AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le premier officier tué

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jeanphy



Nombre de messages : 219
Localisation : Quelque part en France
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Le premier officier tué   Mer 11 Mar 2009 - 16:27

Salut a tous,

Je cherche des infos sur cet officier :

HONORE Paul qui aurait été tué le 04 Aout 1914
Il y a une plaque portant son nom dans l'Eglise St Augustin Paris 8éme

Je ne l'ai pas trouvé sur Memoire des hommes

Merci par avance

Jean-Phy
Revenir en haut Aller en bas
ir 76 de Hambourg

avatar

Nombre de messages : 6972
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Ven 13 Mar 2009 - 1:27

Bonjour

voilà pour approfondir la question:


Le premier mort de la Grande Guerre, le caporal Peugeot a été tué d'un coup de revolver par un lieutenant allemand le 2 août 1914, avant la déclaration de guerre, à Joncherey au sud de Belfort.

Le second mort est moins connu, il s'agit d'un cavalier du 12ème chasseur, Fortuné Émile Pouget, âgé de 21 ans.

Il montait la garde sans méfiance le 4 août 1914 à proximité de la borne frontière entre le territoire des communes de Bouxières sous Froidmont et Mardigny près du signal de Vittonville au nord de la côte de Froidmont. Il a été tué à 11H50, d'une balle qui entrait à l'arrière de son crane et ressortait par son front.

Le cavalier Pouget a été enterré le 5 août 1914 à 14H, au cimetière civil de Pont-à-Mousson. Selon Charles Bernardin, l'auteur de Pont à Mousson sous les Obus, " il y a foule, le cercueil disparaît sous les fleurs ; la ville est officiellement représentée . Le capitaine Quesnel et M. Thirion, ordonnateur de l'hôpital, prononcent de vibrantes allocutions au cimetière, où on lit l'ordre du jour du colonel commandant le régiment, qui demande à ses chasseurs de venger l'assassinat de leur camarade." Selon M. Bernardin"Cette vengeance ne se serait pas fait attendre, car on apprend qu'une patrouille du 12ème Chasseur vient de tuer un dragon allemand et va rentrer en ville avec quatre prisonniers chevaux-légers. Le lieutenant Vicart, qui commandait cette patrouille, a été cité à l'ordre du jour pour ce fait d'armes.) ......"

Le même auteur rapporte que la veille, le mardi 4 août 1914, à 13H10, la mairie de Pont à Mousson avait reçu un appel téléphonique demandant de prévenir la Croix rouge quelle devait envoyer d'urgence une voiture à Bouxières sous Froidmont afin de transporter un soldat blessé d'un coup de feu. Faut-il en déduire que Fortuné Pouget n'est pas mort immédiatement ?


Le cavalier Pouget repose toujours au carré du Souvenir Français au cimetière de Pont à Mousson aux côtés du sous-lieutenant de réserve Paul Honoré, un parisien de 23 ans, du 26ème BCP, tué le 6 août 1914 sur le versant sud du Xon, près de Lesménil. Une brochure d'information distribuée dans le cimetière qualifie Paul Honoré de premier mort de la Grande Guerre. Sur le monument aux morts de Bouxières sous Froidmont, une plaque de marbre rappelle le décès du cavalier Pouget dans les mêmes termes, mais en ajoutant que c'est le premier mort après la déclaration de la guerre.

Enfin pour se rendre au lieu où le cavalier fut abattu, en sortant de Bouxières côté nord on trouve rapidement un carrefour et une route à gauche accédant à des carrières sur la côte (voie en bitume, puis plus difficile ensuite). S'arrêter à la lisière des bois et prendre à pied un chemin à droite longeant le bois. Ce chemin après environ 100 mètres pénètre dans la forêt et la croix marquant l'événement (et non sa tombe) est à gauche dans un virage.


Bien amicalement
IR76 de Hambourg /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Ven 13 Mar 2009 - 8:04

Bonjour

Si les premiers morts de la Grande guerre sont bien ceux cités par JR 76, la question de jeanphy concernait le premier officier tué à l'ennemi


en ce qui concerne le sous-lieutenant Paul HONORE

pas trouvée la fiche?




on continue?

j'ai découvert en consultant le JMO du 26é BCP qu'il avait été tué le 6 aout 1914 et non le 4 comme indiqué sur la stéle de l'église St augustin !!


de plus......

Sa fiche sur le site.. officiel des sépultures de guerre donne les indications suivantes...

HONORE
Paul Emile Armand Constant Marie Fidèle
Grade : Sous-Lieutenant
Unité 26°B.C.P.
Matricule : 216
Recrutement : Seine 6°B
Classe 1911
Date de décès : 06/08/1914
Lieu de décès : Lesménils (Meurthe-et-Moselle)

Lieu d’ inhumation :
Département : Meurthe-et-Moselle
Commune : PONT-A-MOUSSON
lieu : Carré militaire "PONT-A-MOUSSON"
Type de sépulture : Tombe individuelle
Carré : S.F.
Rang :
N° : 422




l'enquéte continue..!!!!

en ce qui concerne le Trompette Pouget du 12e chasseurs a cheval

son décés est aussi relaté dans le JMO du 26e BCP !!!!

il aurait été bléssé à la téte le 4 à 14h 30 et non 11h 50 comme indiqué par JR 76!!!et serait décédé peu de temps apres!!


l'enquéte se poursuit!!!!

amicalement

Tiraillou
Revenir en haut Aller en bas
jeanphy



Nombre de messages : 219
Localisation : Quelque part en France
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Ven 13 Mar 2009 - 10:46

Salut

Je n'avais pas trouvé la fiche d'un officier tué le 04 aout......

Merci pour ces infos en tous cas

aplus

Jean-Phy
Revenir en haut Aller en bas
DAVMAX



Nombre de messages : 964
Age : 37
Localisation : Metz
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Sam 24 Aoû 2013 - 23:12

Bonjour à tous,

Je continue ce poste au sujet des premiers tués de 1914.
Le premier est : PEUGEOT Jules André mort le 2 août 1914 à Joncherey (Territoire de Belfort)
Le second est : BIGARD Georges Ferdinand mort le 4 août 1914 hopital Sedan (rien avoir avec la ville) à Montmedy (Meuse) à 3h40 par un tir ami.
Le troisième est : POUGET Fortuné Emile mort le 4 août 1914 à 11h50 près du signal de Vittonville (Meurthe-et-Moselle)

Le premier officier est : HONORE Paul Emile Armand mort le 5 août 1914

Au cimetière de Pont à Mousson (Meurthe-et-Moselle), il y a un carré français avec une trentaine de tombes qui est trés bien entretenue. Par contre en contrebas du cimetiére, se trouve 3 tombes, quand à elle trés mal entrenue. Il s'agit de la tombe du soldat POUGET, de l'officier HONORE et du soldat BOUR Joseph décédé (sans doute d'un accident) en 1912. C'est pour cela que Pouget et Honore furent enterré à cet endroit car il y avait déjà la tombe d'un soldat. Ensuite par manque de place, les autres soldats seront enterrés à 300 m plus haut. Voici des photos de ces trois tombes que j'ai pu prendre cet après midi. Comme on peut le voir sur la photo la tombe de l'officier HONORE c'est bien marqué " 5 août 1914 ".
Est il possible de mettre les liens des JMO du 26e BCP et du 12e BCP sur ce post ?
Cordialement
Davmax

Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us


Image Hosted by ImageShack.us
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.FTL57.COM
DAVMAX



Nombre de messages : 964
Age : 37
Localisation : Metz
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 25 Aoû 2013 - 1:11

Suite et correction

Si le caporal Jules-André Peugeot est le premier tué et Georges Ferdinand BIGARD est le second, le soldat POUGET Fortuné Emile n'est pas le troisième tué. Pour la simple et bonne raison, il ne faut pas oublier les tués lors du bombardement du Goeben.
Effectivement, le 4 août 1914 de 6h08 à 6h18, le croiseur Goeben (qui deviendra croiseur turc sous le nom de Yavuz Sultan Selin) bombarda la ville de Philippeville (actuellement Skikda) en Algérie. Des zouaves du 3e Régiment de marche de zouaves dormaient dans un hangar et attendaient leur embarquement pour rejoindre la France. Il y aura 10 blessés et 10 tués (9 le 4 août et un qui décédera de ses blessures le 5 août). Voici la liste des soldats :
Sergent BARREYRE Roger Joseph Jean
Soldat BASTIEN André
Soldat BENICHOU Mimoun
Soldat BOUVIN Gaston
Sergent BUCHLIN Adrien Ernest Théodore
Soldat de 1er classe CHENU Pierre Laurent
Soldat de 1er classe DUMAS Victor Auguste
Sergent GILLI Louis Alexandre
Soldat Sergent MAGNOT Dominique
Soldat PARIS Albert
Adjudant RAMBOZ Gaston Jules

Ces soldats reposent aujourd'hui au cimetiére de Skikda comme l'indique ce website : http://www.harguesshope.com/Cimetiere.htm
On retrouve la liste des soldats dans la rubrique " inhumations "
Quand au croiseur allemand Breslau, il fera de même sur la ville de Bône (actuellement Annaba), mais il ne semble pas y avoir eu de décès suite aux bombardements.
Bonne soirée
Davmax
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.FTL57.COM
gaet_80

avatar

Nombre de messages : 532
Age : 33
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 25 Aoû 2013 - 9:15

Bonjour,

Il y a justement un article sur les premiers officiers morts pour la France dans le dernier numéro du magazine "Tranchée".

Amic'

Gaëtan
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ivao.fr/
DAVMAX



Nombre de messages : 964
Age : 37
Localisation : Metz
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 25 Aoû 2013 - 12:33

Bonjour,

On le trouve en kiosque ce magazine ? Ou bien est il possible d'en avoir un scanne ?
Merci
Davmax
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.FTL57.COM
gaet_80

avatar

Nombre de messages : 532
Age : 33
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 25 Aoû 2013 - 12:54

Je peux te faire un scan de l'article si tu veux :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ivao.fr/
DAVMAX



Nombre de messages : 964
Age : 37
Localisation : Metz
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 25 Aoû 2013 - 14:46

Je veux bien ! Je te remercie.
Cordialement
Davmax
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.FTL57.COM
gaet_80

avatar

Nombre de messages : 532
Age : 33
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 25 Aoû 2013 - 21:29

Hello,

Voici donc l'article.
Désolé pour la qualité pale 
Je me suis gouré c'était dans 14/18 magazine mais comme je suis abonné aux deux...
C'est dans le N° 61.

Amic'

Gaëtan








Revenir en haut Aller en bas
http://www.ivao.fr/
DAVMAX



Nombre de messages : 964
Age : 37
Localisation : Metz
Date d'inscription : 05/12/2010

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Lun 26 Aoû 2013 - 0:52

Merci pour l'article, il y a encore du changement si on rajoute :
BERGER Edmond classe 1892 mort le 3 aout 1914
Avec toutes les informations, on commence à faire une liste.
Cordialement
Davmax
Revenir en haut Aller en bas
http://WWW.FTL57.COM
lebriscard

avatar

Nombre de messages : 2375
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 13/05/2007

MessageSujet: Re: Le premier officier tué   Dim 1 Sep 2013 - 16:25

Post que j'ai eu plaisir à lire, et j'en conclus que le "premier mort" en temps de guerre fut tué en territoire Lorrain, en Meurthe et Moselle plus précisément..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le premier officier tué   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le premier officier tué
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un officier du REP chez le Premier Ministre
» Harry Roselmack : Premier JT ce soir à 20 heures
» Sarkozy, premier bilan
» que pensez vous de mon premier leappad?
» Quizz Beauté "mon premier, mon dernier"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Histoire de soldats-
Sauter vers: