AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A nos chères infirmières.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2833
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 11:51

Bonjour,

MarcM a écrit:

Je pense que la cocarde portée sur le bandeau, en gros au dessus de l'oreille gauche, est propre aux infirmières militaires.
 
Cela semble, d'après le texte qui suit, concerner, en effet, les infirmières laïques des hôpitaux militaires dont le corps est créé en 1909 :

f5.highres_-_Copie sur Imagesia
f459.highres_-_Copie sur Imagesia
f460.highres_-_Copie sur Imagesia

Bonne journée,

Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 12:10

Bonjour,

Difficile à dire pour la cape elle même, mais du fait quelle porte l'insigne de la croix rouge française, je la situerai plus w2 que w1.
Cette cape a conservée ses boutons w1, en 1935 des boutons métalliques étaient disponibles, l'infirmière qui désirait changer ses boutons pouvait donc remplacer les anciens boutons par des boutons métalliques au nom de sa société et arborant au centre le symbole de la croix rouge

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 19
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 14:51

Merci "Bothrops" pour ce document qui a pour moi un intérêt majeur.
OK pour les cocardes.
Quelqu'un sur ce forum aurait il une image (objet ou photo) de l'étoile, insigne des infirmières principales?
Marc /tresbien/ 
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2833
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 15:03

Bonjour MarcM,

je viens de retrouver le texte du 22 juillet 1909 que je mets donc en ligne dans son intégralité :

f7.highres sur Imagesia
f805.highres sur Imagesia
f806.highres sur Imagesia
f807.highres sur Imagesia
f808.highres sur Imagesia
f809.highres sur Imagesia
f810.highres sur Imagesia

Bon après midi,

Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 16:04

Bonjour,

Un petit rajout concernant le port des insignes pour les différentes sociétés.
Nous sommes là en pleine guerre.

Décret du 27 mai 1915




LIVRET INDIVIDUEL DES SOCIETES
DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE

Les trois sociétés de la Croix-Rouge: Société de secours aux blessés, Union des femmes de France, Union des dames françaises, ont ajouté, depuis l'ouverture de la guerre, de très belles et très nobles pages à celles qu'elles avaient précédemment écrites dans l'histoire de l'œuvre admirable qu'elles poursuivent avec un égal dévouement.



Si la commission est unanime à penser qu'il importe, dans l'intérêt des blessés et des malades, d'accueillir plus que par le passé tant de qualités précieuses et de dévouements, elle n'a pas été moins unanime à approuver la pensée qui a dicté la lettre ministérielle du 4 février demandant aux sociétés, dans leur propre intérêt comme dans l'intérêt de la défense nationale, de s'assurer, avec la plus scrupuleuse exactitude, de l'identité de toutes les personnes employées par elles. Des sanctions pourraient être prises à l'égard des administrateurs qui, par suite d'un manque de vigilance, auraient
laissé des personnes suspectes s'introduire dans les formations placées sous leur direction. Aussi bien le ministère de la guerre compte-t-il, pour cette police nécessaire, sur leur patriotisme éclairé.

Le comité central de la Croix-Rouge française, où sont représentées les trois sociétés, a décidé, en conséquence, de procéder immédiatement à la révision de toutes les caries d'identités des trois sociétés; d'étendre le système des livrets individuels que la Société de secours aux blessés militaires a déjà adopté, mais seulement, jusqu'à présent, pour ses infirmières diplômées; de faire porter aux infirmières des trois sociétés un costume dont les caractères seraient identiques, costume qui serait considéré comme étant la propriété exclusive de la Croix-Rouge et garanti comme tel par l'autorité militaire; d'attribuer à chaque société une marque distinctive qui serait brodée sur une partie
apparente du costume de ses infirmières.

Par contre, le comité central demande, avec beaucoup de raison, à être protégé par l'autorité « contre des personnes suspectes vivant, aux termes nommés de la lettre ministérielle, en marge des trois sociétés reconnues et arborant illégalement leurs insignes.

Le comité insiste, en conséquence, pour que les mesures suivantes soient prises :

Ordonner, en vertu de l'article 10 du « décret du 2 mai 1913 », que le costume des infirmières delà Croix- Rouge, dont le modèle sera déposé au ministère de la guerre, aura le caractère d'un uniforme légalement reconnu et que le port en sera interdit à toute femme n'appartenant pas à l'une des sociétés de la Croix-Rouge.


Ordonner que dans les hôpitaux de toute catégorie, où les infirmières de la Croix-Rouge peuvent être appelées à prêter leur concours, concurremment avec des infirmières n'appartenant pas à l'une des trois sociétés, celles-ci portent un costume qui les distingue à première vue, et que, notamment, le port de la coiffe blanche à croix rouge, caractéristique des sociétés de la Croix-Rouge française, leur soit formellement interdit.

Donner enfin des instructions pour que les autorités compétentes poursuivent l'exécution de toutes ces mesures et appliquent exactement les dispositions de la loi du 24 juillet 1913.

' LE MINISTRE DE LA GUERRE; — Vu le décret, du 2 mai 1913 (1), portant règlement
d'administration publique sur le fonctionnement général des sociétés d'assistance aux blessés et malades des armées de terre et de mer, et notamment
l'art. 10; — Vu la proposition des sociétés d'assistance reconnues d'utilité publique ; — Vu l'avis
de la commission supérieure instituée par l'art. 7 du décret susvisé du 2 mai 1913 ; — Arrête :

ART. 1". Les sociétés d'assistance aux blessés établissent, en outre de la carte nominative d'identité prévue par l'art. 9 du décret du 2 mai 1913, un livret individuel et une fiche individuelle pour
chacun des membres du personnel actif, du personnel hospitalier et du personnel administratif,
à l'exclusion des employés subalternes rétribués. Le livret individuel, est remis au sociétaire et la
fiche individuelle est conservée par la société. Les affectations successives du sociétaire sont
inscrites sur les deux documents, ainsi que son passage éventuel d'une société à une autre.

Avant sa délivrance, le livret est obligatoirement transmis au ministre de la guerre (78 direction) pour être authentiqué par un cachet.

'2. Les membres des sociétés d'assistance visés à l'art 1er ne peuvent être employés que par la
société à laquelle ils appartiennent, et avec l'affectation indiquée sur leur livret.

3. Dans le cas de faute grave contre la discipline ou contre l'honneur, le retrait du livret et
de la carte d'identité peut être prononcé par le ministre de la guerre ou l'autorité qu'il aura déléguée,
après avis d'un conseil de discipline, constitué comme il est dit. ci-après. Ce retrait entraîne la
suppression de toute fonction dans l'une ou l'autre société, et l'interdiction du port des insignes.

4. Le conseil de discipline comprend quatre membres : les commissaires militaires dès trois
sociétés d'assistance," et le commissaire civil dé la société intéressée. :

La présidence du conseil de discipline est dévolue au plus ancien des commissaires militaires.
Le commissaire militaire le moins ancien de grade remplit les fonctions de rapporteur.

Le conseil de discipline se réunit au ministère de la guerre, sur la convocation du président de la commission supérieure consultative, soit en vertu d'un ordre du ministre, soit à la requête de la société.
Après l'audition du rapport et des explications de la personne incriminée ou de son représentant, à qui le président sera tenu de faire connaître en séance tous les griefs contenus au dossier, le conseil procède à un vote à scrutin ouvert sur le maintien ou le retrait du livret et de la carte
d'identité.

Le président vote le dernier, et, en cas de partage des voix, la sienne est prépondérante.
■t Le président du conseil de discipline établit si le procès-verbal de la séance, en y mentionnant tous
les détails jugés utiles pour l'entière connaissance des faits.,

II adresse l'ensemble du dossier, les résultat du vote et la proposition qui en découle au ministre de la guerre ou à son délégué, qui prononce s'il y a lieu, le retrait du livret et de la carte d'identité du sociétaire intéressé. -;

5. Les noms des membres auxquels ont été retirés le livret et la carte d'identité sont portés par
bulletin à la connaissance de chaque société', et signalés au ministre, qui en fait tenir un contrôle
à l'administration centrale.

Source : Bibliothèque nationale de France


Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 19
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 21 Aoû 2013 - 22:03

Merci de ces précisions. Décidément nous avançons bien sur ce dossier!
Ce dernier texte tendrait à dire que le port de la croix rouge sur le devant de la coiffe serait réservé aux trois sociétés de la croix rouge?
Que par exemple les infirmières militaires porteraient la cocarde sur le côté mais pas de croix rouge au dessus du front?
Toutes les idées seront les bienvenues.
Marc
Revenir en haut Aller en bas
dieulet

avatar

Nombre de messages : 573
Age : 61
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 11:22

Bonjour à tous,

Comme beaucoup d'entre nous, je suis ce post depuis sa création, me posant les mêmes questions à savoir : qui portait quoi , en l'occurence la croix rouge.
M'étant fait prêter un album photo par une descendante de ces braves , il apparait que seules les infirmiéres oeuvrant pour le compte d'une société reconnue par la Croix Rouge avait le droit au port de la Croix rouge. Cette infirmiére présente dans une annexe de l' Hopital Complèmentaire n° 33, au chateau de "Fryleuse" à VERNEUIL-SUR-AVRE, nous a laissé quelques photos. Sur les photos aucun signe distinctif n'apparaît sur l'une ou l'autre des dames soignant les blessés. J'ai mis une photo, malheureusement pas nette pour illustrer mes propos. Je sais que ces infirmiéres du chateau de "Fryleuse" soignaient nos blessés pour une oeuvre caritative d'initiative privée .





Cordialement,

Dieulet
Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 19
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 11:37

Il est vrai que l'on voit des bonnets et des blouses portant une petite croix rouge assez fréquemment. Je pense que c'est pour cette raison que les infirmières des trois sociétés SBM, ADF et UFF ont demandé l'exclusivité (voir ci dessus) et ont porté des insignes très voyants avec le sigle de leur société. Il ne faut pas oublier non plus que les bénévoles de la Croix rouge ont été environ 110 000, largement plus nombreuses que toutes les autres.
Marc
Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 13:04

Bonjour,

Voici un petit document qui prouve bien que les associations étaient sous l'égide de la croix rouge tout en étant indépendante l'une de l'autre ou des autres :



Voici un groupe d'infirmière prodiguant des soins à un blessé, elles porte le voile à croix rouge :


Elles procède à l’irrigation d'une blessure grâce à ce type d'instrument :



L'une d'elle ou plutôt deux d'entre-elles :


Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2833
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 13:23

Bonjour,

la sollicitation du moteur de recherche général du site Gallica permet d'accéder à une multitude de textes divers concernant les infirmières de diverses origines ayant œuvré au cours de ce conflit.
Quelques uns s'intéressent à la tenue de ces infirmières, compte-rendus de conférences, extraits de presse, etc...
Le texte que j'ai mis en ligne qui crée les infirmières laïques détaille, me semble-t-il, suffisamment précisément, ce que doit être la tenue de ces infirmières. Le hic, à mon sens, est que l'on observe rarement, sur les photographies d'époque, d'infirmières vêtues de cette robe en mérinos noir ? Est-ce que parce que ces infirmières font partie du personnel des HM et que les photographies qui nous sont parvenues furent prises dans des dispensaires et des centres de convalescence dont les infirmières appartenaient aux sociétés de secours ?
A propos de cette robe, j'ai lu, il y a quelques temps, une attaque lancée par une dame connue d'une des sociétés de secours aux blessés qui considérait cette robe comme étant anti-hygiénique du fait de la matière qui la constitue (la laine), et, surtout...peu élégante Laughing  . Il faudra que je retrouve ce texte.
S'intéresser à ces infirmières laïques permet aussi de découvrir un aspect ignoré de cette réforme du personnel des HM : 1909 étant proche de 1905, les réactions des milieux religieux sont particulièrement agressives. Il est, notamment et certainement de fort mauvaise foi, avancé qu'il faut 2 infirmières laïques en remplacement d'une religieuse et que ce nombre doit souvent être porté à 3, voire 4 Shocked ...

Si l'on dépasse les images d’Épinal et l’idolâtrie de bon ton, cette étude, si elle est objective, promet d'être passionnante ! Concernant, notamment, le niveau de formation technique et de compétences des différentes catégories composant ce groupe générique des "infirmières", etc...

Bonne journée,


PS : autre chose, me semble-t-il rarement observée : l'insigne créé en 1917 venant récompenser les services des infirmières militaires les plus méritantes; voici le texte officiel de cette création :

f4.highres sur Imagesia
f5.highres sur Imagesia
Revenir en haut Aller en bas
Manjimup61

avatar

Nombre de messages : 172
Age : 32
Localisation : Orne (bocage normand) et Rennes
Date d'inscription : 14/11/2012

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 15:52


infirmières et deux spahis

photo du musée de Bretagne
Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 18:30

En cherchant dans mes documents j'ai trouvé cette lithographie intéressante :


Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 19
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Jeu 22 Aoû 2013 - 18:51

Bravo! J'avais simplement oublié d'aller consulter cette planche de Benderly parue dans la gros volume "Science et dévouement" à la fin de la guerre.
On y voit pour es infirmières militaires: la cocarde sur le côté gauche et l'inscription IM au dessus de la croix rouge de la cape. L'absence de croix rouge sur le devant du bandeau. Ce que l'on voit sur le bandeau de l'infirmière principale est l'étoile de cuivre propre à son grade.
Les bénévoles sont représentées sans soutaches de grade (des blouses et tabliers du Musée du Val de Grâce montrent cependant leur existence). Elles portent les lettres initiales de leur société et la croix rouge sur le bandeau. L'infirmière de la SBM est une infirmière major reconnaissable au brassard rouge.
Marc /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
CoyoteCarmin67

avatar

Nombre de messages : 227
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Croix-Rouge   Jeu 22 Aoû 2013 - 19:37

Bonjour,

Interessant sujet...., j'y contribue avec ce livret du Comité de Commercy de " la Société de Secours aux Blessés Militaires "

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com

/biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 23 Aoû 2013 - 11:55

Bonjour,

Je poursuis avec ces quelque documents de la croix rouge :

[




















Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
MarcM



Nombre de messages : 19
Localisation : Draguignan (83)
Date d'inscription : 26/10/2009

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 23 Aoû 2013 - 16:26

Documents intéressants sur le rôle de la Croix rouge dans l'assistance aux prisonniers (rôle que le CICR poursuit avec dévouement encore aujourd'hui).
Pour revenir sur les dames infirmières proprement dites, il me reste toujours cette question non résolue: il y avait chez elles des grades (correspondants aux qualifications). Il est certain qu'après guerre, à l'instar des infirmières militaires, ceux ci étaient matérialisés par des soutaches rouges. je ne suis pas certain que cette pratique ait déjà eu cours durant la guerre.
Quelqu’un le sait-il? scratch 
Marc
Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 25 Avr 2014 - 19:25

MarcM a écrit:
Documents intéressants sur le rôle de la Croix rouge dans l'assistance aux prisonniers (rôle que le CICR poursuit avec dévouement encore aujourd'hui).
Pour revenir sur les dames infirmières proprement dites, il me reste toujours cette question non résolue: il y avait chez elles des grades (correspondants aux qualifications). Il est certain qu'après guerre, à l'instar des infirmières militaires, ceux ci étaient matérialisés par des soutaches rouges. je ne suis pas certain que cette pratique ait déjà eu cours durant la guerre.
Quelqu’un le sait-il? scratch 
Marc

Bonsoir,

Il me semble que l'on en avait déjà discuter plus haut,

Ces galons rouges, ne sont pas des grades, mais simplement la représentation du degré d'étude de l'infirmière.

1 galon correspond au 1er dgré d'étude, simple infirmière ayant 80 à 90 présence de stage pratique en dispensaire ou en hopital et ayant fait un stage hospitalier de 30 jours.

2 galons, infirmière du second degré (diplome supérieur d'infirmière) 80 heures de cours théoriques dans plusieurs disciplines hospitalières, et plusieurs stages pratique dans diverses disciplines.

3 galons confirment que l'infirmière à suivi des stages de 22 mois et quelle a obtenu le diplome d'etat..

La chef, l'infirmière major arbore un brassard rouge qui indique sa fonction.

C'est en 1932 que les sociétés on uniformisé leur enseignement et c'est à partir de cette époque que sont apparu les galons matériélisant le degré d'études des infirmières.
En observant les tenues portées pendant la grande guerre, aucune infirmière n'arbore de galons.


Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Ven 2 Mai 2014 - 19:18

youloveme82 a écrit:
Salut Bourru,

ADN : Association du Devoir National !

Merci à toi et Médaille  /biere/

Jérémy /ouichef/

Bonsoir,

Erratum, l'ADN "Assistantes du devoir nationale" est un groupe d'infirmières formé pour la protection contre le danger aéro-chimique, groupe formé en 1932. Infirmière Z.

"En 1932, à l'initiative de l'U.N.O.R (Union Nationale des Officiers de Réserve), des comités de Croix Rouge et de diverses associations est créé un groupement pour la protection des civils contre les attaques aéro-chimiques "Les Assistantes du Devoir National" (A.D.N.). Les infirmières "Z" du groupement appartenaient à la Croix Rouge."

Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
Ladosse

avatar

Nombre de messages : 414
Age : 51
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: infirmières   Dim 10 Aoû 2014 - 17:57

Bonjour,

Voici ma contribution à ce post avec la carte d'identité d'une infirmière, une attestation de présence (1917) et des photographies.

Franck









Revenir en haut Aller en bas
Adie02

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 23
Localisation : Fismes
Date d'inscription : 03/08/2014

MessageSujet: Infirmière française 14/18 et 1920   Dim 11 Jan 2015 - 0:03

J'ai il y a peu rentré deux tenues infirmière UFF de 14/18 et 1920 Smile
Sujet parfois oublié et mis de coté.
Une petite pensée donc à cet femmes qui ont tout donnée pour maintenir en vie les soldats.

Première tenu, il manque le tablier :
[img][/img]

[img][/img]

Deuxième tenu sortant d'un lot d'une femme ayant été chez les UFF en 1920 et réutilisé en 1939 à la CRF :
[img][/img]

[img][/img]

Je recherche tout effet ayant servi aux femmes française durant ces périodes.

Bonne continuation et bonne soirée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Karabiner

avatar

Nombre de messages : 2442
Localisation : Aisne und Marne
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Dim 11 Jan 2015 - 0:10

Re,

Elles sont superbes tes tenues Adeline /tresbien/

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
2lmgreo

avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Home sweet home
Date d'inscription : 02/02/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 13 Jan 2015 - 1:42

bonsoir
Pour info, et si je me souviens bien du temps où j'étais infirmier à l'EAABC... il existe un petit musée peu connu mais Oh combien complet et très pointu sur le thème à Saumur
on a tellement peu de doc sur ce thème que le contact avec ce musée vaut le coup pour toutes les questions "uniformologiques" de ces "sociétés"
cdlt
Revenir en haut Aller en bas
2lmgreo

avatar

Nombre de messages : 82
Localisation : Home sweet home
Date d'inscription : 02/02/2010

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 13 Jan 2015 - 1:44

pour étayer mon propos

http://saumur-jadis.pagesperso-orange.fr/recit/ch35/r35d11cr.htm

maintenant...c'était il y a 20 ans je me demande si ce musée associatif existe encore
ca vaut le coup d'appeler le syndicat d'initiative pour se renseigner ils possédaient des collections qui m'avaient presque donné envie à l'époque de tout laisser tomber sur l'armée d'Afrique pour me lancer dans les comites et sociétés de secours aux blesses militaires, croix rouges etc... c'est pour dire... /super/

cdlt
Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mar 13 Jan 2015 - 19:54

Bonjour,

Belles tenues, sujet que j'aime bien.

Par contre, un dossier existe bien pour les infirmière, dans http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t25793-a-nos-cheres-infirmieres


Bourru14 /biere/
Revenir en haut Aller en bas
lemeule

avatar

Nombre de messages : 216
Localisation : alpes
Date d'inscription : 23/03/2015

MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   Mer 25 Mar 2015 - 13:35

Je posterai un diplôme d'infirmière dès que j'aurais mis la main dessus.

Très bon post à poursuivre. je m'y attellerai.

Paul.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A nos chères infirmières.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A nos chères infirmières.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» groupe d'infirmières
» Top 10 des chambres d’hôtel les plus chères du monde
» J'ai besoin de votre aide chères M.A.C addicts!
» Osssscour recette facile, rapide et pas chère de riz au lait
» quels sites pour développer les photos pas chères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Propositions de dossiers à thème-
Sauter vers: