AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pierre d'un jardin meusien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eparges

avatar

Nombre de messages : 2675
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Dim 28 Aoû 2011 - 16:20

Jolie Papy. Je crois lire 9.9...., je pense que c'est le Kanonier Paul Hunger,sa tombe se trouve aujourd'hui à St.Mihiel.
http://www.volksbund.de/index.php?id=1775&tx_igverlustsuche_pi2[gid]=73e05414b0bb92c8ae2a43df15b3714e
Revenir en haut Aller en bas
papy



Nombre de messages : 6372
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Dim 28 Aoû 2011 - 16:38

Merci eparges de la réponse et de l'URL du site.

Ce sont des tristes souvenirs qui montrent que pendant le conflit des soldats décédés étaient enterrés derrière les maisons pour être
déplacés à la création des cimetières en fin de guerre.

Revenir en haut Aller en bas
eparges

avatar

Nombre de messages : 2675
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Dim 28 Aoû 2011 - 17:12

Bonjour Yves, comme vous le saviez sans doute, il y avait beaucoup de petits cimetières dans le secteur , dans les bois, dans les villages...il restent encore des pierres dans le jardin du café-resto à Hattonchâtel..... /biere/
Revenir en haut Aller en bas
papy



Nombre de messages : 6372
Localisation : Meuse
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Dim 28 Aoû 2011 - 17:25

Merci René

C'est vrai que pendant le conflit ces pauvres bougres étaient enterrés n'importe où et plus ou moins là où le secteur était plus au calme.
Parfois aussi les cimetières allemands étaient mitoyens avec ceux des communes occupées de 14 à 18.
Sur les côtes de Meuse, des petits bosquets de sapins situaient souvent un cimetière de camp.





Revenir en haut Aller en bas
eparges

avatar

Nombre de messages : 2675
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Dim 28 Aoû 2011 - 18:00

J'ai retiré ma contribution, car la veste que je montrai est apparu chez un marchand US (...) sous un autre 'forme'... Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
pelerin

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : nord est
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Sam 3 Sep 2011 - 11:20

Bonjour Papy,

L'hypothése de la tombe dans le jardin, si elle tient, n'est pas une obligation.
D'après mes documents il y avait peu de tombes isolées dans votre secteur.
Les pierres tombales ont souvent été récupérées après la guerre pour différents usages par les habitants des villages.
Sur la photo jointe vous verrez une pierre tombale trouvée dans mon village et qui faisait partie d'un mur d'une grange qui a été démolie car elle menaçait ruine (Je ne posséde pas cette pierre.).
Ce soldat a d'abord été enterré dans l'un des deux cimetiéres du village, puis son corps a été transféré à Gobessart par la suite. J'ai retrouvé sa croix là-bas.



Cordialement,
Pélerin.
Revenir en haut Aller en bas
pelerin

avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : nord est
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   Sam 3 Sep 2011 - 13:01

Re bonjour Papy,

Nous sommes d'accord.
Dans mon village les premiers morts furent enterrés là où ils étaient tombés, assez loin du village, y compris les français. Ils furent ensuite rapidement déplacés. A ce sujet d'ailleurs j'ai remarqué que les allemands n'avaient pas trop pris la peine de noter le régiment de ces soldats français, se contentant d'un laconique "Unbekannt" (inconnu) alors qu'il y avait au moins le numéro du régiment sur les tuniques. Mais peu importe.
Les allemands notaient scrupuleusement les noms de leurs morts sur des registres parvenus jusqu'à nous. Et dans les secteurs comme le notre, au pied des côtes, il n'était pas pensable que leur soldat n'ait pas de sépulture décente. Ce qui fut moins le cas pour les lieux de batailles comme celle de Verdun, on comprendra pourquoi.
Il y avait effectivement beaucoup de petits cimetiéres isolés, voire de trés grands aujourd'hui ignorés, sauf de ceux comme vous qui ont parcouru toute la contrée.
Mes documents montrent que dans les villages des côtes les premiers endroits, dans la majorité des cas, où les soldats furent inhumés, ont été les cimetières communaux.
Ensuite il y eu, à la création des camps, dont celui que vous connaissez trés bien, création de cimetières sur place.
On pourrait retrouver le lieu d'inhumation originel exact du Kanonier si vous donniez le nom du village (En MP bien sûr). On saurait ainsi si sa tombe avait bien été créée où elle se trouve ou si cette pierre avait été récupérée puis mise dans ce jardin.
Je reprendrai maintenant votre première phrase concernant les soldats tués.
Je comprends bien votre point de vue mais il s'agit ici de pratiques militaires concernant les pertes. C'est une partie intégrante de l'Histoire et s'y interésser est un sujet comme un autre. Cela donne aussi l'occasion de surprises dont vous entendrez sans doute parler prochainement, avec un lien qui concerne cette fois les vivants.
Paix aux âmes des morts, quels qu'ils soient. S'interésser aux sépultures et à leur histoire n'est pas déplacé.
Mais vous me comprenez, n'est ce pas?

Cordialement,
Pélerin.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pierre d'un jardin meusien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pierre d'un jardin meusien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» presentation Pierre Meunier N06401
» JEAN PIERRE CHABROL
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Pierre Chaunu (1923-2009).
» La "Pierre de Caen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Autres dossiers-
Sauter vers: