AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 France : 42e BCP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
42è BCP

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 16
Localisation : France
Date d'inscription : 21/06/2015

MessageSujet: France : 42e BCP   Ven 3 Juil 2015 - 22:57

Après une courte biographie de mon arrière grand père, en voici une autre sur son régiment:
Elle est une fois de plus écrite par mon grand père.

Origine
Mobilisé à Troyes, le 42ème BCP est constitué de réservistes formés dans l'est de la France. Il y avait 170 officiers et 1118 sous-officiers et hommes de troupe placés sous le commandement du capitaine Genet, adjudant major du 21ème BCP.

La fleur au fusil


Au début des opérations, le 8 août, le 42ème BCP est affecté à la 39ème brigade du 20ème corps d'armé et est dirigé vers Maxéville qui est le pivot du mouvement opéré par les armés de Lorraine. Il prend position sur les crêtes s’étendant de Gelloncourt à Remereville, organise le terrain et repousse toutes les attaques allemandes. Sa brillante conduite lui vaut une citation à l'ordre de la 70ème division.

L'horreur de la guerre



Après quelques jours de repos, il s'est dirigé vers le Pas de Calais d'où il prend part aux durs combats qui endiguent l'avancé allemande vers le nord. Le contact est pris avec l'ennemi, après de violents corps à corps; le bataillon reprend Neuvireuil à la suite de quatre journées de combats marquées par de lourdes pertes.
Puis c'est la guerre de "taupes" qui commence et qui dura durant de longs mois. Le 9 mais 1915, le 42ème attaque Carency et "l'enlève de haute lutte". Ce fait lui vaut une citation à l'ordre de la Xème armée le 1er juin .

Verdun
Le 20 mars 1916, il est dirigé sur Verdun et occupe les tranchées devant Douaumont où il repousse de nombreuses et violentes attaques et subit une nouvelle fois de lourdes pertes. Le 2 avril, le bataillon est relevé pour aller au repos et se reconstituer.
Après une période d'instruction, il est engagé dans la bataille de la Somme et participe à l'attaque de Clery, où il attaque le bois des Berlinguots et enlève les tranchés de L'Inferno. La réaction de l'ennemi est des plus violentes, le bataillon reçoit une véritable pluie d'obus venant des plus gros calibres allemands. Le 42ème est ensuite renvoyé à l'arrière pour se reconstituer une seconde fois.

Le Chemin des Dames

Du 12 Décembre au 5 Janvier 1917, le bataillon contribue à l'organisation défensive du secteur d' Hautebraye où ses pertes sont sérieuses. Le 5 février il est cité à l'ordre du 33ème Corps d'Armée. Le 18 mars, il est placé en première ligne pour l'offensive de Verneuille après avoir traversé l'Ailette avec des moyens de fortune. Jusqu'au 1er mai il occupe différents centres de résistance puis est envoyé au repos à Blerancourt.
Le 22 juin de la même année il relève un bataillon du 97ème RI sur le chemin des Dames. Jusqu'au 4 Juillet il alterne entre les premières lignes et une position de réserve. Malgré les difficultés du terrain et les bombardements extrêmement violent, les hommes  s'élancent à l’assaut. Chaque soldat rivalise d'ardeur dans les tranchés totalement dévastées. Du 19 jusqu'au 23 juillet le 42ème reste en première ligne où l’ennemi lui oppose une résistance farouche. Il est relevé le 29 pour un cantonnement de repos en haute Saône.
Après une troisième reconstitution, il est transporté en Alsace où il organise la résistance de la ville de Fulleren puis placé en lignes défensives dans la région Aspach-
Michelbach-Gildwiller jusqu'en janvier 1918.

Une issu vers la paix?

Après une énième période de repos et de formation, le combat reprend dans la région de Hontdidier où la progression de l'armé du Kaiser est définitivement verrouillée. La bonne conduite du bataillon lors des combats lui vaut une citation à l'ordre du 35ème Corps d'Armée. Le 25 avril, le 42ème BCP est embarqué par train jusqu'à Remiremont et le secteur de Saint-Dié, il est ensuite dirigé le 10 août vers Compiègne où il fait de nombreux prisonniers. Il est engagé dans l'offensive de l'Oise où il enlève successivement les tranchés des Alpins(19 août), Le Piémont (21 août), Genvry-Sennicourt (du 30 août au 3 septembre 1918).
A la suite de ces brillants faits d'armes le bataillon est cité à l'ordre de la IIIème armée et reçoit la fourragère. Le 10 octobre 1918 le bataillon prend part aux attaques dans les Flandres belges sur toutes les lignes jusqu'au 21 octobre. Le bataillon libère 5 villages et avance de plus de 40 km en cinq jours. Le 3 novembre le bataillon est relevé par une division belge. Le 15 décembre 1918 le bataillon est cité une dernière fois à l'ordre de la VIème armée.
Le bataillon est dissous le 1er avril 1919, les gradés et chasseurs disponibles sont envoyés en renfort de la 46ème DI à Aix la Chapelle.


Une lourde contribution à la victoire:
17 officiers
765 sous-officiers et hommes de troupes
MORTS POUR LA FRANCE

Revenir en haut Aller en bas
anzac

avatar

Nombre de messages : 1377
Localisation : Anzac Cove
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: France : 42e BCP   Sam 4 Juil 2015 - 10:29

Revenir en haut Aller en bas
42è BCP

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 16
Localisation : France
Date d'inscription : 21/06/2015

MessageSujet: Re: France : 42e BCP   Sam 4 Juil 2015 - 10:33

 waaaaaaa!!!!!!
vous etes sur de vouloir garder le lot??? Question
Revenir en haut Aller en bas
les alpins

avatar

Nombre de messages : 1675
Localisation : Blois
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: France : 42e BCP   Sam 4 Juil 2015 - 10:34

Bonjour,

Pour enrichir le post, je glisse à mon tour cette petite photo de ma collec /biere/



Amicalement,

Cédric
Revenir en haut Aller en bas
42è BCP

avatar

Nombre de messages : 49
Age : 16
Localisation : France
Date d'inscription : 21/06/2015

MessageSujet: Re: France : 42e BCP   Sam 4 Juil 2015 - 10:36

Super photo,
Merci /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France : 42e BCP   

Revenir en haut Aller en bas
 
France : 42e BCP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Parcours de régiments-
Sauter vers: