AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 34  Suivant
AuteurMessage
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 63
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 17 Juil - 16:10

Ganse d'accouple pour appairer 2 chevaux de trait devant une voiture.

Ce dispositif se rencontre surtout sur les selles affectées à l'artillerie.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 17 Juil - 16:48

Bonjour à tous,

pour compléter la réponse de MIMIESPASDAQUI (que je salue très cordialement), je dirai que votre selle est donc destinée, occasionnellement, au cheval "porteur" d'un attelage à la D'Aumont. La ganse, dite d'accouple, située du côté hors-montoir, est destinée, si je me souviens bien, à recevoir la longe du cheval de sous-verge situé immédiatement à la droite du porteur.

Il me faudrait réviser pour être plus précis et, surtout, être bien sur de ne pas dire d'ânerie, mais c'est les vacances Smile !
Mais nous avons souvent abordé ces selles dans ce post, surtout pour souligner que, si nous avons une idée assez précise de leur utilisation, nous ne possédons aucun document concernant leur naissance et leur histoire.

Bon après midi,

PS : en ce qui concerne le crampon de pommeau arrondi évoqué à la page précédente, je trouve qu'il m'évoque celui des selles d'artillerie, sans en connaitre la signification précise sur une selle 1874 "de porteur".
Je possède 3 ou 4 selles 1874 "de porteur", toutes de fabrication française (dont une passée tardivement à la GRP, ce qui lui a valu l'ablation de la ganse d'accouple et la suppression du contre-sanglon double). Je crois me souvenir que certaine (s) d'entre elles ont un crampon arrondi. Je vais vérifier.

Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 418
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 1 Aoû - 21:23

Bonjour à tous,
j'ai trouvé une information qui pourrait nous servir (on verra bien comment) : l'atelier d'arçonnerie de l'Ecole de cavalerie de Saumur a existé de 1846 à 1927 et a ensuite été absorbé par les Services de l'Artillerie.
Son but : les selles de l'Armée et d'armées étrangères, ainsi que l'étude de différents modèles et des améliorations à leur apporter.

La source me parait fiable : "Saumur, historique de l'ecole d'application de l'arme blindée et de la cavalerie", du général Durosoy, éditions GLD, 1964.

Mais si cet atelier a cessé d'exister ou a changé de nom en 1927, notre interprétation du marquage ARS comme "Atelier d'Arçonnerie de Saumur" reste-t'elle valable sachant qu'on rencontre ces 3 lettres suivies de millésimes largement postérieurs à 1927 ?

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 1 Aoû - 22:02

Bonsoir à tous,
bonsoir hussard38,

sur la base de vos informations, j'ai fait une rapide recherche sur le net.
Il est dit sur cette page que l'atelier d'arçonnerie a été transféré à Rennes en 1937, 1927 pour faire de la place aux engins motorisés.

http://saumur-jadis.pagesperso-orange.fr/recit/ch43/r43d10ecole.htm

L'atelier aurait donc perdu son appellation à l'occasion de ce transfert?
Cela remettrait, en effet, en question notre interprétation du marquage ARS, mais aussi celle du marquage ART...

Bonne soirée,



Dernière édition par bothrops atrox le Mer 1 Aoû - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 418
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 1 Aoû - 23:41

Bonsoir bothrops atrox,
et merci pour cet intéressant lien.
C'est donc bien en 1927 que l'atelier a quitté Saumur.
Avez-vous remarqué le harnachement 1874 métropolitain des deux spahis à l'entrée de l'Ecole ? Voilà un curieux assemblage dont l'existence nous est cependant prouvée.
Je sais qu'il y a aussi eu des spahis comme cavaliers de manège au Centre National des Sports Equestres de Fontainebleau, ancêtre de l'actuel Centre Sportif d'Equitation Militaire. Mais je n'en ai vu que des photos à pieds, aucune idée du harnachement qu'ils employaient.
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 418
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 1 Aoû - 23:46

Et en regardant encore cette photo des deux spahis, les chevaux me semblent plus proches du selle français de l'époque que du barbe, contrairement à ce qui est cité.
Ces deux cavaliers utilisaient sans doute les chevaux de l'Ecole, et probablement le harnachement qui allait avec.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 1 Aoû - 23:51

Ce harnachement métropolitain est, effectivement, assez inhabituel et, comme vous le faites si justement remarquer, les chevaux ne semblent pas être des chevaux barbes.

S'agissant de la fermeture de l'atelier d'arçonnerie et de son transfert, il s'agit, bien sûr, de l'année 1927, et non 1937 comme je l'ai écrit plus haut!

Bonne fin de soirée,

Revenir en haut Aller en bas
MIMIESPASDAQUI

avatar

Nombre de messages : 1182
Age : 63
Localisation : jamais très loin de sa maison
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Jeu 2 Aoû - 19:28

Bonsoir Messieurs,

Considérant la taille au garrot et le busc du chanfrein, je m'aventurerai à évoquer les "trotteurs français".

Cela dit, les boucles de brides devaient cdertainement être briquées tous les jours !
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 10:20

Bonjour chers camarades de ce post, bonjour à tous

Voilà un temps trop long déjà que je n'avais pas participé. Le calme estival et son beau temps tout relatif m'ont cependant permis de remettre enfin un peu de matériel en état pour vous le présenter.

Tout d'abord paire de fontes d'Artillerie modèle simplifié, sans poche à fer, datées LN 15. Elles étaient dotées des dés que nous avions identifiés, malheureusement absents ici. Intéressant toutefois, la date confirme l'exitence du modèle simpllifié (si j'ai bien compris) dès la Grande Guerre.

Photos non disponible

Suite dans une autre réponse pour faciliter le chargement.

Stabs
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 10:37

Et voici la suite. Une selle mdle 1874/84 de Dragon fabriquée à Tarbes en 1915 et réceptionnée en 1916. Elle comporte encore de nombreux poincons de controle. Pas d'indications de régiment, mais encore beaucoup de couleur rouge d'escadron. Un classique certes, mais en bon état général, et que je n'avais pas encore. Pour accompagner, une sangle réceptionnée en 1898 fabriquée par Linden (Il faut encore que je nettoie la bouclerie)

Cordialement

Stabs

Photos non disponible
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 11:53

Bonjour à tous,
bonjour stabsveterinär,

en cette période de vacances, le forum vit au ralenti !

La date portée par tes sacoches d'artillerie est, en effet, très intéressante car attestant l'existence de ces sacoches "allégées" dès la période 1914 - 1918.
Toujours pas de document officiel la dessus, mais les textes, décisions, notes ministérielles, etc...concernant le harnachement des chevaux de l'artillerie sont rares, en dehors des manuels de gradés.
J'ai une sacoche identique, avec ses chapes inférieures de sacoches et sans poche à fers que je photographierai dans l'après midi.
Rappelons à quoi servent ces chapes inférieures de sacoches, du moins, je pense :

chapes_inférieures_de_sacoches sur Imagesia

Toujours à propos de ces chapes dont la présence signe, à mon avis, leur destination principale qui est d'être brêlées sur une sellette de sous-verge, je possède 2 paires de sacoches de cavalerie qui en sont pourvues. Là aussi, je vais essayer d'en faire des photographies cet après midi.
J'ai cru remarquer trois points communs aux quelques sacoches de cavalerie de ce type que j'ai pu observer ; l'absence de gaine de pétard de mélinite et de boucleteau destiné au paquet de cartouche, de même que l'absence du dé enchappé situé à la partie antérieure du chapelet. Quelle en est la signification?

Bonne fin de matinée,

Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 12:23

Rebonjour à tous,

Tu fais bien de repréciser en effet, ma terminologie étant moyenne. J'ai également une fonte de cavalerie dotée de ce systéme, nous en avions déjà parlé. J'essaye de remettre la main dessus et de la prendre en photo dans l'été.

Stabs
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 14:00

As-tu vu cette intéressante trouvaille d'un membre du forum présentée dans la rubrique "identification d'objets" ;

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t59285-selle-fr#411281

Bon après midi,

Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 14:03

Et oui cher ami, je l'ai vu et tu m'as devancé pour l'identif. J'en ai pleuré en pensant à mes petites fontes que tu connais. Patience... un jour... il faut voir le positif: j'ai déjà le mors Smile
Amities

Stabs
Revenir en haut Aller en bas
cavalier
Banni


Nombre de messages : 411
Localisation : limousin
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Lun 6 Aoû - 23:05

bonsoir stabs, c'est la recherche d'une telle selle de gendarmerie qui vous donne des insomnies??
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 7 Aoû - 9:40

Bonjour cavalier, des insomnies non... tout de même pas. Mais c'est le genre de pièce introuvable dans ma chère vieille Alsace. Et comme j'ai une paire de fontes qui irait bien... je caresse un jour le doux projet. Voilà voilà

Cordialement

Stabs
Revenir en haut Aller en bas
cavalier
Banni


Nombre de messages : 411
Localisation : limousin
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 7 Aoû - 11:00

je dois avoir ça; il faut que je la retrouve et je pense "liquider "certaines selles qui ne sont pas de cavalerie ; on en reparlera.....
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 22 Aoû - 21:50

Bonsoir à tous,

voici le premier nettoyage achevé qui me permet de vous présenter une de mes petites pensionnaires. Il s'agit d'une selle de cavalerie légère à palette coupée, fabriquée en 1894 par l'atelier d'arconnerie de Saumur. Elle est en bon état quant au cuir, si ce n'est ses matelassures crevées et ses faux-quartiers absents. Pour relever ces petits défauts, notons qu'elle porte encore de nom du cheval sur fond de couleur d'escadron rouge au troussequin : Trombonne. Ses contre-sanglons sont ligaturés. Elle est un peu ecloppée, mais je l'aime bien. Un marquage ovale est présent, mais illisible.

Stabs







Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Dim 16 Sep - 13:13

Bonjour à tous,

Il n’est pas fréquent de rencontrer des selles marquées du nom du cheval. Il s’agissait pourtant d’une pratique règlementaire et je dois même avoir, quelque part dans mes archives un texte qui précise même la hauteur des lettres à utiliser. Il faut que je le retrouve.
Stabsveterinär mentionne la couleur d’escadron peint sur le troussequin, cela va me servir d’introduction à une réflexion que je souhaite initier à la suite de la découverte de quelques textes officiels sur le site de la bnf.
La lecture de ces textes m’a inspiré de nombreux sujets à débattre et je commencerai, justement par la couleur des escadrons.
Certains se souviendront de cette selle marquée du 17ème Dragons que j’ai présentée sur ce post il y a, maintenant, plus d’un an et qui offrait la particularité d’avoir un troussequin soigneusement peint en rose. La peinture en était très bien réalisée et nous ne pouvions imaginer qu’un quidam se soit appliqué à cette réalisation dans le seul but de nous faire cogiter.
Les photographies de cette selle ayant disparu du forum du fait de la défaillance d’un hébergeur, j’en remets quelques une en ligne :







Le texte suivant :



Tiré de ce document officiel :



nous apprend que, en 1913, la couleur du 2ème escadron était, chez les spahis du moins, le « rose foncé ».
Il est évident que le troussequin des selles arabes n'était pas peint, mais en extrapolant à l'ensemble de la cavalerie, on peut se poser la question suivante :
La couleur des escadrons de cavalerie de l’intérieur avait-elle changé depuis la fin du 19ème siècle ? Le « rose foncé » en faisait-il partie, à la veille de la Grande Guerre, pour désigner le deuxième escadron ?
Sinon, nous avons vu, récemment, que les spahis affectés à la garde de l’Ecole de cavalerie utilisaient le harnachement de cavalerie modèle 1874 et avaient troqué leurs petits chevaux barbes contre des chevaux de selle français. Le « rose foncé » du troussequin de cette selle pourrait-il correspondre à cette utilisation ?

http://saumur-jadis.pagesperso-orange.fr/recit/ch43/VUspahis.jpg

Bon après midi,
Revenir en haut Aller en bas
hussard38

avatar

Nombre de messages : 418
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 17/07/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Dim 16 Sep - 22:51

Bonsoir,
voilà une explication possible de cette peinture rose. Mais vérifier cette hypothèse s'annonce difficile.
En revoyant cette photo des deux spahis, je remarque la longe en corde, similaire à celle qu'utilise le régiment de cavalerie de la Garde républicaine depuis 1953.
Si la longe en corde existe dans la cavalerie avant 1914, elle n'était pas pourvue de mousquetons et du "huit" métallique servant à attacher l'un d'eux autour de l'encolure du cheval.
Y a t'il un texte réglementaire qui la décrive telle qu'elle existe aujourd'hui à la GR ?
Bonne soirée.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Stabsveterinär

avatar

Nombre de messages : 1891
Localisation : EL
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 18 Sep - 9:16

Bonjour à tous!

Trés intéressant ces indications sur la peinture rose. La selle qui fut un jour posée sur le dos de "Trombonne" est la seule que je posséde marquée au nom du cheval.

J'en reviens à un autre serpent de mer de ce post, j'ai nommé le mors mdle 1861 (du train) à bosette protant grenade. Trouvaille récente : cette photo d'un artilleur avant 1914 équipé d'un tel mors, venant confirmer la co-existence dans les régiments d'artillerie des bossettes aux canons et à la grenade, au tournant du 20e siècle.

Cordialement

Stabs



Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 18 Sep - 10:29

Bonjour à tous,
bonjour stabsveterinär,

merci pour cette superbe photographie.
Les bossettes du mors semblent, effectivement, frappées d'une grenade.
il ne peut faire aucun doute que, dans cette configuration, il ne peut s'agir que du train.
La question que l'on peut se poser est : pourquoi et comment cet artilleur s'est-il procuré un mors du train ?

A ce propos, et en référence à un débat antérieur sur la signification de ces bossettes sur des mors "à la Condé", un membre du forum m'a, récemment, offert une copie de la "description du nouveau harnachement adopté pour les corps de cavalerie par décret impérial du 25 décembre 1861" et on y trouve une description détaillée du mors de bride ainsi que des bossettes ornant celui ci , frappées en fonction de la subdivision d'arme.
Le mors des Dragons est à branches courbes, "à la Condé", avec des bossettes frappées de la grenade.

Cette photographie va pouvoir faire la transition, lorsqu'elle aura recueilli tous les commentaires qu'elle mérite, avec un sujet que je comptais vous soumettre il y a quelques temps. Il s'agit de questions concernant certaines photographies montrant des officiers chevauchant avec un harnachement de troupe. La lecture récente de certains textes, dont je mettrai les scans en ligne, me fait m'interroger sur la nature de ce harnachement et de ces montures : cheval de main pour officier ou cheval et harnachement affectés à des officiers de la réserve ou de l'Armée territoriale lors de la mobilisation.

Un exemple de tout ceci sur ce post :

http://lagrandeguerre.cultureforum.net/t59451-officiers-a-cheval#412591

Je me souviens avoir commenté, sur ce forum, il y a longtemps la photographie d'un officier des chasseurs forestiers (?) du grade de capitaine montant avec un harnachement 1874 de troupe et qui avait adapté à sa selle un baudrier porte-sabre d'officier.

Bonne journée et à bientôt pour la documentation.
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2579
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 18 Sep - 18:42

J’ai rassemblé quelques extraits de documents officiels datant de 1901, 1910, 1913 et 1916 illustrant les questions que je posais ce matin concernant les photographies mettant en scène des officiers utilisant un harnachement de troupe.

Tout d’abord, pour ce qui concerne les officiers de cavalerie de l’Armée active :



C’est bref mais très explicite.

Pour les officiers de la réserve et de l’Armée territoriale, extraits du « recueil administratif à l’usage des corps de troupe de toutes armes » de E. Charbonneau, daté de 1901, ceci :






J’aurais tendance à rapprocher les deux textes suivants de la photographie dont j’ai posté le lien ce matin, mise en ligne par Jean-Luc Kalusko :






Bonne fin d’après midi,

PS : j'oubliais ceci , pour l'artillerie :

"Règlement du 4 janvier 1897 sur le service de l'entretien du harnachement dans les établissement de l'artillerie"

Revenir en haut Aller en bas
ABUELITO

avatar

Nombre de messages : 753
Age : 57
Localisation : LYON
Date d'inscription : 26/12/2011

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mar 18 Sep - 21:07

Bonsoir à vous - Bonsoir Stabsveterinar .
Déjà un grand merci pour la magnifique photographie que vous avez mise en ligne ( netteté incroyable et profusion de détails ) .
C'est pour ma part la première fois que je vois l'assemblage du collier d'attache et de la longe en chaîne dans sa configuration d'usage .
Je rajouterais qu'en plus, ce cheval, manifestement destiné à l'attelage et la traction compte tenu de sa morphologie , est équipé de sa " Bricole " et du "' Trait en corde " soigneusement plié et agencé ( façon corde à fourrage ) pour permettre une monte ordinaire mais supposant qu'à tout moment il est réattelable . bravo2/
Un vrai beau document .
Cdlt
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Le béarnais

avatar

Nombre de messages : 76
Age : 47
Localisation : IDF
Date d'inscription : 25/02/2012

MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   Mer 19 Sep - 1:11

Bonsoir à tous,
il est vrai que cette photographie est magnifique. En plus des détails intéressants, ces clichés en noir et blanc ont toujours un caractère assez émouvant.
Effectivement le cheval est robuste mais il est peut être destiné à la polyvalence ; selle ou traction, car il me semble "relativement" léger par rapport à certains chevaux d'attelage contemporains. (Ceci dit, j'ai beaucoup entendu dire que les chevaux de trait s'était allourdis sur la fin du siècle dernier car destinés à la viande, les attelages se rarefiant ....) Même la bricole et le trait, ici bien en évidence, semblent assez fins .
Non ?

un autre remarque, je suis intrigué par la brillance des chaines et chainettes... et même mors et étriers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *   

Revenir en haut Aller en bas
 
sellerie et harnachement de cavalerie. (Deuxieme Partie) *
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 34Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bébé dort désormais dans sa chambre
» Question à propos de l'onagre
» Questions sur le pécule - seconde fraction
» L'achat du "Billet" (1ère partie)
» vous avez quoi comme deuxieme poussette?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Autres dossiers-
Sauter vers: