AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A nos chères infirmières.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
youloveme82



Nombre de messages : 3072
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Lun 9 Aoû 2010 - 23:02

Superbe Dom !
Revenir en haut Aller en bas
LeXav



Nombre de messages : 8254
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Lun 9 Aoû 2010 - 23:06

Bonjour,

C'est marrant ,t les dessins du carnets de lithographies on dirait q"ils ont été réalisés par Serre (avec l'humour noir en moins)....c'est bluffant..........

Amicalement

Xavier /biere/


Dernière édition par LeXav le Mar 10 Aoû 2010 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yaumegui



Nombre de messages : 1339
Age : 72
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 10 Aoû 2010 - 15:14

Sur le dernier post de bourru, on distingue très bien tous les détails des tenues et il a poussé jusqu'à souligner la fatigue du chirurgien !

C'est très vivant et interessant, chapeau bas !

Yaumegui.

Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 12 Aoû 2010 - 14:26

yaumegui a écrit:
Sur le dernier post de bourru, on distingue très bien tous les détails des tenues et il a poussé jusqu'à souligner la fatigue du chirurgien !

   C'est très vivant et interessant, chapeau bas !

  Yaumegui.

Bonjour,

/merci/ Yaume pour ton message encourageant.

Voici un décret interdisant le port de l'insigne de la croix rouge à tout autre personnel autre que ceux des trois sociétés déjà cité plus haut.

A savoir :

Société de secours aux blessés militaires.
Union des femmes de France.
Union des dames de France.


Décret du 27 mai 1915




LIVRET INDIVIDUEL DES SOCIETES
DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

Les trois sociétés de la Croix-Rouge: Société de secours aux blessés, Union des femmes de France, Union des dames françaises, ont ajouté, depuis l'ouverture de la guerre, de très belles et très nobles pages à celles qu'elles avaient précédemment écrites dans l'histoire de l'œuvre admirable qu'elles poursuivent avec un égal dévouement.



Si la commission est unanime à penser qu'il importe, dans l'intérêt des blessés et des malades, d'accueillir plus que par le passé tant de qualités précieuses et de dévouements, elle n'a pas été moins unanime à approuver la pensée qui a dicté la lettre ministérielle du 4 février demandant aux sociétés, dans leur propre intérêt comme dans l'intérêt de la défense nationale, de s'assurer, avec la plus scrupuleuse exactitude, de l'identité de toutes les personnes employées par elles. Des sanctions pourraient être prises à l'égard des administrateurs qui, par suite d'un manque de vigilance, auraient
laissé des personnes suspectes s'introduire dans les formations placées sous leur direction. Aussi bien le ministère de la guerre compte-t-il, pour cette police nécessaire, sur leur patriotisme éclairé.

Le comité central de la Croix-Rouge française, où sont représentées les trois sociétés, a décidé, en conséquence, de procéder immédiatement à la révision de toutes les cartes d'identités des trois sociétés; d'étendre le système des livrets individuels que la Société de secours aux blessés militaires a déjà adopté, mais seulement, jusqu'à présent, pour ses infirmières diplômées; de faire porter aux infirmières des trois sociétés un costume dont les caractères seraient identiques, costume qui serait considéré comme étant la propriété exclusive de la Croix-Rouge et garanti comme tel par l'autorité militaire; d'attribuer à chaque société une marque distinctive qui serait brodée sur une partie
apparente du costume de ses infirmières.

Par contre, le comité central demande, avec beaucoup de raison, à être protégé par l'autorité  contre des personnes suspectes vivant, aux termes nommés de la lettre ministérielle, en marge des trois sociétés reconnues et arborant illégalement leurs insignes.

Le comité insiste, en conséquence, pour que les mesures suivantes soient prises :

Ordonner, en vertu de l'article 10 du « décret du 2 mai 1913 », que le costume des infirmières delà Croix- Rouge, dont le modèle sera déposé au ministère de la guerre, aura le caractère d'un uniforme légalement reconnu et que le port en sera interdit à toute femme n'appartenant pas à l'une des sociétés de la Croix-Rouge.


Ordonner que dans les hôpitaux de toute catégorie, où les infirmières de la Croix-Rouge peuvent être appelées à prêter leur concours, concurremment avec des infirmières n'appartenant pas à l'une des trois sociétés, celles-ci portent un costume qui les distingue à première vue, et que, notamment, le port de la coiffe blanche à croix rouge, caractéristique des sociétés de la Croix-Rouge française, leur soit formellement interdit.

Donner enfin des instructions pour que les autorités compétentes poursuivent l'exécution de toutes ces mesures et appliquent exactement les dispositions de la loi du 24 juillet 1913.

' LE MINISTRE DE LA GUERRE; — Vu le décret, du 2 mai 1913 (1), portant règlement
d'administration publique sur le fonctionnement général des sociétés d'assistance aux blessés et malades des armées de terre et de mer, et notamment
l'art. 10; — Vu la proposition des sociétés d'assistance reconnues d'utilité publique ; — Vu l'avis
de la commission supérieure instituée par l'art. 7 du décret susvisé du 2 mai 1913 ; — Arrête :

ART. 1". Les sociétés d'assistance aux blessés établissent, en outre de la carte nominative d'identité prévue par l'art. 9 du décret du 2 mai 1913, un livret individuel et une fiche individuelle pour
chacun des membres du personnel actif, du personnel hospitalier et du personnel administratif,
à l'exclusion des employés subalternes rétribués. Le livret individuel, est remis au sociétaire et la
fiche individuelle est conservée par la société. Les affectations successives du sociétaire sont
inscrites sur les deux documents, ainsi que son passage éventuel d'une société à une autre.

Avant sa délivrance, le livret est obligatoirement transmis au ministre de la guerre (78 direction) pour être authentiqué par un cachet.

'2. Les membres des sociétés d'assistance visés à l'art 1er ne peuvent être employés que par la
société à laquelle ils appartiennent, et avec l'affectation indiquée sur leur livret.

3. Dans le cas de faute grave contre la discipline ou contre l'honneur, le retrait du livret et
de la carte d'identité peut être prononcé par le ministre de la guerre ou l'autorité qu'il aura déléguée,
après avis d'un conseil de discipline, constitué comme il est dit. ci-après. Ce retrait entraîne la
suppression de toute fonction dans l'une ou l'autre société, et l'interdiction du port des insignes.

4. Le conseil de discipline comprend quatre membres : les commissaires militaires dès trois
sociétés d'assistance," et le commissaire civil dé la société intéressée. :

La présidence du conseil de discipline est dévolue au plus ancien des commissaires militaires.
Le commissaire militaire le moins ancien de grade remplit les fonctions de rapporteur.

Le conseil de discipline se réunit au ministère de la guerre, sur la convocation du président de la commission supérieure consultative, soit en vertu d'un ordre du ministre, soit à la requête de la société.
Après l'audition du rapport et des explications de la personne incriminée ou de son représentant, à qui le président sera tenu de faire connaître en séance tous les griefs contenus au dossier, le conseil procède à un vote à scrutin ouvert sur le maintien ou le retrait du livret et de la carte
d'identité.

Le président vote le dernier, et, en cas de partage des voix, la sienne est prépondérante.
■t Le président du conseil de discipline établit si le procès-verbal de la séance, en y mentionnant tous
les détails jugés utiles pour l'entière connaissance des faits.,

II adresse l'ensemble du dossier, les résultat du vote et la proposition qui en découle au ministre de la guerre ou à son délégué, qui prononce s'il y a lieu, le retrait du livret et de la carte d'identité du sociétaire intéressé. -;

5. Les noms des membres auxquels ont été retirés le livret et la carte d'identité sont portés par
bulletin à la connaissance de chaque société', et signalés au ministre, qui en fait tenir un contrôle
à l'administration centrale.

Source :  Bibliothèque nationale de France


/biere/


Bourru14


Dernière édition par bourru14 le Ven 9 Aoû 2013 - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 17 Aoû 2010 - 17:57

Bonjour,


Voici quelques documents concernant la croix rouge, rassurez-vous rien d'exceptionnel.

Ces documents concernent des prisonniers de guerre disparus un moment donné.






























Ces documents sont déjà sur un post du forum, apparemment sans intérêts, ils n'ont suscités qu'une seule intervention, c'est navrant.

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
Sylvain



Nombre de messages : 723
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 17 Aoû 2010 - 21:39

Salut Bourru,
Mais non mais non ce n'est pas navrant on est juste des incompris, toi avec cela moi avec mes cartes de soldats français Laughing Laughing Laughing
Je n'ai pas vu ton ancien post sur le sujet là scratch bizarre, m'enfin c'est très intéressant tout ça Very Happy
Un autre exemple pour faire écho à tes cartes sur un disparu au combat de Notre Dame de Lorette qui pour finir a été tué.
Peut être pas trop en rapport avec la Croix rouge (si ça ne colle pas tu peux y virer Wink)





Je me permet de mettre sa fiche Mémoire des Hommes



A+ et merci Bourru Wink
Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 17 Aoû 2010 - 23:30

Salut Sylvain,

A priori tu reste dans le sujet, quoiqu'on s'éloigne un peu des chères infirmières tout en restant dans la croix rouge Laughing, souvent, et j'ai un dossier qui le prouve, la recherche des soldat disparus, pas forcément tués mais fait prisonnier, l'inverse aussi, passait par la croix rouge de Genève.
Il faudrait que je mette un dossier en ligne...hélas je n'ai pas la dextérité de certains pour cela pale

Bon je verrais cela plus tard.

/biere/

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 18 Aoû 2010 - 23:25

Bonsoir,

Je reviens à "Nos chères infirmières" et plus particulièrement sur leurs tenues vestimentaires. Il me semble qu'il a eu polémique au sujet du tablier porté par ces dernières...
En fait, il nous serait difficile de savoir quel est le bon type, elles ont tout portées, le tablier à plastron en pointe maintenu par une épingle de sureté; le plastron de forme plus ou moins rectangulaire maintenu par deux épingles de sureté, pour être précis une en haut de chaque côté et enfin divers tabliers à bretelles, bretelles plus ou moins larges

Voici quelques photographies tirées du journal "Le miroir" du 21 mars 1915 :




Bonne soirée

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:24

Bonjour,

Je vous présente quelques revues en hommage à la croix rouge :



Un intéressant document en encart dans cette revue :









Une autre revue :




Bourru14


Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 26 Aoû 2010 - 13:30

Bonjour,

Reçu par le facteur ce matin, ce beau képi de médecin major qui agrémente la tenue que j'avais déjà :








/biere/

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
youloveme82



Nombre de messages : 3072
Age : 34
Localisation : Ville martyre de l'Histoire (59)
Date d'inscription : 26/02/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:08

Salut Dom,

Il est superbe ton képi !!!!!!

Jérémy /ouichef/
Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 27 Aoû 2010 - 21:17

Salut Jérémy,

Le tien est bien aussi /tresbien/

Je rajouterais une chose, on ne peut dissocier le service de santé des armées des différentes sociétés de la croix rouge , l'ensemble travaillant de concert, j'invite d'ailleurs ceux qui ont des photographies montrant des infirmières dans les poste de 1er secours en tranchée de nourrir le sujet en présentant ces vues.

Bonne soirée





/biere/

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Lun 6 Sep 2010 - 12:00

Voici une photo glané en brocante, et pile en rapport avec ce sujet:

Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 7 Sep 2010 - 21:26

Bonsoir,

Pour faire suite à "Hotchkiss62" voici d'autres cartes postales sur le même sujet.

La deuxième se situe à Cherbourg, hôpital civil.
La dernière parle d'elle même.





Bonne soirée

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Dim 12 Sep 2010 - 18:57

Bonjour,

Voici deux autres cartes photos représentant la même personne, nominatives au dos.



Celle de gauche porte au dos la date du 1septembre 1915.


Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
titi



Nombre de messages : 5655
Age : 52
Localisation : AIX EN PCE
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Dim 12 Sep 2010 - 22:58

Bonsoir,

une petite carte, pour continuer le sujet....




thierry
Revenir en haut Aller en bas
http://bleuhorizon.canalblog.com/
Vachequirit



Nombre de messages : 1214
Age : 51
Localisation : 77 et 63
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: buste d'infirmière   Mar 22 Mai 2012 - 21:02

Bonjour,

Pour relancer ce beau thème queen et apporter ma modeste contribution, voici un petit buste tout simple d'infirmière.

Le chemisier est civil. Elle devrait porter une coiffe blanche et non de sortie, mais je n'en ai pas.

Cordialement,






Revenir en haut Aller en bas
ARMAND



Nombre de messages : 67
Localisation : ville tranquille
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 9 Aoû 2013 - 11:27

Bonjour,
voici ma petite contribution sur ce sujet:



affichette de la croix rouge américaine, sans date.



Affiche de 1916, illustrateur: Géo Dorival



Affiche de 1917, illustrateur: Roll

Cordialement
Armand
Revenir en haut Aller en bas
Guest
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 9 Aoû 2013 - 16:17

Bonjour

Très beau sujet
ma contribution
cordialement


Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 37
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Grades infirmières   Mar 20 Aoû 2013 - 18:20

Très beau mannequin Chemindesdames, une chose m'intrigue, c'est l'insigne "croix rouge française" sur le manteau. On a l'habitude d'y voir SBM, ADF ou UFF mais c'est la première fois que je vois cet intitulé. Il est bien première guerre.
Les trois brins de laine rouge désignent une infirmière principale c'est à dire le grade le plus élevé.

J'aurais quelques questions:

la coiffe bleue est elle une coiffe de sortie ou est elle réservée à certaines catégories?

Certaines portent un brassard rouge avec un carré blanc et la croix rouge: signification?

On voit des infirmières avec une cocarde sur le côté de la coiffe: s'agit-il du signe de reconnaissance des infirmières militaires?

Merci
Marc
Revenir en haut Aller en bas
Guest
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 20 Aoû 2013 - 19:31

Bonjour

A vrai dire je ne suis pas trop calé dans ce domaine
j'ai acquis cette tenue complète il y à longtemps comme w1
la blouse est brodée sbm et porte également les trois galons
comme sur la cape
Nous avons ici beaucoup d'amis qui pourront nous en dire plus
Cordialement
/biere/ 

Revenir en haut Aller en bas
bourru14



Nombre de messages : 4062
Age : 64
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 20 Aoû 2013 - 20:31

Bonjour,

Pendant la grande guerre n'apparaissaient sur les tenues d'infirmière que les sigles des trois sociètés S.S.B.M. A.D.F. ET U.F.F.

Ce n'est que le 7 août 1940 que fusionnent les trois sociétés préexistantes pour fonder la Croix-Rouge française.
Utilisé depuis longtemps, le terme Croix rouge française n'est officiel qu'à cette date.
Toutefois les sigle SBM ADF ET UFF figurent toujours sur les tenues.

Les tenues d'infirmières n'on guère changées depuis la fin du premier conflit, si ce n'est la longueur des jupes arrivant sous le genoux en 1940.


Pour la SBM

Pas de galon :
aide-infirmière

1 galon :
infirmière diplômée du 1r degré

2 Galons
infirmière diplômée du 2e degré

les 3 galons rouge au dessus du sigle indique que cette infirmière a effectuée  22 mois d'études sanctionnées par un examen


En service l'infirmière est vêtue entièrement  de blanc ; parfois avec une blouse bleu mais toujours avec le tablier blanc suivant le service quelle effectuent.

La cape et le voile bleu font partie de la tenue de sortie.


Le brassard rouge avec un carré blanc et la croix rouge sont le signe distinctif d'une infirmière major.

Pour la cocarde sur le côté de la coiffe je sèche, à moins d'un insigne patriotique après la libération ou pendant
En général et même sur les calots l'insigne est toujours devant.


Bourru14  /biere/


Dernière édition par bourru14 le Mar 20 Aoû 2013 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guest
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 20 Aoû 2013 - 20:53

Bonjour

Il m'avait semblé que la croix rouge
avait commençé cette fusion en 1914...


Créé par Henry Dunant, lors de la bataille de Solférino, JUIN 1859
la Croix-Rouge s’impose dès son origine comme un mouvement international d’aide et d’assistance aux victimes.
La Croix-Rouge, par son action constante en faveur des victimes, et la diffusion de son éthique de tolérance et de dialogue contribue à la prévention des conflits et des tensions.

La 1ère guerre mondiale
Mobilisées dès les premiers jours de 1914, les trois sociétés issues de la création de la Croix-Rouge Française – ADF, UFF, SSBM- mettent en place des infirmeries et des hôpitaux, mobilisent les infirmières qu’elles ont formées et développent de nombreuses actions sur tout le territoire.

sourcehttp://www.croix-rouge.fr/La-Croix-Rouge/La-Croix-Rouge-francaise/Historique
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 37
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 20 Aoû 2013 - 23:58

Merci Bourru pour cette réponse documentée qui m'est très utile pour la SBM.
Je pense que la cocarde portée sur le bandeau, en gros au dessus de l'oreille gauche, est propre aux infirmières militaires.
Pour Chemindesdames: la SBM est effectivement issue de la création du mouvement en 1864. Les deux autres sociétés sont apparues ensuite. A la veille de la guerre, elles sont rassemblées sous la coordination du Comité central de la Croix Rouge française dont le président est également la président de la SBM mais elles ne sont pas fusionnées.
Cordialement
Marc
/merci/ 
Revenir en haut Aller en bas
Guest
Invité



MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 10:04

Bonjour
merci à vous deux pour ces précieux renseignements
question restante de marc
la pélerine w1 ou w2 scratch 
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A nos chères infirmières.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pièces RPM plus chères ???
» "Bouses" & montres les moins chères de votre collection
» Nos chères camionnettes d'antan
» 2 infirmières au chevet des blessés !
» Chères résidentes (et résidents ?)de l'Auberge,Bonsoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Autres dossiers-
Sauter vers: