AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Ven 31 Mai 2013 - 19:44

Bonjour à tous,

Je rentre cette photo qui me semble particulièrement intéressante :



gros plans :









Image hébergée par servimg.com

Vu les couteaux et les pistolets, je pense à un groupe franc ou à des nettoyeurs de tranchée. Analysez vous cette image comme moi ?

Merci d'avance de vos avis,

Bien amicalement, /biere/

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
173e RI

avatar

Nombre de messages : 374
Age : 43
Localisation : Corse
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Ven 31 Mai 2013 - 23:26

Bonsoir,
Ca se pourrait mais deux choses me chagrinent : l'esprit volontairement humouristique des caricatures (cibles?) et du personnage armé du révolver et du couteau et enfin la signification de ce mystérieux Z inscrit sur le panneau et sur la "chéchia" du personnage cité...
Je pense plus à un cliché militaro-humouristique d'un groupe de poilus comme on en rencontre parfois - voire souvent - plutôt qu'à un cliché-souvenir d'un groupe franc ou de nettoyeurs.
Mais je me trompe peut être...
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 46
Localisation : ORLEANS d'adoption. VENDEE de coeur !
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Sam 1 Juin 2013 - 0:55

"nettoyeurs de tranchée" n'est pas une fonction opérationnelle en soi. Aucune unité n'est constituée uniquement dans ce but.
Reduire les résistances dépassées est une mission, ponctuelle.

_________________
bom  MES RECHERCHES DU MOMENT !    
Revenir en haut Aller en bas
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Lun 3 Juin 2013 - 10:46

Bonjour,

Merci à vous deux pour vos fines analyses, je partage à 100%, le cliché est manifestement à vocation humoristique, mais quand même, je m'interroge sur l'intérêt de faire des panneaux si bien réalisés juste pour faire une photo "rigolote" ?

D'autre part, ce type d'armement : couteau type "couteau de boucher", révolver, couteau "Navaja" ? pour le type tout à gauche ? n'a été distribué en unité, pour ce que je sais, qu'à certains hommes chargés de "nettoyer" les tranchées, ou à ceux apprenant aux groupes francs constitués dans les unités et chargés de coups de main.

D'autre part, le fanion exhibé à gauche contient bien la symbolique j'ai pu observer sur d'autres rares clichés montrant des groupes francs avec leur fanion : la grenade, le couteau et le révolver.

On est peut-être effectivement à 100% dans la parodie, mais je me demande bien dans quel but ? Pourquoi organiser cette petite mise en scène pour rendre "comique" l'action d'un groupe -franc ?

Bien amicalement, /biere/

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
verdun19

avatar

Nombre de messages : 4124
Localisation : À gauche, non l'autre gauche, trop loin, à droite, encore à droite, voilà. Non plus bas, ici, non là.
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Lun 3 Juin 2013 - 13:16

Bonjour,

173e RI a écrit:
et enfin la signification de ce mystérieux Z inscrit sur le panneau et sur la "chéchia" du personnage cité...

Vu la chéchia et la ceinture de laine, je verrais ici un zouave ?

fetealcool
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terraculturae.com
MCA 9126

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 11:45

Bonjour,

Il y a visiblement dans ce groupe plusieurs soldats du 290° RI.

Ce régiment a appartenu a la 304° Bde de la 152° DI (Août 14 à Avril 1915) puis à la 17° DI (décembre 1915 à Janvier 1918)
A la 152° DI, le Régiment était associé au 268° RI (dans la 304° Brigade), et la deuxième Brigade de la Division était
la 4° Brigade Marocaine, composée du 1° RICM et 8°Tirailleurs de Marche (Régiment de Zouaves)

La photo a donc été faite entre Avril et Décembre 1915, période pendant laquelle ces 2 brigades ont fait, ensemble, partie de la 152° DI.
Les tenues légères de certains hommmes peuvent laisser penser à l'été 1915.
Du 27 Mai au 28 Août 1915, la 152° DI est en phase repos/instruction entre West-Cappel et Rexpoëde.
La photo peut avoir été réalisée à cette époque.

L'homme en chéchia et ceinture de flanelle appartient probablement bien au 8° Zouaves, comme le laisse
aussi supposer les Z dessinés à la craie. Est-il aussi le dessinateur émérite de ces dessins, ou un des instructeurs du Groupe ?

Les trois dessins sont des cibles. On peut voir le pied droit de celle de droite, et cocardes et croix de fer sont là pour marquer le point à viser.
Il peut s'agir d'une séance de tir organisée dans l'unité, ou d'un stage spécialisé de la Division (mitrailleuse Hotchkiss, Chauchat . . . .).

La présence de bérets, dans cette unité d'infanterie, devrait permettre de mieux dater cette photo.
L'usage des bérets bleu horizon, hors unités de chasseurs, correspond a une période précise . . .

Concernant les Groupes Francs, si certains commandant d'unité ou chefs de corps trouvaient commode de regrouper les meilleurs éléments
dans une unité destinée au coups de main, cette manière de procéder allait (en 14-18) à l'encontre des ordres du GQG stipulant que les
meilleurs éléments devaient être placés dans toutes les unités des régiments pour montrer l'exemple et stimuler leurs camarades.
Il existe de nombreux rappels à l'ordre de différents niveaux, et les réglements d'emplois sont sans ambiguités à ce sujet.

Pour ce qui est des "nettoyeurs de tranchées", il serait bon d'en finir avec ce mythe.
Là encore, il est bon de se replonger dans les réglements d'infanterie.

Lors d'une attaque, chaque bataillon désignait une (ou plusieurs sections) chargées de "cleaner" les tranchées conquises.
Ces éléments se placaient derrière les deux compagnies attaquant en première ligne.
Ces hommes étaient une tenues et armement allégées (pistolets, poignard, grenades) car leur rôle était, une fois la tranchée conquise de :
- vérifier que tous les abris étaient vides,
- désarmer les prisonniers et les pousser vers l'arrière (en conservant casque et masue à gaz),
- chercher les documents pouvant intéresser le renseignement,
- remettre en état les mitrailleuses ennemis abandonnées pour appuyer tout retour offensif de l'ennemi.

Leur rôle n'était pas de massacrer les allemands pris dans la tranchée (ils étaient utiles aux services de renseignement),
et leur armement (insigifiant) était permettait de manoeuvrer facilement dans un espace restreint et de se défendre sur des attaques
"les yeux dans les yeux" . . . .

Toutes les sections étaient désignées à tour de rôle pour ce travail, et "brieffées" avant chaque engagement.
Pas de boucher psychopathe avide de sang et de meutres spécialisés dans ce travail et comme souvent dans les armées,
les poignards servaient probablement plus à ouvrir les boites de singes qu'à tuer.

Pendant la guerre 14-18, les analyses montrent que les morts et blessures à l'arme blanche correspondent à moins de 1% . . . .

Bonne journée - Michel
Revenir en haut Aller en bas
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 12:21

Bonjour Michel,

Vraiment un grand merci pour cette analyse pointue et pleine de connaissances sur le sujet.

Cependant, il y a un point sur lequel je ne vous rejoint pas : la datation de la photo.

Sur mon premier agrandissement, l'homme à droite qui teint le fanion porte au bras deux brisques d'ancienneté, ce qui nous renseigne sur la date dans la mesure où :

1/ Les brisques d'ancienneté sont introduites, de mémoire, dans la première moitié de l'année 1916 (date précise à confirmer).

2/ Ces deux sardines, par ailleurs typiques d'une version "précoce" observée lors de la mise en place de ces mesures, indiquent au moins 1 an et demi de présence au front, nous sommes donc au plus tôt au début de 1916.

Fort de cela, et partageant votre analyse sur la légèreté des tenues portées, je daterai volontiers cette photo de l'été 1916.

Pour terminer,
Citation :
a présence de bérets, dans cette unité d'infanterie, devrait permettre de mieux dater cette photo.
L'usage des bérets bleu horizon, hors unités de chasseurs, correspond a une période précise . . .

Effectivement, mesure temporaire de décembre 1915 me semble t-il (toujours de mémoire), qui a été annulée un mois après.... Mais le port des bérets en dehors des unités alpines est observé couramment jusqu'à la fin de la guerre, dans un nombre incalculables d'unités.

Quoiqu'il en soit, merci encore de votre message qui est un vrai régal à lire, car argumenté et appuyé sur des connaissances solides et vérifiées./biere/

Bien amicalement,

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
MCA 9126

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 13:40

Bonjour Cédric,

Je n'ai pas vraiment l'impression qu'il s'agisse de brisques.
Je verrai plutôt un insigne de manche plus important de forme arrondie ou ovale.
Une partie de l'insigne me semble caché par le pli de la manche.
Il serait le seul (sur la photo) à porter des brisques . . . .

En 1916, la 17° DI est au repos du 8 au 29 Mai à Revigny, puis Dampierre-le-château et à l'instruction au Camp de Mailly du 9 au 30 Septembre. Dans un stage de division ou de Corps d'armée, le 290 peut aussi y avoir cotoyer des Zouaves.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand11
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 46
Localisation : ORLEANS d'adoption. VENDEE de coeur !
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 14:40

J'abonde totalement l'explication de Michel sur le mythe des corps francs et des nettoyeurs de tranchée.
Je redis ce que j'ai déjà écrit plus haut : la réduction de résistance dépassée ou isolée est une mission , ponctuelle, dévolue potentiellement à n'importe quelle unité d'infanterie.
Je vous recommande à cet égard l'excellent "l'heure H - étapes d'infanterie 1914-1918" de Tezenas du Montcel.

_________________
bom  MES RECHERCHES DU MOMENT !    
Revenir en haut Aller en bas
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 15:19

Bonjour Bertrand, 

Je distinguerai le cas des nettoyeurs de tranchée de celui des corps-francs.

Je n'ai pas assez d'arguments solides pour débattre avec vous sur les nettoyeurs de tranchées, bien qu'un exemple me revienne en tête, j'ai lu encore cette semaine "la lettre du Chemin des dames" avec un article sur un artiste connu (j'ai zappé le nom) ancien poilu, qui avant fait sur la fin de sa vie une série de dessins sur son expérience de la guerre, dont un particulière éloquent qu'il a intitulé "le nettoyeur de tranchées", et qui est accompagné d'un commentaire ou il raconte cette vision d'horreur qu'il a vu dans les tranchées d'un poilu assis sur un tas de cadavres allemands, un couteau à la main et une expression béate au visage... 

Bref, par contre sur le cas des corps francs, chargés de coups mains, il existe de nombreuses preuves d'époque de leur constitution, il n'y a qu'a parcourir des JMO, on y voit souvent un officier chargé de commander le groupe franc, j'ai aussi dans ma collec au moins une photo d'un de ces officiers avec la mention qu'il était chef du groupe franc, et je pense qu'on trouverai sans peiner de très nombreux exemples.

Donc, je suis un peu gêné de lire qu'on puisse écrire que les corps francs et les nettoyeurs de tranchée sont un "mythe", pour les nettoyeurs de tranchée, je n'en débattrai pas, comme je dis plus haut je n'ai pas suffisamment d’arguments, mais pour les corps francs, leur existence est quand même avérée par différents témoignages d'époque.


Bien amicalement, /biere/

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
MCA 9126

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 15:53

Cédric,

Ce qui est un mythe, c'est l'idée que les "nettoyeurs de tranchées" étaient les égorgeurs des survivants à l'attaque, surpris dans la tranchée conquise ou cachés au fond des abris.
Il est évident que des actes, sortant du cadre réglementaire, fixé par le commandement, ont été commis et constatés. Cela reste peu de chose au regard du nombre d'assaut qui se sont déroulés dans le respect des réglements. 
Il suffit de lire le livre de Jean Hugo (petit-fils de Victor Hugo) qui racconte qu'il doit demandé au Cdt du Bataillon US qu'il conseille, de dire à ses hommes de ne pas tuer les allemands qui se rendent (car ils sont utiles au Renseignement . . . ).
C'était à Cantiny lors du premier engagment officiel de l'Armée US (avec la Big Red One).
Il s'agissait là, avant tout, d'un manque d'instruction des américains, à tous les niveaux hiérarchiques.

Concernant la notion de "Corps Francs", il est exact que des régiments ont effectivement créé ce type de structure (et des JMO le prouvent),
mais une fois encore cela allait à l'encontre des ordres généraux du GQG et de l'idée que le Haut commandement se faisait du rôle d'entrainement des meilleurs soldats au sein de leurs unités.
Revenir en haut Aller en bas
Hieronime

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Indre et Berry
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 20:02

Bonsoir
Alors là, j'en reste coi! Le 290e RI et en plus les zigouilleurs.
/tresbien/ bravo2/
Pourquoi utiliser ce terme? Je laisse la parole au colonel Eggenspieler, le chef de corps du 290e:

Les Zigouilleurs.
C'est en vue de l'exploration des tranchées allemandes, après l'émission de gaz, que fut créée au régiment l'équipe des «zigouilleurs», de leur nom technique «nettoyeurs de tranchée». La première appellation indique quel devait être leur genre de nettoyage. Pour exécuter leur besogne, on avait doté ces hommes d'une arme comme pouvaient en avoir nos ancêtres de l'âge de fer. Si d'anciens combattants en ont gardé un spécimen, qu'ils le gardent précieusement pour l'édification des générations futures. L'arme comprenait essentiellement une tringle en fer (ou acier) de la grosseur d'un petit doigt. A une de ses extrémités, la tringle était recourbée de façon à former une poignée dans laquelle on pouvait passer la main. A l’autre extrémité, elle était aplatie au marteau et se terminait en pointe de lance. Cette arme pouvait se placer dans une gaine en bois blanc. Ces poignards primitifs disparurent sans qu'on ait su comment et sans demande d'explication de la part du Commandement.

Voici le schéma joint dans l'ouvrage:


A priori, je ne vois pas de "clous" sur la photo.


Vous noterez plusieurs Z apparaissent sur les dessins. Sur l'affiche centrale le SZ correspond à la fameuse "section zigouilleurs"


Pour compléter ma réponse, le colonel Eggenspieler écrit ce texte lors du séjour en Champagne du 290e RI. Nous sommes alors en aout 1916. A priori, les indices de datation (uniformes, végétation) concordent avec ce lieu et cette période.

Cédric, si tu fais du nettoyage dans tes affaires, je suis là !

Cordialement
Jérôme Charraud
Revenir en haut Aller en bas
http://indre1418.canalblog.com/
Bertrand11
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5567
Age : 46
Localisation : ORLEANS d'adoption. VENDEE de coeur !
Date d'inscription : 02/04/2010

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 22:15

Zigouilleurs : le corps franc du 12e cuirassiers à pied s'était donné le même nom :  il y a eu un article dans MM la- dessus il y a qq années.

_________________
bom  MES RECHERCHES DU MOMENT !    
Revenir en haut Aller en bas
Hieronime

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Indre et Berry
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 22:24

Bertrand11 a écrit:
Zigouilleurs : le corps franc du 12e cuirassiers à pied s'était donné le même nom :  il y a eu un article dans MM la- dessus il y a qq années.



Bonsoir
Effectivement le Zigouilleur est bien dans le vocabulaire de l'époque.
On le retrouve dans le Dauzat sur l'argot des poilus.
http://books.google.fr/books?id=9QRv6k329DEC&pg=PR4-IA4&lpg=PR4-IA4&dq=zigouiller+argot&source=bl&ots=qak16bjbIi&sig=L6m0E3oa1FTRW879Ys1zl0Zjc5M&hl=fr&sa=X&ei=csq4UZWhNrDv0gWMu4G4CA&ved=0CEoQ6AEwBA#v=onepage&q=zigouiller%20argot&f=false

J'ai peut-être repéré un "clou": le soldat le plus à gauche du premier rang.
Cordialement
Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
http://indre1418.canalblog.com/
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Mer 12 Juin 2013 - 22:48

Jérôme : fetealcool

Excellent !!/super/

La messe est dite, je crois...

C'est donc bien une équipe de "nettoyeurs de tranchés", terminologie employée par le chef de corps lui même.

Pour le plaisir, un gros plan sur le fanion "artisanal" de notre "section de zigouilleurs" :



Pour la date, pour moi pas trop de doutes, ce sont biens des brisques, donc 1916 :



Comme un âne:oops:, j'avais oublié de mettre le verso, bien daté de 1916 :






Citation :
J'ai peut-être repéré un "clou": le soldat le plus à gauche du premier rang.










Ce n'est pas impossible, effectivement :




Enfin au sujet des corps-francs, j'ai retrouvé la photo dont je parlais précédemment :





Avec insigne de bras spécifique (on remarquera la symbolique de la grenade, qu'on retrouve également sur le "fanion" de nos zigouilleurs) :




Pour finir :

Citation :

Cédric, si tu fais du nettoyage dans tes affaires, je suis là !







Je t'avoue que j’hésite beaucoup, car pour moi la photo est rarissime, mais d'un autre côté comme tu es spécialiste de ce régiment, ça me semblerai plus logique qu'elle rejoigne ta collection, donc la porte t'est ouverte....

Bien amicalement, /biere/

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
MCA 9126

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 12:41

Bonjour,

Avec agrandissement et date sur la photo, ça va de suite beaucoup mieux !

Voici, la configuration d'un bataillon dans l'attaque avec place et nombre de Nettoyeurs dans l'attaque.

http://imageshack.us/a/img543/4793/combatdespetitesunits25.jpg

Et un extrait du réglement sur le rôle des nettoyeurs dans l'attaque.

http://imageshack.us/a/img12/305/nettoyeursdetranches02.jpg

Il reste, bien sur très clair, que neutraliser toute résistance était la mission première de ces hommes.
Le milieu peu ouvert, dans lequel ils intervenaient, explique tenue et armements spécifique, et la profusion d'arme blanche de circonstance que l'on a pu trouvé,
s'explique parfaitement dans le fait que toutes les unités, pouvaient être désignées pour former ces équipes de nettoyeurs.

Il n'est, bien sur, pas impossible que certaines unités aient pris l'habitude de choisir les mêmes escouades pour accomplir cette mission, chaque fois qu'elles étaient désignées,
cependant le dispositif de combat montre bien que ces hommes ne se trouvaient pas dans la première ligne d'attaque et avaient l'avantage d'être dans une tenue allégée
offrant plus d'aisance et de mobilité qui pouvait être un gage de survie de plus dans la traversée d'une zone retournée et souvent couverte de barbelés.
Dans ce contexte, il est probable que le poste de nettoyeur était apprécié et recherché et il semble difficile d'imaginer que dans ces conditions il ait pu être toujours occupé par les mêmes.

Dans cette mission de nettoyage de la tranchée conquise, des récupération spécifiques, demandés par le commandement (et aussi pécunièrement récompensées)
pouvaient offrir un attrait supplémentaire à ce type d'emploi.

A titre d'exemple, après les premiers engagement de chars par les britanniques, les allemands développérent la cartouche 98 K qui se révéla capable de percer
le blindage choisi, à l'été 1916, pour les chars Schneider et St Chamond.
La récupération d'un nombre significatif de ces cartouches fut, fin 1916, l'objet d'une demande (avec récompense) de l'Etat-Major.
Les concepteurs des deux chars ayant eu besoin rapidement de lot de plusieurs milliers de cartouches pour tester les blindages.
Durant tout le processus de fabrication des blindages, des trois types de chars français, des tests furent réalisés sur les lots sortis de fonderie.

Très bonne journée - Michel
Revenir en haut Aller en bas
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 12:57

Bonjour Michel,

Merci beaucoup pour ces documents, vraiment très intéressants !study

Il y avait donc deux lignes de nettoyeurs.

Et merci pour ces éclaircissements sur leur rôle précis.

Bonne journée,

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
Hieronime

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Indre et Berry
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 12:58

MCA 9126 a écrit:
A titre d'exemple, après les premiers engagement de chars par les britanniques, les allemands développérent la cartouche 98 K qui se révéla capable de percer
le blindage choisi, à l'été 1916, pour les chars Schneider et St Chamond.
La récupération d'un nombre significatif de ces cartouches fut, fin 1916, l'objet d'une demande (avec récompense) de l'Etat-Major.
Les concepteurs des deux chars ayant eu besoin rapidement de lot de plusieurs milliers de cartouches pour tester les blindages.
Durant tout le processus de fabrication des blindages, des trois types de chars français, des tests furent réalisés sur les lots sortis de fonderie.

Très bonne journée - Michel

Bonjour
Merci Michel pour les précisions. Je reconnais là la précision "Tanker"

Cordialement
Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
http://indre1418.canalblog.com/
POMERLOT

avatar

Nombre de messages : 1241
Localisation : saint emilion
Date d'inscription : 12/02/2013

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 13:34

Bonjour,
Je suis en train de relire pour la énième fois 'le Feu" d'henri Barbusse et il y a tout un chapitre intitulé justement "le feu" qui est le moment fort du livre puisqu'il raconte dans le détail l'assaut donné par son escouade lors d'une attaque et la distribution au dernier moment de couteau de cuisine par le caporal d'escouade qui est allé les chercher chez le capitaine juste avant l'assaut. Il décrit l'arrivée dans les tranchée allemandes et la boucherie et l'état second dans lequel se trouve les hommes qui ont réussit à passer le tir de barrage et les tirs de mitrailleuse et vers la fin du chapitre la mort d'un de ses compagnons que des sapeurs ont enfumés par méprise dans un abri alors qu'il venait de "terminer" au couteau les occupants allemands qui s'y était réfugiés...un poilu présent, boucher dans le civil précise d'ailleurs qu'il avait fait "du beau travail"..Sad
Les descriptions des morts et blessés est terrible et donne bien la retranscription de cette boucherie infernale qui transformait des paisibles citoyens en boucher hallucinés...
Donc au dernier moment on décidait qu'une compagnie ou des escouades prises parmi les troupes montant à l'attaque devrait "nettoyer" les tranchées...
J'ai lu aussi un autre livre de souvenir d'un poilu : "les carnets de guerre de Louis Barthas, tonnelier" qui en parle aussi de ces distributions de couteau de boucher au dernier moment.
Donc il n'y avait pas que les "zigouilleurs" qui avait ce triste travail.
Cdt
Alain
Revenir en haut Aller en bas
MCA 9126

avatar

Nombre de messages : 103
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 14:01

"Donc il n'y avait pas que les "zigouilleurs" qui avait ce triste travail"

Tout à fait, et effectivement, tout un chacun pouvait se retrouver, sur ordre, dans cette fonction, sans pour autant en faire systèmatiquement un exultoire.
Le nombre de prisonniers fait dans les deux camps, au cours des combats, en est tout de même un peu la preuve. . . .

L'Artillerie spéciale avait été équipé de pistolets ou de révolvers et de poignards "vengeur".
Plusieurs interventions d'officiers de l'AS avaient demandé leur retrait, au prétexte que, pour les équipages capturés, cela pouvait
donner une image fausse de la manière de combattre de ces hommes.
S'il existe bien des rapports de combat d'équipage se défendant avec leurs armes de poing, il n'existe pas de récit de défense à l'aide de ces poignards.

Tant du côté allemand que du côté français, les hommes pris avec des armes non conventionnelles, laissant supposer que leur mission était visiblement le "zygouillage final", n'étaient pas très appréciés.
Une photo connue de Chiquito de Cambo, avec sa chistéra en bandouillère, avait été exploitée par la presse allemande comme preuve de la barbarie française !
La chistéra, qu'il utilisait pour lancer ses grenades loin et avec précision était présentée comme une faux destinée à écorcher ou massacrer. . . . .
Revenir en haut Aller en bas
le rampant

avatar

Nombre de messages : 1199
Localisation : lorraine
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 22:15

Merci Cédric pour cette superbe photo et bravo à Jérôme pour l'identification!

J'ai toujours du plaisir à lire quand j'apprends des choses...merci à vous.

Sam
Revenir en haut Aller en bas
Hieronime

avatar

Nombre de messages : 71
Localisation : Indre et Berry
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Jeu 13 Juin 2013 - 22:37

Bonsoir
Un détail:
La carte semble datée du 19/12/1916 et l'auteur note "demain ont prendre les autots pour aller en ligne dans somme", mais le cliché ne date pas de cette époque.
Pour moi, il est bien de l'été 1916. La présence de conifères est plus courante en Champagne, qu'en Somme.
Le 290e est "au repos" (notez les guillemets) en Champagne. Il descend de la Cote 304 (mai 1916) et va monter sur la Somme (Sailly-Saillisel) au cours de novembre.
Le 19 décembre, le régiment occupe les cantonnements de Lignières-Chatelain (E.M., C.H.R., 5e bataillon) et Caulières (6e bataillon).
Au final, il remonte en réserve de Brigade le 23 décembre 1916.

Cordialement

Jérôme
Revenir en haut Aller en bas
http://indre1418.canalblog.com/
tomgirty



Nombre de messages : 3
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Ven 25 Oct 2013 - 17:30

les alpins a écrit:

Citation :
J'ai peut-être repéré un "clou": le soldat le plus à gauche du premier rang.
Ce n'est pas impossible, effectivement :



bonjour,
il me semble plutôt que c'est un "cracra" (couteau à palme) non ??
on distingue assez clairement "la palme" , "le rivet d'axe" et l'anneau ..

c'était un modèle assez utilisé





je me trompe peut être ...."pas taper si c'est le cas !"  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   Ven 25 Oct 2013 - 21:43

" /> ZIG
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe franc ou nettoyeurs de tranchées du 290e RI ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos Kiddy Comfort Pro (4* crash test TCS) - groupe 1/2/3
» un nouveau groupe d'achat solidaire ixelles/schaerbeek
» groupe d'infirmières
» groupe de rock avec chant normand
» Quand changer pour le groupe 2?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Les photos "régimentées" :: photos françaises-
Sauter vers: