre.

Yves
Revenir en haut Aller en bas
5rcs

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 49
Localisation : Nord / Pas de Calais
Date d'inscription : 18/09/2014

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 12:10

Bonjour,
Tout simplement superbe, il y a casque et casque.. Celui ci a un bien joli pedigree !
Merci du partage.
Fred
Revenir en haut Aller en bas
p.lamy



Nombre de messages : 670
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 13:58

Bonjour,

Merci Rheinhaben, magnifique enquête et très beau post.

En lisant les récits de cette période d'août-septembre 1914, on a parfois le sentiment d'une certaine confusion dans l'action des régiments et surtout au niveau des individus.
Le soldat Vincent, classe 1913 du 106 RI de Toul, raconte sa fuite lors des batailles de Lorraine les 19-20 août, près de Delme; ils fuient devant l'ennemi, en traversant champs et parcs, se déchirant les vêtements sur les fils de ronce des parcs à vaches, ou traversant dans l'eau les fossés ou ruisseaux. A la fin, ils sont égarés et retraitent avec des soldats d'autres régiments...On a l'impression parfois que tout le monde court un ennemi insaisissable.
On connaît tous le cas de ces soldats français en Belgique, qui après la retraite de leurs unités ont passé des mois en forêt en territoire occupé par les Allemands et nourris par les habitants du secteur. Le cas de Richard Schmidt ressemble à ces situations.

Bien cordialement.
P. Lamy
Revenir en haut Aller en bas
anzac

avatar

Nombre de messages : 1389
Localisation : Anzac Cove
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 14:39

p.lamy a écrit:
Bonjour,

Merci Rheinhaben, magnifique enquête et très beau post.

En lisant les récits de cette période d'août-septembre 1914, on a parfois le sentiment d'une certaine confusion dans l'action des régiments et surtout au niveau des individus.
Le soldat Vincent, classe 1913 du 106 RI de Toul, raconte sa fuite lors des batailles de Lorraine les 19-20 août, près de Delme; ils fuient devant l'ennemi, en traversant champs et parcs, se déchirant les vêtements sur les fils de ronce des parcs à vaches, ou traversant dans l'eau les fossés ou ruisseaux. A la fin, ils sont égarés et retraitent avec des soldats d'autres régiments...On a l'impression parfois que tout le monde court un ennemi insaisissable.
On connaît tous le cas de ces soldats français en Belgique, qui après la retraite de leurs unités ont passé des mois en forêt en territoire occupé par les Allemands et nourris par les habitants du secteur. Le cas de Richard Schmidt ressemble à ces situations.

Bien cordialement.
P. Lamy

160eme de Toul Wink

L'histoire ne dit pas d'où vient ce casque, de France ?
Revenir en haut Aller en bas
LeXav

avatar

Nombre de messages : 9467
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 15:24

Bonjour

fantastique recherche une nouvelle fois, du 103 RR en plus ! bravo2/ /tresbien/
Revenir en haut Aller en bas
asiate



Nombre de messages : 2686
Localisation : Périgord
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 16:34

Remarquable étude, comme toujours... /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 16:41

anzac a écrit:


L'histoire ne dit pas d'où vient ce casque, de France ?

Bonjour,

Oui, sorti d´un grenier francais avec un autre pointu (un württembergeois, si je me souviens bien), tous les deux ayant été visiblement accrochés à une poutre, récupérés par Cmd-Jps (JP) chez un antiquaire...

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
skaal

avatar

Nombre de messages : 330
Localisation : Ile de france
Date d'inscription : 09/03/2010

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 17:44

Merci beaucoup pour ce remarquable et passionnant partage de connaissances.
Revenir en haut Aller en bas
vitrier18

avatar

Nombre de messages : 2069
Age : 89
Localisation : marches de l'est.
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 17:49

Bjr   Superbe voyage dans l'histoire - Bravo et merci. C'est un petit casque qui me plairait bien. Wink
Revenir en haut Aller en bas
monfort1



Nombre de messages : 2091
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 17:57

Revenir en haut Aller en bas
dome08

avatar

Nombre de messages : 231
Age : 48
Localisation : belgique
Date d'inscription : 01/06/2014

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 18:05

bonjour
comme toujours un très très beau casque
Revenir en haut Aller en bas
DOUDOU555

avatar

Nombre de messages : 2622
Age : 47
Localisation : MEUSE
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 18:38

Une très belle pièce et une superbe présentation comme d'habitude.
Un grand merci pour ce partage /respect/

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
HumanBonb



Nombre de messages : 2421
Localisation : Lorraine - Côte d'Azur
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 18:55

Bonjour,
J'ai pris le temps de te scanner 2 clichés que j'ai du RIR 103, les voici donc :






Bonne soirée.
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
FREDDY 4270

avatar

Nombre de messages : 1979
Age : 53
Localisation : AISNE (02)
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 18:57

merci pour cette page d'histoire bravo2/ /respect/ /respect/ /respect/

Freddy
Revenir en haut Aller en bas
Reuze

avatar

Nombre de messages : 1282
Localisation : La France...
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   Ven 14 Sep 2018 - 23:13

Re,
Grand merci et juste époustouflant.
Une maitrise si grande des différentes archives est admirable.
Je trouve que c'est le but ultime de la/notre collection.
LA machine à remonter le temps, le lien avec aujourd'hui.
Bravo et respect bravo2/
Reuze
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un souvenir saxon de la Bataille de la Marne, Sommesous, 8-9 septembre 1914
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 6 Septembre 1914 - Première bataille de la Marne
» monument perdu
» La bataille de l'atlantique (WWII)
» La Bataille des 10 mots
» Hommage et souvenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les coiffes-
Sauter vers: