AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les jumelles militaires françaises

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Jeu 8 Fév 2018 - 11:43

Bonjour,


Stabsveterinär a écrit:
La question que je me pose, à quelle arme a t'elle pu être distribuée sans télémètre et a fortiori micromètre, malgré son grossissement x 8? J'aurais tendance à dire plutôt infanterie/cavalerie. Qu'en pensez-vous?

Stabs


j'avais "zappé" ta question Embarassed .
Les conclusions que je tire de l'étude de ces instruments au service de la chose militaire sont les suivantes :

- 1 - au début de leur utilisation, il s'agissait de voir plus loin, plus gros et plus en détail ; mouvements de troupes, nature des uniformes et identification, etc...
Pour ce faire une jumelle sans télémètre ni micromètre convient. Le grossissement idéal est x6, x8 est le maximum, les jumelles IC ont, le plus souvent un grossissement x7. Au delà de 12, il faut utiliser un support. Plus le grossissement est faible et plus grand est le champ observé. Je dispose, dans mes archives, d'un document officiel prescrivant l'utilisation par les sous-officiers de cavalerie d'une jumelle à grossissement x3 ou 3,5, je ne me souviens plus très bien... Je vais le rechercher et le mettre en ligne.

- 2 - les progrès réalisés dans le domaine de l'armement et de la balistique (tir tendu, à longue portée, etc...) et dans celui des communications (correction des coordonnées de tir), ont rendu nécessaire l'adjonction à ces jumelles de moyens de mesure ; télémètres et micromètres, les premiers servant à régler les tirs d'infanterie (simple indication de la distance affichée par la hausse), les seconds, ceux de l'artillerie (portée et déviations angulaires).


PS : à propos d'un grossissement x3,5, voici le texte auquel je faisais référence. Il est lisible ici (JMO - Site gallica- bnf) :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5409402z/f504.item.r=jumelles


en voici quelques extraits :



...



Je ne me souviens pas avoir déjà rencontré de telles jumelles. On serait tenté de penser que, comme beaucoup de textes officiels parus à cette époque concernant ce sujet précis, il soit resté lettre morte ? Mais ce texte daté de 1903 nous laisse supposer que ces jumelles ont été en dotation effective au sein des régiments de cavalerie :




En reste-t-il ???
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 10 Fév 2018 - 11:35

Bonjour,

avant de vous présenter, dans la journée, cette jumelle à prismes avec télémètre de marque "AFSA" :





je voudrais, sans créer de faux espoir, signaler que la re-lecture de cette instruction du 11 septembre 1901 m'a rappelé que je possède une jumelle dont le poids surprenant pourrait correspondre à cette construction en "fonte de cuivre", d'un poids plus élevé que le cuivre "estampé".
J'avais photographié cette jumelle en compagnie de deux autres, marquées "jumelles militaires", mais je ne me souviens plus, précisément, pourquoi et je n'ai conservé que cette photographie en archives :





Je vais donc devoir fouiller armoires et placards... pale
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 10 Fév 2018 - 13:29

Voici donc cette jumelle prismatique des établissements "AFSA", acquise il y a quelques mois (ou peu d'années ?) et que la maladie m'a empêché de nettoyer.
Avant de mettre en ligne des photographies de l'objet lui-même, voici une publicité de "AFSA" parue dans 2 manuels d'instruction militaire datant de 1914

- l'un, destiné à l'infanterie, provenant du site de la bnf :





- l'autre destiné à la cavalerie, du même éditeur et dont l'original m'appartient :



- voici une présentation d'ensemble de l'exemplaire de cette jumelle en ma possession :










Les différents marquages et inscriptions manuscrites "personnalisées" :










Je reviendrai, un peu plus tard, vous livrer les commentaires et observations que m'inspire cette jumelle...
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2318
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 10 Fév 2018 - 17:13

Bonjour Bothrops !

Merci pour ton avis ! Donc du x8 sans micromètre ou télémètre correspondrait bien à un usage plutôt I.C. !

Merci de nous présenter ta paire d'ASFA qui est de toute beauté et de forme "moderne" pour 1914, avec le charge de plaquettes graduées du télémètre.

Je note le numêro de série relativement élevé (plus de 16.000) alors que c'est un modèle que l'on rencontre rarement de nos jours. Mais c'est vrai que ce n'est rien en comparaison des productions Huet par exemple

Amicalement

Stabsveterinär
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 10 Fév 2018 - 18:52

Bonjour stabsveterinär,

les numéros "de série" portés par les jumelles sont, je pense, difficilement interprétables, puisque nous ignorons leur logique ; production globale ?, série homogène d'un même modèle ?, sur quelle durée ?, etc...
Cette jumelle prismatique avec télémètre due à E. Krauss, vendue sur ebay, possède, ainsi, 2 numéros dont l'association ne parait pas résulter de l'utilisation d'éléments dépareillés : "IC 18285" et "E. Krauss - Paris - 51206" :

https://www.ebay.fr/itm/KRAUSS-PARIS-ST%C3%89R%C3%89O-JUMELLE-FANTASSIN-CAVALIER-WW1-GUERRE-14-18/263465796755?ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT&_trksid=p2060353.m1438.l2649

En ce qui concerne la jumelle "AFSA"  présentée, l'existence de ce modèle est donc incontestable en 1914 (et, très certainement, quelques années avant). L'exemplaire que je présente comporte un dé de support de courroie d'un modèle antérieur à celui du dessin extrait des manuels cités plus haut, et doit donc être antérieur à la date de parution de cette publicité. Je situe cette date entre 1909 et 1914 :






Un autre élément me fait situer cette jumelle avant 1916, date d’apparition des  lettres "MG". Ce marquage est, en effet, absent de l'exemplaire m'appartenant :



Les autres éléments caractéristiques des commandes d'état étant présents ; IC et étoile à 8 branches.


Dernière question que je me pose, liée à cette datation : quelle unité (probablement d'infanterie de marine) était, à cette époque, stationnée à
Libreville, au Gabon, et à quoi peut correspondre le blason gravé sur cette jumelle ?
Je crois savoir qu'il a existé une unité de tirailleurs Gabonais créée en 1887 et dissoute en 1891, périodiquement renforcée par des éléments des 3ème et 7ème régiments d'infanterie de marine. Cette unité fut remplacée par une garde indigène ?



Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2318
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 10 Fév 2018 - 20:32

Bonsoir Bothrops

Effectivement interprétation trop hâtive du numéro de série de ma part.
Pour le blason ce n est pas celui de Libreville, on dirait du nobiliaire .

Amicalement

Stabsveterinär
Revenir en haut Aller en bas
glauc85



Nombre de messages : 25
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 14/09/2017

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 11 Fév 2018 - 15:39

Bonjour.
Je prend suite à ce sujet avec une photo.
Elle vient de la famille et serait considérée comme un modèle de guerre.



J'ai un sérieux doute mais on ne sait jamais.
Aucune marque spécifique hormis ce qui est écrit sur la photo.

Cordialement.
François.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 11 Fév 2018 - 16:26

Bonjour,

ce type de jumelle figure aux catalogues de "Manufrance" du début du 20ème siècle dans la catégorie "jumelles de tourisme et de chasse". La mention "avion" gravée sur la jumelle ne signifie pas qu'elle soit destinée à l'aviation militaire. Leur faible grossissement et leur grand angle les destinent plutôt aux spectateurs des meetings aériens apparus très tôt.





Revenir en haut Aller en bas
glauc85



Nombre de messages : 25
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 14/09/2017

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 11 Fév 2018 - 19:43

Bonsoir.
Pour moi, elles n'ont rien à voir avec un modèle militaire car elles ne grossissent pas énorme.
Dès que je peux, je fais une pesée pour comparer à la pub de Manufrance car elles ressemblent au modèle 210 ou 215.
Cordialement.
François.
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2318
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 11 Fév 2018 - 23:57

Bonsoir à tous,

pour sortir un peu du binoculaire, je vous propose une étui pour MONOculaire de la maison Huet et Cie. Je n'ai malheureusement pas l'optique, mais a priori il y a eu des usages militaires des monoculaires, cf les quelques liens ci-après, notamment le dernier où l'étui est très proche du mien

Cordialement

Stabs







http://www.monocular.info/huet6x30.htm
http://www.monocular.info/huet8x27xl.htm
http://www.monocular.info/huet8x20triangle.htm
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Lun 12 Fév 2018 - 12:49

Bonjour stabsveterinär,

comme je l'ai maintes fois exposé dans le cours de ce sujet, il faut distinguer, au moins jusqu'à la veille de la 1ère GM, les jumelles officiellement prescrites par les textes ministériels et celles dont l'acquisition et la détention étaient laissées à la discrétion des officiers (d'un modèle facultatif, disaient les textes de 1890 et 1895 sur la tenue de campagne).
De mémoire, la première catégorie, celle des modèles officiels, débute avec la jumelle-télémètre "Souchier" en 1894/1896 et sa version pour officiers.
On trouve, au JMO, par la suite, quelques essais d'introduction de modèles spécifiques (sous-officiers de cavalerie, en 1901, par exemple).
Une circulaire datée du 1er octobre 1911 fixe aux officiers de toutes armes un délai de trois ans à compter du 1er janvier 1912 pour se munir de jumelles à prismes...

Voici quelques textes sur ce point, déjà mis en ligne dans le cours de ce sujet (source Gallica/bnf):





la façon dont





Donc, après ce revirement, la foire continue...


Pour ce qui est des "jumelles" (mal nommées, mais nommées ainsi par les catalogues !) monoculaires, en dehors du catalogue de "Manufrance" qui hasarde une timide attribution aux officiers, voici la façon dont ces instruments sont présentés par les catalogue des principaux fabricants et diffuseurs :

- Manufrance (source gallica/bnf) :



- Huet et Cie (lunette correspondant à l'étui que tu présentes). Extrait d'un catalogue des années 1910 dont je possède l'original :



Voir, aussi, page 26 de ce document du Cnam :

http://cnum.cnam.fr/CGI/redir.cgi?M9899

http://cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?M9899/30/100/34/0/0

- "Jules Huet et Cie", sans lien de parenté avec le précédent et concurrent féroce. L'image suivante est extraite d'un document daté de 1918, propriété du Conservatoire National des Arts et Métiers consultable (et téléchargeable) ici :

http://cnum.cnam.fr/CGI/redir.cgi?M11118

On est après guerre, et il serait quelque peu ridicule de prétendre en munir les officiers Laughing  !


Mais avant guerre, cette "jumelle" monoculaire a très bien pu, pour les raisons exposées plus haut, "équiper" un officier auquel était laissé une grande liberté de (mauvais Crying or Very sad ) choix !
En ce qui concerne ces monoculaires, ne perdons pas de vue (c'est le cas de le dire Laughing !) qu'ils sacrifient la vision du relief en même temps que la stéréoscopie...


Dernière édition par bothrops atrox le Jeu 5 Avr 2018 - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2318
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Mar 13 Fév 2018 - 12:19

Merci Bothrops !

En effet comme le laisse entendre la réclame, le monoculaire, c'est la version "cheap" > une demi-jumelle à moitié prix en somme....

Stabs /biere/
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 23 Fév 2018 - 14:10

Bonjour,

ma 8ème variante de "jumelle démontable pour nettoyage des prismes Clermont-Huet", tout juste reçue... et poussiéreuse à souhait Embarassed  !
Le nettoyage est pour un peu plus tard. Cet exemplaire a sa mise au point commandée par une molette centrale et ce modèle semble avoir été présenté comme étant celui adopté par le Ministère de la Guerre entre 1900 et 1902 :







Légèrement dépoussiérées, c'est mieux :

Revenir en haut Aller en bas
zeiss59



Nombre de messages : 7
Age : 53
Localisation : lille
Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 18 Mar 2018 - 0:34



Belle pièce. J'ai trouvé ce modèle dernièrement. Il semble qu'un observateur qui dispose d'un écartement inter oculaire supérieur à 68 mm, ne puisse pas l'utiliser. Il doit y avoir au moins 2 voire 3 modèles avec ce système de double glissière centrale: un avec réglage par molette centrale et un avec réglage sur chaque oculaire. Dans tous les cas, on reste surpris par la qualité de fabrication presque 120 années après la construction soignée. Certains des modèles présentés par bothrops atrox peuvent se trouver sur des photographies de soldats sur le front. Le modèle à glissière (plus ancien) est comme les jumelles LOLLIER 8X, peut visible sur les archives photographiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.binoculaires.org
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 18 Mar 2018 - 11:08

Bonjour,
bonjour zeiss59,

en effet, la commande de l'écartement des oculaires par molette centrale et glissière semble être plus ancienne que le système "à charnière" de rotation autour de l'axe central.
C'est le système qui est représenté sur ce document de 1915 :




je possède un exemplaire ainsi conçu. Voici une des excellentes photographies de l'annonce, photographies que le vendeur m'avait, fort aimablement, autorisé à utiliser :

Je pense que l'élément tubulaire que j'ai fléché pourrait être un "porte micromètre", mais je n'ai pas eu le loisir (ni l'envie  Embarassed ) de démonter cette jumelle pour m'en assurer, pour des raisons de santé intercurrentes. Aucun micromètre n'est, malgré tout visible, dans le champs de vision du côté droit. J'espère toujours trouver la réponse dans les rares documents découverts épisodiquement sur le net...





Il s'agirait, dans ce cas, de la jumelle stéréoscopique de siège et place telle qu'elle est décrite par l'instruction citée plus haut, avec micromètre spécifique (abscisses en décigrades et ordonnées en millièmes).

L'exemplaire que vous nous présentez est un modèle "I.C" à télémètre. Je suppose que la partie démontée est là pour nous montrer l'emplacement du prisme biréfringent escamotable, chargé d'assurer le dédoublement de l'image permettant l'évaluation des distances.
Comment est commandé, extérieurement, le déplacement de ce prisme biréfringent ?
Sur les rares exemplaires de ce modèle que j'ai pu voir, en images, cette commande semble s'effectuer par l'intermédiaire d'un petit levier situé sous l'objectif droit ?
En tous cas, ces jumelles "Clermont-Huet" démontables, relativement méconnues, offrent un champs d'étude passionnant.

PS : votre modèle comportant 2 molettes, pourriez vous nous détailler la fonction de chacune d'elles ? Merci !

Le dispositif d'écartement à"à glissière" s'observe aussi, à la même époque (1895) sur des modèles d'autres marques dont la jumelle télémètre Souchier réglementaire fabriquée par "Moreau-Teigne"  , les jumelles Goerz "trieder", et quelques autres...


Pour les membres du forum ne connaissant pas très bien ce genre de jumelle, je me suis permis d'annoter vos deux premières photographies :




Dernière édition par bothrops atrox le Mar 3 Avr 2018 - 9:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zeiss59



Nombre de messages : 7
Age : 53
Localisation : lille
Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Molettes et levier sur Clermont Huet   Dim 18 Mar 2018 - 13:56

Côté objectif, il y a un levier qui, sur la position télémètre permet de placer le prisme bi réfringent sur l'axe optique.  

La molette la plus proche des oculaires permet le réglage de la netteté. Celle plus bas permet de régler l'écartement inter oculaire. A noter que cette molette dispose, comme un engrenage, de dents qui vient entrainer la glissière. cette dernière est ajourée dans son milieu et présente aussi des dents au même module pour réaliser le jeu d’engrènement.



 

Revenir en haut Aller en bas
http://www.binoculaires.org
Fernand



Nombre de messages : 35
Localisation : Limbourg Pays-Bas
Date d'inscription : 17/05/2018

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 18 Mai 2018 - 22:02

Il y a quelques annees que j'ai trouvait cette jumelles. Je suis attractés par les inscriptions Touring Club de France. Mais en haut c'est marqué MG alors ministere de Guerre. J'ai trouvé, ils sont offert en lots au armee par le TCF pendant la grande guerre.


Revenir en haut Aller en bas
zeiss59



Nombre de messages : 7
Age : 53
Localisation : lille
Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 18 Mai 2018 - 23:59

Ce document du TCF est de 1939.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.binoculaires.org
Fernand



Nombre de messages : 35
Localisation : Limbourg Pays-Bas
Date d'inscription : 17/05/2018

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 19 Mai 2018 - 8:23

Oui mais j'ai trouvé ca aussi.
« Q.G., Remiremont, ce 13 mai 1915

A M. le Président du Touring Club de France


Monsieur,
Je viens de recevoir votre très généreux envoi de 48 bracelets-montres et 100 jumelles destinées aux troupes sous mes ordres.

Les montres seront une précieuse récompense que je compte accorder aux braves soldats qui auront obtenu une citation à l’ordre de l’Armée. Quant aux excellentes jumelles dont le besoin se faisait impérieusement sentir, je viens d’en faire la répartition dans les corps au mieux des besoins de chacun.

Soyez sûr que montres et jumelles auront un chaleureux accueil sur notre front où l’on appréciera à sa juste valeur la générosité du Touring Club de France, toujours à l’avant-garde pour toutes les initiatives patriotiques.

Recevez, je vous prie, Monsieur, avec l’expression de mes bien vifs remerciements, celle de mes très distingués sentiments.

Signé : de Maud’huy

Répartition des jumelles du T.C.F.

41e Division : 20
47e Division : 20
66e Division : 25
Brigade Trouchaud : 10
Groupement Sud : 5

Total : 100 [sic]

Répartition des 48 montres du T.C.F.

151e Brigade :
357e : 6 montres
297e : 2 montres
359e : 3 montres

(66e Division) 152e Rgt d’Infanterie : 20 montres
(47e Division) 14e Bat. de Chasseurs : 10 montres
(66e Division) 7e Bat. de Chasseurs : 7 montres

Total : 48 »

Source : SHD 19 N 1157
Revenir en haut Aller en bas
zeiss59



Nombre de messages : 7
Age : 53
Localisation : lille
Date d'inscription : 04/09/2017

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 19 Mai 2018 - 17:42

oui mais je confirme que le document la jumelle au front date de 1939. Le Touring club de France a reproduit ce qu'il avait fait en 1915. La société astronomique de France a fait aussi appel à ses membres pour obtenir des jumelles. .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.binoculaires.org
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: jumelle-pochette Clermont-Huet 1896   Ven 22 Juin 2018 - 17:18

Bonjour,

j'ai eu la chance de pouvoir acquérir sur ebay cette jumelle pour laquelle je mettrai en ligne demain un dossier photographique complet.
Voici, en attendant, une première présentation à l'aide d'une photographie de cette jumelle qui, maintenant, m'appartient, et un petit montage à partir d'un texte emprunté à un document de la bnf/gallica ; "le génie civil" :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6473820j/f13.image.r=jumelle-pochette






Pour se faire une idée de l'encombrement de cette jumelle, la voici, photographiée fermée en dessous d'une "feldstecher 8 x zeiss" de l'armée suisse qui se trouvait là par hasard  Laughing :




Extrait de cet article mis en ligne sur le site de gallica-bnf :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5754197z/f338.item.r=%20jumelle-pochette



et ici :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6344683m/f162.item.r=jumelle-pochette.zoom


Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3102
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 23 Juin 2018 - 10:04

Bonjour,

voici quelques photographies détaillant la jumelle-pochette en ma possession :









Je mettrai en ligne, un peu plus tard dans la matinée quelques documents provenant du site gallica-bnf, démontrant que cette remarquable jumelle, imaginée par le commandant Jules-Napoléon NEY et réalisée par le célèbre opticien Louis HUET pouvait être destinée aussi bien au théâtre qu'à la campagne et aux campagnes militaires.


Voici 2 extraits de la "revue des revues" de 1897 illustrant mon propos :

article consultable ici, dans son intégralité :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6344683m/f162.image.r=%22jumelle-pochette%22



...




L'utilité de l'écusson du dessus du boitier nous est donnée sur cette page :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5754197z/f338.item.r=%22jumelle-pochette%22.zoom




La biographie du "Commandant NEY" est visible ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules-Napol%C3%A9on_Ney
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    

Revenir en haut Aller en bas
 
les jumelles militaires françaises
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» Décorations Françaises et Etrangères
» Les françaises et l'allaitement
» Le net des études françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les équipements-
Sauter vers: