AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Traditions et arts funéraires Allemands (4ème part.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LOTHAR

avatar

Nombre de messages : 761
Localisation : Thionville en Moselle (57)
Date d'inscription : 11/06/2010

MessageSujet: Traditions et arts funéraires Allemands (4ème part.)   Mer 21 Juil 2010 - 17:02

Bonjour,

J'entame ici cette avant dernière partie avec encore des photos de nécropoles allemandes de la grande guerre.

Tombe commune de 17 "braves Français" enterrés par les Allemands à Marcheville-en-Woëvre (Meuse). Les Allemands, ces "barbares" disait la propagande de l'époque, ont enterré ces Français comme les leurs. Ces hommes provenaient des R.I.166 et 366, morts le 28 mars 1915. Hommes de troupe : A. Schalon, Dutrangoy, P. Moreau, L. Beaudet, M. Jacloi, A. Legrand, F. Le Brecq, J. Brasseur et 3 inconnus. Sous-officiers : E. Chevalier, A. Himelsbach, C. Hacinthe, A. Lejeune et Ch. Scheumacher. Pas de date pour cette photo.



Une vue panoramique de la nécropole de Wicres-Route de La Bassée, regroupant les morts du 2ème Régiment d'Infanterie de Westphalie "Prinz Friedrich von Niederland" N°15 (I.D.13), tués en ces lieux entre novembre 1914 et le début de l'année 1916. Ce cimetière existe toujours le long de la N.41, au Nord de Lens, avec son monument (une grosse croix sur socle en calcaire). Les tombes sont ici indiquées sous forme de petite plaques tombales (aujourd'hui remplacées). De nos jour, la dimention de cette nécropole a été réduite. Elle regroupe 584 tombes.



L'une des tombes de la nécropole de Wicres-Route de La Bassée. Celle du Lieutenant et Chef de Compagnie August Scheel de la 8ème Compagnie du 15ème de Ligne Prussien (I.D.13). Né le 5 janvier 1883, il est tué le 13 février 1916 sur le front de La Bassée et Arras. La stèle est de forme simple en deux partie avec marquages en creux et peint. Elle a aujourd'hui disparu comme la tombe puisque les restes du Lieutenant Scheel reposent à la tombe N°181 de la nécropole de Wuppertal-Elberfeld-Am en Allemagne.



Deux belles croix de bois. A gauche, la tombe du Musketier Rantze de la 12ème Compagnie du 6ème Régiment d'Infanterie de Lorraine "Königs" N°145 de Metz. Rantze tombe le 22 octobre 1915 sur l'Argonne. La croix est faite de 2 rondins de bouleau, ornés des marquages régimentaires. Dans la partie supérieure de la croix, on devine le monogramme de cette unité de Metz. Rantze repose aujourd'hui dans le 1er carré, à la tombe N°185 de la nécropole allemande de Servon-Melzicourt A droite : la tombe de l'Unteroffizier Martin Miller de la 10ème Compagnie du Régiment d'Infanterie de Landwehr Wurtembergeois N°124. Miller est né le 02.02.1884 à Lonsee, il tombe le 15 novembre 1915 à Vienne-le-Château en Argonne. La croix est faite de planches en bois peintes en noir. Un ovale en fer émaillé indique son nom et son grade. Une photo de sa femme et de ses deux enfants est clouée au bas de sa croix. Sa tombe est limitée par un pavage de pierres taillée. Les restes de Miller sont aujourd'hui dans la nécropole allemande de Servon-Melzicourt dans le 1er carré à la tombe N°178, toujours sous une croix noire...en fer.




Tombe collective de Kanonier de la 1ère Geschutzes Gebirgs Batterie 3/9, tués le 15 juin 1918 à 03h10 lors de l'explosion d'un obus sur leur position. Ici reposaient le Chef de batterie de montagne Franz Pauscher, les Kanonier J. Kral, R. Kober, W. Klazar, J. Pertl, W. Tomsa et A. Zahradnick. La tombe limitée par une bordure végétale avec un décor fait de petites pierres blanches. Les 6 petits obus de montagne symbolisent les simples Kanonier. L'obus plus gros, le chef de pièce. La croix est ici assez grossière, faite de poutres. Les tombes restent non localisées.



Le tombe de l'Unteroffizier Wilhelm Preiser d'une unité de Landwehr de la Garde (Cavalerie ? : 3/G.L.Esk.). Né le 15 décembre 1884, il décède dans un hôpital de campagne (visible en arrière plan) le 21 mars 1915. La tombe est limitée par des pierres sur champ. La croix est faite de planche de sapin, fléchée, ornée d'un aigle de casque à pointe de la Garde. Marquages peints en noir. Pas de date, tombe non localisée.



Visite par un camarade de la tombe de l'Unteroffizier Alfred Obenhaus de la 5ème Compagnie du 10ème Bataillon de Pionniers du Hanovre (I.D.20). Né le 13 avril 1897, il est tué le 7 mai 1917 à l'âge de 20 ans sur le front de Champagne. La stèle représente un petit obélisque orné d'un simulacre d'empierrement. La tombe est limitée par une épaisse bordure de pavés calcaires taillés.



Une vue de l'une des deux anciennes nécropoles de Vigneulles-les-Hattonchâtel. Pratiquement tous les genres d'ornementations funéraires y étaient présent. Parmis les unités relevées ici : 5/Bay.Res.Jnf.Regt.15, 2 et 11/Bay.J.R.4, 8 et 12/Bay.J.R.21, 11/J.R16 Prussien, 1/J.R.154, 5/Bay.J.R.8. Ces hommes sont tombés lors des combats sur Verdun, Vaux-les-Palameix, Lamorville, Les Eparges et au Bois d'Ailly. Les corps ont été transférés dans la nécropole Allemande de Thiaucourt qui conserve encore de belles pierres tombales (a voir pour les visiteurs).



Afin de respecter la tradition, le photographe a provisoirement, le temps de la photo, déposé son casque sur la tombe de l'Ersatz-Reservist Karl Bauer de la 11ème Compagnie du 3ème Régiment d'Infanterie Wurtembergeois "Alt Württemberg" N°121 (I.D.26), tué le 19 août 1915 sur le front de l'Est, au Sud de Bockl et Blelsk. Tombe faite d'un tertre de terre et croix de bois latine de forme simple.



Dans le même genre, plus moderne, cette photo prise par un certain Albert de la 11ème Compagnie du Régiment d'Infanterie de Ligne Bavarois N°27 en Roumanie. Les marquages régimentaires sont illisibles. La tombe se compose d'un tertre de terre enfermé dans une grille faite de rondins de bouleaux. La frêle croix est aussi en bouleau, de forme simple.



Nécropole allemande sur le front des Vosges et de l'Alsace. Croix chapeautées et petites stèles basses. En bas à gauche au 1er plan, la tombe du Landwehrmann Schnabel Wilhelm, décèdé le 22 décembre 1914 et qui repose aujourd'hui dans la nécropole de Cernay (à 35Km au Sud de Colmar), dans la tombe N°923 du 5ème carré. Pas de date. Unités relevées : Landw.J.R.40, J.R.169 et Ldw.J.R.121.



Magnifique croix tréflée sur la tombe du Mitrailleur d'Elite (Schütze M.G.S.s) Johann Bisdorf, décédé le 5 mai 1917 sur le front Nord. Le travail de sculpture y est remarquable. Il repose aujourd'hui dans la nécropole militaire Allemande de Billy-Montigny, tomne N°195, 5ème carré. Derrière cette grande croix, la tombe du Saxon Gläser Erwin, tué le 12 septembre 1916 et qui repose lui aussi à Billy, tombe 396, carré 4.



Une vue de la nécropole de Crépion en Meuse en 1916, avec la tombe de l'Oberjäger Hugo Daum (1ère à droite avec la stèle), décédé à Crépion le 5 juin 1916. Cette nécropole n'existe plus. Les restes de ce Chasseur à pied de 1ère classe, reposent dans la nécropole de Consenvoye, à la tombe N°1349 du 2ème carré



les Allemands utilisaient les cimetières civils déjà existants. Comme ici à Oppy au Nord-Est d'Arras. Le dos de la photo indique que les camarades qui se recueillent devant les sépultures sont : 1) le soldat Eckert ; 2) l'Offizier-Stelvertreter Humann qui sera tué le 9 mai 1915 et 3) l'Unteroffizier Joackim qui sera gravement blessé en avril 1915 et amputé d'une jambe.



Fin de la 4ème partie.
A suivre : 5ème et dernière partie : la tradition du souvenir

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
 
Traditions et arts funéraires Allemands (4ème part.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Musée des Traditions et Arts Normands
» questions sur le métier de conseiller funéraires
» Wilbrod Robert, salons funéraires
» Archives de la ville de Lyon - convois funéraires
» Arts plastiques (4ème)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Les photos "régimentées" :: photos allemandes-
Sauter vers: