AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lettres de poilus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Lettres de poilus   Ven 6 Jan 2017 - 21:07

Bonjour à tous,

C'est avec plaisir que j'ouvre ce post pour vous presenter certaines lettres de mon arrière grand père et du reste de ma famille.

J'ai tapé les plus intéressantes (si je devais tout taper j'en aurais pour des semaines, j'en ai plusieurs boites!)

Peut être que certains les ont déjà vu sur le forum Ajouter au dictionnaire. Etant donné que nous sommes sur un forum dédié à 14-18 il est naturel pour moi de vous les presenter.

On commence avec celle ci. Mon arrière grand oncle (Paul) qui, dans cette lettre, raconte mon arrière grand père (Pierre) un épisode dans les tranchées.
L'écriture n'étant pas simple à déchiffrer il y a quelques fois des (?).

P. P 26eme RI 2eme compagnie

24/5-1915

Mon cher Pierre,

J’ai reçu hier seulement ta carte du 12, je suis aux tranchées depuis 10 jours et en première ligne depuis 4 jours nous allons sans doute (être relevé) cette nuit, mais nous n’avons que 200 mètres en arrière où nous sommes bombardés.

Je n’ai pas pris part à l’attaque du 9 et j’étais en relève, heureusement pour moi, à la compagnie où je suis il y a eu 20 survivants sur 190 hommes et à peu près pour 20 blesses, le régiment a perdu près de 700 hommes dont beaucoup de morts. L’attaque a superbement marché à notre droite et plusieurs compagnies on put prendre pied dans les tranchées allemandes. Les compagnies ont dû fauchées en montant à l’assaut d’un fortin allemand où il y avait plus de 10 mitrailleuses et cela en plein jour, à 10h du matin. L’artillerie croyait avoir démolie complètement les tranchées allemandes, mais un fortin est blindé et ils ont dû clapés où ils se réfugient pendant le bombardement. Tous nos braves commandants, officiers en tète sont tombés à quelques mètres des (râteaux ?) boches. Et ces bandits se sont acharnées sur leurs cadavres certains on reçut plus de 200 balles dans le corps ils ont achevés les blesses à coups de mitrailleuses, les quelques survivants ne savent comment ils ont pu en échapper, ils sont restés toute une journée au milieu des champs.

Vendredi soir je suis allé volontairement, pendant la nuit aider quelques camarades et aller chercher leurs amis devant les tranchées boches. Ce n’est pas trop dangereux mais ce travail est trop pénible car les corps sont en décompositions et le (luivier ?) sanitaire ne nous donne aucun désinfectant. Nous n’avons pas pu continuer ce travail au jour à par bruit de la fatigue et d’un trop beau ? de lune.

La journée nous sommes violement bombardés par un train blindés boche, il nous envoi du 155 et du 210, nous tenons mais à chaque instant nous nous attendons à être envahit.je te promets que les heures paraissent longues et qu’on a le temps de songer à toute la famille. Ces moments sont très pénibles et surtout très démoralisant. Samedi ils nous ont bombardes durant 4 heures de temps avec du 77-105 et 155 sans nous faire aucun mal. Nous nous attendons à des contres attaques la nuit il ne faut pas dormir, nous n’avons pas de file de feu et nous craignons qu’ils viennent nous (?). Je viens de faire une demande pour aller aux pompiers à Paris, on rappelle quelques (?) pour aller incendier les tranchées boches. J’ai retrouvé quelques camarades qui (opèrent) avec nous. Je ne sais si je réussirai. Je n’ai pas de nouvelle de la famille, je leur ai écrit dernièrement, Adélaïde m’en donne de temps à autres, elles doivent être bien occupées avec toute la petite famille.

Tous les hommes sont malheureux de ne pas avoir de vin
Je vais bien mais je souffre un peu de ma 1ere blessure.
Je reçois bien régulièrement des nouvelles de Lucienne et de tous.

Donne ma nouvelle à P, je t’embrasse de tout cœur et bon courage
Paul


J'espère que vous avez aimé ce beau témoignage. Personnellement je le trouve superbe! Après c'est normal Rolling Eyes  la famille.

Si je vois que vous êtes intéressés je posterai souvent de nouvelles lettres  Wink
Revenir en haut Aller en bas
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 6 Jan 2017 - 22:52

Merci, pour ce témoignage en "direct" /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 6 Jan 2017 - 22:58

De rien Smile
C'est normal et ça me fait plaisir de partager ces souvenirs.

La suite bientôt /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Daneck



Nombre de messages : 229
Localisation : Marne
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 6 Jan 2017 - 23:40

Bonsoir,
c'est très intéressant, surtout si ce sont des archives familiales, qui te concernent encore plus.
Par contre, tu ajoutes des points d'interrogation, je pense que ce sont des mots que tu n'as pas pu déchiffrer. Si tu veux, est-ce que tu peux poster les scans de ce courriers ici, comme ça, on pourra peut-être t'aider à lire ce qui est écrit.

Daneck
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Sam 7 Jan 2017 - 8:45

Bonjour,

En effet c'est lorsque que je ne comprends pas.

Pour les scans il faudra attendre mes prochaines vacances. En février!

Je posterai une autre lettre ce week end.

Merci pour votre commentaire et bonne journée /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Dim 8 Jan 2017 - 14:15

Bonjour,

Voila une nouvelle lettre!

Encore mon arrière grand oncle Paul mais cette fois ci a sa belle sœur, mon arrière grand mère.

3 octobre 1915,

Ma chère Germaine,

J’ai bien reçu votre carte du 28 septembre. Je suis toujours en bonne santé et sain et sauf. Vous aurez sans doute reçu ma carte lettre envoyée ces jour passés.

A la suite de l’attaque, pour me récompenser de ma conduite je viens d’être nommé caporal et proposé pour la médaille militaire. Je me suis emparé d’une mitrailleuse et fait des prisonniers. Ma proposition à je crois beaucoup de chance de réussir. Je ne connaitrai le résultat que dans un mois, car maintenant c’est très long et très difficile d’obtenir la médaille militaire. Enfin le principal est de renter en bonne santé.

Hier j’ai failli être asphyxié par le gaz ! j’étais allé chercher la soupe et on était un peu malade, et nous avons tous rendu notre mangé. Ce sont les yeux qui en souffrent le plus.

On occupe actuellement des tranchées boches, nous y avons trouvé pas mal de saucissons, pâtés, confiture et beurre qui étaient aux allemands. Le pain KK est très bon. Ils avaient aménagé pour y passer l’hiver malheureusement pour eux ils n’ont pas pu y rester.

J’aurais tellement de choses à vous raconter, que je ne sais pas par où commencer. Ici c’est la guerre partout et avec pour les engins : fléchettes, grenades, bombes, obus et même sous terre puisqu’on fait sauter journellement des mines.
Je m’attends à être rappelé aux pompier on a demandé les noms de ceux qui avaient fait leur service à Paris je serais heureux d’aller quelques temps à Paris.

J’ai eu hier une carte de Lucienne, elles vont bien et ne vont pas tarder à rentrer à Paris. J’ai écrit à Pierre au jour. Je pense que vous êtes toutes en bonne santé. Je ne sais pas si je pourrai avoir une permission, elles sont ? pour le moment.
Bon courage et patience, priez bien pour nous tous. Bons baisers à ma petite Simone amitiés madame C. , je vous embrasse bien affectueusement Paul.


La suite plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Dim 8 Jan 2017 - 14:27

Merci, toujours aussi intéressant.Cette génération habitué à une vie dure,( j 'allais dire élevé en plein air)pas de chauffage partout dans la maison,de l 'eau froide , qu'il fallait aller chercher ,à la fontaine ect..Les ont endurcis, pas sur que nous ,on pourrais supporter ces conditions sans déprimer. /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Dim 8 Jan 2017 - 14:36

Merci pour le commentaire Smile

En effet ils n'avaient pas notre confort. Ils en ont bouffé...

Heureusement qu'ils étaient la /merci/
Revenir en haut Aller en bas
BADE 109

avatar

Nombre de messages : 675
Age : 53
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Dim 8 Jan 2017 - 15:15

Bonjour vléo,
Très beau témoignage familiale /tresbien/ merci du partage.
J'avais imaginer un jour la vie aux tranchées d'un Parisien ou d'un Berlinois au fin fond de de la champagne ou ailleurs, effectivement sa  pas  dû être facile pour eux, par rapport à d'autres soldats issus de la campagne qui étaient de la plupart du monde agricole donc plus habitués aux conditions rudes de la guerre Very Happy .
Bade 109 /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Dim 8 Jan 2017 - 15:36

Bonjour Bade,

Merci pour le message Smile

Je ne suis pas un "vrai" parisien. Je suis un jurassien expatrié Very Happy

Mes ancêtres qui apparaissent viennent tous d'une ville dans le jura, pas loin d'Arbois si ca dit quelque chose à quelqu'un.
Paul était installé à Paris mais avait eu une enfance de jurassien.

Ma famille n'avait pas la vie de paysans car elle avait un garage et était quasiment la seule à avoir des voitures.

Apres je pense que meme si on venait de la campagne personne vivait mieux dans les tranchées.
Paul a survécu mais est resté assez "fragile", enfin c'est ce qu'on dit de lui dans la famille. Je n'ai pas beaucoup d'informations sur son après guerre.

Il doit me rester deux lettre de lui, elles sont très intéressantes car il décrit, comme a son habitude, le quotidien.

Ensuite si vous êtes intéressés ce sera le tour de certaines lettres d'un cousin qui n'a pas eu autant de chance que Paul...
Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Dim 8 Jan 2017 - 17:45

Petit plus Very Happy

Il y a encore quelques jours nous avons tous bien mangés pour le nouvel an! Pendant la guerre les soldats avaient droit a un petit quelque chose.
Ici je vous présente une lettre de mon arrière grand père ou il raconte a sa femme son nouvel an. Surprise il y joint le menu du 1er janvier.  
Il était au fort de Lachaux dans le 9eme régiment d'artillerie à pied, 7eme batterie.


Revenir en haut Aller en bas
cletig



Nombre de messages : 27
Age : 48
Localisation : sarthe
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Lun 9 Jan 2017 - 14:51

Superbes témoignages /respect/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Lun 9 Jan 2017 - 14:53

Merci Smile

Ce n'est pas terminé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Mar 10 Jan 2017 - 20:55

Bonsoir à tous,

Aujourd'hui encore une très belle lettre de Pierre.

Le 30 septembre 1915.

Mon cher Pierre,

Je suis en retard pour te donner de mes nouvelles. Tu as dû voir dans les journaux que nous avons eu de chaudes journées dans mon secteur. Enfin grâce à Dieu je m’en suis tiré à bon compte, et nous avons vu nos efforts couronnés de succès. Depuis 3 jours nous étions dans une tranchées boches luttant continuellement à coups de grenades. Nous avons eu pas mal à souffrir des fléchettes et des bombes qui sont très meurtrières. J’ai été miraculeusement protégé le 26 au soir, alors que je venais de quitter la tranchée il est tombé à ma place plusieurs fléchettes touchant 11 hommes. Hier après-midi J’ai eu 2 camarades intimes tués à côté de moi par des obus. Je crois mon cher Pierre que la St Vierge m’a miraculeusement protégé. C’est bien triste je ? et de voir ses meilleurs amis disparaître les uns après les autres. Sur 34 partis à l’attaque le 25 nous restons environ 12, heureusement que plusieurs ne sont que blessés.

J’ai le plaisir de t’apprendre que je suis proposé depuis hier pour la médaille militaire ainsi que mon sergent, nous sommes seuls à la compagnie. J’étais avec lui chargé du nettoyage des tranchées et de ramasser les prisonniers. Je me suis emparé d’une mitrailleuse et lui de 2 autres. J’avais fait prisonnier et avais eu pitié de 2 mitrailleurs, l’un était blesse et l’autre s’est jeté à mes pieds en me montrant son alliance. Je ne leur ai fait aucun mal mais je crois qu’ils ont été tués après par quelques écervelés je savais déjà avant l’attaque que je serai proposé pour la médaille militaire pour être allé porter secours à des blessés ensevelis et également pour mes blessures. Je suis heureux pour moi et pour toute la famille. Je préfère que ma proposition ne soit envoyée que ces jours, car au lendemain d’une attaque elle a beaucoup de chance d’être accepté. Ce sera assez long mais enfin le principal est d’être proposé. Je serai sans doutes nommé caporal un de ces jours, je ne voulais pas des galons mais puisqu’ils me proposent pour la médaille militaire je suis obligé de les accepter.

Nous sommes au repos en 2eme ligne dans une ancienne creute boche, toute (?) et (?) à 6 mètres de profondeur. Je comprends qu’avec des trous pareils ils ne craignent pas nos 75.

J’espère mon cher Pierre rentrer à Paris tout pur, tu vois que cette fois j’ai de la chance et que tout va me réussir. Le 23 on a réclamé au corps le nom des hommes ayant tentés aux pompiers. Je m’attends à être rappelé pour mission spéciale d’un jour à l’autre. Enfin attendons un peu et prenons courage, je suis heureux qu’on ait enfin songé à me récompenser. J’ai confiance en la St vierge qui me protègeras comme par le passé.

J’ai reçu hier une lettre de l’oncle Casimir, j’ai reçu une photo de Constant (leur frère qui est prisonnier dans un camp en Suisse) , j’ai eu des nouvelles de Marie et de Gaspard. Je pense que tu es toujours en bonne santé ainsi que Simone et Germaine. Lucienne m’a écrit au jour et elle va bien, elle rentrera à Paris ces temps-ci.

Pries bien pour moi et pour le (Grand ?), je crois qu’il est moine (epoli ?) maintenant aux prisonniers. Bonne chance toujours je t’embrasse de tout cœur.
Paul


Voila une très belle lettre de Pierre! J'espère que vous appréciez toujours /super/
Revenir en haut Aller en bas
Daneck



Nombre de messages : 229
Localisation : Marne
Date d'inscription : 11/08/2012

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Mar 10 Jan 2017 - 21:56

Bonsoir,

c'est quand même assez rare de lire tant de détails dans des courriers envoyés à la famille par un Poilu.

Superbe témoignage.

Daneck
Revenir en haut Aller en bas
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Mar 10 Jan 2017 - 21:56

Encore une belle lettre /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Mar 10 Jan 2017 - 22:15

Merci à vous deux Very Happy

Champenois a écrit:
Bonsoir,

c'est quand même assez rare de lire tant de détails dans des courriers envoyés à la famille par un Poilu.

Superbe témoignage.

Daneck


En effet c'est assez rare. Je ne suis pas spécialiste je me base sur mon experience. J'ai récupéré des centaines de lettres de ma famille et il y en a très peu qui détaillent a ce point.

Je pense que le fait que Paul s'adresse à son frère, qui est lui aussi soldat, le libère. Ecrire à son frère juste après une attaque lui donne une certaine liberté.
Je pense que c'est une constatation générale simplement les lettres entre soldats sont plus rares.

Tant mieux pour nous d'avoir ca Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vitrier18

avatar

Nombre de messages : 1674
Age : 55
Localisation : marches de l'est.
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Mer 11 Jan 2017 - 15:07

Bjr très intéressant . A t'il survécu à ce carnage et à t'il obtenu cette médaille militaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Mer 11 Jan 2017 - 15:43

Bonjour,

Oui il a survécu à la guerre. Il a été blessé mais pas grièvement. Pour la médaille je ne sais pas du tout. Il faudrait que je regarde s'il en parle dans une autre lettre.

Merci pour votre commentaire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Jeu 12 Jan 2017 - 12:25

Bonjour,

Voici une petite photo de famille.
Surement prise pendant ou juste après la guerre car l'enfant est né en 1914.
A gauche (en bas) mon arrière grand père Pierre, au centre sa femme Germaine et sa fille Simone qui est née debut de guerre et à droite Paul.  
Par contre comme d'habitude je n'arrive pas a mettre la photo dans le bon sens... j'ai tout essayé /aerf/


Revenir en haut Aller en bas
98 05

avatar

Nombre de messages : 208
Localisation : moitié nord
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Jeu 12 Jan 2017 - 23:52

Bonsoir,

grand merci pour nous offrir ce témoignage!

en attente de la suite! /biere/
Revenir en haut Aller en bas
http://crearod.simplesite.com/
LEOMONT

avatar

Nombre de messages : 1562
Localisation : VITRIMONT
Date d'inscription : 11/12/2011

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 13 Jan 2017 - 0:17


Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 13 Jan 2017 - 9:04

Bonjour,

Merci 98 05 Smile
Il faut que je regarde s'il me reste des lettres de Paul. Sinon ce sera des courriers dun cousin qui, vous verrez, n'a pas eu autant que chance....

Merci Leomont! La technique que vous m'avez donné lautre jour fonctionne rarement chez moi.


Ce soir pour la suite study
Revenir en haut Aller en bas
BADE 109

avatar

Nombre de messages : 675
Age : 53
Localisation : CHAMPAGNE
Date d'inscription : 20/08/2006

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 13 Jan 2017 - 9:40

Bonjour vléo,
Toujours aussi émouvante ses lettres /merci/
Bade 109 /biere/
Revenir en haut Aller en bas
Vléo

avatar

Nombre de messages : 166
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2016

MessageSujet: Re: Lettres de poilus   Ven 13 Jan 2017 - 20:22

Bonsoir,

Pour commencer je souhaite remercier toutes le personnes qui commentent le post Smile
J'avais peur que cela finisse par ennuyer mais j'ai l'impression que non cheers

Je dois voir ce qu'il me reste mais je crois que c'est la dernière, très intéressante, de Paul.

Dans la dernière lettre Paul disait à Pierre qu'il avait eu des nouvelles de son frère Constant. Dans cette lettre petit retour sur la disparition de Constant debut 1915.

Petite anecdote, Constant a pris une balle dans le poumon (je ne sais plus lequel) lors de la bataille de Soissons. Dans la famille on dit qu'il aurait passé des heures dans la boue avant d'être récupéré par la croix rouge allemande. Après avoir été soigné (il perd son poumon touché) il est envoyé dans un camp de prisonniers en Suisse pas très loin de la frontière française (vers Jougne). Sa femme habitant Jougne, ils vont très souvent se voir et faire passer des nouvelles.
J'ai une photo de lui en compagnie de soldats anglais et russes dans ce camp. Malheureusement elle est dans ma maison de vacances. Il faudra attendre avant de la voir...

Voila le plus intéressant bounce

Rennes 30/1/ 1915

Mon cher Pierre,

J’ai reçu ta gentille carte, j’ai été heureux d’avoir de tes nouvelles, j’ai reçu en même temps des lettres de Jougne, Mery, Dole. Germaine m’avait écrit ces jours passés.

Hier j’ai reçu une carte de Victorine m’annonçant que notre cher Constant est disparu à la suite des violents combats de Soissons. Maurice Mair leur a écrit qu’il n’avait pas revu Constant après les combats de Soissons, les camarades de Constant l’ont vu tard dans la soirée du 13, peut-être est-il blessé et prisonnier ! Enfin ne nous décourageons pas et espérons que Dieu l’aura protégé s’il était au moins comme moi blessé et soigné en terre française c’est bien triste après une si longue campagne. Enfin prions la st Vierge qu’elle le protège et nous le conserve sain et sauf. Ces combats ont parait-il était très meurtries, notre brave 60eme a bien souffert, on en compte 1700 lors de combat. Je m’estime heureux d’être au 26.
J’ai quitté la clinique a la (lagelle). Je suis dans un hôpital de convalescents, nous allons du reste retourner dans un autre hôpital car la caserne où nous sommes va être occupée par l’armée anglaise.

Je n’ai pu rester à la (lagelle) car on ne conserve que les grands blessés. Où nous sommes c’est un peu (calme ?), ça ne vaut pas la clinique, le régime n’est pas trop mauvais, du reste ça vaut mieux que les tranchées, et je vais tacher d’y rester le plus longtemps possibles.

Mon œil est guéri, J’ai encore un peu d’inflammation ce n’est rien, pour le bras tout va bien on me fait des massages. A la main j’ai une petite plaie qui souffre un peu, il était resté dedans quelques éclats d’obus. J’ai été blessé le 13 janvier dans le milieu du fer à cheval au nord d’Ypres. Nous étions en 1ere ligne depuis 3jours et nous n’avions plus qu’un jour à rester là-bas. J’étais au petit poste avancé avec 9 hommes, nous étions à peine a 90 ou 100 mètres du petit poste allemand, qu’ils ont évacué lorsque leur artillerie nous a canonné. Ils nous ont envoyé 4 obus de 77. Le premier a éclaté dans la butte de terre, j’étais debout dans la tranchée, j’ai reçu la décharge de poudre et la terre en pleine figure, c’est avec celui-là que j’ai l’œil brulé. J’ai été projeté en arrière. Le 2eme obus est tombé au milieu de la tranchée, la séparant en deux et faisant effondrer le toit en bois et la terre qui était dessus. Heureusement que j’ai quitté ma place sinon j’étais enseveli, je n’ai pu ni retrouver mon sac ni mon fusil et ma musette. C’est cet obus la qui m’a envoyé des mottes de terre et le culot lui-même m’a frappé le bras, heureusement qu’il était amorti par la terre et qu’il n’était pas éclaté, enfin un 3eme et 4eme sont tombés autour de nous, nous couvrant de terre et démolissant la tranchée. Sur 9 nous n’avions guère qu’un fusil qui marchait, tous étaient ensevelis ou cassés, il était 2heures après midi nous avons dû faire les morts pendant 3heures seul jetais blessé, a la nuit j’ai pu quitter la tranchée les boyaux derrière avaient 1m dieu. Les boches nous ont cru morts sinon ils seraient venus nous prendre.

J’ai été heureux d’apprendre le résultat de la visite de germaine au spécialiste de Dijon. Espérons que ta chère petite Simone ne sera pas estropiée et qu’elle ne souffrira plus.

Ecris moi toujours 2 rue du manège à la (lagelle)
J’ai eu de bonnes nouvelles de Lucienne. Du reste j’aurai 8 jours de perm en quittant ici. Je comptais passer automobiliste au 20eme corps, on en avait demandé à mon régiment le 10 janvier. Enfin advienne que pourra. Je t’embrase bien affectueusement.
Bon courage.
Paul
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettres de poilus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettres de poilus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» lettres de poilus
» DUT Edition ou DEUG lettres modernes ?
» Mots de 5 lettres - 2
» Mots de 4 lettres - 2
» Le bal du cercle de philosophie et lettres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Histoire :: Histoire de soldats-
Sauter vers: