AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 15:12

Bonjour,

Voici quelques scans de plaques stéréoscopiques faisant partie d'un ensemble homogène d'environ 80 plaques. Elles montrent des hommes du 34e RIT mais aussi d'autres unités qui opéraient dans le même secteur. Cette première partie concerne le secteur de Champenoux (Est de Nancy). Dans un autre post, je montrerais d'autres scans du même régiment mais dans le secteur de Forges.



(1) Le plateau d'Amance dans la neige vue de la partie ouest de Champenoux. janvier 1915



(2) Champenoux, janvier 1915. La route pour les tranchées.



(3) Tranchée dans le bois de la Grande Goutte (Moncel) (m. et m.)



(4) Bivouac dans le bois de la Grande Goutte près de Moncel (m. et m.) janvier 1915


Dernière édition par minen le Mar 13 Juin - 11:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 15:13

(5) Poste d'infanterie en avant du bois Morel près Champenoux. Janvier 1914 !!!



(6) Abris d'officiers dans la forêt de Champenoux. Décembre 1914.



(7) Autobus du RVF à Champenoux



(8) Cuisine roulante. La Neuvelotte (m et m)


Dernière édition par minen le Mar 13 Juin - 11:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 15:14

(9) Environs de Champenoux, février 1915. Télémétrage



(10) Abri d'artillerie près du bois Morel. Région de Champenoux. Janvier 1915.



(11 Champenoux (m et m). Une batterie de 120 long pour prendre position. janvier 1915



(12) Région de Champenoux. Canon 95 au départ.


Dernière édition par minen le Mar 13 Juin - 11:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 15:17

(13) Environs de Champenoux. Manoeuvre d'un canon de 95. Février 1915.



(14) "Le 75". Champenoux 1914.



(15) Champenoux. Février 1915. Mise en œuvre de pièces de 120 long.



(16) Fausse batterie près Champenoux (m et m).(Le plus moderne des canons français !!!  Laughing )



(17) Mise en batterie d'un 120 long près Champenoux (m et m).


Dernière édition par minen le Mar 13 Juin - 11:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 15:18

Les photos suivantes montrent la mise en place d'un canon de 164,7 de marine.
Le deux octobre 1914, la place de Toul reçoit 12 pièces de ce calibre envoyée par la Marine. Un petit détachement de marins (15 hommes et 2 officiers) accompagne ces canons. Ces hommes rejoignent les canonniers marins déjà sur place. Le 15 octobre 1914, la 6e batterie de canonniers marin installe deux pièces de 164,7 dans la forêt de Champenoux.

Les photos datent de février 1915 et je ne sais pas ce qui est arrivé à ces deux batteries mais au moins l'une d'elles a du être victime de tirs d'artillerie puisque les deux premières photos sont légendées "sauvetage d'un affut de pièce de marine".

Voici ces photos intéressantes :

(18) Forêt de Champenoux. Sauvetage d'un affut de pièce de marine.



(19) Forêt de Champenoux. Sauvetage d'un affut de pièce de marine.


Dernière édition par minen le Mar 13 Juin - 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 15:19

(20) Forêt de Champenoux. Installation d'une pièce de marine de 164,7. Février 1915.



(21) Forêt de Champenoux. Installation d'une pièce de marine de 164,7. Février 1915.



(22) Forêt de Champenoux. Installation d'une pièce de marine de 164,7. Février 1915.




/biere/
Stephan


Dernière édition par minen le Mar 13 Juin - 11:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
Sylvain



Nombre de messages : 668
Localisation : Haute-Savoie
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Dim 30 Jan - 19:50

Salut Stephan,
Merci pour ces intéressantes photos /super/
Revenir en haut Aller en bas
104 RI

avatar

Nombre de messages : 844
Localisation : orne
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Lun 31 Jan - 8:31

Shocked
bonjour
superbe série trés interessante
bravo2/
Revenir en haut Aller en bas
topinambour

avatar

Nombre de messages : 151
Localisation : Hurepoix
Date d'inscription : 10/12/2010

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Lun 31 Jan - 8:35

Bonjour,
Les photos de manutention de la pièce de marine sont très
intéressantes. Les marins sous la charge de plusieurs quintaux
pendue à une chaîne n'ont pas peur ou sont inconscients !
Olivier
Revenir en haut Aller en bas
panzer56

avatar

Nombre de messages : 327
Age : 67
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Lun 31 Jan - 10:16

Bonjour
merci pour ces photos!!! excellentes!
cordialement
panzer56
Revenir en haut Aller en bas
soup town

avatar

Nombre de messages : 615
Age : 62
Localisation : saillant de saint mihiel
Date d'inscription : 04/03/2010

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Lun 31 Jan - 13:12

Bonjour.

Magnifique série de grande qualité.
J'ai trouvé cette cpa dans mes archives:




A+Soup Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
155C



Nombre de messages : 586
Localisation : En ce moment, devant l'ordinateur...
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Mar 1 Fév - 15:23

Salut
Superbes photos, surtout les cannoniers marins.
Pour infos, le "sauvetage" ne concerne que l'affût qui a du ripper de la plate-forme de voie de 60 lors de son transport. Cette affût doit s'assoir sur la colerette prise dans un bloc de 32 tonnes de béton.
Le canon ne risquait pas de bouger!

Si un jour tu te débarasses de ces photos, je suis preneur!
/biere/ 155C
Revenir en haut Aller en bas
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Mar 1 Fév - 20:12

Bonsoir à tous,

Merci pour vos commentaires, je suis content que ça vous plaise !

155C a écrit:
Pour infos, le "sauvetage" ne concerne que l'affût qui a du ripper de la plate-forme de voie de 60 lors de son transport.
/biere/ 155C
C'est fort possible mais ce que je ne comprends pas, c'est que les deux batteries de 164,7 du bois de Champenoux furent installées en octobre 1914. Or ces photos sont datées de février 1915. Je sais que l'une de ces pièces fut démontée (en 1916 si je me souviens bien) pour être transférée sur le secteur de la place fortifiée de Verdun.

Je n'ai malheureusement rien retrouvé dans les historiques en ligne sur le site du SHD, les archives concernant la place de Toul-Nancy ont semble-t-il disparues Rolling Eyes

Si quelqu'un peut m'apporter des infos sur ces batteries de Champenoux, je suis preneur Wink

(Pour 155C : désolé mais je ne vais pas me "débarasser" de ces photos - ce sont des plaques stéréos).

/biere/
Steph
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
155C



Nombre de messages : 586
Localisation : En ce moment, devant l'ordinateur...
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Jeu 3 Fév - 9:15

minen a écrit:
(Pour 155C : désolé mais je ne vais pas me "débarasser" de ces photos - ce sont des plaques stéréos).
Salut
C'est pas grave, je débarrasse si elles deviennent trop encombrantes Cool atable
Pour retrouver traces de l'installation des pièces, il faut chercher du côté des JMO de Place. Un des canons fut transférer à Verdun en décembre 1915.
Je vais regarder ce qu'en dit l'historique des canonniers marins de l'Amiral Jéhenne.

/biere/ 155C
Revenir en haut Aller en bas
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Jeu 3 Fév - 19:56

[quote="155C"]
minen a écrit:
Pour retrouver traces de l'installation des pièces, il faut chercher du côté des JMO de Place. Un des canons fut transférer à Verdun en décembre 1915.
Je vais regarder ce qu'en dit l'historique des canonniers marins de l'Amiral Jéhenne.

/biere/ 155C
Concernant les JMO de places, il manque justement celui de Toul-Nancy, il est bien référencé au SHD mais indiqué comme "JMO manquant".
Pour l'ouvrage de l'Amiral Jéhenne, tu parle bien de ce document (?) (sur un site que je fréquente également) :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/canonniers-marins-historique-sujet_2587_1.htm

/biere/
Steph
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
155C



Nombre de messages : 586
Localisation : En ce moment, devant l'ordinateur...
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Ven 4 Fév - 9:32

Salut
Ah.... JMO manquant, c'est vraiment dommage, il faut regarder le JMO des unités de l'artillerie qui étaient présentes sur le secteur elles ont peut être participé à la construction des abris.

Pour: http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/canonniers-marins-historique-sujet_2587_1.htm , c'est bien cela, mais ce n'est qu'un tout petit fragment du rapport qui se rapporte à Verdun. Le rapport traite, sur tous les fronts, des canonniers marins, ainsi que les différentes actions qu'ils y ont menés avec des canons basés à terre ou sur des canonnières.

/biere/ 155C
Revenir en haut Aller en bas
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Ven 4 Fév - 20:39

155C a écrit:
Salut
Ah.... JMO manquant, c'est vraiment dommage
/aerf/ oui, c'est dommage...

155C a écrit:
il faut regarder le JMO des unités de l'artillerie qui étaient présentes sur le secteur elles ont peut être participé à la construction des abris.
Tu pense bien que j'ai déjà regardé dans les historiques des unités présentes dans le secteur à cette période : 22e Batterie du 10 RAP et même batterie du 9 RAP, la 68 DR (2e GDR). J'ai même regardé dans les historiques de la 2e formation de la 8e armée et de la DAL mais... rien !

A croire que ces deux pièces de marine n'ont jamais existées, et pourtant ...

/biere/
Steph
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
lhuillier

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Pulnoy
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Ven 14 Déc - 18:58

Bonjour à tous,
Nouveau sur ce forum, je fais partie du Cercle d'Histoire de Laneuvelotte au Nord-Est de Nancy (54) juste à côté de Champenoux. Nous avons eu des canons de marine dans la forêt de Champenoux. ils sont cités dans les JMO, nous avons une photo des marins à Laneuvelotte et nous connaissons une partie du personnel qui servait cette batterie. Minen a mis de superbes photos et je voudrais savoir si le sujet est toujours d'actualité.

Bravo pour les photos des passionnés du forum
Je suis un peu novice pour envoyer les photos, mais je suis disposé à le faire si c'est pas trop compliqué

Jean-Claude
Revenir en haut Aller en bas
papy



Nombre de messages : 6372
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Ven 14 Déc - 19:56

Bonsoir.

C'est une question d'habitude pour les envois de photo ou de scan.
Dans la page accueil vous devez trouver une explication détaillée pour le faire car c'est avec plaisir que nous les regarderions.
/biere/

Revenir en haut Aller en bas
le Graf

avatar

Nombre de messages : 4846
Age : 56
Localisation : sur HM et pour longtemps
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Ven 14 Déc - 20:32

Bonsoir Minen,

merci pour ces photos.
Je suis originaire de Nancy et la forêt de Champenoux fut pour moi à la fin des années 70, mon premier essai de fouille avec un lourd dédecteur dec mine américain de 44.
Au bout de deux heures, mal partout, l'équipement était super lourd, et environ 5 kg d'éclat d'obus.

Les photos sont superbes.

Merci

LG
Revenir en haut Aller en bas
http://firstwartechnik.free.fr/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Sam 15 Déc - 10:02

Bonjour à tous,

le Graf a écrit:
mon premier essai de fouille avec un lourd dédecteur dec mine américain de 44LG
Tu parles du SCR-625 ? Shocked
Une personne très sympa en a donné un à notre association du fort de Sucy, nous le présenterons avec notre Jeep.
Par ailleurs, il nous manque le résonateur M-356, si parfois tu en as un qui traîne, nous pourrions être intéressé...
Je confirme qu'il y a plus légé pour faire de la détection :




Mais pour en revenir au sujet :

lhuillier a écrit:
je voudrais savoir si le sujet est toujours d'actualité.
Jean-Claude
D'abord, bienvenue Jean-Claude sur ce forum.
Le sujet est en effet toujours d'actualité, c'est avec plaisir que nous regarderons vos photos. Ce n'est pas très compliqué à mettre sur le forum (si besoin est, je pourrais vous donner un petit coup de main).
A vrai dire, juste après avoir montré les photos du canon, j'avais été contacté par le Général Guy François qui s'était montré vivement intéressé. Il m'avait fournis plein de documents très intéressants qui répondaient à mes questions concernant cette pièce en forêt de Champenoux. Mais s'agissant de ses notes et commentaires personnels, je ne pouvais pas en faire profiter tout le monde sur le forum.

/biere/

Stephan
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
lhuillier

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Pulnoy
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: Canon de marine de Champenoux   Mer 19 Déc - 15:27

Bonjour à tous,
Quelques problème de connexion pour les photos. Vous aurez cela après Noël, que je vous souhaite bien bon.

Voici donc les textes que je vous proposent en avant bouche.



Il s'agit d'un témoignage touchant qui est celui de l'Aumônier Charles
Burbaud du GBD 68 bordelais d'origine:



LA
MESSE AUX
MARINS


« Les marins, au moins du côté de
Champenoux, étaient Bretons catholiques fervents. Leur chef, M. Barkausen, un
Bordelais et un protestant, ne voulait pas priver ses hommes du grand réconfort
que donne la
Religion. J'allai donc dire la messe chez les marins.
Personne n'ignore que tout se passe parfaitement dans la marine. Aussi, pour la
cérémonie, les marins avaient construit deux pavillons recouverts de tentes,
l'un pour la chapelle, l'autre pour les assistants. Sur l'autel étaient
étendues des nappes d'une éclatante blancheur, et, au milieu, se dressait comme
un tabernacle fait de fleurs fraîches qui embaumaient de leurs parfums la
prière et le Saint-Sacrifice. Sous le pavillon réservé à l'assistance, on avait
placé des bancs en assez grand nombre. Parmi les assistants se trouvait le
lieutenant-colonel de Lauréal, commandant le 48° territorial, le commandant
Roy, passé du 57e au 48e pour préparer son grade de lieutenant-colonel, etc. Le
lieutenant de vaisseau Barkausen, bien que protestant, assistait à l'office,
d'ailleurs en compagnie du pasteur Laroche, qui venait de succéder à M Boegner,
appelé à de plus hautes destinées. Ce dernier ne fit que passer chez nous. Les
marins chantèrent plusieurs cantiques et les officiers mêlèrent leurs voix à
celles des soldats.



L'office terminé, nous partîmes à pied, à
travers la magnifique forêt, aux cèdres splendides et aux bouleaux majestueux,
dont les feuilles dorées ont la teinte mélancolique de l'automne. Nous nous
rendîmes à " l'Arboretum " ferme-école forestière de Nancy, chez le
commandant Roy qui nous offrit un déjeuner presque luxueux. Je revins le
lendemain voir les marins pour leur porter du tabac et aussi des chapelets que
je n'avais pas eus, la veille, en assez grande quantité. »



Et
cet autre passage historiquement bien intéressant :


« Dans la forêt de Champenoux, on avait placé, depuis quelque temps,
une pièce de marine à longue portée, maniée, servie, commandée par de vrais
marins. Bientôt, même, j'appris que le « commandant » était un
Bordelais M. Barkausen
[1], lieutenant de vaisseau. En allant lui faire une visite, j'assistai même,
un jour, à une conversation téléphonique fort intéressante. C'était au moment
où la pièce allait tirer, le lieutenant était au téléphone et venait de
commander le feu. Il demandait au guetteur qui se trouve sur l'éminence
d'Amance : qu'y a-t-il ?



-- Un train à
Fresne-en-Saulnois - pays annexé.



-- Le but est-il
atteint ?



-- Oui, mais le train
continue...



-- Tant pis, à demain.


En effet, tous les
jours, la pièce de marine « Titine » comme nous l'appelions, tirait à
3 heures de l'après-midi, sur un train et le manquait invariablement.



Toutefois, il n'en a pas été toujours ainsi, puisque la gare de
Château-Salin a été démolie par cette pièce. Venons-en tout de même au La Pérouse. Quand donc
on voulut mettre cette pièce de marine, en pleine forêt de Champenoux, on dut
choisir un emplacement qui permettrait à cette pièce de jouer sans être repérée
par l'ennemi. De fait, il était fort difficile de la découvrir. Bien cachée par
les grands arbres de la forêt, bien protégée par du béton et de la terre
ramassée, elle pouvait défier les yeux des observateurs les plus perspicaces.
Pendant tout le temps que nous sommes demeurés dans ces parages, nous n'avons
jamais entendu dire qu'elle fut atteinte par les nombreux tirs de l'ennemi.



Il avait fallu faire des trous tant pour loger les hommes et les officiers
que pour les protéger contre une explosion possible. Tout le monde sait combien
les marins sont habiles à profiter du peu d'espace dont ils peuvent disposer.
Aussi, ces trous dans la terre furent-ils admirablement bien aménagés. Tout
donnait l'illusion d'un bateau : lits superposés, tables réduites, jour
douteux. Mieux encore, les diverses dénominations furent conservées comme 'à
bord. Le « trou » ou « cagna » du commandant porta. donc le
nom du « La. Pérouse », comme s'il se fut agi d'un navire. Le trou
aux munitions, la « soute ».



Il y avait aussi avec le lieutenant de vaisseau, un fort aimable médecin,
le docteur Varenne, dont le commerce était recherché par les officiers
d'alentour. Ce bon docteur, qui avait déjà beaucoup voyagé, beaucoup vu et
beaucoup retenu, doué d'un caractère fort liant et fort distingué, d'un esprit
très observateur, émaillait ses récits de traits piquants.



Or, si j'aime les soldats, j'aime aussi les marins. J'allais donc les voir
et leur distribuais des médailles, des chapelets -- beaucoup étaient Bretons --
et j'allais aussi, le dimanche, leur dire la sainte messe, à laquelle tout le
« La Pérouse »
assistait, voire même, une fois, le pasteur Laroche, aumônier protestant
divisionnaire. M. le Pasteur et moi sortions ensemble, lorsque nous étions
invités tous deux à la même popote. Chemin faisant, ce brave pasteur était
frappé de ce que je bénissais en les rencontrant sous nos pas, les tombes de
nos soldats. Ce pasteur, touché de ces bénédictions du prêtre, faisait cette
réflexion : « peut-etre avons-nous eu tort d'abandonner ces signes
extérieurs ».



Et oui, je ne pouvais jamais passer devant la tombe de nos héros sans
penser à leur sacrifice et aux larmes de leurs familles. Aussi je poussais
souvent cette exclamation : « Pauvres enfants ! » Et je bénissais,
parce qu'il me semblait que c'était la meilleure manière de les saluer et aussi
surtout parce que ce signe de Croix devait attirer et renouveler la miséricorde
de Dieu sur ces âmes d'élite.



Revenons à notre « La. Pérouse ».


Plusieurs fois, les officiers de marine me firent l'amitié de m'inviter à
leurs fêtes. Or, un jour, se trouvait parmi les convives un capitaine
d'artillerie, un peu facétieux et dont la spécialité était de tirer le canon
contre avion. Ah ! ce canon nous amusait beaucoup. Mais il avait aussi le sort
de « Titine ». Chaque fois le tir était bien dirigé. Malgré cela
l'oiseau n'avait pas l'air de s'en porter plus mal, quand il lui plaisait de
passer à sa portée.



Quoi qu'il en soit, les fêtes furent fort gaies à bord du « La Pérouse » et
laissèrent toujours un excellent souvenir aux invités.



Mais voilà qu'au moment de nous retirer, retentirent les appels du
téléphone, à l'heure réglementaire



-- Allô.....


-- Qu'y a-t-il, demande
le comnrandant !



-- Un train en gare
de...



-- Tirez dessus.


-- Mais précisément il
a l'air d'avoir peur : il est arrêté avant la station.



-- Eh bien ! attendons.
Quand il se mettra en route, avertissez-moi.



Puis, queques instants
après... dring... dring...



-- Allô !


-- Allô ! Quoi
encore ?



-- C'est le train.


-- Bien ! on va tirer.
Feu, commande le lieutenant de vaisseau. Et tout aussitôt, on entendit un bruit
sourd : « Boum »



-- But, dit le
guetteur.



-- Ah ! on a touché le
train.



-- Oui, mais le mécanicien
avec un formidable culot, part tout seul avec sa machine, brûlant la politesse
à l'obus.



-- Bon, à demain, dit
le commandant avec philosophie. Nous aussi nous partîmes en disant : « à
une autre fois », tout en rendant témoignage au pointeur qui n'eut en
effet de cesse qu'il n'ait atteint son but et tout pulvérisé avec sa bonne
« Titine ».



Voilà ce dont je voulais vous faire profiter. Je viens d'écrire aux archives de Châtellerault pour avoir des renseignements complémentaires


Je reste à votre disposition pour donner des informations complémentaires sur le terrain. C'est l'hiver qu'on voit le plus de chose.
Le bonjour aux Lorrains qui connaissent les lieux.

Jean-Claude L'Huillier












[1]
Lieutenant de vaisseau Barkausen, Louis Lucien (1874-1942) médaillé de la Légion d’honneur. Voir
Rapport du Contre-Amiral JEHENNE , Commandant les Formations de Marins détachés
aux Armées sur la participation des formations canonniers-marins et canonnières
fluviales aux opérations des Armées de terre, du 30 août 1914 au Mars 1919.
Revenir en haut Aller en bas
lansquenet

avatar

Nombre de messages : 152
Age : 64
Localisation : Frontiere1871/1918
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Mer 19 Déc - 18:09

Bonjour

Merci beaucoup pour ce temoignage sur l'action des canons de marine en foret de Champenoux.
Nous avons aussi au sein de la foret derriere l'Arboretum un épi de protection pour une piéce d'artillerie sur rails et un abri bétonné pour une pièce d'artillerie de campagne.

Cordialement Lansquenet
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alhimic.fr/
minen

avatar

Nombre de messages : 1745
Age : 44
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   Mer 19 Déc - 19:39

Bonsoir,

Un grand merci, Jean-Claude, pour ces témoignages très intéressants !

/biere/

Stephan
Revenir en haut Aller en bas
http://plaques-identite.eu/
lhuillier

avatar

Nombre de messages : 6
Localisation : Pulnoy
Date d'inscription : 14/12/2012

MessageSujet: ALGP Champenoux   Jeu 20 Déc - 21:43

Bonsoir,
Effectivement il y a d'autres choses dans cette forêt de Champenoux devenue actuellement sur nos cartes : Forêt d'Amance.
Nous avons fort à faire sur ce terrain relativement petit, et les légendes sont tenaces.
Nous avons les canevas de tir du secteur, c'est déjà pas mal. Il y a dessus les tracés des voies de 0,60 m. Nous avons fait une grande partie du tracé à pied, la végétation n'a pas poussée en 100 ans.

Si vous avez des points particuliers déjà connus nous sommes preneurs car nous découvrons notre patrimoine militaire depuis 2 ans seulement et nous comptons commencer la commémoration de la bataille du Grand Couronné sur 10 km à la ronde de Laneuvelotte, dès novembre 2013 pour ne pas trop se marcher sur les pieds

Le 26 décembre j'enverrai les photos.

Bon Noël en attendant

Jean-Claude
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Champenoux 1914-15 (34 RIT, artillerie et canonniers marins)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Canonniers marins, Fusiliers, Aviation maritime
» Historique des batteries de canonniers-marins et des canonnières-fluviale
» Zeebrugge : Base de sous-marins
» Tenues des fusiliers marins durant la grande guerre
» [ Les unités combattantes ] Fusiliers-Marins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Les photos "régimentées" :: photos françaises-
Sauter vers: