AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Traditions et arts funéraires Allemands en 14/18 (part. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LOTHAR

avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : Thionville en Moselle (57)
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Traditions et arts funéraires Allemands en 14/18 (part. 2)   Dim 18 Juil 2010 - 13:29

Bonjour à tous,

Voici la suite de ce sujet :

Le monument de la nécropole de Bouligny-la-Mourière qui est encore visible aujourd'hui. Seuls, les bustes des chevaliers teutoniques ont disparu. Les croix de bois ont également été remplcées par des croix modernes en pierre. Ce monument a été inauguré par l'Empereur Guillaume II lui-même.



La nécropole de Viéville-sous-les-côtes en 1918. Cette belle nécropole regroupe les restes de 1100 soldats allemands appartenant principalement à la 33ème Division de Réserve. Elle est encore visible sous cette forme aujourd'hui. L'imposant monument a été remanié et sa taille diminué, ce n'est plus celui d'origine. De belles pierres tombales sont encore visibles le long du mur d'enceinte de la partie basse de la nécropole. A voir absolument pour ceux quiu passent par là. L'Eglise est encore présente.





L'Adieu des camarades au Réserviste Otto Becker du Régiment d'Infanterie N°363 (I.D.214). Il est tué le 6 août 1916 sur le Bois le Prêtre lors de la bataille du Versant de St.-Mihiel. Cette unité est formée en 1915 par le regroupement des Brigades-Ersatz-Bataillons N°29, 30 et 31 de la 8ème Ersatz Division. La tombe se présente ici sous la forme d'un bas caisson de pierres sèches. La croix de bois est chapeautée et les indications sont peintes. Sur sa tombe, sont posés comme le veut la tradition, son casque à pointe Mle 1915 avec le couvre casque au N°363 avec deux baïonnettes Ersatz. Otto Becker repose aujourd'hui dans la tombe N°103 du 8ème carré de la nécropole militaire allemande de Thiaucourt-Régneville.



La tombe du Landsturmann Konstantin Glama de la 6ème Compagnie du Régiment d'Infanterie de Landwehr N°387 (Landw. Div. 20), tué le 5 avril 1917 sur l'Yser. Son camarade sous-officier est équipé d'un couteau de type "Demag" apparu sur le front en 1915. La tombe est limitée par une bordure végétale, la croix est une belle réalisation, entièrement peinte, les informations se détachent en blanc sur un fond noir. Konstantin Glama repose aujourd'hui dans la tombe N°177 du 3ème carré de la nécropole militaire Allemande de Vladslo en Belgique.



Front des Flandres et de l'Artois. Tombe du Caporal Hanz Martin de la 2ème Compagnie du 5ème de Ligne Bavarois, décoré de la Croix de Fer de 2ème Classe et de la Croix du Mérite de Guerre Bavaroise de 2ème Classe. Tombe du Réserviste Philipp Nonnemacher de la 6ème Cie. du 23ème de Ligne Bavarois, tué le 3 août 1915. Tombe de l'Unteroffizier Willi Krackmann de la 11ème Cie du 9ème de Ligne Bavarois, tué le 2 août 1915 et enfin la tombe du Réserviste Emil Wilhelm Steingast de la7ème Cie. du 5ème de Réserve Bavarois, tué le 2 août 1915, dans les combats de position sur Messines. Les restes de ces soldats reposent dans la nécropole militaire Allemande de St.-Laurent Blangy. Notez la diversité des croix de bois qui indiquent également l'année de naissance des soldats. Celle de Hans Martin, très élaborée, porte également la mention de ses décorations (E.K.II et M.V.K.II) avec une image religieuse au-dessus de la devise Bavaroise "In Treue Fest" (Ferme en fidélité).



Sous ces croix, reposent les corps des soldats Bavarois Heinrich Langheinrich, Konrad Bayer et Michael Mikl ainsi que le Caporal Martin Göhl et le Landwehrmann Friedrich Haderer tous les cinq des 2ème et 3ème Compagnies du Régiment d'Infanterie de Réserve Bavarois N°10 (Bay. Res. Div. 5), tués le 25 septembre 1915 lors des combats de défense de Loos et Hullus, La Bassée et Arras. Croix tréflée et en forme de Croix de Fer, avec un casque à pointe au 1er plan (sans sa plaque).



Au 1er plan, la tombe du Kanonier Jacob von Braun du 23ème d'Artillerie de Campagne, tué le 16 avril 1916 à 22 ans. Au 2ème plan, celle du Musketier Otto Kohl de la 7ème Cie. du 69ème de Ligne (I.D.15), tué en avril 1916 pendant les combats sur l'Aisne. Von Braun repose aujourd'hui dans la tombe N°126 du 8ème Carré de la nécropole de Champs. Les tombes sont limitées par des pierres sur champ avec de beaux monuments en calcaire blanc avec, pour celle de von Braun, deux inclusions en marbre noir. La croix de Kohl est de forme simple, avec des étoiles comme décoration.



Monument de la nécropole militaire Allemande de Péronne dans la Somme, vers le 31 octobre 1915.



Croix de bois des chasseurs du 3ème Bataillon de Chasseurs à Pied de Réserve, tués en septembre 1915. Cette unité de la 5ème Division de Réserve était en ligne en Russie (secteur de Jasiolda-Zelwianka). Les Shakos ont déjà bien souffert des intempéries. Croix faite de planches de bois brut avec marquages peints.



De très beaux exemplaires de stèles en calcaire. Ces tombes sont principalement Bavaroises et correspondent à des soldats tombés lors des combats sur les côtes de Meuse, Bois d'Ailly et Apremont, St.-Mihiel et la Woëvre. Cette photo permet d'aprécier la diversité des décors, tous différents. La Croix de Fer, signe de la mort en héros est partout présente. Les corps de ces hommes reposent aujourd'hui dans la belle nécropole militaire Allemande du Bois de Gobessart (nécropole de regroupement de 48 cimetières provisoires, dite "de la Tranchée de Varnéville" ou "de St.-Mihiel") qui regroupe 6046 militaires (2969 tombes, 3077 corps en fosses communes et 2 Autrichiens de la 35ème Division d'Infanterie Autrichienne ou K.u.K.I.D.35). Certaines de ces belles pierres sont encore visibles (à voir absolument !). Sur la photo, on note certaines unités : 2ème Bataillon de Pionniers Bavarois, 10ème de Ligne Bavarois, 7ème de Ligne Bavarois.



Autre vue d'un cimetière regroupée dans l'actuelle nécropole allemande du Bois de Gobessart. A droite, la stèle en calcaire blanc cruciforme à base large du Reiter (Cavalier) Hans Hahn du 4ème Escadron du 2ème Régiment de Chevaux-Légers Bavarois, tués sur St.-Mihiel le 23 septembre 1915. Cette croix est encore visible aujourd'hui.





Toujours sur St.-Mihiel et dans le même cimetière que la photo précédente (cette photo est plus ancienne puisque la baraque en bois derrière ce monument Bavarois n'existait pas encore). Cet obélisque en calcaire n'existe plus aujourd'hui. A l'époque, il marquait l'emplacement de soldats de la 6ème Compagnie du 10ème Régiment d'Infanterie de Ligne Bavarois "König" : le Capitaine Neidl (+11.09.1914), les Caporaux Hofman Oberhuber, Les Landwehrmann Ehsel et Naiser, les soldats d'infanterie Bavarois (Infanterist) Knörr, Eder, Gerl et Zierl. le Réserviste Weindiger et enfin le Clairon (Hornist) Kern. Tous ces hommes ont été tués ou mortellement blessés sur le Bois d'Ailly et le Bois Brûlé.



Pour terminer cette 2ème partie, voici ce monument remarquable par la qualité de sa réalisation. En calcaire, il représente le Griffon Badois. Les croix (en bois ?) sont également assez particulières. Surmontées d'un arc brisé, elles sont peintes en noir avec des marquages blancs. Elles indiquent l'emplacement de sépultures de soldats Badois du Régiment d'Infanterie de Réserve Badois N°111 (R.D.28) dont celle de l'Ersatz-Reservist L. Kunle de la 1ère Compagnie, tué le 28 mars 1916 sur le front de la Somme.



A suivre la 3ème partie.
Olivier. /biere/
Revenir en haut Aller en bas
 
Traditions et arts funéraires Allemands en 14/18 (part. 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musée des Traditions et Arts Normands
» questions sur le métier de conseiller funéraires
» Wilbrod Robert, salons funéraires
» Archives de la ville de Lyon - convois funéraires
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Les photos "régimentées" :: photos allemandes-
Sauter vers: