AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Insigne aérostation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L44LZ77



Nombre de messages : 282
Age : 50
Localisation : Eyguières
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Insigne aérostation   Ven 1 Mai 2015 - 20:15

Bonjour à tous ... et à toutes s'il y a des dames qui fréquentent le forum.

il y a longtemps que je ne me suis pas connecté, occupation à d'autres thèmes oblige.

J'en profite pour remercier les "forumeurs" qui postent toujours de belles pièces pour le plaisir des yeux qu'ils offrent et les leçons d'histoire qu'ils y associent le plus souvent.  /merci/

Je vous présente une de mes dernières trouvailles : un "bête" insigne de bras ou de brassard pour aérostier, identifié par mon vendeur comme insigne de la marine, à cause de l'ancre.

Mais il n'en est rien.

L'insigne se différencie, d'une part, par la couleur "tango" réservée à l'aviation à partir de 1915 et, d'autre part, du fait que l'ancre possède une "globe" au lieu de l'étoile qui caractérise l'insigne de l'aéronavale.

Il était porté par les hommes des unités mettant en œuvre les ballons captifs, dont les observateurs à bord des nacelles.

" />

L'histoire de l'aérostation française est peu connue et la littérature sur le sujet assez rare. Ces hommes n'ont pourtant pas démérité car il fallait avoir du cran pour observer, transmettre les informations au sol par téléphone, diriger les tirs de contre-batterie suspendu à quelques cordes reliées à une enveloppe pleine de gaz inflammable. Certains pilotes chez nous comme Coiffard s'était fait une spécialité de les descendre. Joseph Guiguet, dont je possède quelques lettres, a participé à la fameuse mission du 22 mai 1916 lors de laquelle les fusées Le Prieur ont été utilisées pour la première fois contre les Drachen allemands, en appui de l'attaque sur le fort de Douaumont.

Les aérostiers ont été les pionniers dans l'utilisation "massive" du parachute comme moyen de sauvetage, "ustensile" qui n'apparaîtra pour les pilotes d'avion qu'en 1918 (Ernst Udet a raconté un saut dans l'inconnu suite à un combat aérien). Malgré tout, nombre d'entre eux y ont laissé la vie en rendant des services très appréciables aux troupes engagées dans les tranchées. L'un des grands noms de l'arme était Albert Caquot, ingénieur de formation, qui inventa le ballon fuselé à stabilisateurs, la fameuse "saucisse", copié par les Allemands.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
 
Insigne aérostation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» insigne 2
» Insigne...;-)))
» Au début de la Première Guerre mondiale, l'aérostation française est très limitée
» Étude d'un insigne pour une AMMAC...
» L'insigne du certificat d'interprète (1946-1978)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Militaria :: Aviation-
Sauter vers: