AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La cavalerie anglaise

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2383
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 20 Avr 2017 - 11:21

Indeed ! c'est corrigé Wink

Très intéressant de savoir qu'il y eu aussi des commandes russes ! Finalement, la UP et ses avatars pourrait presque en devenir le modèle des armées alliées collection 14/15 Laughing Europe de la défense avant l'heure Wink ?

Stabs
Revenir en haut Aller en bas
4ème Dragons Chy

avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: cavalerie anglaise   Jeu 20 Avr 2017 - 12:22

Bonjour,

Bonjour bothrops atrox,
Bonjour stabveterinär,

Effectivement ce document est très intéressant.
J'ajouterais que le témoignage de l'effet des terribles grèves de 1913 explique aussi
pourquoi la France a du acheter autant de matériel à l'étranger...
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 20 Avr 2017 - 13:05

Bonjour 4ème Dragon chy,

Stabsveterinär a écrit:
Indeed ! c'est corrigé Wink

Très intéressant de savoir qu'il y eu aussi des commandes russes ! Finalement, la UP et ses avatars pourrait presque en devenir le modèle des armées alliées collection 14/15 Laughing Europe de la défense avant l'heure Wink ?

Stabs

je pense que "Studebaker" a plus fourni de selles Mc Clellan que d'up saddles Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2383
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 20 Avr 2017 - 13:10

Effectivement, maintenant que tu en parles, cela me rappelle une photo sur laquelle il faut que je remette la main qui pourrait montrer une McClellan.

Stabs /biere/
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 20 Avr 2017 - 13:34

celle mise en ligne, sur le forum, par MIMIESPASDAQUI ?



Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2383
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 20 Avr 2017 - 13:39

Non je pensais à un petit hussard territorial du côté de Luzarches. Ce doit être dans l'ouvrage de Louis Delpérier et alii sur la cavalerie légère. En tout cas merci de remettre en avant ce cliché de Mimiespadaqui qui m'avait échappé !

Stabs /biere/
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Mar 25 Avr 2017 - 13:49

Bonjour,

en relisant ce sujet, je me rends compte que la photographie que j'ai utilisée pour illustrer les "swivel arches" (on devrait plutôt dire le "swivel saddletree", car ce sont les bandes d'arçon qui pivotent et non les arcades !) page 4 est celle de l'arçon d'une selle d'arme portugaise, copiée sur l'up saddle 1912.
Il en existe quelques illustrations sur le net, marquées " manufactura da fabrica...", j'essaierai d'en retrouver les liens pour les mettre en ligne...

voici les liens :

http://hate-toi.skyrock.com/3080328855-Selle-d-arme-portugaise-arcon-articule.html

http://maselle83.skyrock.com/3089334985-Transformation-d-une-selle-d-arme-en-selle-trec-1.html
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Mer 26 Avr 2017 - 11:51

Bonjour,

à ce stade de mon incursion dans le domaine du harnachement anglais de cette période, j'en arrive à me poser certaines questions ; notamment, la selle modèle 1912 à arçon "modulable" a-t-elle été si répandue au sein des troupes anglaises du BEF qu'on veut bien l'affirmer ? Au hasard de mes lectures, j'ai, en effet, appris qu'aux alentours de 1910, la dotation en selles modèle 1902, à arches fixes, s'achevait tout juste.
J'ai, d'autre part, du mal à trouver dans les textes du WD que j'ai pu dénicher une description précise de ces "swivel arches", et plus mystérieux encore, la selle 1912 semble totalement ignorée dans un document de 1937 qui décrit une selle à arcades fixes, du type 1902 ?
Finalement, les représentations les plus "parlantes" de cette selle 1912 que j'ai pu trouver sur le net concernent des selles australiennes et portugaises ?
Je vais relire plus attentivement les documents de 1915 et 1937 en ma possession, au cas ou je serais passé à côté de quelque chose...

Ce post totalise, à ce jour, plus de 5000 visites ; les honorables gentlemen qui possèdent une ou plusieurs de ces selles pourraient, peut être, prendre le temps d'examiner leurs arçons ???

PS : voir, aussi, le précieux témoignage "archéologique" apporté par le membre "argyll" sur cette page :

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t51557p200-cavalerie-anglaise

J'ai parcouru, à nouveau, le "Handbook for Military Artificers 1915 Section IV" et je pense que la référence faite au modèle 1912 est la suivante :





D'après ce texte, la nouvelle selle, en cours d'adoption (en 1915!!) est destinée à remplacer le modèle 1902 dont elle conserve l'aspect extérieur. On y voit apparaitre les nouvelles "arches" et le renfort de siège en "webbing".
Mais, apparemment, sans schéma du nouvel arçon (celui de la page de droite est celui de la selle 1902).
Revenir en haut Aller en bas
4ème Dragons Chy

avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: cavalerie anglaise   Mer 26 Avr 2017 - 23:50

Bonsoir,
Bonsoir bothrops atrox,

Je comprends tout à fait ce qui vient d'être écrit: Il faut toujours un certain temps entre la création d'un modèle et sa mise en service. On l'a vu pour beaucoup de modèles de toutes sortes à l'occasion de campagnes militaires - Je pense par exemple aux sabres anglais de la guerre de Crimée, le nouveau modèle était le 1853 Mais celui réellement en service pendant cette campagne était le 1821 -
Pour les selles, je pense que c'est la même chose: On ne va tout de même pas jeter des selles encore en bon état, comme les modèles 1902 qui sans doute ont été fabriquées encore bien longtemps après la création du modèle 1912 "swivel arches"
Ce qui explique aussi que dans les "copies" réalisées dans les pays du Commonwealth,  sont des copies de 1902 "fixed tree" plus facile à réalisées Mais aussi celles trouvées sur le terrain...
Il serait intéressant de répertorier les selles mod. 1902 fabriquées après 1912

On peut supposer aussi que le mod. 1902 ait été plus apprécié par les utilisateurs pour son confort ou aussi plus facile et moins couteux à fabriquer ?

Absent pendant quelques jours, je vous envoie un petit souvenir de Prague .....



 A l'occasion de la visite de la magnifique bibliothèque du monastère de Strahov ... de quoi faire rêver !!



salle philosophique

et salle théologique:


Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Dim 30 Avr 2017 - 10:43

Bonjour,

pour faire suite à ma réflexion sur l'adoption effective de l'UP saddle model 1912, j'ai re-parcouru les éditions de 1875 et 1915 du "Handbook for Military Artificers" et j'en déduis que, si le nouveau système d'arches articulées n'est pas immédiatement mis en place, pour diverses raisons, dont l'abondance des selles 1902 existantes, le remplacement du cuir par le "webbing" dans la suspension du siège, plus facile à mettre en œuvre, fut rapidement réalisé.
Il me semble que les UP saddles que nous rencontrons, en France, possèdent des arçons à arches fixes du modèle 1902, mais avec système de suspension du siège en tissu de toile lacé dont la meilleurs tolérance à l'humidité, par rapport au cuir, est soulignée dans le texte de 1915 mis en ligne plus haut.

Voici quelques exemples de ce qui existait avant :

- ma selle :





le "webbing" est, bien sur, fixé aux arches.

pour cette dernière, voir ici :

http://www.angelfire.com/mi/tennwalkers/mystery_cavalry_saddle/index.album/underside-of-seat?i=10&s=


... et après 1912, fort probablement :



sur une selle à arches fixes affectée à un régiment de dragons français :



Pour ce qui est de l'utilisation de l'up saddle, swivel arches model 1912, je crois comprendre que ce post d'un forum que nous commençons à bien connaitre confirme ce que je pressentais plus haut, c'est à dire, l'épuisement préalable de stocks surabondants de modèles 1902 :

- je cite :

"While the pattern was adopted in 1912, policy dictated that issue of new patterns was not made until stocks of the superceeded pattern were exhausted. I speculate that no contracts for M1912 UP's had been placed in GB prior to the outbreak of WWI--there were plenty of P1902's to use up. "

ici:

http://www.militaryhorse.org/forum/viewtopic.php?t=8052


Dernière édition par bothrops atrox le Mar 3 Avr 2018 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
4ème Dragons Chy

avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: cavalerie anglaise   Dim 30 Avr 2017 - 12:50

Bonjour à tous,
Bonjour bothrops atrox,

Je viens de lire avec intérêt cette dernière réflexion, et une question me vient à l'esprit au sujet des sangles de tension en cuir:
Elles sont parfois croisées, parfois parallèles ?  Les deux semblent possibles Est-ce pour faire varier la tension ? ou pour obtenir un effet de rapprochement des arçons en les croisant ?

Je me suis souvenu récemment avoir randonné sur des selles de ce type (1902 de mémoire) et je viens de retrouvé le lieu :
En baie de Somme sur des Hensons Les 2 centres équestres  ( l'Étrier Fort-Mahon plage et le centre du Marquenterre ) qui en sont équipé vendent aussi ces selles , voici le lien:

 https://www.henson.fr/henson-boutique-


Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Dim 30 Avr 2017 - 13:27

Bonjour 4ème Dragons Chy,

en ce qui concerne le croisement des sangles de cuir, la première idée qui me vient à l'esprit est que ce dernier contribue à renforcer le siège dans sa partie centrale ???

Les selles vendues par Henson me semblent avoir repris ce système de sangles en cuir ?
Revenir en haut Aller en bas
4ème Dragons Chy

avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: cavalerie anglaise   Dim 30 Avr 2017 - 21:16

Bonsoir bothrops atrox,

Oui si je me souviens bien ( j'avais effectué quelques randos en 2009) les sangles étaient en cuir, j'avais été frappé aussi par l'utilisation de 2 sangles sous-ventrières pour fixer la selle.

Je serai cette année au mois d'aout sur place j'essaierai de voir sur les selles utilisées, ou a vendre, si elles sont datées ou marquées,
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Mar 2 Mai 2017 - 14:42

Bonjour,

voici une paire d'étriers, au profil très français, que j'avais du dissocier de l'ensemble qu'ils formaient avec la bride que je vous ai présentée. En effet, le fabricant est le même : "John LECKIE à Londres", comme l'atteste le marquage, bilatéral, du dessous de la semelle :











J'ai une petite idée de l'ensemble de harnachement auxquels, ces bride et étriers, devaient appartenir...
Je vous le révèlerai un peu plus tard, lorsque j'aurai "fouillé" dans mes archives pale  !
Revenir en haut Aller en bas
4ème Dragons Chy

avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : SAVOIE
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: cavalerie anglaise   Dim 7 Mai 2017 - 12:38

Bonjour à tous,
Bonjour bothrops atrox,

Voici, en effet, une belle paire d'étriers "français" fabriqués en Grande Bretagne !!

En l'honneur du 8 mai et des chevaux anglais  voici une petite photo " commémorative"



Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Mar 9 Mai 2017 - 10:25

Bonjour,
bonjour 4ème Dragons Chy,

pour revenir brièvement sur ces éléments de harnachement, bride, mors et étriers, marqués par J. Lockie, un fabricant londonien, je les vois bien accompagner ces ensembles très français d'aspect, si ce n'est de conception, marqués "The Prince André saddle" et "D. MASON & SONS à Birmingham".

J'en ai rencontré, sur le net, une petite demi-douzaine, tous identiques, évoquant une fabrication suivie, voire même, une petite série.

Ces selles présentent de nombreux détails rencontrés sur le modèle 1874 français.
J'ai, en prenant pour exemplaire d'étude, un de ceux appartenant à MIMIESPASDAQUI, relevé quelques points caractéristiques :



La matelassure elle même compte 5 points de répartition et de maintien de son rembourrage, exactement comme les modèles 1874 français avant le 1er mars 1892.
Voici, pour comparaison, la photographie d'un modèle anglais de Mason & sons :



et celle d'une selle 1874/1887 de gendarmerie :



le texte que j'évoquais :



Il subsiste, malgré tout, de nombreuses questions :
- pourquoi "Mason & sons" aurait-il délégué la fabrication des brides, mors et étriers à "J. Leckie" ?
- S'agirait-il de commandes passées séparément ?
- par qui et pour qui ?
- que couvre le brevet qui apparait sur le marquage de "Prince André saddle - n° 13900/14" ?
- etc...

A la suite de cette intervention, je changerai de sujet avec la mise en ligne de photographies d'étriers "piriformes" m'appartenant et dont le marquage n'est pas sans rappeler celui du mors en S de LEOMONT.

En ce qui concerne le mors présenté par LEOMONT quelques pages auparavant, j'ai retrouvé ces étriers "piriformes" d'allure très "british" avec la présence d'un poinçon "en étoile" sous leurs soles.
- Un paire du modèle dénommé par les textes du JMO, "modèle anglais", acheté en Angleterre après la guerre de 1870. Ces étriers sont marqués du 1er DR :













- Et celui-ci, malheureusement en exemplaire unique. Il n'est pas déformé mais construit d'origine asymétrique :







A rapprocher du marquage du mors de LEOMONT dont l'origine anglaise semble, dès lors, ne faire aucun doute :




Dernière édition par bothrops atrox le Mar 3 Avr 2018 - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1541
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Sam 13 Mai 2017 - 18:20

Bonsoir, donc "mon"mors est Anglais, pour servir en France?Amicalement.
Revenir en haut Aller en bas
Charles

avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: BANDOLIER 90 ROUNDS RESTAURATION   Mar 6 Juin 2017 - 0:26

Bonjour,

1/ Mon Bandolier daté 1915 90 coups est enfin à la maison.

2/ Opération huile de coude!

3/ Le bandolier rejoint son cavalier du RCD.

Le régiment a campé le 21 mars 1918 dans mon village natal (cf l'obus retrouvé)









Je vous présente trois sabres, celui du milieu avec la dragonne (d'époque) est attribué et régimentè : ROYAL CANADIAN DRAGOON et a très très probablement participé à la bataille de Moreuil en 1918.

Je vous présente une gamelle de cavalerie datée 1915 avec ses petites sœurs d'infanterie.

Enfin, un buste du RCD avec son Bandolier 90 rounds daté 1915 dont j'ai présenté la restauration dans une autre rubrique British.









Voici le bandolier modèle 1903 (50 rounds) pour les troupes montées britanniques (Artillerie: RA, RGA, RFA, RHA... Services: ASC...etc...).

Plus courante que la bandolier de cavalerie (90 rounds), peu recherchée, cette cartouchière déployée après la guerre des Boers au début du vingtième siècle reste à mes yeux emblématique de l'univers british du cheval pour les deux derniers conflits mondiaux.









Voici une photo envoyée par un bon copain Samarien d'Amiens.
Merci à lui, ce Tommy illustre parfaitement le Bondolier modèle 1903 de l'Empire.



Voici une tondeuse datée 1918 (en bel état, sans poussière... pour faire plaisir à notre ami MIMIESPASDAQUI).

On m'a fait "aimablement" remarqué à la bourse de Sailly Saillisel (80 Somme) que je n'avais pas l'étui en cuir.

Désolé donc pour cette présentation incomplète.





J'en profite pour témoigner de toute mon affection à un collectionneur qui m'a ouvert ses portes au début de ma quête.

Enfin, merci beaucoup Fablou pour connaître le nombre de coups portés par le Bandolier du cheval présenté au lancement du sujet. J'avoue que je n'ai jamais vu ni touché cette cartouchière.





je vous propose ce fer de cheval de secours. Il est articulé pour épouser la forme du sabot. Le support a été découpé, peut-être pour prendre moins de place dans une sacoche regroupant de l'équipement.



Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 65
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 15 Juin 2017 - 19:33

Salut CHARLES
Bonjour à tous,

C'st bien la première fois que je vois un fer ... articulé.... mais pourquoi pas, après tout ? Par contre la sacoche me semble incomplète.
Revenir en haut Aller en bas
Charles

avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 15 Juin 2017 - 19:47

Salut MIMIESPASDAQUI,

En effet, comme je l'ai écrit, le support (donc la sacoche a été coupée voire mutilée!).

Concernant le fer articulé, le pragmatisme fait loi sur les champs de bataille... A mon humble avis bien entendu./reflechi/
Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 65
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 15 Juin 2017 - 19:57

je n'avais pas percuté quand vous parliez de "support". Vous parliez alors de la sacoche.

scratch Je ne comprends donc pas comment un cavalier (militaire) aurait pu mettre cette "sacoche" dans l'étui porte-fer réglementaire...
....et encore moins pourquoi ?? scratch je n'y vois aucun intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Charles

avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 15 Juin 2017 - 20:23

Moi non plus, en revanche j'ai déjà vu sur l'abeille UK. Bon, livrons cela à la sagacité de membres + avertis que moi !
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3144
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 15 Juin 2017 - 20:59

Bonsoir,

MIMIESPASDAQUI a écrit:
Salut CHARLES
Bonjour à tous,

C'st bien la première fois que je vois un fer ... articulé.... mais pourquoi pas, après tout ? Par contre  la sacoche me semble incomplète.

Ce type de fer s'appelle un "fer à tous pieds". Ils sont destinés à remplacer, temporairement, en route (et à froid) les fers perdus, qu'ils soient, indifféremment, droits, gauches, antérieurs ou postérieurs.
J'ignore ce qu'il en est dans la cavalerie anglaise, mais, dans la cavalerie française, chaque maréchal ferrant doit, règlementairement, en emporter quatre dans ses sacoches.
Voici un extrait d'un manuel de Thary :





Il en existe de toutes sortes, avec ou sans étampures, avec ou sans clous, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Charles

avatar

Nombre de messages : 1717
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 15 Juin 2017 - 21:47

Bonsoir bothrops atrox,

Bonsoir à tous,

Merci beaucoup pour cette réponse étayée sur le fonds et la forme, d'un passionné incontournable de HM. bravo2/

En outre, le qualificatif  "un fer à tous pieds" , c'est un résumé fort élégant de la polyvalence de cet objet.

Voici mon piquet de cavalerie, pièce très difficile à dénicher pour un nouvel entrant dans le monde de la collection.

Pour la petite histoire, ce piquet m'a été cédé par un collectionneur du Nord de la France centré sur l'univers du cheval de la Grande Guerre.

Il m'a ouvert ses portes, m'a fait partager sa passion, est devenu un ami  et m'a cédé d'autres trésors que j'aurais plaisir à partager avec vous prochainement.





Ce chasse mouches me fait penser aux commentaires du film présenté au peuple britannique en 1916 "La bataille de la Somme". On y voit des milliers de chevaux dans la promiscuité et son corollaire les nuées de mouches.



Je viens de découvrir cette photo de Signalers (brassard bleu et blanc du soldat de Gauche) et je me permets de compléter l'envoi de ce jour.

En effet, je pense , sous l'autorité de Bothrops Atrox, que le Fer à tous pieds se trouve dans la petite sacoche de l'Officier de droite ,que les chasses mouches sont très bien illustrés, et enfin l'équipement est magnifique.



A bientôt le plaisir de continuer "à galoper" sur ce beau sujet de cavalerie.  Charles /biere/
Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1286
Age : 65
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   Jeu 22 Juin 2017 - 11:09

Bonjour Charles,
Salut à tous,


MAGNIFIQUE PHOTO que cette dernière. On y voit très distinctement l'étui de selle du Lee Metford.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cavalerie anglaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cavalerie anglaise
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'affaire Tomlinson met la police anglaise dans l'embarras
» Une Anglaise dotée de deux utérus accouche de jumeaux
» L'anglicisme et la mode anglaise
» 14-18 : La cavalerie belge capture un U-boat !!
» La gastronomie anglaise.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Autres dossiers-
Sauter vers: