AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
AuteurMessage
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Dim 28 Oct 2012 - 22:36

Bonsoir à tous,
bonsoir hussard38,

voila un superbe ensemble avec des accessoires devenus rares !
Beau résultat !

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
cavalier
Banni


Nombre de messages : 400
Localisation : limousin
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 0:50

Bonsoir à tous ,
Bonsoir Hussard 38 ,
bel ensemble ; je n'ai jamais vu de croupière 1874 , la boucle est elle de la taille des boucles de licol comme le laisse supposer Mc Carthy dans ses dessins ?
en outre c'est la première fois que je vois une selle à palette bordée de laiton; les miennes sont soit recouvertes de cuir , soin nues, simplement peintes comme l'arçon
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 413
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 1:30

Bonsoir cavalier,
je ne retrouve pas de photo parfaite de cette croupière dans mon stock pour ce soir, je vous en ferai à l'occasion. De mémoire, elle est plus large que les courroies de paquetage, ou que les montants d'une bride (23-22 mm) mais pas sur qu'elle soit aussi large que le montant du licol (30 mm).
La boucle double est relativement large mais un peu moins massive que celle du licol.
Ma croupière est conforme à la description de 1874 mais je ne suis pas 100% certain que mon exemplaire soit de troupe : finition de meilleure qualité, et ardillon laitonné. Pour autant, elle ne convient à aucune selle d'officier (j'ai essayé sur plus de 20 !) car trop large. J'ai d'autres croupières d'officier, et là tout va bien, elles s'adaptent à n'importe quelle selle d'officier.
Je l'interprète donc comme un possible exemplaire de sous-officier d'achat personnel.
Cette palette cerclée de laiton n'est effectivement pas la finition classique, mais je ne crois pas mon exemplaire unique : une selle semblable a été vendue chez Le Hussard fin 1998. Il me semble aussi avoir lu quelque chose à ce sujet chez les Chasseurs d'Afrique mais je ne retrouve pas la référence.
Le siège de cette selle est tamponné de l'atelier d'arçonnerie de Saumur, mais tout le reste porte des marques de Franck à Saint Ouen. Les quartiers sont en vache imprimée façon porc. Là aussi, serait-ce un achat personnel de sous-officier ?
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 413
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 1:40

Ca y est, c'est a priori dans un supplément au Carnet de la Sabretache de 1974. Il y a une planche de Lucien Rousselot montrant un officier (vers 1890) et un cavalier (vers 1880) de chasseurs d'Afrique. Dans le texte accompagnant la planche, la description du harnachement du cavalier dit : "sur le troussequin de la selle, à palette ou cuiller à pot bordée de cuivre, ..."

Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 1:45

Bonsoir cavalier et hussard38,

il me semble que nous avions évoqué cette palette cerclée de laiton et j'avais retrouvé dans un carnet de la sabretache consacré aux chasseurs d'Afrique un passage dans lequel l'auteur mentionnait, à l'entrée en guerre en 1914, les chasseurs d'Afrique aux selles à palettes cerclées de laiton.
Je vais ressortir ce carnet pour retrouver le texte exact, mais je crois que c'est cela.

Bonne soirée,

PS : nos messages se sont croisés.
Je viens de reprendre ce carnet et c'est, effectivement, dans le commentaire de la planche n° 203 qu'apparait ce détail intéressant.
Pour ce qui concerne la persistance de la palette à l'entrée en guerre chez les chasseurs d'Afrique, j'ai lu cela quelque part, peut-être dans ce même carnet...?
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 413
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 2:02

C'est bien ça. Il me semblait bien que nous en avions parlé, mais j'avoue qu'il est maintenant très long de reparcourir les pages de ce post. Il est tellement étoffé qu'il a visiblement fallu le diviser en deux !

Ne possédant pas moi-même ce carnet, pourriez-vous vérifier qui est l'auteur du texte accompagnant la planche ? Est-ce Lucien Rousselot lui-même ?
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 2:06

Le commentaire des planches 203 et 204 est de L. Rousselot
Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1211
Age : 64
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 19:30

Messieurs,
@Hussard38
Superbe ensemble.

@Both
MDMC page 482

"les palettes de troussequin ont été supprimées vers 1930"
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 29 Oct 2012 - 19:52

Bonjour à tous,
bonjour MIMIESPASDAQUI,

MIMIESPASDAQUI a écrit:

@Both
MDMC page 482

"les palettes de troussequin ont été supprimées vers 1930"

Règlementairement, elles ont été supprimées en 1907 mais n'ont définitivement disparu que bien plus tard. Pourquoi pas vers 1930 pour certains officiers "conservateurs" et certains cavaliers d'Afrique...
Je crois me souvenir d'une photographie d'un retour d'opérations figurant dans l'ouvrage de Vauvillier consacré aux chasseurs d'Afrique sur laquelle on peut observer des selles à palette à une date très tardive.
Je vais reprendre cet ouvrage pour y rechercher cette illustration...

Pour en revenir aux palettes cerclées de cuivre, Pierre Maillot, qui est l'auteur de 2 articles remarquablement documentés sur le harnachement de cavalerie modèle 1874 parus en 1988 dans la revue "uniformes" (n° 118 et 121), écrit ceci :
"...malgré la suppression, en 1907, de cette palette, nous en voyons en cuivre, en service en 1914, en particulier dans les chasseurs d'Afrique ; une photo datant de 1917 ou 1918 montre encore une selle à palette."
Pierre Maillot cite la documentation de "la sabretache" dans sa bibliographie ; la source de cette information est-elle unique et commune à ces auteurs?

Bonne soirée,

Pour ceux qui possèdent cet ouvrage et que le sujet intéresse : A la page 157 du livre de Jacques Sicard et François Vauvillier sur les chasseurs d'Afrique se trouve une photographie commentée ainsi :
"Retour de manœuvre de Boghari, dans les gorges de la Chiffa, 1938."
On distingue parfaitement (du moins à mon sens) une selle à palette sur le cheval en tête de colonne, et nous sommes en 1938 !
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: un mors franco-britannique   Jeu 1 Nov 2012 - 21:16

Bonsoir,

nous avions évoqué l'existence de ces mors avec cavalier, à la fin de la page 50 de ce post. Ils faisaient, vraisemblablement, partie des lots de harnachement commandés à l'Angleterre après la défaite de 1870 et les énormes pertes de matériels subies. J'avais eu l'occasion de voir et manipuler un lot de ces mors, mais sans bossette, ni british, ni française.
J'ai fait l'acquisition de ce mors sur le net, attiré par les bossettes 1852 (ou 1853, je ne me souviens plus très bien) du 19ème Dragons (français, bien sur), car c'est le premier que je rencontre ainsi équipé :









J'avoue que la documentation concernant le harnachement britannique acheté par la France après 1870 est relativement rare, pour ne pas dire inexistante, du moins à ma connaissance.
Remarquer l'orientation du plan des anneaux porte-rênes, très particulière, comme le faisait remarquer cavalier.
On voit plus souvent des selles venues du Royaume Uni et marquées, le plus souvent, de régiments de Dragons, me semble-t-il.

Bonne soirée,

PS : Il est, bien sur, en cours d'électrolyse...
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Ven 2 Nov 2012 - 18:20

Bonjour,

et, quelques heures de désoxydation par électrolyse plus tard, l'aspect est plus engageant, les aciers étamés réservant presque toujours d'agréables surprises :

mors_de_bride_franco-britannique_-_6 sur Imagesia
mors_de_bride_franco-britannique_-_8 sur Imagesia

Bonne fin d'après midi,
Revenir en haut Aller en bas
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Ven 2 Nov 2012 - 18:42

Jolie restauration,de ce mors Franco Anglais,ce qui répond, à une question que j'avais posée, concernant un mors Anglais. Cordialement


Dernière édition par LEOMONT le Lun 5 Nov 2012 - 23:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le béarnais

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 47
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Sam 3 Nov 2012 - 12:37

Bonjour à tous, bonjour Bothrops.

Quelle soluton utilise t on pour une electrolyse de ce type? pour oxyde de fer ...
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Sam 3 Nov 2012 - 12:49

Bonjour à tous,
bonjour le béarnais,

j'utilise une solution diluée (1/10) de lessive de soude à 30% (en fait, largement "au pif" depuis 40 ans Laughing ), et un antique chargeur de batterie.
Je suis une vieille recette d'un grand ancien, maintenant disparu, Jean-René Clergeau. Cette recette était parue dans un des premiers numéros de la Gazette des Armes, je dois l'avoir quelque part.

Après, l'expérience permet d'apprécier les pièces de métal ferreux qui "méritent" ce traitement.

Bonne journée,

PS : j'allais oublier un accessoire important ; 2 vieilles chaussettes de laine pour un "polissage" doux et patient Very Happy permettent de retirer les derniers résidus laissés par ce traitement .
Revenir en haut Aller en bas
Le béarnais

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 47
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Sam 3 Nov 2012 - 13:54

Je vous remercie bien . Et il n'y a pas de risque de perdre un peu de matière saine, j'imagine..

A propos de "lustrage", cela me fait penser qu'à défaut de chaussettes de laine, j'utilise facilement pour ce genre d'exercice les bas filés de mon épouse. Particulièrement pour les cuir que j'ai ciré, dont, forcément les bottes anciennes.... je recommande ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Sam 3 Nov 2012 - 14:02

Le béarnais a écrit:
Je vous remercie bien . Et il n'y a pas de risque de perdre un peu de matière saine, j'imagine..

Absolument aucun, à ma connaissance, seul le métal oxydé est éliminé, laissant, bien sur, des manques à sa place.

Cette méthode présente aussi l'intérêt de stopper le processus d'oxydation qui a tendance à continuer d'évoluer, même lorsque l'objet est soustrait à des conditions défavorables de conservation.
Se méfier, toutefois, des ensembles hétérogènes, associant plusieurs métaux.
Ce procédé rend, en outre, les ressorts cassants.
Des spécialistes, professionnels des métaux, pourraient nous expliquer tout ceci.
Revenir en haut Aller en bas
cavalier
Banni


Nombre de messages : 400
Localisation : limousin
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Sam 3 Nov 2012 - 16:30

bonjour , bonjour Bothrops ,
bel achat et surtout bel état de métal (même avant electrolyse !) et bossettes superbes , (ni usées , ni cabossées!)
j'ai utilisé longtemps l'electrolyse , cela marche très bien , même pour les gourmettes , à condition que TOUS les maillons soient reliés au courant électrique
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Sam 3 Nov 2012 - 16:51

Bonjour cavalier,

cavalier a écrit:
... à condition que TOUS les maillons soient reliés au courant électrique

Exactement ! Cela nécessite un petit travail de préparation qui consiste à enfiler chaque maillon (ou un sur deux, cela peut marcher) sur l'électrode. En tous cas, réaliser un empilement de maillons sur cette électrode.
Un autre avantage de cette technique ; elle va chercher la rouille dans les moindres recoins.

Bon après midi,
Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1211
Age : 64
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 5 Nov 2012 - 23:26

Bonsoir Both,
Bonsoir Le Béarnais, et merci pour le tuyau des bas de Madame. Enfin, je vais pouvoir trouver de l'intérêt à toutes ces dépenses purement féminines.

Concernant le dosage pour électrolyse, JR CLERGEAU indiquait un poids de 50 grammes de soude caustique par litre d'eau.

C'est ce que j'utilise depuis ... 1975.... et suis pleinement satisfait des résultats... mais je n'avais jamais pensé à ré*-utiliser mes vieilles chaussettes. Merci Both pour ce tuyau là. Et donc pas de brossage métallique ?
Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1211
Age : 64
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 5 Nov 2012 - 23:31

HO pardon,

je suis allé un peu vite pour répondre à ce post et j'ai oublié de saluer Cavalier et le remercier aussi pour la précision concernant les anneaux de gourmette.

Précieux conseil que cette méthode à laquelle je n'avais pas du tout pensé.
Mes mors sont bien astiqué mais pas leur gourmette.

Je vais pouvoir y remédier.

Merci encore à tous les 3 pour le partage de vos astuces de restauration.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 6 Nov 2012 - 3:20

Bonsoir MIMIESPASDAQUI,

MIMIESPASDAQUI a écrit:

Et donc pas de brossage métallique ?

Personnellement, je n'utilise jamais de brosse métallique (bronze ou acier) dont l'action est trop "brutale".
La rouille étant transformée par l'électrolyse en une "boue" noirâtre peu adhérente, j'utilise des tampons métalliques non abrasifs pour vaisselle qui ne rayent pas le métal.
Pour les éléments de laiton qui doivent subir ce traitement car non démontables facilement, comme c'est le cas des bossettes de mors, j'utilise une laine d'acier extrêmement fine, car ils prennent souvent une couleur noirâtre ou cuivrée. J'accomplis tout ce nettoyage sur la pièce immergée.
Le "polissage", la caresse des vieilles chaussettes, poursuivie pendant des dizaines de minutes devant la télévision finit la besogne Laughing !

Bonne nuit,

PS : je ne traite que des objets présentant une oxydation superficielle. Le résultat est pratiquement garanti.
Revenir en haut Aller en bas
panzer1



Nombre de messages : 246
Localisation : france
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 7 Nov 2012 - 23:14

j avais pas vu ce sujet!!
les pointures de la cavalerie se sont encore reunis pour la science!!/tresbien/
encore tres interessant a lire ce post!!
hussard 38 , je suis fan de tes monosacs!!! si un jour tu t en separes... Very Happy
merci les gars de continuer a nous instruire!!
yann /biere/
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2759
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 28 Nov 2012 - 21:05

Bonsoir à tous,

une découverte récente faite sur le net, du même genre que celle de la "description des uniformes de la cavalerie" de 1899 :
J'ai pu acquérir les tomes 10 et 21 du JMO (1864 et 1875), riches de plus de 1000 pages chacun et comprenant, entre autres, la description de la selle de cavalerie 1861 et celle de la selle 1874, avec, bien sur, la totalité des planches annexées.
En voici quelques photographies :

JMO sur Imagesia
JMO-1 sur Imagesia
JMO-2 sur Imagesia
JMO-3 sur Imagesia
JMO-4 sur Imagesia
JMO-5 sur Imagesia

Je disposais déjà, grâce à un membre du forum, de ces deux descriptions, mais j'avoue avoir eu grand plaisir à les découvrir dans leur présentation de l'époque de leur parution. J'y ai déjà fait 1 ou 2 découvertes intéressantes ; la description d'un harnachement pour les chevaux des officiers d'artillerie et des trains en 1875, la description d'un modèle de sacoches pour les officiers de cavalerie la même année...

Bonne fin d'après midi,
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 2060
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 28 Nov 2012 - 23:44

Fantastique trouvaille cher ami! Bravo, je me réjouis déjà à l'idée de ce que tu nous en tireras à l'avenir.

Amitiés

Stabs
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 413
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Jeu 29 Nov 2012 - 1:23

Bonsoir,
le top ! on ne peut rêver meilleure source. En plus ces livres me semblent en très bel état.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   

Revenir en haut Aller en bas
 
sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 34Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 20 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bébé dort désormais dans sa chambre
» Question à propos de l'onagre
» Questions sur le pécule - seconde fraction
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» vous avez quoi comme deuxieme poussette?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Propositions de dossiers à thème-
Sauter vers: