AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Sergent Henry Johnson - HellFighters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doomz

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 23
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 22/09/2015

MessageSujet: Sergent Henry Johnson - HellFighters   Jeu 5 Nov 2015 - 13:35

Sergent Henry Johnson


Henry Johnson, membre le plus connu des "Harlem Hellfighters", est le premier américain a avoir reçu la croix de guerre.

Dans le nuit du 14-15 mai 1918, il était sentinelle avec un autre Hellfighters, Needham Roberts, dans la forêt d'Argonne quand un groupe d'une vingtaine d'allemands les attaqua et les blessa. Son compère fut gravement touché ce qui l'empêcha de se défendre mais le sergent Johnson répliqua en lançant des grenades à main et en tirant. Il fut blessé mais continua de tirer jusqu'à ce que son fusil se bloque, les allemands les encerclèrent mais il utilisa son fusil pour les frappés jusqu'au moment où la crosse explose. Les allemands essayèrent de prendre Roberts comme prisonnier mais Johnson se jeta sur eux avec la seule arme qui lui restait : un couteau. Il poignarda un soldat à l'estomac,  un autre dans les côtes et se défendis jusqu'au moment où des renforts français et américains vinrent les sauver. Johnson s'évanouis à leur arrivé, touché par 21 blessures et par l'heure qu'il venait de passer à se défendre. A lui seul, il tua 4 allemands, en blessa au moins 10-20 et permis de ne pas rompre la ligne française.

Johnson et Roberts reçurent la croix de guerre mais Johnson eut également la palme d'or pour bravoure extraordinaire.

Malgré que l'ancien président Théodore Roosevelt appela Johnson l'un des «cinq plus braves américains" ayant servit durant la Première Guerre mondiale, que le gouvernement utilisa son image sur les timbres de guerre de la victoire, sur les objets de recrutement de l'armée... Les papiers de démobilisation de Johnson ne font aucune mention de ses nombreuses blessures. D'ailleurs il n'a reçu aucun salaire d'invalidité après la guerre. Le sergent Johnson est retourné à Albany, dans l'état de New York, pour travailler en tant que porteur de chemin de fer, mais avec ses blessures, il était difficile pour lui de travailler, et il sombra dans l'alcoolisme et la pauvreté. Sa femme et ses enfants le quittèrent, et il est mort dans la pauvreté en 1929 à l'âge de 32. Vu que sa famille l'avait abandonné, il n'eut aucun honneur à son enterrement et fut enterré dans une fausse commune. **En 2001, des historiens ont découvert qu'il avait reçus tous les honneurs militaires et fut enterré au cimetière national d'Arlington à l'insu de sa famille.**

Dans les années 1990, son histoire fut davantage connu et la ville érigea un monument à sa mémoire et lança une campagne pour que se dernier soit reconnu pour son service durant la première guerre mondial. En 1996, l'armée américaine attribua à Johnson la Purple Heart et en 2002, la deuxième plus haute distinction militaire de la nation : la Distinguished Service Cross. En 2015, le président Barack Obama lui rendit hommage en le récompensant de la Medal of Honor.

Quelques phrases du discours d'Obama :
  • "It's never too late to say thank you," Il n'est jamais trop tard pour dire merci
  • "We are grateful that you never gave up. We are thankful for your efforts." Nous somme reconnaissant que vous n'ayez jamais abandonné. Nous somme reconnaissant pour vos efforts
  • "On May 15 1918, Henry Johnson became a legend," Le 15 mai 1918, Henry Johnson est devenu une légende
  • "Now, America can't change what happened to Henry Johnson. We can't change what happened to too many soldiers like him, who went uncelebrated because our nation judged them by the color of their skin and not the content of their character. But we can do our best to make it right. In 1996, President Clinton awarded Henry Johnson a Purple Heart. And today, 97 years after his extraordinary acts of courage and selflessness, I'm proud to award him the Medal of Honor."Maintenant, l'Amérique ne peut pas changer ce qui est arrivé à Henry Johnson. Nous ne pouvons pas changer ce qui est arrivé à beaucoup trop de soldat comme lui, qui n'ont eut aucune gloire parce que notre nation les jugeait par la couleur de peau et non sur le contenu de leur personne. Mais nous pouvons faire notre maximum pour faire le bien. En 1996, le président Clinton récompensa Henry Johnson avec la Purple Heart. Et aujourd'hui, 97 ans après son acte extraordinaire de courage et d'altruisme, je suis fière de le récompenser de la Medal of Honor


Revenir en haut Aller en bas
http://14-18-fleurylavallee.e-monsite.com
alvin17

avatar

Nombre de messages : 1169
Age : 58
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Sergent Henry Johnson - HellFighters   Ven 6 Nov 2015 - 16:18

Bonjour Doomz

/merci/ à toi de nous rappeler cette histoire.

alvin17
Revenir en haut Aller en bas
Vachequirit

avatar

Nombre de messages : 1196
Age : 52
Localisation : 77 et 63
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: Sergent Henry Johnson - HellFighters   Ven 6 Nov 2015 - 19:49

Merci pour ce reportage d'une histoire qui n'arrive pas à se terminer.

Evidemment, je suis touché par la rudesse de la vie de ce Monsieur, c'est révoltant.

Cela me fait penser à un fragment de poésie latine imitée de Sophocle, qui peut exprimer avec une certaine justesse et amertume cet oubli du soldat courageux, une fois que l'ordre social est à nouveau rétabli dans la paix :

"Praestatur virtuti laus, sed gelu multo ocius verno tabescit." (Livius Andronicus)

"On décerne la gloire au courage : elle passe plus vite que gelée printanière."

C'est ce qu'il a dû penser, même si la société d'aujourd'hui s'applique heureusement à corriger les erreurs.

Vachequirit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sergent Henry Johnson - HellFighters   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sergent Henry Johnson - HellFighters
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce sergent/chef, avait un passé peut ordinaire, lequel ????
» le chateau de fontaine-henry
» Le sergent du 2e RIMa fauché par une voiture allait être décoré pour son action en Afghanistan
» SERGENT PICARD
» Henry "Hank" McCoy [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Histoire de soldats-
Sauter vers: