AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jasta

avatar

Nombre de messages : 1461
Date d'inscription : 05/01/2007

MessageSujet: R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…   Jeu 12 Sep 2013 - 16:11

Eté 1916,  Robert Campbell, officier britannique prisonnier en Allemagne reçoit une lettre de sa sœur Gladys lui annonçant que leur mère était mourante et qu’il ne lui restait que quelques semaines, voire tout au plus quelques mois à vivre…
Cet officier était alors interné depuis deux ans déjà à Magdebourg après avoir été fait prisonnier, grièvement blessé, à Mons.
Dévasté par sa situation et par la lettre reçue de sa sœur Campbell tente alors un ultime acte de désespoir: Il a écrit une lettre à l'empereur d’Allemagne dans laquelle il explique son désir de quitter briévement le camp de prisonniers afin de se rendre en Angleterre au chevet de sa mère mourante.
Campbell n’y croyait guère, mais une réponse arriva au bout de quelques jours seulement : contre toute attente, Guillaume II lui accordait un congé spécial de 14 jours en échange de sa parole d’honneur d’officier de revenir après !...
Peu après, Campbell pris le chemin de l’Angleterre via les Pays-Bas et arriva le 7 Décembre 1916 à Gravesend dans le Kent au chevet de sa mère malade, auprès de laquelle il passa une semaine pour retourner ensuite docilement dans sa cellule à Magdebourg.
L’officier avait respecté sa parole donnée à l’Empereur mais tenta peu après de s’évader. Repris près de la frontière néerlandaise, il passa le restant de de la guerre en prison. Sa mère Louisa décéda deux mois après la visite de son fils…




Source : Article du Spiegel + "Meeting the Enemy: The Human Face of the Great War" par R. van Emden


Dernière édition par Jasta le Mar 3 Nov 2015 - 9:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
S.
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4357
Localisation : Sur HM, en CDI
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…   Jeu 12 Sep 2013 - 17:47

L'honneur, le respect de la parole donnée, même à son ennemi, considérations bien absentes de nos jours.

Merci pour cette émouvante anecdote Jasta.

S.

_________________
Ma quête depuis de longues années :
une baïonnette allemande 84-98 premier type, avec fourreau cuir,
baïo et fourreau étant matriculés 66.R.7.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lagrandeguerre-militaria.com/
LeXav

avatar

Nombre de messages : 8606
Localisation : France
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…   Jeu 12 Sep 2013 - 18:00

Bonsoir

l'esprit chevaleresque, en effet très certainement disparu depuis longtemps....
Merci de ce récit que pour ma part je ne connaissais pas.

Revenir en haut Aller en bas
jochen44

avatar

Nombre de messages : 179
Age : 65
Localisation : Belgique- Arlon
Date d'inscription : 02/08/2014

MessageSujet: Re   Mar 4 Nov 2014 - 9:30

Bravo pour ce post. Le plus intéressant dans l'histoire, c'est la petite histoire.
Cette anecdote reflète bien l'esprit de loyauté de l'époque.
Pat.
Revenir en haut Aller en bas
Drachenhöhle
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 798
Localisation : Höhe 100
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…   Mar 4 Nov 2014 - 17:25

Bonjour. Merci de nous avoir fait profiter de cette histoire que je ne connaissais pas non plus. /tresbien/ Alain
Revenir en haut Aller en bas
Vachequirit

avatar

Nombre de messages : 1196
Age : 52
Localisation : 77 et 63
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…   Lun 2 Nov 2015 - 18:19

Bonjour,

Je découvre ce post à l'anecdote remarquable. Le Kaiser et cet officier ont appliqué un code de conduite qui existait depuis longtemps, et auquel, par esprit militaire et culture issue de la noblesse, le Kaiser devait effectivement être sensible.

Il est sans doute utile de noter que déjà sous le Premier Empire, Napoléon aussi accordait aux officiers anglais prisonniers de résider où ils le voulaient après avoir donné leur parole d'honneur de rester en France et ne plus combattre. Il s'agissait d'ailleurs probablement d'une survivance de l'Ancien Régime, quand titre de noblesse et commandement se confondaient. Avec quelques moyens financiers, sous l'Empire, les officiers anglais prisonniers pouvaient passer le temps assez agréablement à Paris...

Mais déjà à l'époque, la longueur du conflit commençait à dégrader sérieusement le traitement des prisonniers de guerre, car les Anglais, devant l'afflux de prisonniers à interner, surtout après Trafalgar, n'ont pas très bien traité les prisonniers français qu'il sont entassés dans les sinistres pontons (lire à ce propos le récit de Louis Garneray qui était enseigne).

Cordialement,

Vachequirit

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…   

Revenir en haut Aller en bas
 
R. Campbell, l’ennemi auquel le Kaiser Guillaume II accorda une permission…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Du nouveau sur Guillaume au musée de Normandie.
» Guillaume MUSSO
» La BD "1066, Guillaume le Conquérant".
» A Caen une statue de Guillaume le Conquérant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Histoire de soldats-
Sauter vers: