AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Le bouthéon

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Le bouthéon   Dim 20 Mai 2012 - 14:32

Bonjour,

je souhaite lancer une réflexion sur un ustensile ou une famille d'ustensiles que nous désignons sous la dénomination de "Bouthéon".
En effet, une discussion lue sur un post, hier, concernant l’appellation exacte de la marmite de campement ; Bouthéon ? bouteillon ? m’a rappelé une recherche que j’avais entreprise il y a quelques temps, dans les textes officiels, sur le « Bouthéon ».
Il semble que ce terme soit apparu en 1887 et corresponde au nom d’un intendant militaire dont je n’ai pu retrouver la trace ailleurs que dans les textes suivants, pour l’instant.
Sous l’appellation de « nécessaire Bouthéon » ou encore « système Bouthéon » il semble qu’il se soit agi d’un nécessaire individuel dont l’existence légale fut relativement brève (et cela même si son utilisation s’est prolongée au-delà de l’abrogation de la loi qui lui avait donné naissance. Sa naissance comme son abandon firent, en effet, l'objet de lois, un des textes qui suivent en explique la raison!), donc, brève durée d'existence comme l’atteste le montage de documents officiels tirés du JMO que j’ai réalisé :





Ce système semble ne pas avoir été apprécié des corps de troupe, ce qui a entrainé sa suppression :








Il fut pourtant l’objet d’un mode d’emploi très précis, publié au JMO en 1889 :




Il semble que notre intendant soit passé à la postérité avec un ustensile dans l’invention duquel il n’était pour rien, la marmite collective de campement, décrite bien avant 1887 et représentant déjà, je pense, une forme réduite des marmites collectives du second empire :




C’est cet ustensile que nous appelons, actuellement, « Bouthéon », à tort, me semble-t-il.
Je possède encore quelques textes dont je mettrai en ligne des extraits prouvant la poursuite de l'utilisation de ce matériel bien après 1895 et il est fort probable qu'il soit ressorti des magasins en 1914.

Voici une petite suite,

Le 21 septembre 1888, la « description du matériel de campement en usage dans l’armée » du 6 novembre 1884 s’est trouvée complétée par, entre autres, un article 45ter décrivant le « nécessaire individuel de campement », et bien que le nom de « Bouthéon » n’y soit pas mentionné, je crois que nous somme en présence du fameux nécessaire individuel « Bouthéon » adopté le 4 aout 1887.
Voici un montage effectué à partir du texte officiel et des planches annexées :





Louis Delpérier, dans un article intitulé "l'infanterie de ligne 1880 - 90" paru dans le n° 70 de la revue "uniformes" des mois de novembre-décembre 1982, rappelle la date d'adoption de ce nécessaire individuel, le 4 aout 1887, tout en soulignant le fait qu'il se trouvait mis à l'essai depuis 1874 et qu'il n'équipa jamais la totalité de l'infanterie, faute de crédits.

Voila, je pense qu'il convenait de rendre à l'intendant Bouthéon la paternité de ce qu'il avait réellement conçu, mais cela ne nous empêchera pas de continuer à nommer ainsi la marmite collective de campement.

Je mettrai en ligne un peu plus tard des extraits de documents datés de 1900, 1901 et 1902 attestant de l'utilisation de ce nécessaire au delà de sa date d'abandon, en 1895, notamment pour les personnels isolés.

Bon après midi,
Revenir en haut Aller en bas
vitrier18

avatar

Nombre de messages : 1775
Age : 88
Localisation : marches de l'est.
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mar 10 Juil 2012 - 14:28

Bonjour à tous
article très intéressant.
savez vous à partir de quand les rivets disparaissent et laissent place à des soudures sur les marmites'scratch')
On dit / au cours la première guerre mais y a t'il un texte ou des photos ?
('/biere/')
Revenir en haut Aller en bas
LeXav

avatar

Nombre de messages : 8958
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mar 10 Juil 2012 - 14:38

Bonjour Bothrops Very Happy

J'étais passé à coté du complément que tu as fais du sujet avec la gamelle individuelle.
C'est marrant car nous sommes un paquet et moi le premier , à considérer cet ustensile comme "gamelle d'essai" .
C'est une pièce assez peu courante à trouver, ce qui semble, avec toutes les précautions d'usage, accréditer qu'il a été peu distribué.
Il a été à priori ressorti des stocks dès fin 14 début 15 pour combler les manques en équipement de remplacement , après les grandes boucheries du début de conflit et le besoin d'équiper les troupes "fraîches".

Revenir en haut Aller en bas
jupiter
Banni


Nombre de messages : 4421
Age : 37
Localisation : Sud....
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Ven 13 Juil 2012 - 16:14

Post de ABUELITO




Revenir en haut Aller en bas
POMERLOT

avatar

Nombre de messages : 1270
Localisation : saint emilion
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mar 26 Mar 2013 - 15:41

Bonjour,
Afin de complèter ce post très précis, je me permets d'ajouter des photos du rare bouthéon adopté en 1888 et abandonné en 1895 et que j'ai eu la chance de trouver ce week end.
http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t67028-du-moutarde-de-la-colo-et-un-boutheon-cekoidonc

LeXav a raison il est certain qu'en 14 et 15 l'intendance a ressorti tout ce qui dormait dans les dépot puisque j'ai retrouvé ce bouthéon en compagnie de divers objet d'un soldat de la coloniale de 14.

Cordialement
Alain



Revenir en haut Aller en bas
bourru14

avatar

Nombre de messages : 3916
Age : 65
Localisation : Pas de l'Est, ni du Nord.
Date d'inscription : 18/06/2007

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mar 26 Mar 2013 - 18:24

Bonjour,

Deux types de gamelles existent pour ce petit bouthéon, celle présentée ci-dessus par "POMERLOT" et l'autre gamelle munie d'une poignée pliante.

Ici post de "émeric" dans "la gamelle individuelle" :




Bourru14
Revenir en haut Aller en bas
landais

avatar

Nombre de messages : 526
Localisation : campagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Sam 28 Déc 2013 - 14:46

Bonjour à tous,
Et ce modèle en fer étamé, sans cheminée ni passant sur le "ventre", uniquement dessous la anse, modèle simplifié ou plus tardif???



Merci de votre aide
A+
Revenir en haut Aller en bas
Ladosse

avatar

Nombre de messages : 439
Age : 52
Localisation : poitou-charentes
Date d'inscription : 19/05/2013

MessageSujet: Bouthéon   Mer 1 Jan 2014 - 12:54

Bonjour à tous,

Photos d'un bouthéon en fer étamé également sans poignée. Un seul passant sur l'avant de la marmite, aucun sur le couvercle. Dimensions identiques au modèle courant.





Ladosse
Revenir en haut Aller en bas
landais

avatar

Nombre de messages : 526
Localisation : campagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Jeu 16 Jan 2014 - 23:48

Salut
Ca fait quand même beaucoup de bouthéon sans cheminée, on m'orientait vers une production civil mais serait-pas une transition entre les modèles 1888 et le 1884? Des modèles d'essais sont d'ailleurs évoqués dans les textes lorsque le budget serait voté.
A+
Revenir en haut Aller en bas
Metz
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3197
Age : 23
Localisation : Priesterwald
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Jeu 27 Mar 2014 - 18:22

Post de Bertrand11




_________________
Souvenir des Loups du Bois le Pretre

https://www.youtube.com/watch?v=pTFs4Db470Q

Recherche tout sur les : 167, 168, 169, 367 et 368 RI
Revenir en haut Aller en bas
Metz
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 3197
Age : 23
Localisation : Priesterwald
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Dim 30 Mar 2014 - 5:13

Post de landais

Le couvre bouthéon






_________________
Souvenir des Loups du Bois le Pretre

https://www.youtube.com/watch?v=pTFs4Db470Q

Recherche tout sur les : 167, 168, 169, 367 et 368 RI
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Un document exceptionnel...   Ven 2 Mai 2014 - 14:02

Bonjour,

j'ai découvert, hier, sur un forum consacré au 18ème de ligne sous le second empire, un document capital intitulé : "Mémoire concernant le campement Bouthéon, ses avantages - sa description", daté des 24 et 26 septembre 1871, rédigé et signé par l'inventeur du système.
La mise en ligne, sur la page qui suit, de l'intégralité de ce document est due à la démarche exceptionnelle, elle aussi, d'altruisme, de générosité et d'intelligence, d'un modérateur de ce forum (pseudo : Horace). Qu'il en soit, ici, remercié et honoré.
Voici le lien :

http://18edelignesecondempire.clicforum.fr/t395-Boutheon-second-empire-a-vendre.htm?start=30

Tout me semble parfaitement clair, tant en ce qui concerne la chronologie et la composition exacte de ce système "Bouthéon", que l'appellation elle même du-dit système.
Il conviendrait donc de réserver le nom de "Bouthéon" au nécessaire individuel de campement adopté par la loi du 4 aout 1887.

J'ai, par ailleurs, déniché un document qui vient corroborer, si besoin en était, les informations ci-dessus.
Il confirme les dates, la paternité de l'invention et mentionne la tentative audacieuse d'un sieur Michel , acquéreur, le 18 septembre 1872, des droits du brevet enregistré le 29 décembre 1870 au nom du sieur Bouthéon, et prétendant à dédommagement de la part de l’État, après adoption du nécessaire individuel de campement en 1887.
Voici le document :

- il est extrait de :



- le texte :





après avoir mis en ligne la réponse qui y fut apportée, voici le contenu de la pétition n° 1725 rapportée le 13 décembre 1888. On y voit un peu plus clair :











Il semblerait que le sieur Michel ait commencé, en 1885, à s'en prendre à la "Société générale de fournitures militaires" (ancienne Maison Alexis Godillot, dont l'administration de la Guerre lui avait imposé la collaboration), pour un litige concernant déjà ce "nécessaire individuel de campement" que l'article nomme "Michel" ("l'appareil Michel"), et non Bouthéon :



Il est intéressant de constater que, dans cet article de 1885, l' "appareil Michel" ne comporte plus que les trois éléments constitutifs du "nécessaire individuel de campement" adopté en 1887, marmite, gamelle et couvercle et tel que nous le connaissons. Il n'est plus question de boite compartimentée et de moulin à café, tels que prévus par F. Bouthéon dans sa description initiale.

Quelques réflexions toutes personnelles :
j'ai l'impression que M. Michel s'est bel et bien fait rouler dans la farine par le Ministère de la Guerre. Mais, après tout, un brevet peut être prorogé... Tant pis pour lui s'il s'est montré imprévoyant. L'intérêt commun passant avant l'intérêt individuel... tout est bien qui finit bien Wink .
Le nom de Bouthéon est clairement évoqué dans la loi d'adoption du nécessaire de campement de 1887 (et dans l'instruction sur le mode d'emploi du 21 juillet 1889) alors qu'il ne l'est plus dans la description faite en 1888 de cet ustensile. A-t-on voulu confirmer, ce faisant, que cet appareil ne devait rien au sieur Michel, mais tout à M. Bouthéon, en allant jusqu'à le suggérer dans une loi ?
Quant à la qualité d'Intendant de F. Bouthéon...aucune trace retrouvée ! Mais qui sait ?

Vous rendez vous compte que l’exécrable habitude populaire de tout raccourcir, déformer, substituer, détourner, etc...dans le langage courant, aurait pu donner naissance, à l'instar du contestable "bouteillon", au charmant "Michou" Razz ?

Bonne journée,

PS : notons que ces documents ne confirment pas, non plus, la qualité d'"Intendant militaire" attribuée à l'inventeur, F. Bouthéon.
Revenir en haut Aller en bas
landais

avatar

Nombre de messages : 526
Localisation : campagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Ven 30 Mai 2014 - 1:44

Salut à tous
En parcourant la mine d'info de gallica, je suis tombé sur ces extraits où l'on voit le couvre bouthéon (128) mais sans passage des dés horizontaux. Il est précisé que le verticaux servent à la cavalerie: ne serait-ce pas une explication de l'absence des horizontaux sur certains exemplaire: modèle cavalerie????
Je sais je suis têtu  Rolling Eyes 
En tout cas, les couvres bouthéon ne sont donc pas spécifique artillerie!!!!





Qu'est ce que vous en pensez?
A+
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Ven 30 Mai 2014 - 12:32

Bonjour,

tout d'abord, s'il vous plait, essayez de ne plus appeler "Bouthéon" un récipient qui ne doit rien à cet inventeur, je veux parler de la marmite collective de campement  Laughing . Le plus grand nombre n'a jamais raison et la tradition orale ne véhicule que des âneries  Crying or Very sad   Laughing .
Je me suis, tout de même, un petit peu impliqué pour rendre à César ce qui lui appartient (et à Bouthéon par la même occasion).

Pour être plus agréable, je crois pouvoir apporter une réponse à votre interrogation.
Compte tenu de la date du document auquel vous faites référence, la "description du matériel de campement en usage dans l'armée" du 6 novembre 1884, il est normal que les 2 passants "ventraux" soient absents. Et ce, bien qu'ils soient présents sur ces pages du document précité (photomontage). Il y a une raison à cela qui est que les documents étaient souvent publiés avec un certain retard, secondairement corrigés par insertion des rectificatifs ultérieurs :



A moins que je ne me trompe, c'est une note ministérielle du 30 aout 1885 qui, afin de se conformer aux instructions concernant le mode de paquetage de l'infanterie qui prévoit l'arrimage vertical de la marmite sur le sac, prescrit le rajout de deux passants horizontaux à la marmite de campement en ces termes :



Si on lit bien cette note, on constate plusieurs choses :

- 1- Que ces crampons supplémentaires sont rivetés,
- 2- On peut comprendre que les corps de cavalerie céderont, progressivement, leur marmites collectives de campement à l'infanterie et que ces marmites se verront affecter 2 crampons supplémentaires (?). Il faudrait que je recherche les documents concernant le mode de paquetage de la cavalerie de l'intérieur de 1884 et ses modificatifs éventuels, qui ne comportent peut-être plus d'ustensiles collectifs de campement, ou alors, d'autres modèles ? A signaler que la description de 1884 prévoit, pour la cavalerie, une marmite d'escouade...

Ce que je ne m'explique pas (encore  Laughing ), en ce qui concerne les marmites postées plus haut, par d'autres membres et vous même, c'est l'absence de cône permettant d'adjoindre un manche de bois à la partie gamelle?
Ce cône existe pourtant dans la description de 1884 (et bien avant, sous le second empire, voire même le premier, car ce type de marmite existait des décennies avant la naissance du sieur Bouthéon  Razz  !).

Donc, pour conclure momentanément, une marmite collective, sans passants horizontaux, est, fort probablement, une marmite antérieure au 30 aout 1885.

L'explication du reversement des marmites collectives de campement de la cavalerie aux corps d'infanterie se trouve, peut-être, ici :


Bonne journée,

PS : en ce qui concerne les étuis de marmite, il ont, probablement, été "fenêtrés" secondairement à la modification de la marmite collective de 1885, pour laisser passer les 2 crampons surajoutés.
Revenir en haut Aller en bas
landais

avatar

Nombre de messages : 526
Localisation : campagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Ven 30 Mai 2014 - 19:10

Salut bothrops atrox
Un grand merci pour tes infos et explications éclairées et argumentées  /biere/ sur la marmite collective!!!
Encore une question la marmite de peloton, c'est encore une autre modèle?
L'absence du cône n'aurait-il pas pour objectif de faciliter le rangement puisqu'ils prévoient sur le modèle de peloton qu'ils "s'engerbent" (je suppose que ca veut dire qu'ils s'emboitent). ce qui ne semble pas possible sur celui sans cône que j'ai présenté.
A+
Revenir en haut Aller en bas
killer2lamor

avatar

Nombre de messages : 6694
Age : 41
Localisation : Argonne
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Ven 30 Mai 2014 - 19:52

bonsir, voici une photo déjà postée (mais que je ne retrouve pas  Laughing ) avec la housse pour cet ustensile collectif monté sur un joli sac du génie:
 



 
a+
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Ven 30 Mai 2014 - 20:02

Bonsoir landais,

landais a écrit:
!
Encore une question la marmite de peloton, c'est encore une autre modèle?

La marmite de peloton est, effectivement, un autre modèle, plus imposant, je pense, et de forme ronde. Mais c'est de mémoire... J'en ai la description, je vais la rechercher pour la mettre en ligne.

En attendant, ceci concerne, à mon avis, la fenêtre de l'étui de marmite destinée à laisser passer les 2 crampons horizontaux...mais seulement en 1902 !??



Très belle photographie, killer2lamor ! Merci !

il y a une question que j'ai omis de poser à killer2lamor, hier ; la photographie qu'il a mise en ligne est-elle datée ?
Ceci pour comparer ce témoignage à l'"addition" du 24 avril 1902 modifiant la description du matériel de campement.
Je ne suis pas un expert dans l'analyse des uniformes, aussi, je ne puis émettre d'avis qu'en ce qui concerne la décoration portée par le personnage central qui semble comporter, sur son ruban, une barrette ; Chine 1900-1901 ? Maroc modèle 1909 ?, je n'en vois pas d'autre, ce qui situerait ce cliché postérieurement au 24 avril 1902...

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
killer2lamor

avatar

Nombre de messages : 6694
Age : 41
Localisation : Argonne
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Sam 31 Mai 2014 - 12:48

bonjour, elle est datée du 26 octobre 1914!
a+ /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Sam 31 Mai 2014 - 13:42

Bonjour killer2lamor,

et merci pour cette précision.
Pour l'instant, cela reste cohérent avec la notification de 1902 qui ordonne la réalisation de cette fenêtre, même si, sur la photographie, elle semble plus rectangulaire que carrée et de dimensions plus généreuses que les 4 cm règlementaires.

J'avoue que ces textes, et leur chronologie, m'ont toujours laissé perplexe. Le rajout des 2 crampons horizontaux est prescrit en 1885 (bien que figurant déjà dans la description de la marmite collective de novembre 1884 !), et c'est seulement en 1902 que l'on organise leur passage à travers l'étui de marmite !!!
Comment cela s'est-il passé pendant ces 17 années qui séparent la création de ces crampons et celle de la fenêtre de l'étui ???

Aurais tu connaissance d'autres photographies montrant cet étui de marmite en situation ?

Bonne journée,
Revenir en haut Aller en bas
killer2lamor

avatar

Nombre de messages : 6694
Age : 41
Localisation : Argonne
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Sam 31 Mai 2014 - 14:20

non, c'est malheureusement tout ce que j'ai en archives!
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Sam 31 Mai 2014 - 15:29

killer2lamor a écrit:
non, c'est malheureusement tout ce que j'ai en archives!

Ce n'est pas grave.
Quoiqu'il en soit, je me suis empressé de télécharger (pour mon usage personnel  Smile  ) la photographie que tu a mise en ligne, ainsi que l'agrandissement du sac. Elle vient étoffer un peu plus le dossier consacré aux différentes marmites, et de manière plus générale aux ustensiles de campement, que j'ai constitué.

Encore merci.

après tous ces textes plus précis les uns que les autres, voici quelques images donnant matière à reflexion :

1- Extrait du "Manuel du harnachement" du capitaine Cogent daté de 1856 :





La marmite de campement. Tout y est ; le couvercle et son cône-poignée, les deux passants horizontaux, seul l'agrafage est ventral au lieu d'être latéral (j'ai retrouvé ceci, si je me souviens bien, sur un document d'A. Laveran traitant de l'hygiène du soldat, daté des années 1890).
2- des dessins ,dus, pour la plupart à Alphonse de Neuville dans les années 1870, ou l'on peut observer cette marmite collective en situation, dans des positions surprenantes, voire acrobatiques :











Là aussi, tout y est ; la marmite collective, le cône-poignée, et même les passants horizontaux que l'on peut deviner sur la dernière image.
Il faut donc se montrer très prudents et circonspects vis à vis des textes règlementaires qui reprennent souvent des dispositions et des descriptions bien antérieures sans le signaler.

Pour ce qui est du nécessaire "Bouthéon", la question ne se pose pas puisque nous disposons maintenant de l’histoire détaillée de cet ensemble d'ustensiles de campement.

Bonne fin d'après midi,

PS : Puisque nous avons abordé bien d'autres choses que le "nécessaire individuel de campement Bouthéon", je reviendrai donc sur ce post avec la description de la marmite de peloton de cavalerie et de la marmite individuelle, toujours de cavalerie.
Revenir en haut Aller en bas
killer2lamor

avatar

Nombre de messages : 6694
Age : 41
Localisation : Argonne
Date d'inscription : 23/08/2006

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mer 4 Juin 2014 - 6:58

salut, présenté dans le post sur la gamelle, ce bas de bouthéon en fabrication de guerre de section rectangulaire à coins arrondies en lieu et place de la forme "haricoïtale" habituelle, fabrication trés simplifiée avec pontet en tôle, supports d'anse en tôle. ce modèle est bien contemporain du conflit car j'en ai trouvé par 2 fois sur le terrain à l'état d'épave .




a+
Revenir en haut Aller en bas
geoffrey 14-18

avatar

Nombre de messages : 574
Age : 25
Localisation : meuse
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Lun 16 Juin 2014 - 20:19

Bonsoir

Comme je l'avais dis, voici les photos de mon couvre bouthéon:





bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 3037
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mar 7 Oct 2014 - 11:49

Bonjour,

une petite copie d'une discussion ouverte sur le post consacré à la gamelle individuelle ;


anzac a écrit:
Gamelle ou "Bouthéon" d'essai ?
J'éditerai le post en fonction de vos explications Bothrox. et  /merci/


Bonsoir anzac,

et merci pour votre intervention.
Ce modèle n'est nullement un modèle d'essai (il a même été essayé pendant près de 20 ans avant d'être adopté !). Il s'agit du seul ustensile de campement pouvant, règlementairement, s'appeler "Bouthéon".
Cette invention d'un sieur "Bouthéon" (dont il n'est pas établi qu'il fut intendant, ni même militaire) au début des années 1870, fut adoptée en 1887 sous le nom de "nécessaire individuel du système dit  Bouthéon" et était destinée à remplacer la gamelle individuelle et les marmites collectives, assurant au soldat une certaine autonomie du fait de l'association, dans son équipement individuel, d'une marmite et d'une gamelle.

J'ai relaté l'histoire de cet ustensile ici :

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t56881-dossier-le-boutheon?highlight=boutheon

La description, illustrée, de cet ustensile est parue au JMO, le 21 septembre 1888, sous l'appellation de "nécessaire individuel de campement" sans mention du nom de l'inventeur du système.
C'est dans cette description qu'est mentionnée l'existence d'un "petit mousqueton en fer aciéré" prolongeant la chainette.
Il est évident que sa présence simplifie le passage de la chainette de la gamelle à la marmite, et inversement. L'autre extrémité de la chainette restant reliée, en permanence, au couvercle.
Votre exemplaire possède ce mousqueton, ce qui présente l'intérêt majeur d'affirmer, du même coup,  le caractère authentique de l'ensemble et sa datation.
Ce nécessaire aura une durée d'existence règlementaire des plus brèves puisqu'il sera supprimé en 1895. L'utilisation des exemplaires existants se prolongera bien au delà pour les personnels isolés.

Voici quelques extraits du document du 21 septembre 1888, "modifications à la description du matériel de campement du 6 novembre 1884" :





Sur cet agrandissement, j'aie cerclé en rouge le petit mousqueton et en vert l'S pré-terminal.



Bonne fin de soirée, et encore merci pour votre participation,

PS : un photomontage on ne peut plus explicite :



L'intégralité du texte de 1888 concernant cet ustensile se trouve dans le sujet du forum "Bouthéon" dont j'ai mis le lien en ligne, un peu plus haut
Revenir en haut Aller en bas
lafourmi

avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : Rhone-alpes
Date d'inscription : 22/02/2012

MessageSujet: Re: Le bouthéon   Mer 8 Oct 2014 - 11:29

Bonjour,
Voici deux photos d'un des miens . Celui ci n'a pas d' "anse " mais un anneau de chaque coté ( ?) .

Bonne journée
Lafourmi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bouthéon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bouthéon
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Les équipements-
Sauter vers: