AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A nos chères infirmières.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
yaumegui



Nombre de messages : 1289
Age : 72
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: A nos chères infirmières.   Lun 4 Jan 2010 - 23:50




Je poserais de temps à autre un petit hommage, car elles aussi
et de tous pays, donnèrent de leur âme pour les soldats et leur vie aussi.


Bonsoir et merci.

Yaumegui.
Revenir en haut Aller en bas
Marcel de compiègne

avatar

Nombre de messages : 23
Localisation : oise
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Lun 4 Jan 2010 - 23:54

C'est vrai qu'il faut souligner le travail, la bonté et la douceur qui redonne du baume au coeur des hommes murs et moins murs de ces, souvent plus que charmantes demoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
yaumegui



Nombre de messages : 1289
Age : 72
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 5 Jan 2010 - 0:21

Une ch'tite photographie.

/biere/ y.

Revenir en haut Aller en bas
yaumegui



Nombre de messages : 1289
Age : 72
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 5 Jan 2010 - 0:47

j'arrive à obtenir des malades, vers la fin de mars, le 26 mars. Nous avons Jean-Baptiste, Worme ; un musulman que l’on appelle Aï-Tamart – Claude – Forestier quelque jours après, Prud’hum, mais se sont des bien malades, ils ont besoin de beaucoup de soins particulier, il y a déjà quelques temps quil était a Abbeville Aïtana a des plaies c’est infecte, et Jean-Baptiste crie toujours, je suis tout le temps près de lui il voye toujours des oiseaux bleu, il n’y a rien qui suit dans ce qu’il dit, il a le cerveau atteint, il délire je le console de mon mieux, il parle de sa mère il dit quil l’aime bien, je l’embrasse je remplace sa mère, il est heureux, sa l’apaise mes paroles le réconforte…

…Cette nuit J.B. a déchiré son édredon, Mlle Lafarge lui a attaché ses mains, il me supplié pour que je lui détache. Je vais leur donner un peu de douceux je me demande un peu partout pour eu… …On va faire opération a prud’hum. Je demande (a y assister) a Mr Lepoutre médecin chef… Blondel doit venir et Bovince aussi. L’on change Jean-Baptiste de côté on la mis derrière la porte, il crie toujours. J’aide Mr Marmuse a lui faire des picures la nuit. Je fais bouillir le linge des malades, je suis heureuse de leur donner mes soins.

Chez Mademoiselle Lonchamp c’est madame Mazarine ? c’est une alsacienne. Il arrive des malades, pas aussi malade que dans le patronage. Il se lève pour manger, il en reste beaucoup, tous les restes reviennent chez moi j’en donne au Leroy qui viennent m’aider a laver…


…J’ai assisté a l’opération de Prud’hum …Au moment de l’opération j’ai passé pinces, lancettes, cuvetes, les plateaux, l’eau stérilisée. Le lendemain matin, j’ai beaucoup de linge a laver… Il faut veillé Prud’homme après son opération… Son opération a bien réusit il est content qu’en je suis pres de lui…Je n’oublie pas Jean-Baptiste, votre fils comme dit Mr Marmuse.

Aïtama souffre toujours beaucoup. Il me réclame souvent… Je fais des petits coussins pour mettre partout dans son lit pour relever ses jambes ses bras enfin un peu partout quelque fois il y en a dix dans son lit car il ne peu pas souffrir rien sur lui tellement il a des plaies.

…Prud’homme n’est pas trop mal je lui fait un lait de poule tout les jours au matin, il est si heureux, il me dit que de bonnes choses madame je n’ai jamais été si bien il fallait que je sois malade pour avoir tant de bonne chose, car je lui fait des crèmes aussi, en même temps pour les autres aussi. Mr Marmuse, Horet, Laire, Lesage font leur petit tour ensemble le soir pour prendre un peu l’air, on me confie les malades on à demandé au médecin chef pour avoir des infirmiers pour passer la nuit ça lui a été accordé donc tous les nuits l’on se remplace a tour de rôle…

Arrivée de nouveaux infirmiers. Avec le printemps, on sort les malades.

…Il nous arrive des infirmier en plus…on les couche au patronage, car tout n’est pas encore bien organisé au grand hôtel… Nous somme en mai il commence a faire un peu meilleur. La marchande de fromage blanc passe j’en achète pour mes malades ils sont bien content. Je leur arrange avec du sucre en poudre cela leurs semble bon. J’en porte chez Mlle Lonchamp car les chambre sont pleines seulement ce sont des malades qui peuvent marcher…

Aïtamar ne va pas mieux, aujourd’hui il fait assez bon, l’on a sortit les malades dans la cour…

…Aïtamar souffre toujours… Jean-Baptiste m’appelle, il se recommande a moi, alors Mr Marmuse me dit d’aller voir votre fils, il vous appelle. Il fait des cris, il embête vraiment les autres, Mr Marmuse dit, il faudrait qu’il soit séparé, car il crie qu’on assassine ; moi je lui propose de le mettre dans la petite chambre près de mon attelier où je repasse, il trouve que ce serai trop d’ennui pour moi…

Aujourd’hui Jean-Baptiste a plus de calme… Claude, sa jambe ne se guerit pas vite, prud’homme ira plus vite que lui pour se remettre…Il y a toujours des malades chez Mlle Lanchamp. Je crois que c’est plutôt des malades convalescents.

Aïtamar va moins bien, il ne sera plus la longtemps…
Aïtamar est mort a 1 heure ½…
…j’ai commencé par défaire tous ses petits coussins, il y en avait bien dix…
On a fait venir un prêtre musulman pour l’enterrement d’Aïtamar, on l’a enterré sans cercueil, le trous était fait de manière qu’il soit assis dedans, on l’a recouvert de feuillages.
Sur le site « Mémoire des Hommes » la fiche du poilu que ma grand-mère a soigné : soldat : AÏTAMER Rabah ben Hocine ben Ahmed, caporal au 2e RTA Régiment de Tirailleurs Algériens, décédé le 7 mai 1915, Hôpital 44 Le Crotoy, suite de blessures de guerre.

Jean-Baptiste va un peu mieux. Warm pas trop mal non plus, Beauvince commence a le faire marcher un peu le matin. L’on continue de faire prendre l’air aux malades dans la cour… J’ai fait une bonne crème aux malades…

Organisation d’un nouvel hôpital au Casino. Les malades du patronage sont transférés au Grand Hôtel, puis au Casino.

Mr Depisier a organisé l’hopital au casino, on vas bientôt installer des infirmier pat la. Mr Lepoutre me donne la permission de m’occuper des malades, je vends toujours un peu de fleurs, j’employ l’argent pour des douceurs pour mes malades…

L’on parle que nos malades vont bientôt partir aux grand hôtel…
C’est aujourd’hui que les malades sont vont a l’hôtel ont les met dans la chambre du côté de la mer. Mr Lepoutre me donne la permission d’aller les voir comme je voulais, j’y vais tout les jours, je leurs porte des biscuits… Ils vont restaient une dizaines de jours, maintenant on va les conduire au Casino.

Installation d’aviateurs au patronage et au Grand Hôtel. Ils mènent un grand tapage dans les chambres. Mlle Longchamp n’est pas d’accord et refuse cette organisation.

Au mois d’août 1915. Mr Lepoutre, a donné le patronage pour faire plaisir au général qui est venu pour mettre coucher des aviateurs, il y en a eu chez Mlle Lanchamp aussi…

J’ai été voir nos malades : Prud’homme etc… quand ils me voient arriver ils sont dans la joie immense. Tous ses aviateurs qui couche au patronage, quel potin, ce n’ai plus la tranquillité des malades, ils démolissent tout ; c’est la vie militaire, ils dressent les lits tout debout avec un homme dedans, ils se joue avec les oreillers, les traversins, a un point qu’ils font sortir les plumes tout ça vole dans la salle, il y en a même un de resté suspendu sur l’entré de la porte car l’on a fait un boudoir en entrant pour que l’air ne viennent pas sur les malades…

Monsieur Clerot a fait sa déposition a Mlle Lonchamp qu’il y avait des aviateurs, elle à répondu qu’elle défendais expressément d’en mettre, que c’était pour des malades qu’elle donné sa maison tout a été expédié d’un seul coup.

A l’automne, les anciens malades partent et sont remplacés par d’autres qui sont installés au Grand Hôtel.

Il y a d’autre malades au casino, il y en a un qu il m’a pris en amitié, il s’appelle Gernigon, je cause volontiers avec lui, il est jardinier et l’on cause fleurs plantes. Nos anciens malades vont partir Prud’homme, Claude, Jean-Baptiste, Warm… … Maintenant il y a des malades partout a l’hôtel, je vais les voir tous. Toutes les fleurs que je vends je les emploies a une petite douceur pour les malades, quand je vais les voir, je leurs donnent, biscuits, cigarettes… Les malades sonts si contents, un rien fait tant plaisir…


-----------------

Tiré des mémoires d'Angeline Baillon.












/biere/

Y.
Revenir en haut Aller en bas
yaumegui



Nombre de messages : 1289
Age : 72
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 1:25



Elle les encadre bien...

/biere/ Yaume.

(Par contre, je pense que l'on peut également poster des infirmières
allemandes, autrichiennes, anglaise, américaines, italiennes...Même si
on se trouve sur un post français. C'est le côté neutre de la santé.)

A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 2944
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 1:31

Salut mon Yaum,

Super sympa ce post, puis bien documenté. Quans j'aurai un peu le temps, j'y mettrai une petite touche aussi ! /tresbien/

Tu as vu que le gamin sur la photo avait un pointu dans les mains ?

A plus

Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 2944
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 1:33

Bonsoir,

Voici deux médailles sanitaires

Une de la Société Française de Secours Aux Blessés Militaires et une autre de la Société des Dames Françaises.





Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
yaumegui



Nombre de messages : 1289
Age : 72
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 3:53

J'aime bien ces décorations. atable

------------------------------------
jérémy dit :

Tu as vu que le gamin sur la photo avait un pointu dans les mains ?
------------------------------------

Négatif, et pourtant je suis très maniaque de l'image ! Je l'ai raté !
En plus ce n'est pas un bol classique !

/biere/ Merci pour ta participation.


Yaumegui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 14:47

Pour participer a ton post Yaum, voici un petit fascicule que certaines infirmiéres membres des associations patriotiques chrétiennes de bourrage de crane distribuaient au bléssés...







ils devaient rire jaune en lisant ça, les pauvres....
Revenir en haut Aller en bas
EmielB

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 16:44

Revenir en haut Aller en bas
EmielB

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 16:45

Le blessé Allemands lors d'un service religieux
Revenir en haut Aller en bas
garau

avatar

Nombre de messages : 2410
Localisation : Bois de la vache
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 18:29

Petit fascicule de la S.S.B.M. destiné a récolter des fonds juste avant la guerre.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 19:44

Bonjour!

Il me semble que la croix rouge en tant que société, est apparue aprés la guerre non?
Revenir en haut Aller en bas
lionman

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 19:52

Ambulance Belge à Calais en décembre 1914


Dernière édition par lionman le Ven 8 Jan 2010 - 10:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lionman

avatar

Nombre de messages : 498
Age : 74
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Leurs chères infirmières   Jeu 7 Jan 2010 - 20:09

De l'autre côté, le rôle était le même
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 20:14

Bonsoir,

Pour faire suite à l’intervention de Hotchkiss62, il semble, après recherches sur le net, que la Croix Rouge Française n’existe sous cette appellation que depuis 1940, suite à la fusion de 3 sociétés, la société de secours aux blessés militaire (SSBM), l’Association des Dames Françaises (ADF) et l’Union des Femmes de France (UFF).
Voici, parmi beaucoup d’autres, 2 liens relatifs à l’histoire de la CR et à celle de la CRF :

http://www.croix-rouge.fr/La-Croix-Rouge/La-Croix-Rouge-francaise/Historique/Naissance-de-la-Croix-Rouge-francaise

http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Dunant

La date de création donnée par le premier lien semble contredite dans le lien suivant dédié au Marquis de Vogué:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Melchior_de_Vog%C3%BC%C3%A9_%281829_-_1916%29

notamment, extraite de cet article, la phrase suivante: "Sous son impulsion se regroupèrent les trois sociétés qui formèrent la Croix-Rouge française dont il est président en 1907."

Il semble, cependant, lorsqu'on étudie la liste des présidents de la CRF, que le Marquis de Vogué n'était président que de la SSBM (de 1903 à 1916):

http://fr.wikipedia.org/wiki/Croix-Rouge_fran%C3%A7aise


Garau peut-il nous dire si les documents qu'il présente sont datés?
Revenir en haut Aller en bas
jeanphy



Nombre de messages : 219
Localisation : Quelque part en France
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 22:10

Salut

un monument visible a Chaulnes au dessus de Paris



A plus

Jean-Phy
Revenir en haut Aller en bas
garau

avatar

Nombre de messages : 2410
Localisation : Bois de la vache
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 23:26

Bonsoir. Je ne suis pas spécialiste de la croix rouge, mais on peut lire certaines dates sur les documents. Plus particulièrement sur le bulletin de souscription où juste avant de signer l'on datait "190..."
Tous les documents étaient compris dans le fascicule...!



Revenir en haut Aller en bas
garau

avatar

Nombre de messages : 2410
Localisation : Bois de la vache
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 23:32

Petit complément... vu chez un ami collectionneur du service sanitaire.
Infirmiére du S.S.B.M. compléte avec sa cantine a son nom...

Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 2944
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 7 Jan 2010 - 23:37

Sad

Maginfique !!!! Mon rêve Rolling Eyes

/respect/ /respect/ /respect/ /respect/ /respect/ /respect/

Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
Le gaulois

avatar

Nombre de messages : 426
Age : 58
Localisation : Seine et Marne (MELUN)
Date d'inscription : 03/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 8 Jan 2010 - 0:02

Bonsoir

Ma petite participation a ce post.
Clt

Revenir en haut Aller en bas
EmielB

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 8 Jan 2010 - 0:30

Revenir en haut Aller en bas
chris59mp

avatar

Nombre de messages : 177
Localisation : ici et ailleurs
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 8 Jan 2010 - 0:43

Bonsoir, de bien beaux mannequins d'infirmieres, bravo Smile
Revenir en haut Aller en bas
EmielB

avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 14/11/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Sam 9 Jan 2010 - 18:35

Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 2944
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 13 Jan 2010 - 20:05

Bonjour,

Je rajoute cette photographie de l'agence de presse Meurisse datant probablement de la bataille de la Somme.



Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A nos chères infirmières.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» groupe d'infirmières
» Cherche couches pas chères qui ne font pas plastiques ?
» Top 10 des chambres d’hôtel les plus chères du monde
» Couches lavables: TE1 ou pas
» J'ai besoin de votre aide chères M.A.C addicts!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Parcours de régiments-
Sauter vers: