AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 les jumelles militaires françaises

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: L'ordre...et son pendant, le contre-ordre...   Lun 24 Fév 2014 - 12:27

Bonjour,
bonjour Ladosse,

vous semblez, vous aussi, être en possession d'un bon nombre de jumelles à usage militaire. C'est toujours intéressant de les avoir mises en ligne pour les identifications et comparaisons éventuelles.

Avant de revenir avec deux ou trois jumelles de Galilée, opérant ainsi un "break" temporaire avec les jumelles prismatiques, je vous fais partager la démonstration d'un phénomène "bien de chez nous" que j'ai découvert hier : Ne jamais se hâter à exécuter un ordre...mais attendre le contre-ordre qui ne manquera pas d'arriver  Razz  !

Je croyais que la DM du 1er octobre 1911 faisant obligation aux officiers de toutes armes de se trouver en possession d'une jumelle à prismes, dans un délai de trois ans à partir du 1er janvier 1912, était chose entendue, hé bien non !
Le 8 mai 1912 arrive le contre-ordre et le maintien des errements antérieurs :



Donc, plus d'obligation faite aux officiers de se munir, à leurs frais, d'une jumelle à prismes, c'est, du moins, ce que je comprends.

Comme je l'ai déjà écrit, la recherche de la documentation obéit un peu aux même règles que les pelotes de laine ; quand on en saisit un bout, il suffit de tirer. Je tire donc  Smile  !
Cette décision du 8 mai 1912 semble bien avoir été suivie d'effet puisque le 28 juin 1913 parait une "circulaire relative à la mise en service des jumelles à prismes dans les corps de troupe de l'infanterie, de la cavalerie et du génie..." :



Ceci précède et prépare ce que contient ce "Manuel d'instruction militaire" "La cavalerie en un volume", édition de 1914. Il est à noter que le Ministre de la Guerre en a autorisé l'achat en 1912, en ces termes :



Les documents précités proviennent du site Gallica/bnf

L'édition de 1914 dont je dispose a le mérite de prendre en compte deux nouveautés (au moins), la lance en tube d'acier modèle 1913 et la dotation en jumelles et le modèle de ces dernières :





Ce manuel nous confirme que la mise en service des jumelles à prismes dans les corps a bien commencé en 1913. Les jumelles mentionnées sont des jumelles "Flamarion", avec un seul "m", de surcroit. Bien sur, les jumelles "Flammarion" ont existé, "construites sous le patronage du célèbre astronome", comme le proclame la publicité :



mais l'auteur de ce manuel n'a-t-il pas fait une mauvaise interprétation des indications contenues dans l'étui des (futures) célèbres jumelles de la "société anonyme des anciens établissements Huet...et jumelles Flammarion" ?



Le "mauvais" schéma des jumelles en dotation est, en tous cas, assez loin du profil des jumelles "Huet" que nous connaissons.

Dès cette époque, cependant, des jumelles d'aspect plus moderne que les "Huet etCie", munies de télémètres et ornées des deux célèbres silhouettes sont commercialisées par des fabricants aussi renommés que Jules Huet, E. Krauss, les établissements AFSA, comme le confirme cette publicité tirée de ce manuel d'instruction :



Bref, il persiste encore bien des incertitudes en ce qui concerne ces premières dotations...

deux ou trois jumelles de Galilée :

n° 1 : une toute nouvelle acquisition. Jumelle marquée "État-major", très "belle époque", de marque Iris :











La seule trace que j'ai pu, pour l'instant, retrouver, de ce fabricant, correspond à l'année 1912.
Il me semble, toutefois, que ces jumelles ont eu un certain succès. On en rencontre, en effet, relativement souvent dans les diverses versions commercialisées par la marque, chasse, courses hippiques, artillerie, etc...

J'en possède un autre exemplaire, plus imposant, le modèle "Nautique" (rien à voir avec la Marine Nationale, bien sur ! Du moins, je crois ?) :





n° 2 : Une autre, marquée "jumelle militaire" et "État-major", sans indication de fabricant :











n° 3 : une jumelle de la "Manufacture de jumelles à prismes - Lumina - 143, avenue Parmentier - Paris Xème". Bien marquée "M.G". A branches articulées pour adaptation à l'écartement oculaire des utilisateurs.













L’extrême diversité de ce marquage "M.G", dans le style, la taille des lettres, leur emplacement, etc, me conforte dans l'idée que ce marquage fut confié aux fabricants eux-mêmes.

l'étui :









Dernière édition par bothrops atrox le Jeu 5 Avr 2018 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Les stéréoprismatiques   Mar 25 Fév 2014 - 20:48

Bonsoir,

pour délaisser temporairement les jumelles de Galilée et les jumelles prismatiques primitives, je me propose de réaliser quelques petites fiches consacrées à des jumelles d'aspect plus "moderne" dues aux grands fabricants du début du 20ème siècle, Jules Huet, E. Krauss, Colmont, Deraisme, etc...

Ces jumelles sont plus difficiles à dater et leur période d'utilisation plus floue. Il y a peu de la guerre aux années 1920 !



- Une "Colmont" :







- Une "Jules Huet" :



Son étui violacé, couleur acajou (mal rendue, il est vrai, par la photographie), me ferait, dans un accès soudain de mythomanie, l'attribuer à un officier ou un sous-officier de spahis  Embarassed 

Le libellé de la raison sociale suggère une fabrication antérieure à 1920 :



Le couvercle de l'étui :



- Une "stéréo" E. Krauss 8x, sans étui :



Et il en reste beaucoup d'autres... Laughing 

ayant fait le bilan des jumelles stéréo-prismatiques E. Krauss dont je dispose, j'ai choisi de commencer par cette marque en articulant toujours, dans la mesure du possible, les présentations autour des encarts publicitaires et des renseignements qu'ils fournissent.

- Stéréo-jumelle que cette publicité permet de situer avant guerre :



J'ai cerclé ou souligné en rouge tout ce qui peut permettre de dater une jumelle "Krauss" de ce type.

La jumelle "1909" "perfectionnée", comparée à un modèle que je situerais plus volontiers dans l'après guerre. Recto-verso :





La jumelle elle-même :

déployée - recto-verso





fermée, toujours recto-verso





mode de liaison des longue-vues entre elles



le support de courroie de cou



Les marquages



L'étui









Le vernis de cet étui a quelque peu "blanchi" avec le temps, mais la jumelle est à l'état neuf.
Elle réserve quelques surprises aux (beaux Razz ) hommes du vingt et unième siècle et de plus de 100 kg Embarassed ; il est très difficile, avec des doigts épais, de manipuler les bagues de mise au point, et, pour corser la difficulté, le sens de fonctionnement se fait par un mouvement de dévissage, identique à celui de la bonnette protectrice de l'oculaire !
Bref, cela fait un magnifique objet de vitrine ou d'exposition, essentiellement. Et d'étude... study !!!

Je vais m'atteler à la suite...

Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 1 Mar 2014 - 12:32

Bonjour,

avant de m'attaquer à la jumelle "stéréo" de Krauss, une petite digression qui n'en est pas vraiment une :

je possède une autre stéréo-jumelle Krauss, antérieure à 1902 ou 1903 (je le préciserai ultérieurement) pour laquelle je ferai un petit dossier avec des photographies, meilleures que celles réalisées il y a quelques années, et dont voici un exemplaire :



construite sous licence "Zeiss", c'est le modèle "feldstecher" de ce constructeur, très, très. proche de l'exemplaire présenté plus haut.

Finalement, une fois mises au point, ces photographies ne sont pas si mauvaises que cela. Alors, en attendant mieux :

 recto-verso



  dessus-dessous



Une des bonnettes a été cassée et remplacée...par un autre, quasiment identique, mais cassée, elle aussi. Qui sait, peut-être qu'avec les imprimantes 3D ???  /reflechi/   Laughing 
Ces bonnettes sont, à mon avis, le point faible de ces stéréo-jumelles de Zeiss et Krauss. Contrairement à ce que j'avançais hier, je pense qu'elles devaient être bloquées en place par un procédé que j'ignore et qui a progressivement perdu sa fonctionnalité (collage ?, cran de verrouillage ?)

Mais comme je l'écrivais, ce sont de précieux objets d'étude et de vitrine !

Après la "stéréo-jumelle" d'avant guerre, voici deux exemplaires de la "stéréo" tout court que je pense être de l'après guerre, et, plus spécialement apparue dans les années 1920 (donc anachronique sur un mannequin de l'époque du conflit) :

N° 57515



déployée - recto-verso






fermée - recto-verso





marquages



A.G : Artillerie - Génie



L'étui (un étui militaire, sans aucun doute, mais, peut-être pas le sien ?)





avec un compartiment à filtres dans le couvercle (Avec les 4 filtres. Je n'ai jamais eu le loisir Wink d'essayer de les adapter à cette jumelle, d’où mes doutes... Un jour, peut-être ! Embarassed )



N° 77617

déployée - r/v





fermée - r/v





Les marquages - L'étui, servant d'appui, est généreusement prêté par la n° 57515 car cet exemplaire en est dépourvu



Aucune indication d'affectation à une arme ou subdivision d'arme.

Quelques publicités :



L'adresse, rue de Naples, à Paris, est celle d'après guerre.



J'ai cerclé en rouge le pontet d'attache de la courroie de cou, très différent du mode d'attache rencontré sur les exemplaires de "stéréo-jumelles" d'avant guerre.

Je reviendrai sur les différentes adresses de cette maison au fil du temps ainsi que sur ses liens avec la firme "Zeiss"...
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 1 Mar 2014 - 17:42

bothrops atrox a écrit:


je possède une autre stéréo-jumelle Krauss, antérieure à 1902 ou 1903 (je le préciserai ultérieurement)


Le "cadeau" de "Zeiss" à "krauss"



Pour en terminer temporairement avec la société E. Krauss, et ses adresses successives voici quelques publicités et insertions datées dans la presse ;

  1889 4, Avenue de la république



  1890 4, Avenue de la république



Le phœnix renaîtra de ses cendres, soyons en assurés  Laughing 

  1895 32, rue de Bondy



  1897 21 et 23 rue Albouy



  1927 18, rue de Naples - Paris



Une jumelle stéréo-prismatique "Colmont" :



   déployée - r/v





 fermée - r/v





 la finition

soignée, comme l'est celle de toutes les jumelles "Colmont", on y remarque la couture parfaite des cuirs autour des corps de jumelle, ainsi que le cuir lui même qui rappelle celui, à gros grain, utilisé pour les jumelles galileïques de la marque :



 les marquages

"dessus" (j'ai entouré en rouge le très discret marquage "M.G")



On est assez désorienté par le caractère résolument moderne du graphisme.

"dessous" - le seul marquage relevé est un numéro de série, répété.



 l'étui







J'ai trouvé, pour l'instant, peu de documentation concernant ce fabricant célèbre, notamment, peu de publicités.

En 1905, la veuve Colmont cède tous ses droits dans la Société à P.E Valette. La  raison sociale devient : "P.E Valette et Cie" :





L'unique actionnaire de la marque conservera le "logo" et le nom de Colmont pour "marquer" et promouvoir ses productions :

publicité de 1925



1930



Pour conclure, cette jumelle me parait pouvoir être datée de la période du conflit ou légèrement postérieure.
Je vais continuer à "traquer" la documentation commerciale concernant cette marque pour essayer d'y voir un peu plus clair...

Le libre choix du modèle de leurs jumelles ayant, à ma grande surprise, été laissé aux officiers, au delà de l'année 1912, la chose est plus aisée. La gamme est plus large.

Bon après midi
Revenir en haut Aller en bas
Ladosse

avatar

Nombre de messages : 449
Age : 52
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Lun 3 Mar 2014 - 1:17

Bonsoir,

Un autre modèle. Aucune indication concernant le fabricant.

Sur les tubes les inscriptions : "Jumelle Militaire" "Forte Puissance"

Ladosse.



Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Mar 4 Mar 2014 - 22:05

Bonsoir,

je poursuivrai demain avec cette troisième jumelle que j'avais prévu de présenter quelques messages en arrière. Il s'agit d'une jumelle stéréo-prismatique fabriquée par "Jules Huet et Cie" :



Et trois autres modèles dus au même fabricant, dont un classique de la Grande Guerre, jumelle d'artillerie, concurrente des fabrications "huet et Cie". :




- jumelle stéréo-prismatique "Jules Huet et Cie". Grossissement 7x, sans micromètre ni télémètre.

déployée - r/v





fermée - r/v





marquages



C'est celui d'avant 1920.

un marquage "MG" discret





l'étui







on remarque bien les traces de la teinture "rouge", appliquée, vraisemblablement secondairement, en unité...ou ailleurs :




Je suis un très grand amateur des productions "Jules Huet et Cie". Je trouve que ces jumelles, lourdes à souhait, laissent une impression de robustesse certaine et sont, généralement, d'une qualité de fabrication supérieure à celle de la concurrence (si on peut parler de concurrence en période de réquisition de la production).
Avant d'illustrer tout ceci avec deux jumelles d'artillerie de ce fabricant, je vous présenterai deux jumelles moins "règlementaires" et plus tardives, même si le libellé de la raison sociale de l'une d'entre elles la situe avant 1920/1921.
Je toucherai deux mots, par la même occasion, sur ce qui me semble être le défaut majeur de ces jumelles, qu'elles soient civiles ou destinées à une carrière militaire.

les deux jumelles "Jules Huet et Cie" que j'évoquais.
Elles s'éloignent un peu des modèles franchement militaires présentés jusque là ; mise au point synchronisée par une molette centrale et compensation sur l'oculaire droit, sont plus souvent rencontrées sur des jumelles destinées au marché civil, mais nous avons vu le caractère tout relatif de la chose.

Jumelle avec marquage "ancien", "Jules Huet et Cie", "fournisseurs du Ministère de la guerre", grossissement 8x :



déployée - r/v





fermées - r/v





la patte d’accrochage de la courroie de cou. Jules Huet conservera longtemps, semble-t-il, ce dispositif.



L 'oculaire droit, réglable



marquages





l'étui





La suivante : Jumelle stéréo-prismatique "Jules Huet et Cie - Nouvelle maison fondée en 1913" et "Constructeurs - Paris - Marine x8".
Ce marquage est, théoriquement, postérieur à l'arrêt de la Cour de Paris qui autorise Jules Huet à utiliser son patronyme dans son activité commerciale, sous certaines conditions, c'est à dire, postérieur à 1920.
Cette très belle jumelle, à l'état quasiment neuf, ne sera présentée qu'en position fermée, l'ensemble des éléments articulés étant grippé malgré cet état neuf. Je n'ai pas encore résolu ce problème (ni même tenté de le résoudre ! La réflexion s'éternise...), la cause en restant, pour l'instant, assez mystérieuse. Collage de la peinture ? Vieillissement de lubrifiants (si lubrifiants il y eut) ? Ajustage trop serré ? Ce n'est pas la première de mes jumelles Jules Huet qui présente ce problème, mais un grippage étant, normalement réversible, tous les espoirs sont permis...

fermée - r/v





l'oculaire droit réglable



la patte d'accrochage de la courroie de suspension, toujours aussi "rétro"



marquages





Lorsque l'on compare cette jumelle avec la publicité du modèle "postbellum" de la maison "huet et Cie", en 1920, on comprend que la confusion entre ces deux productions était plus que possible :



Bon après midi
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 7 Mar 2014 - 15:04

Bonjour,

deux jumelles plus familières de la maison "Jules Huet et Cie", représentatives de la période du conflit. Je présenterai, un peu plus tard, deux exemplaires de jumelles très ressemblantes de la "Société anonyme des anciens établissements Huet et jumelles Flammarion", le rival homonyme...



Ces jumelles, comme celles du concurrent, sont des jumelles "artillerie-génie" à micromètre

voici donc la première de ces deux jumelles.
Après un examen plus attentif (cela faisait longtemps qu'elle était bien sagement rangée), elle ne comporte pas d'indication de grossissement, pas de micromètre ni de télémètre.
Elle est marquée "MG" et a appartenu à un officier supérieur d'artillerie, père d'un camarade, qui me l'a offerte.
Il faut que je retrouve les textes, mais, dans la dotation règlementaire des corps, un certain nombre de jumelles à prismes était dépourvu de télémètre, comme de micromètre.



déployée - r/v





fermée - r/v





marquages





l'étui - r/v - et la raison sociale







La deuxième possède les mêmes marquages que la précédente (estompés par une couche de peinture reçue au cours de son histoire) et est munie d'un micromètre au niveau de l’oculaire droit.

déployée - r/v





fermée - r/v





ce que l'on devine des marquages, sous la peinture

"Jules Huet et Cie - Paris - constructeurs"



"8x"



"M.G"



l'étui et la raison sociale







voici une jumelle galileïque de la Grande Guerre, la jumelle "Picard, Petot et Lienard".
La modification de la raison sociale de son fabricant date même de l'année 1914 :







déployée - r/v





pare-soleils rétractés



fermée



marquages

"M.G"



"la raison sociale", très discrètement apposée sous une "entretoise" et se résumant aux initiales des associés : P.P.L



l'étui que son détenteur ( ou l'un de ses descendants, car il me semble avoir deviné 1914-1918 quelque part) a agrémenté d' un résumé de ses campagnes sous forme d' inscriptions multiples. Celles ci sont, malheureusement devenues très difficilement lisibles







avec, en dessous, une sorte de galon de grade en forme d'épaulette ?



En tous cas, le détenteur de cette jumelle et de son étui parait s'être "lâché", comme on dit Laughing



Bon après midi
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Mer 19 Mar 2014 - 14:04

Bonjour,

j'ai choisi de tenter d'identifier ici une jumelle de la "Maison Clermont - Huet Sr" présentée par le membre "rubans29", afin de pérenniser cette tentative d'identification :

rubans29 a écrit:
Bonjour
J'ai chiné ce week end cette paire de jumelles petit modèle dans son étui du maître sellier du 18ème d'artillerie.
Est ce bon pour du 14 18?




Cette jumelle semble appartenir à la série "Astronoma-militaire" de la marque, série que j'ai déjà mentionnée page 6 de ce post. Elle est, en outre pourvue d'un perfectionnement rendant son utilisation plus aisée en permettant la conservation de la mise au point entre deux utilisations.
Voici deux extraits de catalogues ou publicités "Clermont-Huet" et "Huet et Cie" qui me semblent correspondre à la jumelle présentée :

  - Une publicité de 1895 :





  - Extrait d'un catalogue des années 1910 :



Sur cette page, la jumelle proposée est équipée du système de "tirage rapide".

En résumé, pour la jumelle présentée :

Jumelle de la maison "Clermont-Huet", datable, sur le libellé de la raison sociale, dans une fourchette allant de 1892 (date de la reprise de la maison Clermont par Henri, Louis Huet) à 1908 ( la société est, alors, "Huet et Cie". Je dispose, pour avancer cette date, d'une publicité de cette année 1908).

Quelques repères :
"1892, Henri-Louis Huet prend la succession de l'opticien Clermont, spécialisé dans la fabrication de jumelles, dont la Maison, fondée en 1854, est située 114 rue du Temple à Paris."

"1914  SOCIETE GENERALE D’OPTIQUE.
Anciens établissements Huet et Cie et jumelles Flammarion, 114 rue du Temple à Paris
"

"1914-1915  Anciens établissements Huet et cie et jumelles Flammarion"

Jumelle d'achat personnel, par un cadre, vraisemblablement officier, ayant fait réaliser l'étui par le maitre-sellier du 13ème régiment d'artillerie.
Pour ce qui est du titre ronflant de "fournisseur du ministère de la guerre", j'ai déjà expliqué, sur la base de textes officiels, comment il était attribué : suivant les rabais accordés aux officiers, les crédits et facilités de paiement, etc...

Je présenterai bientôt quelques jumelles que je possède ainsi équipées du système de conservation de la mise au point.

Bonne journée,
Revenir en haut Aller en bas
rubans29

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 44
Localisation : QUIMPER
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Mer 19 Mar 2014 - 20:31

Bonsoir
Merci pour cette réponse très complète. Je joins la photo du marquage ASTRONOMA MILITAIRE.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: La "jumelle militaire supérieure" n° 1 de Duval Ainé à Annecy   Jeu 27 Mar 2014 - 19:31

Bonsoir rubans29,

et merci pour la confirmation de cette identification.
Vous avez là un ensemble original et peu courant !

une reprise "en douceur" avec cette jumelle très "belle époque" reçue récemment.
A l'état neuf.

Extrait d'un catalogue de l'opticien Duval :







  déployée - r/v





  fermée



Bonne fin d'après midi,
Revenir en haut Aller en bas
Ladosse

avatar

Nombre de messages : 449
Age : 52
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: les jumelles militaires françaises   Sam 14 Juin 2014 - 21:37

Bonsoir,

Un autre modèle trouvé ce matin en vide-greniers.  Aucune indication concernant le fabricant.

Sur les tubes les inscriptions : "Association des Officiers N°08 " "De Ter et de Mer N°08"

Ladosse.





Revenir en haut Aller en bas
panzer meyer



Nombre de messages : 11
Localisation : sud est
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 15 Aoû 2014 - 14:29

Bonjour,


Ma participation à ce sujet grâce auquel j'au pu faire l'acquisition de cette paire de Colmont M.G.



Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 15 Aoû 2014 - 16:03

Bonjour,

très belle jumelle, apparemment en parfait état.
Le plus est apporté par le caractère nominatif.
En effet, l'historique du 1er régiment du génie pendant la guerre 1914-1918 mentionne un lieutenant Bourdoire qui est, très probablement, l'ancien propriétaire de cette jumelle.
Ce lien devrait vous permettre de télécharger le pdf de cet historique :

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0CCIQFjAA&url=http%3A%2F%2Fpages14-18.com%2FB_PAGES_HISTOIRE%2FHISTORIQUES_FRANCAIS%2FGENIE%2FRG001_Histo.pdf&ei=UQPuU4yXEOjC0QWMr4DYCA&usg=AFQjCNHCGakISCRu3SkK8XzfGtmUnk8pdw&bvm=bv.73231344,d.d2k&cad=rja

Bon après midi,

PS : d'autres liens, plus directs :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63359917.r=%22lieutenant+bourdoire%22.langFR

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6440036w.r=%22lieutenant+bourdoire%22.langFR

Ce dossier de la base leonore devrait correspondre à cet officier :

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=Cnoms&VALUE_1=BOURDOIRE&FIELD_2=PRENOMS&VALUE_2=ALBERT%20JEAN%20LOUIS&FIELD_3=DATE-NSS&VALUE_3=1880/03/12&FIELD_4=LIEU-NSS&VALUE_4=&FIELD_5=Nom%20de%20jeune20fille&VALUE_5=&FIELD_6=SEXE&VALUE_6=M&FIELD_7=COTE&VALUE_7=&NUMBER=1&GRP=0&REQ=%28%28BOURDOIRE%29%20:NOM,NOM2,NOM-JF,NOM-MARI,SURNOM,NOTES%20%20ET%20%20%28%28ALBERT%20JEAN%20LOUIS%29%20:PRENOMS%20%20ET%20%20%28%281880/03/12%29%20:DATE-NSS%20%20ET%20%20%28%28Homme%29%20:SEXE%20%29%29%29%29&USRNAME=nobody&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&DOM=All

Le grade de lieutenant, ainsi que l'appartenance au 1er RG , mentionnés sur le document suivant, semblent, effectivement confirmer cette hypothèse :

http://www.culture.gouv.fr/LH/LH321/PG/FRDAFAN84_O19800035v2359057.htm



Dernière édition par bothrops atrox le Jeu 5 Avr 2018 - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
panzer meyer



Nombre de messages : 11
Localisation : sud est
Date d'inscription : 27/05/2014

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 15 Aoû 2014 - 16:39

Bonjour Bothrops,

merci pour votre intervention et vos liens concernant le Lieutenant Bourdoire, il y a en effet de très grandes chances qu'elles lui aient appartenues.

" le 1er octobre 1915, la compagnie 5/51 fut constituée sous les ordres du Lieutenant Bourdoire, avec des éléments dont une partie dont une partie dut fournie par les Compagnie 5/1 et 5/3" Page 7.



Shocked Shocked wow! un grand merci à vous Bothrops !!

Albert Bourdoire est né à Marseille... les jumelles ont été trouvées en vide grenier à Marseille Very Happy

je continue sur ce superbe sujet avec deux modèles rentrés récemment:





Goerz-Fournier -Paris
l'étui ne comporte aucune indication de raison sociale.



Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Ven 10 Oct 2014 - 20:16

Bonsoir,

2 belles jumelles de fabricants relativement peu connus. Proposées à des prix souvent très supérieurs à ceux des modèles plus classiques (et plus répandus), je n'ai pu, jusqu'à présent, trouver d'exemplaire en parfait ou excellent état susceptibles de me convenir.
J'ai peu de documents sur ces fabricants. Je m’efforcerai de mettre en ligne ceux dont je dispose et ce que je pourrai trouver sur le net, ou ailleurs...

En ce qui concerne "Hunsicker & Alexis", leur association date, me semble-t-il, de 1914. J'ai un document à ce sujet qui concerne la dissolution de l'association et fait référence à la date de sa création.
Donc, ces fabricants ont, fort probablement, fourni des jumelles au Ministère de la Guerre au cours du conflit de 1914/1918

Pour G. Fournier, je n'ai pu trouver, sur le net, qu'une publicité datant de 1925, pour une jumelle "Champax" 8x. Publicité dans laquelle G. Fournier voit son nom associé à celui de C.P. Goerz pour la fabrication et la commercialisation d'objectifs photographiques.

Une notice technique du Ministère de la Guerre, datée de 1928, mentionne plusieurs modèles de jumelles produites par G. Fournier et en service dans l'Armée française, dans l'entre-deux guerre.
Je n'ai, pour l'instant, rien trouvé d'antérieur à 1925, concernant ce fabricant.

Bonne soirée,


Dernière édition par bothrops atrox le Jeu 5 Avr 2018 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SilverScreen



Nombre de messages : 3
Localisation : copenhagen
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 2 Nov 2014 - 3:58

My native language are Danish and I must write in english, hope you will use Google Translate ;

I collect Vintage and Antike binoculars, and I try find information about an "Krauss" binocular





E.Krauss Paris
"Stereo-Jumell" Nr. 26653 B_lo_ SDGD 10X

My problem is, that I suspect a rectile could have be removed as one lens in the okular are a bit lose. What I wonder, is if the rectile was holding the lens in place. ----  I can add a drawing if this is not clear. But knowing if the reson for that one lens are lose will help in the repair,


Our collection ;  Our Binocular collection;

Thank you.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/per.corell
p_getchev



Nombre de messages : 1
Localisation : Sofia,Bulgaria
Date d'inscription : 01/02/2015

MessageSujet: :)   Lun 2 Fév 2015 - 12:29

J'ai une telle binoculaire:)



Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Sam 13 Juin 2015 - 16:19

Bonjour,

cela fait déjà pas mal de temps que je n'ai pas posté dans ce sujet;
J'ai deux ou trois jumelles à y présenter.

Voici la première : il s'agit d'une jumelle de Galilée dite "à tirage rapide" dont la mise au point peut être conservée entre deux utilisations.
Elle est due à une très ancienne Maison lyonnaise d'appareils d'optique fondée en 1850,

Boulade fres
8 place des jacobins
Lyon










J'ai déjà évoqué les jumelles "à tirage rapide" à propos de celles proposées dans un catalogue de la Maison Huet que j'ai intégralement (?) mis en ligne dans ce post...

voici un rappel de ce passage et la comparaison avec la jumelle présentée :





je possède cette jumelle depuis déjà un certain temps mais j'hésitais à la présenter dans ce post car elle me paraissait bien postérieure à la période qui nous intéresse.
L'étui, notamment, correspondait plus aux années 1950 qu'à la première guerre mondiale.
Mais, peut-être qu'après tout, ce côté très "moderne" ne concerne-t-il, justement, que l'étui.





Même le nom du modèle m'apparaissait très récent.

Mais, j'ai, depuis, découvert plusieurs publicités pour cette jumelle "KALLOS" dans des publications de presse, toutes datées entre 1911 et 1914 !

1911 :



1914 :



Même si l'encart publicitaire fait état d'un usage militaire (possible) en invoquant une "adoption" par les officiers des armées de terre et de mer, la mise au point par molette centrale, le grossissement X10, réservent plutôt, me semble-t-il, cette jumelle à une clientèle civile.
Mais nous savons qu'il fut fait flèche de tout bois, au début du conflit, pour ce qui est, en particulier, des instruments d'optique...

Voici donc quelques photographies de cette jumelle, déployée et fermée :





et ses principaux marquages :



Il convient de noter que cette jumelle ne comporte pas de dispositif d'attache d'une lanière "de cou", contrairement à ce que montrent les encarts publicitaires.


Les "logos" de la marque pourraient nous permettre de dater plus précisément cet exemplaire mais je n'en ai pas trouvé de répertoire, jusqu'à présent, Crying or Very sad .

plus classique, un modèle de base de marque "HUET - Paris", grossissement X7, le même que celui, bien connu, avec silhouettes de fantassin et de cavalier pour l'appréciation des distances.
Cet exemplaire ne possède aucun des perfectionnements sus-mentionnés, pas plus que de verres colorés ou de niveau "à bulle" :



Seul luxe, un petit coussin destiné à protéger les oculaires lorsque la jumelle est dans son étui :



Le couvercle et la raison sociale du fabricant :



La petite languette fléchée en rouge permet d'écarter ce fond et de loger ainsi un document. Notice ? Réglages ?





On remarque que les oculaires ne sont pas pourvus des quartz mobiles qui accompagnent, habituellement, les silhouettes pour les mesures télémétriques.
Il n'existe pas plus de micromètre au niveau d'un des oculaires.

dessus - dessous :





et marquages :





Bonne fin d'après midi,
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11

avatar

Nombre de messages : 5663
Age : 47
Localisation : ORLEANS-VENDEE
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 13 Sep 2015 - 18:18

Bonjour

les découvertes récentes me donnent l'occasion d'entretenir cet excellent post, qui a demandé beaucoup de travail de recherche, et qui a le mérite de lever le voile sur un sujet mal connu.

Je vous propose donc pour commencer cette (classique) paire de jumelles (système Galilée) du fameux fabricant STREMBEL aux Sables d'Olonne, modèle "Etat-Major / Jumelle Militaire Perfectionnée", avec petite boussole intégrée, à la précision sans-doute très relative..... Cool





[/url[url=https://servimg.com/view/13918498/9526]

Puis, à la suite, une petite paire de jumelles à prisme, marquée MG, grossissement 8. Assez simplistes, je les pense plutôt d'avant-guerre....?

Pas en super état, mais présentables :




Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11

avatar

Nombre de messages : 5663
Age : 47
Localisation : ORLEANS-VENDEE
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 1 Nov 2015 - 12:05

POST DE DEPERDUSSIN :

Ce sujet à été abordé le 3 juin 2013  et complété par bothrops atrox le 17 08 2013.



Je viens d’acquérir une de ces jumelles, qui par chance est dans un très bon état ( mais pas l'étui) je me permets de relancer ce sujet
en espérant y apporter  quelques informations complémentaires.



La particularité de ces jumelles c'est d'avoir un système  démontable permettant l'accès aux prismes pour les nettoyer.
Si j'ai  enlevé la partie amovible ( tourelle ) en revanche je ne me suis pas risqué à démonter les pattes fixant les prismes.
Il est certain que ce  système est un gros plus  par rapport à d’autres jumelles , je pense  notamment à celles comportant les fameuses figurines
" fantassin et cavalier" car même si ces jumelles ont été montées "étanche", au fil des décennies des particules se sont déposées sur les prismes et
il est quasiment impossible de les atteindre  sans faire de gros dégâts, enfin  je n'ai pas trouvé comment faire.








Les marquages :







Le N° de série  pas très lisible ( 16 958 ) est gravé sur l'avant





Par contre  il y a un autre numéro que me laisse perplexe car je ne sais pas à quoi il peut bien se rapporter .
14 7 10

Est-ce la date de fabrication  14 07 1910 ?  tiens ça correspond à la fête nationale  peut-être qu'a l'époque le 14 juillet n'était pas férié,
ou bien cela a justement un rapport avec cet évènement . Je sèche.



Si vous avez d'autres infos sur ces jumelles  je suis preneur.
Revenir en haut Aller en bas
SilverScreen



Nombre de messages : 3
Localisation : copenhagen
Date d'inscription : 06/02/2013

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Mar 10 Nov 2015 - 12:06

quote:
"Si vous avez d'autres infos sur ces jumelles  je suis preneur."


https://www.flickr.com/photos/62811941@N00/22272501354/in/dateposted-public/

Hi, Sorry but my prine language are danish.
These are some frensh binoculars from our collection, among those the design you describe. This tread have been the most valuable source to find information about these fine binoculars, and I hope to read more about those in our collection.

This in particular;

https://www.flickr.com/photos/62811941@N00/11315022944/in/dateposted-public/

https://www.flickr.com/photos/62811941@N00/22707549110/in/dateposted-public/

We also are looking for information about others in the first foto, but presantly this is a bit off-topic I guess.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/per.corell
zemlyanka



Nombre de messages : 1
Localisation : Russia
Date d'inscription : 11/11/2015

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Mer 11 Nov 2015 - 17:41

Bonjour, j’écris un livre sur l’histoire des jumelles de l’armée impériale russe, mais je n’arrive pas du trouver l’histoire de la société E. Krauss, qui, comme connue, avez un bureau à Saint-Pétersbourg. Je cherche des informations sur le bureau des entreprises russes et françaises. Je serais très reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Kazh Du

avatar

Nombre de messages : 369
Localisation : Val d'Oise
Date d'inscription : 25/04/2014

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Jeu 12 Nov 2015 - 14:42

Une paire de jumelles au look très XIXème siècle...



De marque Colmont, elles sont bien marquées M.G.



Après un passage par la case identification, ces jumelles peuvent compléter le sujet.



L'intérieur du couvercle ne comporte pas la marque du fabricant, mais un mode d'emploi:



La couronne figurant sur le couvercle est une couronne comtale, qui renvoie aux origines aristocratiques du propriétaire (merci à Crevette25 et Byng Boys pour l'identification du marquage Wink )

Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2379
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Lun 16 Nov 2015 - 15:07

Bonjour à tous,

Pour compléter ce post, je mets un lien vers un autre forum qui propose un post sur une version intéressante des jumelles Huet Extra Lumineuse x7 : la principale différence vient des figurés du cavalier et du fantassin, avec les reliefs en noir et les creux en argentés, alors que l'on a plutôt l'habitude du contraire. Si l'on reprend la présentation des 4 modèles de notre ami Bothrops atrox on aurait affaire à un modèle plutôt précoce.

http://www.passionmilitaria.com/t24893-fiche-jumelles-a-prismes-avec-telemetre-huet

Voici une photo de jumelles ''en situation'' en février 1915 au cou d'un sous-lieutenant du 59e RAC.

Je pense notre artilleur doté de jumelles type Huet Paris extra lumineuse x8 (ou Jules Huet toujours en x8) pour l'artillerie et le génie.

On pourra noter la présence des petits pieds combinés aux molettes larges de mise au point des oculaires.




dans le sillage de la rentrée d'un paire de jumelles Baille-Lemaire à télémètre que je vous présenterai sous peu, j'ai vu sur le net le même modèle mais probablement produite pour le marché russe, avec un cosaque et un fantassin russe à la place des visuels habituels!

Je vous mets le lien de l'annonce et deux photos ci-après pour nos archives.

http://www.ebay.de/itm/381479901082?_trksid=p2060353.m1438.l2649&ssPageName=STRK%3AMEBIDX%3AIT





voici ma paire de Baille-Lemaire francaise.









Stabs
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3142
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    Dim 3 Juil 2016 - 17:11

Bonjour,

voici une jumelle "Clermont-Huet" venue récemment s'ajouter à la petite demi-douzaine que je possède déjà.



Avec son étui :



Son profil est légèrement différent de celui des exemplaires le plus souvent rencontrés :





Les oculaires présentent, chacun, une molette en saillie, analogue à celles rencontrées sur les exemplaires avec télémètre et silhouette :



On s'attendrait, donc, à la présence de ces silhouettes mais tel n'est pas le cas !
Ces molettes permettent simplement d'interposer, dans le champ de vision, un verre jaune facilitant l'observation en milieu très lumineux, comme le proposait le catalogue "Huet" des années 1910 :

sans interposition des verres colorés :



avec les verres jaunes :







et comme on pouvait l'observer sur la jumelle "Huet" présentée pa le membre Deperdussin sur cette page :

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t17128p50-dossier-les-jumelles-militaires-francaises-photos-non-rechargees


Dernière édition par bothrops atrox le Mar 3 Avr 2018 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les jumelles militaires françaises    

Revenir en haut Aller en bas
 
les jumelles militaires françaises
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» Décorations Françaises et Etrangères
» Les françaises et l'allaitement
» Le net des études françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les équipements-
Sauter vers: