AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
imperialhelmets



Nombre de messages : 1362
Localisation : france
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 12:57

crapouillot59 a écrit:
Stéphane tu as donc démonté la pointe Schwerin de ton strelitz ? pale

Je trouve cela dommage car même si cela semblait particulier, voire atypique , ce n'était pas rebhibitoire , d'autant plus que j'ai l.impression que les rivets de pointes n'avaient jamais été manipulés, ce qui tend à croire que cette pointe était née avec ce casque.

Désormais ce strelitz est conforme à la nomenclature mais avec une pointe et ses rivets qui ne laissent aucun doute sur un démontage remontage avéré Crying or Very sad

Le mieux est l'ennemi du bien


Aucun élément probant ne peut confirmer cette supputation malheureusement alors que les photos des rivets de pointe parlent d'elles-mêmes et démontrent que ca n'avait pas été demonté. En effet les pattes étaient bien plaquées sur la Teller, laquelle n'avait aucune autre trace d'autres rivets.
Pour faire simple, un démontage -remontage de pointe se voit toujours. Et en l'espèce non.

/biere/

Au secours ..../reflechi/ /reflechi/ /reflechi/  ! ouvrez votre documentation avant de parler ....study study study  la pointe est DEVISSABLE ! sinon je ne l'aurais pas enlevée, je suis respectueux des pièces /respect/

Il est marqué B-.A IX comme "tous" les Strelitz... ou presque .... il y a 2 périodes de marquage, l'un avec bataillon et l'autre juste BA... alors que tous les Schwerin sont marqués du régiment, enfin tous ceux que j'ai vu,

si certains ne sont pas persuadés, qu'ils me présentent leur Strelitz que l'on puisse comparer Laughing

à titre info, j'en connais 3 en comptant le mien, mais il en existe peut être d'autres bien sur,

pour moi c'est bien un Strelitz qui, pour une raison ou une autre, a été affublé d'une pointe Schwerin, heureusement j'avais une partie supérieure de pointe avec pas de vis identique, et patine similaire... une chance,

ma "réparation" est réversible puisque j'ai la pointe de trouvaille, il suffit de dévisser-revisser, quant au "fantasme" Strelitz modifié en Schwerin, il est évident que la plaque Schwerin aurait laissé son empreinte, elle est quand même très différente, essayer de transformer un Prussien en Bavarois et on en reparle  Question

concernant le casque de Rheinbaben, comme je l'ai dit, mon intervention ne vise qu'à éviter que l'on se focalise sur le "grenier" français, où soit disant il a été trouvé, peu importe qui soit l'auteur de cette petite fable Evil or Very Mad ,

je trouve d'ailleurs un peu dommage qu'il réagisse en essayant de jeter un doute sur les pièces que j'ai présentées ici, car pour ma part je n'ai rien dit de négatif sur ce Schwerin, au contraire, je n'ai fait que lui donner une info importante, que je ne pouvais garder pour moi, le forum c'est le partage  /super/

bon, cela étant, son "attaque" est une tactique efficace puisque l'on ne parle plus de sa fable ridicule comme dirait Nougaro, mais de rivets sur un autre casque, cela s'appelle faire diversion en langage militaire Shocked

si l'on restait courtois et dans l'analyse des pièces , ce serait mieux non ? /merci/

j'ai quelques casques nominatifs et serais intéressé par l'identification de leurs propriétaires, mais je me refuse à "payer", je pense que ce type de "service" doit être bénévole, même si cela prend du temps, après tout nous publions des infos ici qui servent à tous le monde et de façon bénévole Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6185
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 13:11

imperialhelmets a écrit:
 la pointe est DEVISSABLE ! sinon je ne l'aurais pas enlevée, je suis respectueux des pièces /respect/


Ouf !! je préfère ça

Tout va bien alors /champagne/

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 2704
Age : 53
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 16:21

imperialhelmets a écrit:


j'ai quelques casques nominatifs et serais intéressé par l'identification de leurs propriétaires, mais je me refuse à "payer", je pense que ce type de "service" doit être bénévole


Tout à fait d´accord bravo2/

Aucun des sympathiques membres à qui j´ai donné dans le passé un petit coup de pouce dans l´identification du porteur d´un de leurs objets ne se plaindra jamais d´un service payant de ma part /bourré/ /bourré/ /bourré/
Le plaisir d´aider et d´en apprendre encore plus dans les recherches ayant été mon seul "revenu" Wink

Mais comme l´éthymologie du mot "bénévolat" signifie "bonne volonté", il est compréhensible que je sois libre d´user de cette bonne volonté avec qui bon me semble. Et cette bonne volonté reste tout de même chez moi la règle, confirmée par l´unique exception que vous représentez, Monsieur IH

Comme moi, vous connaissez parfaitement les causes de cette négation.
Acceptez cet état de fait ou commencez vous même la recherche study

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
CLOVIS 57

avatar

Nombre de messages : 5554
Age : 62
Localisation : Reichsland
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 16:33

[quote="crapouillot59"]
CLOVIS 57 a écrit:
Une fantaisie de sous-off ? Pourquoi pas.

Salut Tony,
ce n'est pas dans ton habitude, de faire passer des vessies pour des lanternes... scratch  Toi qui "bétonne" toujours avec des observations tout à fait pertinentes... La dernière, (le réglage des passants de jugulaire 95) a été stoppée par une démonstration photographique imparable... /super/ et je m'en félicite... Razz
Lorsque je me suis fait moucher, au sujet de mon affirmation des Shakos en feutre avec la landcocarde à gauche, au lieu du Feldzeichen j'ai mis du temps, mais j'ai fini par trouver... Laughing (merci à son auteur qui se reconnaîtra ) et je m'en félicite, que dis-je...je m'en con-gratule... tongue  
J'attends une photo d'époque d'un guignol avec une pointe Schwerin et une plaque Strelitz... /bourré/  Wink  
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS 57

avatar

Nombre de messages : 5554
Age : 62
Localisation : Reichsland
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 17:01

crapouillot59 a écrit:
CLOVIS 57 a écrit:
Ce casque avait obligatoirement une pointe déjà démontée et remontée avec celle non conforme
Pour faire simple, un démontage -remontage de pointe se voit toujours. Et en l'espèce non.
Et pour cause puisqu'elle est dévissable quel que soit le bataillon du 89GR. Reste juste à savoir si le filetage et le diamètre étaient identiques, mais normalement oui, sauf s'ils ne voulaient justement pas qu'il y ait d'erreur d'interchangeabilité des pointes et des busch puisque le IIB n'avait pas la même couleur que les 2 autres.
Stéphane, as trouvé une pointe dévissable "prussienne" à mettre à la place scratch
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6185
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 19:19

Ouais c'est bon, j'avais omis l'hypothèse pourtant si évidente des pointes dévissables et plug & play

C'était si simple

Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing

Je suis tellement habitué à voir le mal là où il n'y en pas Rolling Eyes

/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6185
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Dim 31 Jan - 19:21

CLOVIS 57 a écrit:

La dernière, (le réglage des passants de jugulaire 95) a été stoppée par une démonstration photographique imparable... /super/ et je m'en félicite... Razz


Ta démonstration ne m'a pas du tout convaincu, et les photos d"époques ne montrent aucunement des passants aussi excentrés sur une jugulaire.

Mais chacun pense ce qu'il veut , pas de soucis



/biere/
Revenir en haut Aller en bas
imperialhelmets



Nombre de messages : 1362
Localisation : france
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Mer 3 Fév - 19:42

CLOVIS 57 a écrit:
crapouillot59 a écrit:
CLOVIS 57 a écrit:
Une fantaisie de sous-off ? Pourquoi pas.
 
J'attends une photo d'époque d'un guignol avec une pointe Schwerin et une plaque Strelitz... /bourré/  Wink  
/biere/

j'ai bien un 115 éme remonté en artilleur, sous une housse de camouflage ça passait, on voit parfois des casques rares n'ayant équipé qu'un bataillon avec un marquage d'un autre bataillon du même régiment,

il faut quand même se mettre à la place du fourrier régimentaire qui se retrouvait avec un type du II éme bataillon lui réclamant un 58, alors qu'il ne lui restait en 58 que du casque type I ou III éme bataillon... quand on est au Mecklembourg on arrive toujours à se débrouiller mais quand on est en campagne au fin fond de la Pologne... en plus, il était peut être effectivement alcoolique le fourrier /bourré/ /bourré/ /bourré/ Laughing Laughing Laughing

sans compter les changements d'affectation entre compagnies et bataillons, un sergent passant du I au II éme bataillon rendait il son casque ou était il tenté de le garder, quitte à changer juste la pointe....

on a tous vu des trucs bizarres, y compris sur des pièces jus, sortis de particulier.... un casque du IIéme bataillon portant une pointe du IIIéme bataillon c'est quand même pas un indice de bidouille surtout quand la pointe scélérate tongue vaut une petite fortune et est quasiment introuvable en pièce détachée..... qui a une pointe Schwerin dévissable dans sa boite de pièce détachées ?

j'aurais pu fermer ma gueule et mettre discrètement un pointe classique, beaucoup l'aurait fait, mais je préfère jouer la transparence, casque Strelitz trouvé avec une pointe Schwerin, c'est ballot non Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6185
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Mer 3 Fév - 20:22

imperialhelmets a écrit:
 

j'aurais pu fermer ma gueule et mettre discrètement un pointe classique, beaucoup l'aurait fait, mais je préfère jouer la transparence, casque Strelitz trouvé avec une pointe Schwerin, c'est ballot non Embarassed Embarassed

C'est tout à ton honneur Stéphane, transparence et sincèrité bravo2/

Pour le reste, effectivement, nous avons tous déja constaté des incompréhensions pourtant bien authentiques sur certains casques à pointe.

Le dernier en date est le JR117 actuellement sur Ebay, avec un jonc arrière classique .... compte tenu du jus, peu probable d'un bidouillage quelconque

Revenir en haut Aller en bas
CLOVIS 57

avatar

Nombre de messages : 5554
Age : 62
Localisation : Reichsland
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Jeu 4 Fév - 8:37

Stéphane... Very Happy
Ma pensée n'était pas celle d'une bidouille... Laughing , connaissant le "plus" de cette pointe, à remplacer par une standard.  Non, je pense simplement que ce montage est du à une manipulation innocente...entre 1918 et aujourd'hui.  Mais effectivement, on a toujours l'option du "bric et de broc" de la mobilisation, ou du montage de fortune, en BA ou sur le terrain, camouflé par l'Überzug... lanterne Celà reste des supputations... Laughing  Alors qu'avec sa bonne pointe classique... Smile plus de torture de l'esprit
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
S.
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4232
Localisation : Sur HM, en CDI
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Jeu 4 Fév - 10:42

Bonjour à tous,

Je prends beaucoup de plaisir à lire les échanges entre IH et Rheiny, si, si, vraiment. /super/
Mais mon devoir de modérateur m'oblige à vous déclarer à tous deux, que votre rivalité on commence à en avoir ras le pompon feldzeichen, et qu'il va donc vous devenir inutile de vous lancer, qui dans de longues tirades, qui dans de laconiques réponses, ce serait une perte de temps et d'énergie car je virerai l'ensemble dès que vu.

Je commence le ménage de suite. Very Happy

S.


_________________
Ma quête depuis de longues années :
une baïonnette allemande 84-98 premier type, avec fourreau cuir,
baïo et fourreau étant matriculés 66.R.7.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lagrandeguerre-militaria.com/
CLOVIS 57

avatar

Nombre de messages : 5554
Age : 62
Localisation : Reichsland
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Jeu 4 Fév - 11:13

Bonjour monsieur l'Administrateur... Very Happy
Moi je m'en tiens aux constatations et élucubrations éventuelles, purement matérielles... /ouichef/ pour le bien de tous...et éviter une Talonnade, en touche Laughing
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 2704
Age : 53
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Jeu 4 Fév - 11:22

S. a écrit:


Je commence le ménage de suite.  Very Happy

S.


Enfin!!!!!!!! /super/ bravo2/ /respect/

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 2704
Age : 53
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Ven 5 Fév - 9:35

imperialhelmets a écrit:


quand on est au Mecklembourg on arrive toujours à se débrouiller mais quand on est en campagne au fin fond de la Pologne...

Bonjour,

Le GR89 n´a été engagé que sur le front de l´ouest study  Rolling Eyes

imperialhelmets a écrit:

sans compter les changements d'affectation entre compagnies et bataillons, un sergent passant du I au II éme bataillon rendait il son casque ou était il tenté de le garder, quitte à changer juste la pointe....

Dans le cas du passage du I au IIème, l´emblème devrait être encore celui du M-Schwerin, si juste la pointe avait été changée, et la pointe ne devrait plus être cannelée.
Dans le cas d´un passage du II au Ier bataillon, celà serait plus probable, mais le-dit sergent aurait du percevoir également un autre CC, son CC du II/89 étant trop court pour une pointe cannelée bien plus haute que les pointes classiques comme celles portées au II/GR89  Rolling Eyes

Je pense cependant tout simplement que lors d´une telle mutation (à la suite d´une blessure + reconvalescence, ce qui était la majorité des cas), soit il aurait gardé son casque complet du II/89 (avec le CC), soit il aurait percu un nouvel ensemble casque + CC du I/89. Le fourrier aurait eu encore plus de problèmes si il devait changer la pointe et le CC....

Lors des combats, les compagnies des différents bataillons d´un même régiment étaient placée sur la ligne de front en fonction du besoin en hommes suivant les secteurs (complètement dans le désordre) et les types de casques étaient un facteur devenus complètement secondaire. Ils se cotoyaient tous dans les tranchées.

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Rheinbaben

avatar

Nombre de messages : 2704
Age : 53
Localisation : Links Nordsee, rechts Ostsee...
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Sam 4 Fév - 19:49

Bonsoir,

J´aime bien que la recherche soient poussée jusqu´à son ultime extrémité, documents d´époque à l´appui, la notion de temps ne jouant aucun rôle atable

À cet effet, j´avais commandé, il y a quelques mois, l´historique du RJR90 auprès des archives allemandes, là aussi j´ai recreusé un peu, d´une part pour soubasser plus solidement l´identité du porteur que j´avais établie, mais aussi pour connaitre les circonstances aussi exactes que possible de sa captivité devant la côte 304...

De manière bizarre, lors de mes toutes premières recherches, je n´avais pas trouvé Oskar HAHN sur le site des prisonniers allemands de la Croix-Rouge. Celà continuait de me hanter de manière permanente, car constituant un chaînon manquant permettant de pouvoir enfin vérifier les données des VL...Je me suis donc remis à chercher et je l´ai effectivement enfin trouvé Shocked Shocked Shocked cheers
L´écriture sur la fiche de tête prête terriblement à confusion. Lors de mes premières recherches, j´avais d´abord lu comme unité 207R....En fait, il s´agit de 90IR....



Sur cette fiche, il y a deux codes qui renvoient à d´autres données. Malheureusement, le premier code ne donne rien (je lis LA 250), mais le second code (P 9107) est d´autant plus intéressant et nous envoie au chaînon manquant, le premier nom de la page:



Oskar HAHN est répertorié à l´hôpital militaire de Chambery le 17 juillet 1916 (date d´admission: 31.5.16) ce qui coincide très bien avec la mention de sa disparition (3.7.16) ainsi que la rectification de sa captivité en tant que blessé grave (26.7.16) dans les VL, mais aussi avec la date de sa captivité, entre le 18 et le 22.5.16.
Les VL mentionnent sa date de naissance comme étant un 14.5. Par contre, la fiche de tête de la Croix Rouge parle d´un 4.5. Je pense que cette fiche de tête est erronée, car quand on regarde attentivement la fiche d´hôpital de juillet 1916, on voit que pour certains noms, le premier chiffre du jour de naissance est recouvert par le plis central des pages précédentes, tout comme d´ailleurs le "N" de NAISSANCE dans la colonne du haut de page  Rolling Eyes  Laughing

Oskar HAHN s´est porté volontaire à la mobilisation à l´âge de 17 ans!!! Il a été d´abord été incorporé à la 11/LIR76 et a combattu à Tannenberg ainsi qu´à la bataille devant la forteresse de Lötzen-Angerapp (Mazurie  drunken ) en décembre 1914 où il a recu sa première blessure

http://des.genealogy.net/search/show/1208500

Le parcours qu´il a suivi après cette première reconvalescence est maintenant connu. Intégré à la 4/RJR90, il est blessé légèrement en août 1915 en Pologne. Après cette seconde reconvalescence, il rejoint sa compagnie et se retrouve à la mi-mai 1916 avec son régiment devant la côte 304 (Esnes, Bois d´Avocourt, Malancourt, Ravin des Forges), pour relever le KB IR3 et pour lancer une attaque de la pente Nord en conjugaison avec le JR84 et le RJR27. Cette attaque du 18.5 au 22.5.16 fut un épisode décisif dans le destin de Oskar HAHN.

Voici la carte du secteur et le mouvement d´attaque du RJR90 du 18 au 22 mai 1916, lors de son arrivée devant la côte 304 (historique du RJR90):



La 4/RJR90 où se trouvait Oskar HAHN formait le flanc d´extrême droite de l´attaque, longeant le bord Sud-Est du bois d´Avocourt. L´attaque se déroula avec succès au centre (III/RJR90, 1/RJR90 et moitié de la 2/RJR90) et sur le flanc gauche pour les régiments voisins (JR84 et RJR27).
Par contre, une moitié de la 2/RJR90 ainsi ques les 3 et 4/RJR90 furent prises en enfilade par une position de mitrailleuses francaises enterrées en lisière du bois d´Avocourt (ou du moins ce qu´il restait de ce bois). Après 100m d´assaut, ces 2 compagnies et demi furent clouées au sol et ne purent plus gagner un seul mètre de terrain. J´y reviendrai en cours de semaine en postant les extraits de l´historique et leur traduction.

Le début de l´attaque fut effectuée par des Sturmtruppen de pionniers équipés de Flammenwerfer et de grenades à main.

Voici les extraits de l´historique du RJR90 relatant les journées du 18 au 22 mai 1916 lors de l´attaque de la pente Nord de la côte 304.







Et la traduction:

"Durant toute la nuit du 17 au 18 mai, un pilonnage d´artillerie intensif couvrait l´arrière des positions avancées du régiment, pilonnage qui se transforma en feu roulant le 18 mai, entre 3 heures et 6 heures du matin, à un tel point que suivant les informations concordantes des  IIème et IIIème bataillons, l´attaque prévue pour le 18 mai semblait très remise en question à cause de la difficulté de faire parvenir à temps les ordres aux compagnies.
Malgré toutes ces circonstances semblant insurmontables et après une préparation de tir de notre artillerie, l´assaut ordonné fut effectué de manière exemplaire par le IIIème bataillon et une partie du Ier bataillon.
Notre préparation d´artillerie avait débuté à 14 heures avec quelques courtes pauses entre les salves. Les troupes devant effectuer l´attaque avaient recu le renfort de troupes d´assaut, de pionniers et de lance-flammes.
À 17 heures 08, toutes ces troupes sortirent en même temps de leurs boyaux et firent nombre de prisonniers. La nouvelle position fut aussitôt fortifiée et améliorée. Comme le JR84 (sur le flanc gauche) ne pu suivre l´ordre de garder le contact à la route, la 9ème Cie dû envoyer quelques effectifs au-delà de cette route. De ce fait, la première ligne fut très amincie. Sur le flanc droit, vers le Ier bataillon, un espace se créa, qui fut comblé tant bien que mal pendant la nuit par une demi-section de la 12ème Cie.
Essentiellement l´approvisionnement en boissons - les hommes souffrèrent atrocement de soif- était rendu impossible par le pillonage intensif de l´artillerie ennemie, il fut donc impératif de tenir et il fut tenu.

À minuit moins le quart, une contre attaque fut repoussée de manière sanglante pour l´ennemi.

Lors de l´assaut, la 9ème Cie s´est particulièrement distinguée, sous le commandement héroique du Leutnant der Reserve DEMANT (dans le civil, maître d´école). L´assaut avait dépassé de loin les lignes fixées. Au Ier bataillon, seul les effectifs sur le flanc gauche purent participer vigoureusement à cet assaut, car les effectifs sur le flanc droit furent rapidement pris en enfilade par des tirs de mitrailleuses.(la 4ème Cie où se trouvait Oskar HAHN).

Le rapport du I/RJR90 au soir du 18 mai relatait à 19.20 heures: "Le Ier bataillon a participé à l´attaque, de gauche à droite, jusqu´à environ la moitié de la 2ème Cie. L´assaut fut mené de manière très énergique, de nombreux prisonniers furent faits; des Marocains en grande majorité. Contact sur la gauche avec le IIIème bataillon et à droite avec la brigade voisine. La compagnie en réserve ne fut pas engagée."

Malgré le pillonage ennemi de la nuit précédente, les conditions climatiques défavorables et le terrain accidenté et boueux, la troupe courageuse a tout de même effectué cette attaque. Un grand respect devant ces hommes héroiques!

Le 19 mai, à 5 heures du matin et à 13.45 heures, les Francais contre-attaquèrent de nouveau, mais nos braves Mecklembourgeois tinrent leurs positions fermement et repoussèrent les Francais de manière sanglante.
Le rapport de la 108ème brigade d´infanterie  relate l´attaque du 18 mai 1916 comme suit: " Les préparatifs de l´attaque se déroulèrent comme prévu, sauf pour le RJR90. Chez ce dernier, il fut très difficile de faire monter vers l´avant les troupes d´assaut avec les lance-flammes ainsi que l´approvisionnement en vivres et matériaux tout comme de faire parvenir les ordres vers l´avant, du fait du terrible pilonnage d´artillerie dans la nuit du 17 au 18 mai. Jusque dans la matinée, il était impossible de franchir ce tir de barrage. Plus tard, il fut cependant possible d´effectuer ces préparatifs, juste avant le début de notre préparation d´artillerie."

Directement après l´attaque, dans la nuit mais surtout le matin suivant, les contre-offensives vigoureuses de l´ennemi furent repoussées. Même le 19 mai, lorsque le pillonage ennemi recommenca, le terrain conquis resta aux mains de nos régiments.
La préparation de notre artillerie contribua beaucoup au bon développement de notre attaque. Le feu de notre artillerie fut un grand réconfort pour nos hommes, très meurtris par le pilonnage ennemi. Il regagnèrent courage et confiance. Pendant ces journées, les troupes d´assaut se sont particuliérement distinguées, ayant été recrutées au sein de nos propres régiments et formés en arrière du front.

Les trois jours après l´attaque, les 19, 20 et 21 mai furent très difficiles pour les bataillons en ligne car les Francais essayaient de manière permanente de récupérer le terrain perdu avec des contre-attaques et un important pilonnage d´artillerie. Le courage tenace de nos Mecklembourgeois réduisit à néant cette ambition.
Dans la nuit du 20 au 21, le IIIème bataillon fut relevé par le IIème bataillon. Ce dernier était mis aux mêmes épreuves morales et physiques, dut les surmonter et les surmonta aussi. Le soleil brûlait la tête des braves à découvert dans leurs trous d´obus ou dans leurs boyaux à peine creusés, conscient que chaque seconde pouvait apporter la mort sous forme d´ un obus les déchiquetant.
Le Leutnant HOFFMANN de la 5ème Cie relate: " Le feu permanent de l´artillerie empêchait tout approvisionnement. Les soldats qui furent envoyés sur l´arrière pour faire rapport au bataillon de notre état furent blessés ou tués. Aucun ne revint avec une réponse. Nous n´étions pas loin du désespoir mais nous tinrent bon. Nous souffrions tous d´une soif bestiale. Le peu de café que nous avions dans nos gourdes fut vite bu. Nous étions tous déshydratés. Je découvris alors à ma proximité une minuscule source. Le précieux liquide perlait à peine du sol. Je creusa alors un petit bassin et toutes les demi-heures, j´avais environ une cuillère d´eau á boire. Les camarades, eux-aussi se bousculèrent pour se délecter de quelques gouttes d´eau. "

Dans la nuit du 21 au 22 mai, le I/RJR90 fut lui aussi enfin relevé par un bataillon du JR192. La relève n´eu lieu qu´entre 2 heures et trois heures du matin lorsqu´il commenca à faire un peu jour, losrque je sortis d´une forêt après les derniers relevés de ma compagnie." (Le narrateur de l´historique du RJR90 est l´Hauptmann der Reserve Arthur Pries, à ce moment chef de la 1/RJR90).

Hormis Oskar HAHN, six autres de ses camarades de la 4/RJR90 furent d´abord portés disparus avec lui. Tous ces destins se laissent reconstruire comme suit:

La page 13200 des VL traitant des pertes du RJR90 pour ces journées de mai 1916 devant la "Höhe 304" mentionne donc six autres disparus au sein de la 4/RJR90:





Le Gefreiter Hermann KNEIFEL de Kiel.
Dans une rectification du 17.8.16, il est mentionné comme étant en captivité:

http://des.genealogy.net/search/show/3706962

Hermann ZSCHOCKE de Dresden. Il reste pour toujours disparu...

August HUMMERT, de Diessen, Osnabrück.
Dans la même rectification du 17.8.16 que son camarde Hermann ZSCHOCKE, il est lui aussi mentionné comme étant en captivité.

http://des.genealogy.net/search/show/4119295

Wilhelm THIELK de Reinstorf, Wismar.
Dans une rectification plus tardive du 19.9.16, lui aussi est en captivité.

http://des.genealogy.net/search/show/4576962

Karl ELLERBROCK de Hamburg.
Dans une rectification très tardive du 13.10.17, il est maintenant mentionné comme tombé au combat le 20.5.16, ce qui passe exactement avec les dates citées dans l´historique.

http://des.genealogy.net/search/show/6994983

Karl HACKER de Plau, Parchim.
Un rectificatif du 26.7.16 le mentionne également en captivité.

http://des.genealogy.net/search/show/4232779

Des 7 soldats de la 4/RJR90 portés comme disparus pour ces quatre jours de combat sur la côte 304, un seul est vraiment resté disparu pour toujours, un autre est décédé au combat et les 5 autres (dont Oskar HAHN) se sont retrouvés en captivité. Oskar HAHN a été le seul de ces 5 prisonniers à avoir été blessé, si gravement (vraisemblablement invalide) qu´il a été rapatrié chez lui via la Suisse avant la fin de la guerre. (voir une de mes interventions précédentes avec les trois autres mentions des VL suivant celle de sa disparition).

Rheinbaben
/biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dekokopf.de
Mato

avatar

Nombre de messages : 274
Age : 30
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 12/04/2014

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Sam 4 Fév - 20:35

Bonsoir,

Je n'avais pas suivi ce post à l'époque; j'ai heureusement corrigé le tir ce soir. Superbe!

Merci pour ces recherches et cette histoire.

bravo2/

Cordialement,

Martin


Dernière édition par Mato le Sam 4 Fév - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tony

avatar

Nombre de messages : 6185
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Sam 4 Fév - 20:51

cheers bravo2/ cheers bravo2/ cheers bravo2/ cheers bravo2/ cheers bravo2/ cheers bravo2/ cheers
Revenir en haut Aller en bas
costado



Nombre de messages : 6
Age : 73
Localisation : Haute-Corse
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Lun 6 Fév - 14:03

J'avais complètement raté ce post.
J'ai lu ça comme un roman !
Que dire de plus, qu'un immense BRAVO….peut-être : MERCI.
bravo2/
Revenir en haut Aller en bas
quarentroeunpourtro

avatar

Nombre de messages : 1318
Localisation : Pas de Calais
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Lun 6 Fév - 14:44

bonjours à tous,
Rheinbaben: wieder hervorragende Suche!  /biere/
Très belle recherche à nouveau.

Quaren'tro
Revenir en haut Aller en bas
panzer56

avatar

Nombre de messages : 327
Age : 67
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   Lun 6 Fév - 15:56

Bonjour
super travail!
cordialement
panzer56
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90   

Revenir en haut Aller en bas
 
CASQUE NOMINATIF DU MECKLEMBOURG-SCHWERIN, OSKAR HAHN, 4/RJR90
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» casque enfant (pour vélo, draisienne,...)
» Stage casque spécial Bidel
» Énigme 201 - Casque cérémonial de Sutton Hoo
» Casque M1 ouM2?
» Vend casque de pompier ! Années 60-70

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Coiffures-
Sauter vers: