AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les brassards de deuil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
astum

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 77
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Les brassards de deuil   Mar 30 Avr 2013 - 20:45

Bonsoir à Tous,
Sur cette photo très probablement 1ère guerre mondiale, deux des militaires portent un brassard noir (?) curieux.
Sont-ce des brassards de deuil ? Si c'est le cas à quoi correspondent les deux broderies horizontales ? nombre de membres militaires de la famille morts pour la France ?



Cordialement
Norbert
Revenir en haut Aller en bas
astum

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 77
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Les brassards de deuil   Jeu 2 Mai 2013 - 20:14

Bonsoir à Tous
Personnellement je pense que ces "marques" correspondraient au nombre de décès militaire dans la famille, hypothèse renforcée par le fait que les porteurs de ces brassards identiques se ressemblent comme des frères.
Bien qu'une autre personne sur un forum voisin ait la même idée, cela demande à être confirmé par un spécialiste
Cordialement
Norbert
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2680
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Les brassards de deuil   Jeu 2 Mai 2013 - 21:41

Bonsoir,

je dois disposer d'un ou deux textes concernant les marques de deuil sur la tenue militaire.
Il me semble me souvenir que le port d'un crêpe (c'était, me semble-t-il le terme employé) noir au bras gauche était autorisé en cas de deuil familial. Il n'était pas spécifié que le défunt dut appartenir à l'institution militaire et les textes évoqués dataient de bien avant l'hécatombe de 1914-1918.

Il était fait mention, dans ces mêmes textes, du deuil militaire (?), sans plus de précision, dont la manifestation était le port d'un crêpe à l'épée ou au sabre.

Tout ceci n'explique, bien sur, pas les 2 "chevrons" visibles sur cette photographie, mais il semble qu'il n'ait pas existé de modèle précis de ce type de tour de bras en crêpe. On peut donc tout imaginer, à commencer par des décès multiples dans la même famille, et pas seulement par faits de guerre.

Je rechercherai les documents précités pour en mettre en ligne la teneur exacte.

Bonne soirée,
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2680
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Les brassards de deuil   Jeu 2 Mai 2013 - 23:38

Je viens de trouver ce document de 1895 concernant les tenues de la gendarmerie et les signes de deuil :


cela reprend exactement le contenu des documents que j'évoquais précédemment (ils datent de 1892 et 1906).
Le crêpe porté au bras gauche ne revêtant pas un caractère d'accessoire règlementaire, je crois qu'il sera difficile d’interpréter la présence de ces barrettes. Pourquoi pas un système de fixation ?

Bonne fin de soirée,
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2680
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Les brassards de deuil   Ven 3 Mai 2013 - 10:26

Bonjour,

sur ce post est visible un crêpe de deuil agrémenté de semblables "galons" :

http://www.chasseurs-de-memoire.com/t26762-leongendarme

le membre Ortet Georges, qui est aussi membre du forum HM, émet une hypothèse, déjà avancée ici, qui voudrait que cela indique des deuils familiaux multiples et simultanés.

D'autres recherches faites sur le net semblent confirmer que ce deuil était celui d'un proche, membre de la famille, épouse, ascendants, et pas nécessairement celui d'éléments masculins morts au combat. Ce qui me parait logique étant donné le caractère facultatif de cette mesure et "humainement" plus concevable.
Une des pages consultées, commentaires de photographies de militaires par leurs descendants, rattache la présence d'un tel "brassard" de deuil sur la tenue d'un militaire au décès d'une certaine "Alice" (mère, soeur, épouse...?) .
Le port de ce crêpe au bras gauche était, à cette époque, la manière habituelle d'afficher son deuil sur la tenue civile. Vêtement noirs pour les femmes et brassard au bras gauche ou crêpe à la boutonnière pour les hommes.

Quant à l'hypothèse du grade affiché sur le brassard de deuil, elle se trouve bien compromise lorsqu'on considère le personnage de gauche, sur la photographie, qui ne semble pas être un officier.
S'agissait-il, alors, de rappeler, à cette occasion, l'état militaire et le grade du proche décédé?

Bonne journée,

Revenir en haut Aller en bas
astum

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 77
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Les brassards de deuil   Ven 3 Mai 2013 - 11:38

Bonjour à Tous
Un grand merci pour votre participation.
La photo de Georges Ortet sur CdM ajoute une interrogation supplémentaire :
Pourquoi les barrettes sont elles d'épaisseurs différentes, rajout ultérieur avec un matériau différent ?.....
Il semblerait que cela restera un mystère, mais n'en faut il pas pour aiguillonner la curiosité et par suite les recherches ?
Cordialement
Norbert
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les brassards de deuil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les brassards de deuil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La montagne en deuil, Jean Ferrat s'en est allé...
» Saida en deuil.
» l' O.M en deuil, la mort de Robert Louis Dreyfus
» Le deuil du statut de travailleur autonome
» Heureux ceux qui sont dans le deuil, puisqu’ils seront consolés. — Mat. 5:4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Autres dossiers-
Sauter vers: