AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le casque de dragons modèle 1858

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:22

Durant le second empire, le casque dotant les régiments de dragons est modifié par décision du 20 novembre 1858. L’aspect global est moins massif avec une visière ramenée de 70 à 56 mm de large, un  couvre nuque allongé de 30 mm. Le poids est légèrement réduit (1kg470). Les dimensions sont les mêmes que pour les cuirassiers. Cette coiffure sera utilisé pendant la guerre de 1870 jusqu’à la mise en service du modèle 1872, c’est à dire probablement jusqu’en 1875.
Les deux photos ci dessous illustrent la succession 1825, 1845 et 1858 :
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Le nouveau modèle présente une bombe en laiton d’une seule pièce, avec un jonc saillant de 2,5 mm sous lequel est soudé un cercle de 25 mm de haut recevant le bord supérieur du turban. Quatre ventouses percées au sommet assurent la ventilation. Elle n’est pas vernie en dedans.
Image hébergée par servimg.com
Le turban est haut de 85 mm à l’avant, 65 mm sur les côtés. Il s’assemble à la bombe moyennant 4 rivets à tête plate. Visière et couvre nuque en laiton sont cerclés d’une bande du même métal à cheval sur le bord extérieur de 8 mm sur chaque face, et doublés en dessous d’une basane verte ou noire collée et prise dans la sertissure de bordure. Sur le côté gauche un porte plumet en laiton estampé de 45 mm de haut est fixé au moyen de 2 vis taraudées, situées au dessus et au dessous du jonc, avec écrous intérieurs. Une petite entretoise de laiton, souvent manquante, est placée sur la tige supérieure, de façon à assurer l’axe du plumet. Le plumet est écarlate de 295 mm de haut, ou blanc à tête garance ou jonquille pour les musiciens. Un pompon olive porte la couleur de l’escadron (bleu de roi, cramoisi, ver foncé, bleu de ciel, jonquille, orange).
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Le bandeau est fait d’une simple bande de drap feutré collée sur une toile, teinte en couleur fauve et mouchetée en noir, pour imiter la peau de tigre. Il s’engage sous la moulure de la bombe et descend sur la visière et le couvre nuque. À l’arrière, il est garni d’une petite lame en cuivre percée de 4 trous garnis d’oeillets pour le passage d’un lacet maintenant le bandeau contre le turban.
Image hébergée par servimg.com
Sur chaque côté, des rondelles sont destinées au passage des tiges de jugulaire.
Montées sur vis de cuivre à tête demi sphérique de 10 mm de diamètre, les jugulaires sont constituées de 14 anneaux plats en laiton, formés en gourmette, et diminuant progressivement de diamètre (38 mm au départ, 20 à l’extrémité). Ils sont assemblés par un fil de laiton fin noyé dans un cuir verni noir de 2 mm d’épaisseur (18,5 cm de long, 4,5 cm de large au départ, 2,5 à l’arrivée). Les anneaux supérieurs font corps avec une rosace de 5,3 cm de diamètre estampée de 16 feuilles de laurier. La jugulaire de droite porte une boucle de laiton à barrette portant ardillon et rouleau, celle de gauche un contre sanglon en veau verni noir de 18 cm de long et 1,5 de large. Ce contre sanglon est exceptionnellement retrouvé entier sur les casques qui nous parviennent :
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Un cimier en laiton est fixé sur la bombe par 5 vis en cuivre (1 à l’avant, 4 sur les côtés), à tête ronde en goutte de suif, arrêtées en dedans par des écrous en fer oblongs et cambrés. Il comporte plusieurs parties. Les 2 ailerons latéraux sont ornés de palmettes et d’une guirlande avec un rebord estampé en relief de feuilles d’eau, Un masque est soudé à l’avant aux ailerons, avec une couronne de chêne, une tête de méduse en fort relief et une grenade flamboyante. Une plaque de recouvrement estampé d’une natte en bas relief, s’emboite à l’ arrière du masque et sur les ailerons. Elle est vissée à l’arrière à l’aide une vis demi sphérique en cuivre sur une traverse en fer blanc soudée aux ailerons.
Le dessus du cimier comporte à l’avant un trou de 25 mm recevant la douille inférieure de l’ornement de cimier. Celui ci comprend une lentille de 60 mm de mm de diamètre ornée de palmettes (et assemblée sur bois), une douille de 25 mm de diamètre et 30 mm de hauteur portant houlette. La houppette qui surmonte la lentille du cimier est en crin noir, comme la crinière. L’un et l’autre sont en crin écarlate pour les trompettes. le marmouset est monté sur une tige de fer de 110 mm taraudée en bas. La tige est fixée sur la bombe par un écrou cambré en fer en dedans du casque. L’ornement de cimier est une pièce fragile souvent détériorée et réparée en service.
Image hébergée par servimg.com
La crinière est longue de 75 cm du bas de la basane à la pointe. Elle est montée sur une semelle de cuir fort de vache (18 cm de long et 2 de large) avec 44 trous. le crin est assemblé en fil de laiton, collé, et enveloppé sur 10 cm d’une basane. garnie à l’avant d’un oeillet avec une tige en fil de fer étamé que traverse la tige de l’ornement. à l’arrière elle est vissée à la bombe.
La coiffe est en forte basane noire, taillée à dents de loup, avec (pas toujours) des oeillets métalliques dans lesquels passe un lacet. Elle est cousue à revers au turban et rembourrée d’un coussin en percaline grise rembourré en laine cardée.
Image hébergée par servimg.com
En Crimée, les 6ème et 7ème dragons reçoivent un couvre casque de couleur blanche qui réapparaitra en 1899-1900. Les marquages d’unité, le matricule et l’année de mise en service sont frappés à l’arrière de la bombe de part et d’autre de la sortie de la crinière. En voici 2 exemples de 1871 et 1874 (preuve des mises en services tardives) des 4ème et 9ème régiments de dragon.
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Les casques des officiers était entièrement doré, le bandeau recouvert de véritable fourrure de panthère, parfois d’un velours pour les officiers subalternes. On y observait aussi certains détails n'existant pas sur le casque de troupe, comme une couronne dentelée à la jonction de la lentille et de la douille de marmouset,. Par ailleurs, les 14 anneaux constituant chaque jugulaire étaient ciselés pour imiter une corde. Enfin l'olive de base de plumet de grande tenue était en cordonnet d’or (d’argent pour les cuirassiers).
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
Le lien suivant vous montre quelques photos de dragons à la veille de 1870 portant le casque modèle 1858 : http://military-photos.com/dragons.htm
Je n’ai pas encore réussi à trouver d’illustration de son utilisation au tout début de la IIIème république.

Lors d’un achat, vous devrez impérativement prendre votre temps et réfléchir. Vous devrez notamment vous demander si le marmouset, la coiffe, la crinière, le dessus de cimier, le bandeau (surtout pour les casques de cuirassiers et d’officier) sont d’origine. La présence d’écrous carrés ou de forme octogonale, une teinte rosée du métal sont des éléments de suspicion légitime. Ayez du bon sens : une coiffe de troupe portée ne peut pas être neuve. Une crinière de plus de 140 ans est volontiers clairsemée et cassante, un exemplaire parfaitement fourni et souple est suspect. La semelle en cuir ne peut pas être impeccable, fraichement coupée, et assemblée avec une vis sortant tout droit des rayonnages d’une grande enseigne de bricolage. Une lentille qui sonne creux est probablement récente et re frappée, sans bois de soutien sous jacent. Le pas de vis de la tige ne peut pas être moderne. La constatation d’un trou au dessus de la tête de minerve à hauteur de la couronne de chêne signe une réutilisation par le corps des pompiers (transformation à vrai dire plus fréquente pour les casques des modèles 1825 et 1845). Les éléments de ce dossier vous aideront, je l’espère. Bonne chasse !
Image hébergée par servimg.com
Bibliographie :
Les coiffures de l’armée française de Joseph Margerand
Tradition magazine N°124/125 Spécial Dragons
 /biere/ /merci/


Dernière édition par digo le Mer 2 Avr 2014 - 8:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:29

Bonjour

Beau dossier !  bravo2/  /merci/ 

Citation :
La constatation d’un trou au dessus de la tête de minerve à hauteur de la couronne de chêne signe une réutilisation par le corps des pompiers (transformation à vrai dire plus fréquente pour les casques des modèles 1825 et 1845).

La question est en fait très simple : vaut-il mieux un casque réutilisé par les pompiers avec le trou de la chenille à l'vant du cimier et remis en état, ou pas de casque du tout ?

Ce qui importe à mon sens est que ce soit indiqué par le vendeur.

Personnellement, je ne me souviens pas d'avoir vu ce genre de transformation sur un 1858...  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:33

JR92 a écrit:
Bonjour

Beau dossier !  bravo2/  /merci/ 

Citation :
La constatation d’un trou au dessus de la tête de minerve à hauteur de la couronne de chêne signe une réutilisation par le corps des pompiers (transformation à vrai dire plus fréquente pour les casques des modèles 1825 et 1845).

La question est en fait très simple : vaut-il mieux un casque réutilisé par les pompiers avec le trou de la chenille à l'vant du cimier et remis en état, ou pas de casque du tout ?

Ce qui importe à mon sens est que ce soit indiqué par le vendeur.

Personnellement, je ne me souviens pas d'avoir vu ce genre de transformation sur un 1858...  Rolling Eyes


C'est la question que je me suis posé en écrivant le post. Pour les 1825/30 le problème concerne au moins un casque sur 2, pour les 1845, c'est courant, mais pour les 1858 ?????
 /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:38

Quant aux retransformations avec marmouset, crinière, dessus de cimier refaits (et je passe sur le reste)... personnellement je préfère un cuirassier ou un dragon 1825/30 qui est resté en pompier, c'est finalement encore plus rare et ça a de la gueule !
 /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:39

Il nous reste donc à attendre la publication d'une photo d'un 1858 de Dragon (ou de Cuirassier) avec cette particularité.
Je crois qu'un casque devait avoir été en service un certain nombre d'années avant d'être déclassé et affecté aux pompiers, et que ce délai était plus long que la période de 12 ans entre 1858 et 1870.

Mais... Peut-être y a t'il eu des exceptions ?
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2829
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:53

Bonjour à tous,
bonjour digo et JR92,

la ressource en casques 1858 réformés n'était, peut-être, pas suffisante, et la guerre franco-prussienne a peut-être consommé les stocks existants ?
Voici un document que je trouve intéressant :



La référence à la Garde Nationale Mobile est, elle aussi, intéressante. Si je me souviens bien, elle date, pour l'époque qui nous intéresse, de 1852 (?? j'ai le document quelque part dans mes archives), ce qui pourrait expliquer, compte tenu du texte qui précède que les casques postérieurs à cette date n'aient pas été redistribués aux pompiers ?

Mais, je m'égare peut-être car le casque du cavalier est bien éloigné de la selle  Laughing  !

Pour terminer, il y a un détail qui m'amuse toujours beaucoup, y compris dans les textes officiels, c'est l'appellation "peau de tigre" pour désigner ce qui est une imitation de peau de panthère (ou de jaguar, Guyane oblige, "le tig"  pale   Razz  ).

Bonne journée,
Revenir en haut Aller en bas
michmuch

avatar

Nombre de messages : 384
Age : 45
Localisation : Moscou
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 12:59

Bonjour

Joli dossier que voilà, merci et félicitations

Slts

JM
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:04

...  Shocked 

Et une fois de plus, notre ami nous secrète le document qui éclaire !

Je ne veux pas faire devier le post, mais j'en reviens à "la question qui tue" :

Restaurer ou ne pas restaurer ?

Voici deux casques pour lesquels je n'ai pas trouvé réponse à cette question, donc pour le moment, il est urgent d'attendre ; non pas d'acquérir une imprimante "3 D", mais peut-être d'avoir pris des avis éclairés.

On remarquera que le Dragon Modèle 1845 est garni d'un bandeau du modèle 1858, et pas depuis hier...

Alors...  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes



Dernière édition par JR92 le Dim 12 Jan 2014 - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:05

OK, nous sommes donc à la recherche :
1) de casques de cavalerie du modèle 1858 utilisés secondairement par les pompiers
2) de marquages tardifs de mise en service de ce modèle
 /biere/ /merci/ 
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:09

Bonne synthèse...  bravo2/ 

Voici deux marquages, l'un n'a rien à faire là, mais est à titre d'exemple (sur un 1845)


Celui-ci sur un 1858 de 1866

Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:19

JR92 a écrit:
...  Shocked 

Et une fois de plus, notre ami nous secrète le document qui éclaire !

Je ne veux pas faire devier le post, mais j'en reviens à "la question qui tue" :

Restaurer ou ne pas restaurer ?

Voici deux casques pour lesquels je n'ai pas trouvé réponse à cette question, donc pour le moment, il est urgent d'attendre ; non pas d'acquérir une imprimante "3 D", mais peut-être d'avoir pris des avis éclairés.

On remarquera que le Dragon Modèle 1845 est garni d'un bandeau du modèle 1858, et pas depuis hier...

Alors...  Rolling Eyes  Rolling Eyes  Rolling Eyes


Restaurer ou ne pas restaurer, that is the question !
Je dirais bien : avec des pièces d'époque certainement !, mais est ce bien de la restauration ? avec des copies, certainement pas...
 /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:25

Citation :
Pour terminer, il y a un détail qui m'amuse toujours beaucoup, y compris dans les textes officiels, c'est l'appellation "peau de tigre" pour désigner ce qui est une imitation de peau de panthère (ou de jaguar, Guyane oblige, "le tig" pale Razz ).

Bien vu, l'ami !

Ceci était aussi souligné par le Colonel Mac Carthy dans une série publiée en son temps dans la Gazette des Uniformes...


Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:27

Citation :
Je dirais bien : avec des pièces d'époque certainement !,


J'en cherche donc, qu'on se le dise !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:40

JR92 a écrit:
Citation :
Je dirais bien : avec des pièces d'époque certainement !,


J'en cherche donc, qu'on se le dise !  Very Happy 

J'avoue ramasser depuis longtemps tout ce que je trouve, même dans quand l'état est pitoyable
 /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:43

JR92 a écrit:
Citation :
Pour terminer, il y a un détail qui m'amuse toujours beaucoup, y compris dans les textes officiels, c'est l'appellation "peau de tigre" pour désigner ce qui est une imitation de peau de panthère (ou de jaguar, Guyane oblige, "le tig"  pale   Razz  ).

Bien vu, l'ami !

Ceci était aussi souligné par le Colonel Mac Carthy dans une série publiée en son temps dans la Gazette des Uniformes...



Rien n'échappe à la sagacité de JR ! j'ai repris la description de Margerand, je ne suis pas sur qu'à l'époque des brigades du Tigre, la distinction ait été bien connue  /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
bothrops atrox

avatar

Nombre de messages : 2829
Localisation : france metropolitaine
Date d'inscription : 11/01/2011

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:45

JR92 a écrit:
Citation :
Pour terminer, il y a un détail qui m'amuse toujours beaucoup, y compris dans les textes officiels, c'est l'appellation "peau de tigre" pour désigner ce qui est une imitation de peau de panthère (ou de jaguar, Guyane oblige, "le tig"  pale   Razz  ).

Bien vu, l'ami !

Ceci était aussi souligné par le Colonel Mac Carthy dans une série publiée en son temps dans la Gazette des Uniformes...




J'éprouve toujours un peu de nostalgie à l'évocation de ces anciens numéros de la Gazette des uniformes.

Une correction après relecture des textes concernant la Garde Nationale, elle ne comporte apparemment pas d'unités de cavalerie et n'était donc pas concernée par la distribution de casques
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:48

Concernant le bandeau, on note cette "coquille" (volontaire ?) dans le descriptif.

Un bandeau en "vache marine", alors qu'il s'agit pour la troupe d'un banal support ressemblant plus au carton qu'au lamentin.  Very Happy Very Happy Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:53

Petit extrait du Margerand cité par Digo montrant des casques d'Officiers :

Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 13:58

Petite anecdote amusante :

On remarquera que sur certains de ses tableaux consacrés à la guerre de 1870 (je n'ose écrire écrire :"tous", mais notamment dans "En Campagne"), A. De Neuville coiffe les Dragons et Cuirassiers Français du modèle 1873 !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
JR92



Nombre de messages : 6959
Age : 68
Localisation : Sud Est ou Nord Est, en fonction des saisons...
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 14:55

Citation :
Rien n'échappe à la sagacité de JR ! j'ai repris la description de Margerand, je ne suis pas sur qu'à l'époque des brigades du Tigre, la distinction ait été bien connue

Tout à fait, et mes petits "additifs" n'enlèvent rien au serieux de ce remarquable dossier.

On se re-consacrerait à la "Furia Francese" pour moins que ça !  /merci/ 
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Dim 12 Jan 2014 - 19:09

Deux photos d'une crinière d'époque :
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com
et du système vis écrou ad hoc :
Image hébergée par servimg.com
 /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
Floflo

avatar

Nombre de messages : 334
Localisation : France
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Lun 13 Jan 2014 - 2:47

Bonsoir Digo,

Pour revenir sur l'évolution des casques de dragons, il convient de mentionner qu’après le modèle le modèle 1825/30 , il y a d'abord eu le modèle 1840 puis ensuite le modèle 1845 dont la silhouette est légèrement plus basse. D'ailleurs, le casque que tu présentes au milieu des 3 sur la première photos est selon moi un modèle 1840, et non 1845


Le modèle 1858 ne connaîtra pas quant à lui de modifications jusqu'à son remplacement par son successeur le modèle 1872/74.
Revenir en haut Aller en bas
digo

avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 61
Localisation : France
Date d'inscription : 07/04/2007

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Lun 13 Jan 2014 - 9:43

Merci Florent de ce message. Le modèle 1840 ne se différentie t il pas du 45 par la forme de ses jugulaires ?
 /biere/ 
Revenir en haut Aller en bas
Floflo

avatar

Nombre de messages : 334
Localisation : France
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Lun 13 Jan 2014 - 10:38

En effet, on peut distinguer les jugulaires à anneaux en forme de huit et les jugulaires à petits anneaux ronds.
J'ai maintenant un doute sur la chronologie... scratch 
Revenir en haut Aller en bas
laurent1488

avatar

Nombre de messages : 1064
Age : 50
Localisation : grenoble
Date d'inscription : 26/11/2008

MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   Lun 13 Jan 2014 - 14:54

bonjour à tous,
modele 1840: jugulaires en huit
modele 1845: jugulaires à anneaux.

voila !
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
http://antiqueartefact.tictail.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le casque de dragons modèle 1858   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le casque de dragons modèle 1858
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» casque enfant (pour vélo, draisienne,...)
» Stage casque spécial Bidel
» Énigme 201 - Casque cérémonial de Sutton Hoo
» Casque M1 ouM2?
» Vend casque de pompier ! Années 60-70

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Le militaria français 1870-1913-
Sauter vers: