AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'alcool & la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ARMAND

avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : ville tranquille
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 11:10

Bonjour à tous je vous présente 2 affiches sur la lutte contre l'alcool, pendant la guerre.
En effet il fallait économiser l'alcool, qui rentrait dans la fabrication de la poudre B, pour les obus. On utilisait 4000 hectolitres par jour (source: Rémi Paillard, affiches 14/18, p 188).

Si d'autres personnes pouvaient présenter d'autres affiches, documents, informations...
Cordialement
Armand



"L'alcool est votre ennemi aussi redoutable que l'allemagne. Il a coûté à la france depuis 1870, en hommes et en argent, bien plus que la guerre actuelle. L'alcool flatte le palais, mais véritable poison il détruit l'oragnisme. Les buveurs vieillissent vite. Ils perdent la moitité de leut vie normale....A l'instar du kaiser criminel, l'alcoolisme décime et ruine la france, à la plus grande joie de l'allemagne. Mères, jeunes gens, jeunes filles, épouses, agissez contre l'alcoolisme en souvenir des blessés et morts glorieux pour la patrie. Vous accomplirez ainsi une tâche grandiose, égalant celle de nos héroiques soldats".

Abel Faivre 1917



Chavanaz 1917

D'autres pensaient le contraire, et pour cause...


Carte postale
Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 3019
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 11:39

Salut,

Sujet très interessant d'autant plus que beaucoup de poilus sont revenus alcooliques du conflit ... Si je me souviens bien, il est courament admis que les poilus recevaient 1 litre de vin ordinaire par jour. C'est vrai que la figure du poilu avide d'alcool se retrouve dans de nombreux témoignages français : Les croix de bois, le Feu et allemand avec Orages d'acier...

Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 7466
Age : 67
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 11:46

Oui, il est d'usage de considérer que "la guerre quatorze" fut celle de la victoire par le Kil de rouge. Les excédents de la production pinardesque trouvèrent un immense débouché (si j'ose dire).

Mais je trouve réducteur d'affirmer que ce qui était une volonté de préserver la santé publique avait comme fondement la fabrication de poudre.
Revenir en haut Aller en bas
boyer

avatar

Nombre de messages : 1803
Localisation : aquarium
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 13:50

ne disait -on pas boire un "canon"...? à savoir peut étre doit on y voir l'origine de cette expression?
Revenir en haut Aller en bas
Bouteselle

avatar

Nombre de messages : 20
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 11/06/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 20:47

Citation :
ne disait -on pas boire un "canon"...? à savoir peut étre doit on y voir l'origine de cette expression?

L'origine est plus ancienne, elle vient de la grande armée.

Mais pour le vin nos anciens avaient l'habitude d'en boire un litre par repas, guerre ou pas. D'ailleurs le vin était beaucoup moins fort que maintenant... Ils en mettaient jusque dans les bidons des cyclistes des premiers tours de France, autre temps autres moeurs.
Et puis, le pinard, ce n'est pas de l'alcool... c'est connu!!
Revenir en haut Aller en bas
Enfield

avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : 02 aisne
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 21:13

Mon grand pére à ,chaque vers de vin qu'il se sert dit: "C'est ce qui à sauvé la france en 14!!" Laughing

C'est ce que lui à toujours dit son pére!

/bourré/
Revenir en haut Aller en bas
Simon
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5147
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Dim 28 Juin 2009, 22:33

il y a bien eu une "dotation" journalière d'un litre de rouge par soldat. Pq le vin, car au même titre que la viande, c'est la mode alimentaire de la capitale qui s'est appliquée (quand la guerre le permettait) jusque dans les tranchées. La guerre a aisni permis à certains de faire fortune (d'où certaines taxations qui arrivent dans le courant du conflit). Toujours est il que le vin supplante ainsi à partir des années 20 les boissons "régionales" telles que la bière ou le cidre...
Après je rejoins JR92, il me parait vraiment peu probable que ces affiches aient été placardées afin d'économiser l'alcool.. Laughing .il suffisait pour cela de contrôler sa fabrication...

Simon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
nvasse

avatar

Nombre de messages : 79
Age : 53
Localisation : Tarbes
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Mar 25 Aoû 2009, 22:59

L'alcolisme dans l'armée est connue , je crois depuis toujours, déja nos grognard du 1er empire trimballés de nombreux ivrognes qui avaient pris un coup de bambou avec le vin d' espagne (et le soleil) pendant cette campagne. Le jas jas en 14 qu'on le veuille ou non fait parti intégrante du poilu . Les allemands avaient t'il du jaja également ?

En 14 avant de sortir pour l'assaut, on avait droit a priori a la gnole ou au rhum, mon grand pére préferait se le passer dans les cheveux , drôle d'idée, c'est ce qui la peut-être sauvé...
Remarquez que les abordages dans la marine étaient toujours préparées au rhum, c'était pas nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
stcypre

avatar

Nombre de messages : 547
Age : 70
Localisation : saint-gaudens
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: infos   Mer 26 Aoû 2009, 10:53

Bonjour,

L'alccol durant la Grande Guerre !!!
Effectivement on a beaucoup bu pendant cette guerre... mais pouvait on faire autrement ?
Le vin coulait à flots. Les blessés et morts n'étaient pas décomptés des effectifs afin d'augmenter la ration de chacun.
La gnole devait, surtout l'hiver, réchauffer les corps... mais aussi aider à la sortie d'une tranchée. D'ailleurs certains jours d'attaque les témoins ont rapporté qu'à la gnole était rajouté de l'alcool à bruler...
Et dès la sortie du front les poilus recherchaient en priorité du vin...
Rappelons nous que l'armée ne distribuant pas d'eau les soldats la prélevaient n'importe où ?
De toute façon comme le disait mon grand père (combat au fort de Vaux avec Raynal) " L'eau bue... tue".
J.Claude
Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 3019
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Mer 26 Aoû 2009, 11:26

Bonjour,

Oui surtout si l'eau n'est pas propre ! A la limite avec l'alcool, les poilus savaient ce qu'ils buvaient !

Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
sylvain80



Nombre de messages : 371
Age : 46
Localisation : roye
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: le gros rouge   Jeu 19 Nov 2009, 19:27

Et puis n'oublions pas que l'essentiel de notre infanterie était composée de ruraux habitués à consommer du vin rouge notamment à l'occasion des travaux des champs et sans pour autant être des alcooliques, simplement les modes de vies étaient fort différents et l'anti-alcoolisme mâtiné d'hygiénisme n'était pas encore la norme! Et puis grâce à ce vin rouge cher aux poilus le français c'est enrichi du mot baragouin (du pain et du vin) réclamé par les Bretons à leurs officiers qui se demandaient alors ce que baragouinaient ces Bretons!

Que d'histoires nos poilus ont vécu avec le rouge! La cartouche tirée à blanc dans la gourde pour en augmenter la contenance, les rations additionnées d'alcool à brûler ou de poudre à canon pour le coup de fouet d'avant l'assaut et accessoirement anesthésier (ou abrutir?) par avance ceux qui seraient touchés au ventre! Sans oublier le s"pinardiers" et les mercantis qui ont fait fortune en vendant dans d'infâmes estaminets un gros rouge au prix de grands crus ou presque à la troupe partie au repos en seconde ligne.

Cordialement

Sylvain80
Revenir en haut Aller en bas
http://bastien80.e-monsite.com
Caserne d'Orléans

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 65
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Ven 20 Nov 2009, 10:34

[quote="sylvain80"] Et puis grâce à ce vin rouge cher aux poilus le français c'est enrichi du mot baragouin (du pain et du vin) réclamé par les Bretons à leurs officiers qui se demandaient alors ce que baragouinaient ces Bretons!

Degemer mad,
Vrai, mais l'origine de bara et gwin est bien plus ancienne, c'était les seuls mots de Breton que les aubergistes de France comprenaient et ce néologisme Français est apparu fin XVIII°.
Je connais des gens de mon age ( voir avatar !)dans le Finistère qui ont appris seulement le Français à l'école ! l'un d'eux me disait avoir été très fier d'arriver à sa première rentrée en connaissant quelques mots de Français car sa soeur ainée lui apprenait en faisant ses devoirs.
Mon grand-père maternel , à l'Ecole Navale, suivait les cours en Français , bien sur mais écrivait ses notes en Breton .Il estimait que c'était un excellent moyen d'entrainement intellectuel....pourquoi faire simple !
J'ai dérivé du sujet, pardon, mais en reprenant les anciens livres d'instruction publique (et non éducation nationale, à l'époque) on peut lire qu'un travailleur de force pouvait boire 6 à 7 litres de vin par jour !
Le titrage était bien moins élevé, les vins arrivaient à 8° ou 10° seulement, mais c'est vrai que les alcools forts étaient bien plus consommés qu'actuellement.
Les distributions d'alcool dans les tranchées étaient signe d'assaut imminent, certains disent qu'à l'alcool était rajouté des drogues telle que le Maxiton ? Je n'en doute pas , il fallait mettre du coeur au ventre pour monter à un éniéme assaut face aux mitrailleuses.
N'oublions pas ,non plus, que l'Armée Française n' a supprimé la topette de gnole et les cigarettes dans les rations que dans les années 1990.
Le soldat moderne est "sain"
Kenavo ar vech'al
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 7466
Age : 67
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Ven 20 Nov 2009, 10:44

Citation :
Mon grand-père maternel , à l'Ecole Navale, suivait les cours en Français , bien sur mais écrivait ses notes en Breton .Il estimait que c'était un excellent moyen d'entrainement intellectuel....pourquoi faire simple !

Bonjour

Comme je fais partie de ceux qui considèrent que la prise en compte de la complexité rend bien plus intelligent que la bête application des procédures, je pense que Monsieur votre Grand-père était certainement une personnalité très interessante !
De plus, se former à une nouvelle culture en préservant la sienne propre est un exercice salutaire pour la santé mentale, qui manque de plus en plus à notre époque.

Bien vu pour les cigarettes et la "topette" de gniole dans les rations, j'ai connu cela dans les mornes plaines de Mourmelon, elles constituaient une source non négligeable pour les non-fumeurs et non-buveurs, qui pouvaient se livrer à de petits trafics échanges parfois interessants.
Revenir en haut Aller en bas
sylvain80



Nombre de messages : 371
Age : 46
Localisation : roye
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Ven 20 Nov 2009, 11:05

merci à caserne d'Orléans pour ces précisions. Pour ma part je garderai une pensée pour ces pauvres gars venus de toute la France s'enterrer dans des tranchées, commandés par des officiers ne parlant que le français alors que beaucoup de nos poilus pratiquaient encore à la maison les langues régionales (breton, basque ou pour chez nous le picard), que d'incompréhensions ont du naître de ce fossé linguistique que l'école de la 3ème République s'efforçait de combler souvent brutalement (cf le cheval d'orgueil pour nos amis bretons).

Et il est clair que ces hommes vivant le plus souvent "à la rude" n'avait pas le même rapport à l'alcool que nous dans leur vie quotidienne.

Cordialement

Sylvain80
Revenir en haut Aller en bas
http://bastien80.e-monsite.com
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1943
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Ven 20 Nov 2009, 11:14

Que de rouge, que de rouge en effet! Petite anecdote, sur le front d'Orient, c'est le liquoreux muscat de Samos (blanc doré, parfois trafiqué comme notre rouge) qui coulait à flot dans les "Kafenion" de Moudros ou de Salonique et qui venait agréablement compléter le rouge de l'intendance apporté du pays par centaines de milliers de bariques.

Santé /biere/ Stabs
Revenir en haut Aller en bas
Caserne d'Orléans

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 65
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Ven 20 Nov 2009, 11:25

Pour répondre à Sylvain80, les régiments étaient formés par département pour pallier à ces différences linguistiques et les cadres devaient connaitre la langue.Rares étaient les Ch'tis mélangés aux Corses, par exemple.
Les cadres des coloniaux devaient aussi , bien sur, parler la langue.Mon G-P paternel voulait s'engager dans les Tirailleurs Algériens , il fut refusé car il parlait couramment le kabyle, certes, mais pas l'arabe. du coup il fut Zouave (qui étaient non-indigènes)
Revenir en haut Aller en bas
sylvain80



Nombre de messages : 371
Age : 46
Localisation : roye
Date d'inscription : 25/09/2009

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Ven 20 Nov 2009, 11:29

Ce recrutement à base géographique est-il resté d'actualité tout au long de la guerre ou bien celle-ci durant plus longtemps que prévu n'a ton pas au gré des renforts et de l'arrivée des bleuets assistait à un brassage plus important? Et puis le corps des officiers de métiers était-il représentatif de cette diversité géographique? Je suis preneur de la réponse car voilà une question qui me taraude!

Sylvain80
Revenir en haut Aller en bas
http://bastien80.e-monsite.com
EstelleBiere

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Stenay (Meuse)
Date d'inscription : 26/07/2016

MessageSujet: Exposition sur la consommation d'Alcool sur le front 14-18   Mer 27 Juil 2016, 15:20

Bonjour à tous,
Je travaille au Musée de la Bière de Stenay (Meuse) qui propose depuis le 1er  Juillet et jusqu’au 1er Décembre 2016 une exposition intitulée « L’Ivresse de la Bataille. La consommation d’alcool sur le front 14-18 ».

Des travaux de recherches ont été menés en amont de cette exposition afin d’approfondir ce sujet. Ils ont permis l’édition d’un petit fascicule d’accompagnement largement illustré de documents inédits.

Pour ceux que cela intéresse, vous trouverez ci-dessous la couverture de la publication et un extrait.
N'hésitez pas à me contacter pour plus d'info !
Estelle



Revenir en haut Aller en bas
http://www.museedelabiere.com
Pelerin2

avatar

Nombre de messages : 304
Localisation : Là, juste là.
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Mer 27 Juil 2016, 18:22

Bonjour,

Ce n'est pas la première guerre qui a inventé l'alcoolisme, même si, et cela a bien été dit plus haut, on ne buvait pas que de l'eau dans les tranchées (et à l'arrière).
Relisez (ou lisez) "L'assommoir" de Zola, vous verrez que la "liche" n'a pas attendu la guerre moderne pour s'exprimer et que bien avant 14 18 on a tenté de réduire la consommation d'alcool. C'est un fait de société.
Maintenant pour ce qui est des rations avec gnôle et cigarettes : j'ai fait mon service en 1990, et il n'y avait rien de tout ça dans mes rations. C'est bête, j'aurais pu devenir un vrai français nourrissant l'état, comme Gainsbourg qui dit avoir appris à fumer et à se murger pendant son service militaire. Qu'aurait été Gainsbourg sans Gainsbarre?

Revenir en haut Aller en bas
EstelleBiere

avatar

Nombre de messages : 15
Localisation : Stenay (Meuse)
Date d'inscription : 26/07/2016

MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   Jeu 28 Juil 2016, 09:36

Pelerin2 a écrit:
Bonjour,

Ce n'est pas la première guerre qui a inventé l'alcoolisme,

Je suis tout à fait d'accord avec vous. Dans notre publication nous essayons justement de replacer les pratiques de consommation pendant le conflit dans une histoire de l'alcool plus large. Le passage au XXème siècle est certes un moment charnière pour les pratiques de consommation alcoolique. Mais si la Première Guerre mondiale en fait partie, elle n'est pas le seul élément impactant .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.museedelabiere.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'alcool & la guerre   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'alcool & la guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La guerre du Vietnam
» La Guerre Froide
» Dans quelle arme serviriez vous en cas de guerre?
» Prisonniers guerre 39/45 - FRABOLOT
» reportage sur les cites de la 1ere guerre Iepre Sailant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Autres dossiers-
Sauter vers: