AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La ferrure à glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2669
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mar 20 Mar 2012 - 2:28

Bonsoir Le béarnais,

vous me flattez car le hasard et la chance y sont pour beaucoup Laughing !
Si il fallait dissiper toute inquiétude ou doute, l'auteur est cité dans le titre :

http://cnum.cnam.fr/fSYN/4KY58.14.html

"Volume Tome XIV. L'art du perruquier ; l'art du tailleur, renfermant le tailleur d'habits d'hommes les culottes de peau, le tailleur de corps de femmes & enfans [sic enfants], la couturière & la marchande de modes [par M. de Garsault] ; l'art de la lingère, l'art du brodeur [par M. de Saint Aubin], l'art du cirier [par M. Duhamel Du Monceau], l'art du criblier [par M. Fougeroux d'Angerville], l'art du coutelier en ouvrages communs [par M. Fougeroux de Bondaroy], l'art du bourrelier & du sellier [par M. de Garsault], & l'art du mouleur en plâtre [par M. Fiquet]."

Bonne fin de soirée,

Revenir en haut Aller en bas
Le béarnais

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 47
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mar 20 Mar 2012 - 3:39

Very Happy

Pour la mortaise à queue d'aronde, il me semble comprendre qu'elle permet simplement de caractériser le côté évasé du "trou».
Si l'on regarde la réclame pour les crampons h, certains ont une tige ronde qui ne paraissent pas tronconique.
Et le document semble critiquer en préambule les crampons qui deviennent inamovibles une fois posés. C’est là l'astuce de cette façon de faire,
Mécaniquement, si je ne me trompe pas, c'est :
1) la différence de dureté entre les métaux: plus durs sur les crampons et le fer plus mou.
2) le côté évasé
qui permettent l'introduction en force (sans faire de bruit, notion amusante mais certainement utile), la bonne tenue, puis l'extraction sans outil spécifique.
Depuis le post de cuir, le cavalier que je suis, persuadé de la qualité des crampons à vis, était septique quand aux crampons chevillés.
La réponse ici me parait claire. Et l'étude empirique pour sa mise au point, pertinente.
On imagine assez bien que suite à une ou plusieurs extractions, et à cause de la différence de dureté des métaux, "l'entonnoir" va s'ouvrir et le crampon vite entrer en contact avec la corne le coup suivant: c’est prévu ! La corne a été creusée d'avance....
Là où le terme de queue d'aronde me choque, c'est qu'il indiquerait littéralement un évasement dans l'autre sens par rapport à l'entrée de la pièce mâle. Ce qui n'est, bien évidemment pas le cas.
Ceci dit, le reconstitueur que je suis, hanté par le vice de l’expérimentation et de la vérification, serait curieux de tester le procédé afin de vérifier que le système est toujours bien extractible. On ne peut se permettre d’avoir un crampon qui ne veut pas partir ou d’en perdre sans pouvoir le remplacer, car dans ce cas, dès que le sol devient dur, le pied porte à faux et risque de créer des lésions…..

Une petite remarque concernant les fers de dieulet, les pinçons sont tous en pince.
Souvent dans le civil, ils sont doubles et en mamelle pour les postérieurs. Pour ce qui est des fers militaires, je me demandais s’il y avait une norme, d’autant qu’il peut y avoir le problème de les loger dans les poches à fer…. Si quelqu’un avait une réponse rapide pour ne pas trop perturber le sujet ?
Ce problème d’existence et de position des pinçons, est actuellement sans réponse pour nous en Empire.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2669
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mar 20 Mar 2012 - 14:55

Bonjour à tous,
bonjour Le béarnais,

d'après les manuels de maréchalerie destinés aux maréchaux-ferrants militaires dont je dispose (datés 1913 et 1930), il n'y a, dans la ferrure règlementaire, qu'un seul pinçon par fer, levé juste au centre de la pince pour le fer de devant et plus fort et levé un peu en dedans de la pince pour celui de derrière.

Bonne journée,

PS : les fers présentés par dieulet me paraissent être conditionnés de façon règlementaire pour le stockage. Il faut que je retrouve le texte correspondant.
« Chaque collection de quatre fers, formant la ferrure d'un cheval, est réunie par un fil de fer recuit de 1mm environ de diamètre : les fers et les crampons sont recouverts d'une couche mince de pétrole ; les clous (clous blancs) ne sont, en général, recouverts d'aucune préparation (2). (Note ministérielle du 14 août 1886 (Journal militaire, p. r., page 355). Note ministérielle du 17 juillet 1894. (Journal militaire, page 36.) »

Revenir en haut Aller en bas
ABUELITO

avatar

Nombre de messages : 738
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: ferrure a glace   Mar 20 Mar 2012 - 22:47

Bonjour à tous et surtout un grand merci pour cette profusion de documentation que je ne me lasse pas de parcourir .
Une bien pauvre participation mais cela est juste pour illustrer la longévité du " Crampon H " et vraissemblablement la justesse du choix de profil adopté à l'époque .
Ci-dessous une photographie de catologue qui m'a été communiquée par mon maréchal ferrant que j'ai interrogé sur la question .
En 2012 le " Crampon H " est toujours fabriqué, commercialisé et utilisé .




Cordialement
Christian
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2669
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mar 20 Mar 2012 - 23:08

Bonsoir ABUELITO,

le profil existe toujours mais la subtilité de fabrication du siècle dernier, ménageant une potentialité élastique, ne parait pas avoir survécu.
Les lames perpendiculaires existent toujours mais le crampon H originel y associait, du moins me semble-t-il, du fait de sa fabrication, des propriétés de type ressort qui ne paraissent pas exister sur l'exemplaire que vous présentez.Mais cela tient, peut-être, à l'incidence?

Bonne soirée,

Revenir en haut Aller en bas
ABUELITO

avatar

Nombre de messages : 738
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Ferrure a glace   Mer 21 Mar 2012 - 0:31

Bonsoir BOTHROPS ATROX
Tout à fait d'accord avec vous dans la mesure ou l'incidence porte de nos jours sur une utilisation très limitée de ce crampon.
Il a un usage éphémère, comme la ferrure qui le supporte, lors de parcours d'épreuve de cross ou de complet, sur terrains glaiseux ou légèrement gelés . La notion " d'amortisseur " semble effectivement ne plus être prise en considration, seule subsistant l'utilisation en accroche au sol .

Cordialement
Christian
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2669
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mer 21 Mar 2012 - 12:00

Bonjour ABUELITO,

je voulais parler de l’élasticité de la tige creuse et fendue du crampon H allemand qui, alliée au léger écartement des branches du H, permet de bénéficier d'un léger effet ressort et de forcement lors du vissage du crampon, un effet bloquant interdisant le dévissage spontané de ce dernier.
Celui que vous présentez me parait avoir une tige pleine (et dépourvue de filetage?) et être d'une fabrication plus massive.

Bonne journée,

Revenir en haut Aller en bas
Le béarnais

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 47
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mer 21 Mar 2012 - 13:38

Bonjour bothrops
Bonjour Abuelito,

N'en ayant plus jamais vu en concours complet, j'ai interrogé un ami instructeur très au fait de ce qui se fait actuellement, qui du fait de sa position actuelle*, a un regard global et savant du monde équestre actuel.
Sans lui avoir donné aucune indication que la forme du dit crampon, il m'a dit voir parfaitement le clou mais que la dernière fois qu'il en avait vu, c'était il y a 30 ans environ dans un concours à Versailles que l'on nommait à l'époque grand national 1.... Ce concours était très fréquenté par les militaires, CSEM, GARDE etc, et eux seul l'utilisaient.

* directeur adjoint du haras de Jardy (grand centre très axé complet, centre de formation de moniteurs) très au fait orientations de la FFe, cavalier et connaisseur éclectique. (Pour l'anecdote il est aussi instructeur en amazone...)

L’avis d'une personne que l’on connait n'est pas universel, mais ceci donne tout du moins une petite indication.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2669
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mer 21 Mar 2012 - 14:14

Bonjour Le béarnais,

voila, effectivement, un avis des plus autorisés qui nous fournit de précieuses informations ! Ce crampon H aurait donc été très prisé des militaires, sans, pour autant être règlementaire dans la cavalerie française.
Peut-être des crampons de "prise", empruntés à l'adversaire Laughing ?

Bon après midi,

Revenir en haut Aller en bas
panzer1



Nombre de messages : 246
Localisation : france
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Jeu 22 Mar 2012 - 22:14

je pense que ce type de crampons etaient aussi utillisé dans le civil...;il ne faut pas oublier que ce type de crampons meme si ca destination premiere est la glace , a sans nul doute son effet sur terrain gras .
mais je pense aussi qu il etait reservé a une population assez aisée , car les chevaux de travail etaient tres certainement dans le civil ferrés avec des crampons fixes ou rapportés par soudure au feu...
yann
Revenir en haut Aller en bas
ABUELITO

avatar

Nombre de messages : 738
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 27/12/2011

MessageSujet: Ferrure à glace   Sam 24 Mar 2012 - 11:44

Bonjour à vous
Concernant le crampon " contemporain " que j'ai présenté, je ne l'ai jamais eu en main et il s'agit uniquement d'une photographie de catalogue commercial qui m'a été communiquée.
Comme le souligne BOTHROPS ATROX il semble effectivement être dépourvu de tout filetage et ne présente aucune coupure ( peut-être pour une mise en place et un retrait plus rapides du type "cheville" à frapper . Celà pourrait également expliquer son aspect très massif ) .
Pour ma part ne pratiquant pas le concours complet ou le cross je n'ai jamais vu de cheveaux en étant équipés ( je pense de toute manière que lorsqu'ils le sont c'est pour un très court moment et en tout cas pas dans la configuration propre à la cavalerie de la 1ère GM ) .

Cordialement
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Le béarnais

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 47
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: La ferrure à glace   Mer 4 Avr 2012 - 3:01

Si nous avons vu que les crampons amovibles étaient déjà utilisés au XVIII ème, il semblerait que l'usage ai été perdu durant les guerres d'Empire au profit des crampons fixes, forgées dans la masse du fer.

Nous manquons de texte précis sur ces détails, et nous sommes obligés de faire des recoupements à partir de l’archéologie mais l’usage de l’époque en longue période de guerre ne pouvait sans doute permettre un système amovible nécessitant une manipulation.
Voici ( posté sur le forum des « cavaliers de la grande armée ») un fer retrouvé sur un champ de Bataille de 1815. C’est la courbure finale des extrémités qui donne du relief.





Celui-ci, que l’on retrouve dans les gravures de certains textes avec ses « oreilles », a été posé sur cette composition empire dont je ne connais pas l’origine mais qui pourrait aussi venir de fouilles.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La ferrure à glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
La ferrure à glace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LE SYNDROME DE L’ESSUIE GLACE OU DE LA BANDELETTE ILIO-TIBIALE
» soirée disco sur la glace...
» Le cidre de glace.
» PP - Glace à l’italienne à la fraise – d’Adeline
» Biscuits à la banane, glace à la penuche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Propositions de dossiers à thème-
Sauter vers: