AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114

Aller en bas 
AuteurMessage
Tony

avatar

Nombre de messages : 6871
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 16:04

Bonjour

Voici une belle relique intouchée depuis le conflit

Il s'agit du casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE du JR114 Badois,  6e compagnie,  mort au combat en octobre ou novembre 1914 selon les VL :

http://des.genealogy.net/search/show/881642

Le JR114 a notamment participé à la Bataille de Lille (octobre 1914) et ce casque en est peut être un émouvant souvenir

1914 Westfront
31.07.1914 - 08.08.1914: Grenzschutz an der burgundischen Pforte (Teile)
09.08.1914 - 10.08.1914: Gefecht bei Sennheim-Mülhausen (1. Schlacht bei Mülhausen)
20.08.1914 - 22.08.1914: Schlacht in Lothringen (Schlacht zwischen Metz und den Vogesen)
22.08.1914 - 14.08.1914: Schlacht von Nancy-Epinal
18.09.1914 - 03.10.1914: Kämpfe zwischen Maas und Artois
04.10.1914 - 13.10.1914: Schlacht bei Arras
13.10.1914 - 13.12.1914: Stellungskämpfe in Flandern und Artois
15.10.1914 - 28.10.1914: Schlacht bei Lille
14.12.1914 - 24.12.1914: Dezemberschlacht in Französisch-Flandern
25.12.1914 - 08.05.1915: Stellungskämpfe in Flandern und Artois
31.12.1914 - 12.01.1915: Cuinchy (Prellbock-Stellung)

Voici un petit résumé de la Bataille de Lille  :

Le 3 octobre 1914, les troupes françaises quittent la ville de Lille, n'y laissant qu'un détachement commandé par un Lieutenant-Colonel mis en retraite en 1912 et rappelé au déclenchement e la guette : Marie-Félix de Pardieu. Le même soir, un plénipotentiaire allemand se rend à l'Hotel de Ville. On lui confirme que la ville est « ouverte ». Un train blindé allemande se dirige vers la gare à toute vapeur pour la prendre le plus rapidement possible.
Des cheminots français qui quittaient la ville le prennent pour cible.
Le 9 octobre, le détachement de De Pardieu quitte à son tour la ville et il est pris sous le feu ennemi. Le même jour, un avion allemande survole la ville et, visant sans doute le bâtiment des Postes et Télégraphies, il rate sa cible et laisse tomber sa bombe sur l'Hotel de Bretagne. Le lendemain, De Pardieu reçoit l'ordre de retourner à Lille.
A 16H30, un peloton du 46e chasseur à cheval de réserve remonte le Boulevard de la Liberté en direction de la Préfecture. Un quart d'heure plus tard une quarantaine de Uhlans font de même, au pas, accompagnés d'un groupe d'otages, dont le maire de Lille, Charles Delesalle, et un groupe de conseillers municipaux.
Rapidement, les otages sont abandonnés et le groupe de cavaliers tente de s'échapper. Il y a des fusillades dans toutes la ville. Lille est devenu un enjeu important en tant que nœud de communication ferroviaire.
Un radiotélégramme signé du Kaiser lui-même arrive le 11 octobre au grand quartier général : « Je donne l'ordre de prendre Lille à tout prix ».
Des régiments de cavalerie sont envoyés pour contrôler les axes de retraite possibles pour les français et encercler la place.
Le général Wahnschaffe, établi au Croisé-Laroche, fait savoir à De Pardieu, qui a installé son poste de commandement dans la Maison Duyck, au coin de la place de Strasbourg et de la rue Nationale,  que le bombardement commencera à 8h si la coté de se rend pas.
De Pardieu a pris le téléphone mais n'a pas répondu et a fait dire au téléphoniste qu'il ne l'avait pas trouvé. L'ultimatum est prolongé d'une heure.
De 9h à 10H30, la ville subit un tir nourri. Wahnschaffe a annoncé la chute d'Anvers et expliqué que toute l'artillerie mobilisée par ce siège convergeait désormais vers Lille. Vers 21h00, ce sont alors les obusiers du général Goetz von Olenhussen de la 40e division, qui tirent depuis la route de Lens, au sud.
L'objectif a été fixé du coté de la Grand Place. Le bombardement dure 20 minutes environ puis reprend vers 23h00 à coup d'obus incendiaires et dure jusque 1h00 du matin. Les rues de Béthune et du Molinel, une partie du boulevard de la Liberté, sont détruits. Les allemands se sont emparés des réservoirs d'eau de l'Arbrisseau, et les pompiers sont impuissants.
Lille est encore entourée de remparts ouverts de plusieurs portes. Le 12 au matin, l'artillerie prussienne ouvre une brèche, entre la trouée de la voie ferrée qui mène vers Paris, et la Porte de Douai. Une autre attaque a lieu au sud.
Dans la grande tradition, un officier allemand accompagné d'un trompette et d'un porte-fanion se présente à cheval à l'une des portes. Il est amené, les yeux bandés à De Pardieu à qui il demande de se rendre. Dans le même temps, un pilote français parvient à poser son appareil sur l'esplanade, il apporte un message du général Maud'huy demandant à De Pardieu de tenir bon.
Victime d'une crise d'appendicite, le pilote est emmené à l'hôpital de campagne installé dans la cathédrale Notre Dame de la Treille et opéré. Quelques pigeons voyageurs sont envoyés mais ils ne parviendront pas à destination. A 16H30, les allemands finissent par faire sauter la porte de Douai et font entrer un canon de 77 à l'intérieur de la Ville qui se met à tirer à la mitraille sur le boulevard. Des détachements du 181e régiment d'infanterie Saxon pénètrent dans la ville en chantant « Nun denket alle gott et die wacht am rhein ». Des immeubles d'où sont auraient tiré des francs-tireurs sont incendiés. De Pardieu fait hisser le drapeau blanc en haut de l'Eglise du Sacré Coeur.
Le 13, devant l'esplanade, les prisonniers ont été rassemblés. A 9h00 arrive le Kronprinz Rupprecht de Bavière et son état-major. Il rend son épée au Commandant Vicomte Félix De Pardieu : « Colonel, je suis heureux de vous rendre votre épée en témoignage de l'héroïsme de vos troupes pour la défense de Lille. Je vous remercie pour l'humanité que vous avez témoigné envers nos prisonniers ».

En hommage aux soldats allemands ayant participé à ce fait d'arme, une médaille fut distribuée aux soldats et aux officiers de la 40eme division d'infanterie, à certains éléments du 19eme corps d'armée et de la 6eme division qui s'illustrèrent dans les combats pour la prise de Lille.


La Porte de Douai, intra muros :




La porte de Douai, extra muros :





L'arrivée des allemands par la Porte de Douai :





Après les combats :







Le casque :






Notez la landkokarde remplacée par une reichkokarde et comment le tourillon a été "matté" pour éviter que la jugulaire ne se décroche pendant les combats:









Avec l'aide de Philippe et Laurent , voici les informations recueillies sur ce soldat mort au combat :




BUSSE est né le 14.10.1888 à Solingen. De métier il était d´abord boucher (Schlachter). Il n´était pas marié et n´avait pas d´enfants. Son père Wilhelm était ouvrier dans une fabrique. Le 13.10.1909 il fit son service d´active de deux ans dans le JR45 de Prusse Orientale à Insterburg et Darkehmen. De 1911 à la mobilisation, il était dans les Schutztruppen en Afrique du Sud-Ouest (Namibie). Période d´active: 4 ans, 9 mois et 19 jours.

Il tomba au combat à La Bassée le 25.10.1914 à la 6/114. Il fut atteint d´une balle au genou gauche lors de l´attaque sur Givenchy. Comme les Allemands durent se replier sur leur position d´attaque, le malheureux BUSSE a du rester entre les lignes quelque temps, incapable de rejoindre ses camarades. Il a du perdre tout son sang...

Il a été ensuite enterré dans les positions allemandes, 150 mètres au sud de la vallée de l´Aire à Givenchy-les-la-Bassée.

Dans l´historique (merci Laurent!), il est rapporté que les I et II/114 déjà fortement décimés, prennent position à l´est de Givenchy à l´aube du 25.10.14, 300 mètre devant le village. À 15 heures, les bataillons passent à l´attaque et sont décimés par les mitrailleuses en essayant de se frayer un passage dans les réseaux de barbelés. Le I/114 s´empare de quelques maisons du nord-est du village et arrive jusqu´à l´église mais le II/114 est cloué devant la lisière est du village. Dans la soirée et la nuit du 25.10.14, les restes de ces deux bataillons se replient sur leur positions initiales...
Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1874
Localisation : Mediolanum près Atrébatum
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 17:35

Bonjour Tony.

Ce Post m'interpelle.
Je dois retrouver le livre du capitaine CATOIRE préfacé par le Général PETIN (sic) qui raconte cette épopée.
"La défense de Lille en 1914" 2è édition de 1935 par "Les Amis de Lille". Une relique.

Mon grand père paternel territorial de 40 ans au 8è RIT perdit son bras droit à Radinghem le 10/10/1914 lors du retour du batallion De Pardieu vers Lille ordonné par Foch installé bien loin à Cassel.
Il a toujours dit que son parler flamand lui avait sauvé la vie alors que grièvement blessé il était menacé de se se faire achever par une baïonnette.
Il demandait à boire et l'autre (un saxon sans doute) a compris ce "bas" saxon .
Heureusement sinon votre serviteur n'écrirait pas en ce moment.... Smile
Quaren'tro.

PS. J'ai retrouvé ma relique!! /biere/

Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1874
Localisation : Mediolanum près Atrébatum
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 18:03

J'ai oublié de dire dans mon émotion que ton casque est magnifique.

JP Quaren'tro /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Fouilleman08

avatar

Nombre de messages : 323
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 22/01/2018

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 18:49

Bonjour.
Le casque est juste sublime....
Cdt
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 20:41

Tony a écrit:
Le 13.10.1909 il fit son service d´active de deux ans dans le JR45 de Prusse Orientale à Insterburg et Darkehmen. De 1911 à la mobilisation, il était dans les Schutztruppen en Afrique du Sud-Ouest (Namibie). Période d´active: 4 ans, 9 mois et 19 jours.


Tiens tiens atable

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 3476
Age : 54
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 20:45

Tony a écrit:

Il fut atteint d´une balle au genou gauche lors de l´attaque sur Givenchy.

"r. Knie d.I.G" = rechtes Knie durch Infanterie Geschoss = genou droit par projectile d´infanterie (balle). pirat

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
argyll

avatar

Nombre de messages : 3720
Age : 44
Localisation : artois
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Sam 12 Jan 2019 - 23:47

bonsoir,

superbe casque avec son histoire
as tu eu l'occasion de te rendre sur les lieux de son inhumation sur Givenchy?

/biere/

michel
Revenir en haut Aller en bas
95deligne

avatar

Nombre de messages : 3809
Age : 37
Localisation : allier 03
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Dim 13 Jan 2019 - 0:07

bonsoir tony ,

d'enfer ce pointu Shocked Shocked

chanceux Wink

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6871
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Lun 14 Jan 2019 - 9:46

argyll a écrit:
bonsoir,

superbe casque avec son histoire
as tu eu l'occasion de te rendre sur les lieux de son inhumation sur Givenchy?

/biere/

michel


Merci

Je ne suis toujours pas parvenu à trouver la sépulture e ce soldat pour l'instant

L'inhumation a dur avoir lieu dans la précipitation vers le canal de l'Aire

Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6871
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Lun 14 Jan 2019 - 9:48

95deligne a écrit:
bonsoir tony ,

d'enfer ce pointu Shocked Shocked

chanceux Wink

/biere/


Merci

Il montre certaines particularités dont on pourrait douter aujourd'hui notamment le port de deux reichkokarde, mais aussi l'etonnant systeme de fixation de la plaque avec du fil de fer

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS 57

avatar

Nombre de messages : 7822
Age : 63
Localisation : Reichsland
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   Lun 14 Jan 2019 - 11:37

Bonjour Tony,
Belle pièce...nominative de surcroit... /super/ bravo2/
Concernant ta remarque, effectivement, une constatation certaine : on a un fil de fer au lieu des 2 coins de cuir, et deux Reichskokarde. pirat
Deux certitudes : -ce casque n'a pas été livré ainsi -ce casque est découvert ainsi en 2019. Smile
La question qui subsistera toujours sur ce genre de "montage", c'est le moment où cela a été fait. Cela a pu être un complétement d'urgence fait par le Landser au front, un bricolage fait postWW1 par l'"inventeur qui l'a ramassé, ou par des enfants qui ont voulu jouer avec depuis ou... /reflechi/ scratch
De toute manière, rien d'irréversible puisqu'il s'agit de 2 pièces satellites et accessoires.
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le casque de l'Unteroffizier Heinrich BUSSE de la 6e compagnie du JR114
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vend casque de pompier ! Années 60-70
» Le casque français, et son évolution
» casque coloniale marine belge
» Bandes réfléchissantes sur casque de moto
» Le casque séchant ionic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les coiffes-
Sauter vers: